Cours 3 Flashcards Preview

Exercices thérapeutiques > Cours 3 > Flashcards

Flashcards in Cours 3 Deck (33):
1

Est ce que un kinésiologue peut faire un diagnostic? 

Non 

2

Quelles sont les étapes du Modus operandi de la blessure 

(veut dire comment une blessure arrive)

(5)

  1. Dépassement de la tolérance d’un tissu à une charge donnée
  2. Lésion tissulaire (ex tissu osseux et conjonctif) 
  3. Réponse intrinsèque du corps à la blessure qui initie le processus de guérison des tissus
  4. Processus stimulé par des dommages aux capillaires sanguins dans le tissu, libérant le plasma et les cellules (leucocytes, érythrocytes et plaquettes) dans la région
  5. La présence de ces cellules dans le liquide tissulaire induit un processus de signalisation chimique qui enclenche le processus de guérison en trois phases.

 

A image thumb
3

Quelle sont les 3 phases de guérison d'une blessure et le temps? 

Ø  Phase aigüe ou inflammatoire (72 heures). Débute à partir du moment où le tissu subit une blessure jusqu'au moment où l'inflammation est contrôlée

Ø  Phase subaigüe ou de fibroplasie (réparatrice, 3 à 21 jours)

Ø  Phase chronique de retour à l’activité (de remodelage, 3 à 52 semaines)

4

Qu'est qu'il est important de se rappeler pour le processus de guérison? 

(3 Omar) 

-Dépend de chaque personne 

-Dépend du type de tissu lésé 

-Se fait en en 3 phase (la durée de phase) 

5

Vrai ou faux? 

Ces trois phases sont décrites dans un ordre chronologique et ordonné, mais dans la réalité ces phases ne se  chevauchent pas pour dans tout les types de blessure.

Faux 

Ils se chauvauchent! 

6

Quelle sont les buts pour le 3 phases ? 

1-1 réponse 

2-2 réponses 

3-2 réponses 

Phase aigue 

§  Diminuer la douleur, contrôler l’inflammation et débuter la restauration de l’amplitude articulaire, de la souplesse et de la force musculaire ainsi que la proprioception sans douleur. ** dois jamais empirer la douleur mais si est pareil c'est correct 

Phase subaigue 

§  Formation de fibres de collagène type I et III (après 5j).

§  Formation d’élastine (après 14 à 21j).

Phase chronique 

§  Réorganisation du tissu cicatriciel par la mise en tension graduelle des tissus lésés. §  Fibrilles de collagène s'orientent en fonction du niveau et de l'orientation des tensions mécaniques.

7

Quelle sont les consignes cliniques des 3 phases?

1-3 réponses 

2-2 réponses 

3-2 réponses 

Phase aigue

§  Obtenir un diagnostic précis.

§  Repos primordial pour gérer l'inflammation pendant les premières 24 heures (ref.1).

§  Temps d’immobilisation proportionnel à l’importance de la lésion et doit être minimal (max 3j).

Phase subaigue 

§  Contrôle de l’inflammation avant le jour 5 pour prévention la dégradation du collagène par les enzymes inflammatoires. ** au dela des 5 jours appartition des cellules canibal 

§  Le tissu conjonctif de guérison est encore immature et relativement fragile.***causé aucune douleur pas de charges cette phase est tansitoire au mvt actif 

Phase chronique 

§  Augmenter la tolérance mécanique du tissu nouvellement formé. ** Commence renforcement musculaire

§  Retour progressif à l'activité.

8

Quelle est l'entrainement qu'on doit faire pour les 3 phases ?

 

Phase aigue 

§  Repos de la région lésée.

§  Glace (pas de chaleur !). *** pas de chaleur pcq on creer une vasodilatation ... la glace a un effet d'un anesthésiant 

§  Compression.

§  Élévation.

§  Entraînement : modulé; mobilisation des régions non lésées; pas d’excès pour mobiliser l’énergie de l’organisme vers le processus de guérison.

Phase subaigue 

§  Mobilisation progressive de la région lésée et rétablissement de l’amplitude articulaire et de la force (charge très légère et beaucoup de rép.).

§  Travail progressif de la coordination et de l’agilité.

***ëtre très doux 

Phase chronique 

§  Exercices de renforcement musculaire graduel et progressif partant de l'entraînement en endurance musculaire vers un entraînement en force de + en + intense pour culminer par des exercices en puissance.

§  Entraînement des filières énergétiques, avec sollicitation du site lésionnel.

§  Entraînement de la souples

9

Temps de guérison de quelques tissus 

(5)

Ø  Élongation musculaire (1 à 6 semaines) *** muscle qui à été trop étiré

Ø  Entorse (ligament) (1 à 12 semaines)

Ø  Tendon (1 à 12 semaines)

Ø  Fracture (12 à 24 semaines) dépend de site de la fracture

Ø  Hernie discale (8 à 18 mois)

10

Y a-t-il une relation entre l’intensité de la douleur et la sévérité de la blessure ?

Va dépendre de la perception de la personne face à la douleur.

Donc, non !!!

11

Qu'est qu'une contracture? 

(vs élongation)

Quand le muscle se conctracte tellement qu'il n'est plus capable de se décontracté

12

Est ce que il est important de informer, rassurer et motiver le client? Pourquoi ? 

(omar)

Aide à améliorer la guérisson 

13

Lien en la douleur et les 3 phases de guérison? 

???????

Ø  Aiguë : Signal d’alarme qui indique qu’il y a une blessure. Le corps cherche à se protéger.

 

(Durée de la phase : moins d’un mois) 

Ø  Subaiguë : Phase de transition. On passe de la douleur qui provient de la lésion vers de la douleur qui provient du SNC.

(Apparaît après 1 à 3 mois)

 

Ø  Chronique : n’a pas de lien avec la lésion de départ ou ses séquelles

(Apparaît après plus de 3 mois. Provient du SNC)

** la douleur n'est plus présent mais ton cerveau te fait croire que tu es encore en douleur 

 

14

Quoi faire en phase de douleur aigue

Mieux être actif ou inactif? (1++) pourquoi??

Qu'est qui est inneficace? (3)

Être actif ou inactif ?

Ø  Demeurer actif  

Ø  AVQ + sports & conditionnement physique adapté Ø  Rétablir l’amplitude articulaire

 Inefficace ?

Ø  Repos complet

Ø  Exercices de renforcement

Ø  Exercices spécifiques

15

Pour les personnes actives ou sportive qui shouaite poursuivre ces activité sportives

est ce que il est recommandé de poursuivre ces activité sportives en phase aigue? 

Ø  Idéalement : pas dans la phase inflammatoire

Ø  Oui, après la phase inflammatoire dans la mesure où l’on n’aggrave pas la blessure et où l’on ne nuit pas aux phases de guérison.

16

Est-ce que pour les personnes sédentaires peut-on débuter un programme d'exercice  en phase aigue? Pourquoi ?

(2)

Non 

Ø  Commencer un programme d’exercice en phase aiguë demande une nouvelle adaptation due à la surcharge (effort supérieur à l’habitude). Cela interfèrera avec les phases de guérison. De plus l’énergie utilisée à la récupération ne sera pas complètement dédiée à la guérison.

 

Ø  Consensus sur l’inutilité de débuter un programme d’exercice à cette phase. N’accélère pas la guérison (

 

17

Est ce que une personne sédentaire doit rester sédendaire ? en phase aigue ? ?????????

Non 

 Elle doit poursuivre les activités prélésionnelles. On peut augmenter la fréquence de ces activités pour augmenter la condition physique afin de ne pas nuire aux 2 premières phases de guérison

 

18

Quelle est la thérapie qu'on doit utiliser en phase subaigue? 

Une thérapie comportementale parce que il peut avoir apparition des facteurs non physique tel que le moral, kinésiophobie et autres 

19

Qu'est que la douleur persistante ? Apparrait dans quelle phase? 

 La douleur n’est plus le symptôme d’une lésion, mais d’un ensemble de facteurs autres que la lésion. La douleur est alors une “fausse alarme” provenant d’une multitude de facteurs. C’est ce que l’on appelle la douleur persistante

(chronique)

20

Dire deux profiles de personne en douleur chronique? Que faut-il faire? (1++)

Ø  Douleurs constantes.

Ø  Toujours en traitement.

Ø  Multimédication.

Ø  En arrêt de travail.

Ø  Magasinage médical.

Ø  Syndrome dépressif.

Ø  Isolement.

Ø  Kinésiophobie.

 

Ø  Rester actif et éviter l’immobilisation.

Ø  Dans le cas d’une douleur chronique, il est bénéfique de bouger, peu importe l’intensité de la douleur.

 

21

Quelles sont les 2 types de rapport à l'effort physique en contexte de douleur chronique ? 

Comportement de persistance contre la douleur (CPCD)

Ø  Persistent dans l’effort (activité physique) malgré une douleur qui augmente.

Comportement de peur-évitement (kinésiophobie)

Ø  Peur de la douleur

Ø  Peur de l’aggravation

 

22

Quelle est le cycle de la douleur chronique 

A image thumb
23

Les 3 contreindications à la pratique des exercices en réadaptations 

-Douleur 

-Inflammation 

-Maladie cardio-pulmonaire sévères 

24

Me dire deux exemple pour améliorer l'fficacité des exercices avec résistance?

Ø  La vitesse de contraction musculaire lors de l’exécution de l'exercice (tempo)

Ø  Périodisation (variations des paramètres, dans le temps).

Ø  L'intégration des exercices dans les activités fonctionnelles : Utilisation d'exercices avec résistance qui se rapprochent ou qui reproduisent les exigences fonctionnelles (d’un métier, des gestes ou mouvements du quotidien, d’un sport)

 

Ø  La forme (la source) de la résistance : manuel ou mécanique, constante ou variable, résistance adaptable (machine isocinétique CYBEX), poids total ou partiel du corps.

Ø  Vitesse segmentaire contrôlée (CYBEX).

Ø  Stabilisation des articulations proximales ou distales pour éviter les mouvements de compensations additionnels (mouvements tronqués) car leur seul effet est généralement de surcharger le rachis.

Ø  Mode d’exercice (type de contraction, position du patient, etc.)

Ø  Travail en chaine ouverte ou chaine fermée

25

Me dire 3 avantages avec un entrainement avec résistance? 

Ø  Augmentation de la force des tissus conjonctifs :

-  tendons

-  ligaments

-  tissu conjonctif intramusculaire

 

Ø  Densité minérale osseuse plus importante ou moins de déminéralisation osseuse

 

Ø  Diminution du stress sur les articulations pendant l'activité physique (amortisseur) Ø  Risque réduit de lésions des tissus mous lors de l'activité physique

Ø  Amélioration possible de la capacité à réparer et à guérir les tissus mous due à un impact positif sur le remodelage des tissus

Ø  Amélioration possible de l'équilibre

Ø  Amélioration de la performance physique au cours de la vie quotidienne, des activités professionnelles et récréatives

Ø  Modifications positives de la composition corporelle : augmente masse musculaire ou diminue masse grasse

Ø  Sentiment de bien-être physique amélioré

Ø  Amélioration possible de la perception du handicap et de la qualité de la vie

26

Placer moi en ordre de chronologique la difficulté des type de contraction suivante 

Isocinétique 

Concentrique 

Isométrique 

Excentrique 

Isométrique 

Concentrique 

Isocinétique 

Excentrique 

27

Quelle sont les principes d'entrainement en réadaptation? 

(7)

Ø  Surcharge (LE principe directeur de la prescription d'exercice)

Ø  A.S.D.I. ou de Spécificité (Adaptation spécifique et graduelle du corps aux différentes contraintes et surcharges auxquelles il est soumis) (adaptation spécifique aux demandes imposées)

Ø  Individualisation

Ø  Transfert (quand te blesseé bras droit utlise bras gauche)

Ø  Habileté (habileté doit e^tre améliorer avant d'augmenter les charges)

Ø Récupération (besoin d'un plus grand repos si la séance est plus long) 

ØRéversibilité ?????

28

Dire 1-2 avantages et inconvéniant en travaillant avec le poids du corps 

Avantages

Ø  Peut-être fait n’importe où

Ø  Pas de couts

Ø  Peut-être spécifique au sport

 Désavantages

Ø  Chaine ouverte?

Ø  Les font-ils vraiment indépendamment (lorsque seule?)

Ø  Exercice d’orteil, doigts, mains?

29

Dire 1-2 avantages et inconvéniant en travaillant avec un tubes et bandes élastiques 

  Avantages

Ø  Pas chère

Ø  Multiaxial

Ø  Renforce une ADM* (ROM) spécifique

 Désavantages

Ø  Difficile à faire correctement avec la bonne résistance

Ø  La résistance varie

30

Dire 1-2 avantages et inconvéniant en travaillant avec des poids libres 

  Avantages

Ø  Couvre tous les types de forces

Ø  Chiffre quantifiable

 Désavantages

Ø  Sécurité

31

Dire 1-2 avantages et inconvéniant en travaillant avec une machine isotonique 

  Avantages

Ø  Sécurité

Ø  Plusieurs personnes en même temps

Ø  Chiffre quantifiable

 Désavantages

Ø  Uniplanaire (frontal, sagittal, transversal)

Ø  Plate ?

32

Dire 1-2 avantages et inconvéniant en travaillant avec une machine isocinétique 

Avantages

Ø  Résistance variable

Ø  Plus spécifique au sport

Ø  Quantifiable (la machine la plus précise)

 Désavantages

Ø  Coûts élevés

Ø  Majoritairement en chaine ouverte

33

Dire 1-2 avantages et inconvéniant en travaillant avec résistance manuelle (clinicien, kinésiologue)

  Avantages

Ø  Pas cher

Ø  « Feedback » immédiat

Ø  On peut facilement ajuster positionnement de la résistance

  Désavantages

Ø  Pas de mesures objectives

Ø  Pas assez difficile (souvent)