Cours #6 - Restauration postérieure en composite de classe I Flashcards Preview

Dentisterie Opératoire II > Cours #6 - Restauration postérieure en composite de classe I > Flashcards

Flashcards in Cours #6 - Restauration postérieure en composite de classe I Deck (13)
Loading flashcards...
1

Quelles sont les contre-indications des composites postérieurs? (3)

• Impossibilité de contrôler le champ opératoire
• Restauration de cavités très extensives, en particulier quand les parois gingivales sont uniquement dans la dentine (pas d’émail périphérique)
- Grosse restauration chez des patients avec des parafonctions ou qui remplace une cuspide supportante
- Allergie aux résines composites

2

Quels sont les problèmes associés avec les composites postérieurs? (4)

- Contraction de polymérisation
- Douleur post opératoire
- Résistance un peu en dessous de l'idéal surtout si le composite remplace une cuspide
- Fracture de la restauration

3

Vrai ou faux ?
Pour une restauration en composite, il y a un plus grand risque d'échec pour les grosses restaurations que pour les petites restaurations

Vrai !

4

Vrai ou faux ?
S'il est bien fait, un composite postérieur peut avoir, comme un amalgame, une durée de vie plus grande que 10 ans

Vrai !

5

La réussite à long terme du composite postérieur dépend de quels facteurs? ()

- La grosseur de la cavité
- Le type de restauration
- Stress fonctionnel ou occlusal sur la restauration
- Le risque carieux du patient
- Le type de dent

6

Quels sont les avantages du composite pour une restauration postérieure? (7)

- L'esthétique
- La conservation de structures dentaires
- L'adhésion aux structures dentaires
- La faible conductivité
- Élimination du courant galvanique
- Radio-opacité
- Alternative à l'amalgame

7

Vrai ou faux?
Les résines photo-polymérisantes contiennent moins d'amines que les systèmes auto-polymérisant, ce qui fait en sorte qu'elles ont moins tendance à jaunir et ont une meilleur stabilité de couleur avec le temps

Vrai !

8

Quels sont les désavantages des composites postérieurs? (9)

- La contraction de polymérisation
- Récidive de carie
- La sensibilité post opératoire
- Diminution de résistance
- Autres propriétés mécaniques
- Absorption d'eau
- Degré variable de conversion
- Adhésion à la dentine inconsistante (fuite marginale)
- Technique sensible

9

Que peut entraîner la contraction de polymérisation sur une cavité? (3)

- Formation de joint (si la cavité n'est pas très rétentive et que le composite se contracte vers sont centre)
- Les forces tensiles de la mastication au niveau de l'émail entourant la restauration peuvent amener à la dégradation de la margination
- Les forces de contraction peuvent amener à la déformation des cuspides, des fissures dans l'émail et ultimement, diminuer la résistance à la fracture des cuspides.

10

Vrai ou faux ?
Comme l'intégrité marginale diminue avec le temps chez les composites postérieurs, il y a un risque de récidive de carie qui augmente avec le temps.

Vrai !

11

Quel est le pourcentage de sensibilité post opératoire à la suite d'une restauration postérieure en composite?

29%

12

Quels sont les deux procédés qui mène à la diminution de la résistance des composites postérieurs?

Abrasion et attrition

13

Quels sont les avantages de ne pas faire de biseau lorsqu'on fait une restauration en composite postérieure occlusale? (5)

- Préservation de la structure dentaire
- Ça diminue la surface de la restauration
- Ça diminue les chances de contact sur la restauration
- Ça diminue les risques de fractures du composite en couche mince
- Ça permet de mieux voir la finition à la margination du composite