cours 6 - soins palliatifs Flashcards Preview

exam 2 ped > cours 6 - soins palliatifs > Flashcards

Flashcards in cours 6 - soins palliatifs Deck (58)
Loading flashcards...
1

Quelles dimensions englobent les soins palliatifs chez l'enfant? Comment nomme-t-on cette approche?

Physique, psychologique, sociale et spirituelle; il s'agit de l'approche holistique

2

Quel est le but des soins palliatifs?

- Meilleure qualité de vie possible à l'enfant (OBJECTIF PRIMAIRE)
- Soutien à la famille

Cela inclut le soulagement des symptômes de l’enfant, des services de répit pour la famille et des soins jusqu’au moment du décès et durant la période de deuil

3

Quels sont les 3 groupes concernés par les soins palliatifs?

En résumé, tout enfant atteint d’une condition médicale qui pourrait l’empêcher d’atteindre 18 ans

1: Enfants présentant des conditions pour lesquelles un traitement curatif est possible, mais inefficace
– Cancer
– Cardiopathie
– Insuffisance rénale ou hépatique importante

2: Enfants présentant des conditions où une mort prématurée est inévitable
• Longues périodes de traitements intensifs destinés à prolonger leur vie
– Fibrose kystique
– Dystrophie musculaire

3: Enfants présentant des conditions progressives sans espoir de guérison; soins palliatifs pouvant s’étendre sur des années
– Maladies métaboliques

4: Enfants présentant des problèmes neurologiques graves accentuant leur vulnérabilité et accroissant les risques de complications pouvant amener une détérioration non prévisible, mais considérée comme non progressive, de leur état
– Accident avec atteinte neurologique
– Paralysie cérébrale grave

5: Nouveau-nés dont l’espérance de vie est très limitée

6: Membres d’une famille ayant perdu un enfant de façon imprévue à la suite d’une maladie, d’une situation engendrée par une cause externe ou d’une perte dans la période périnatale
– Traumatismes
– Mortinaissances
– Avortements

4

Quelles sont les principales pathologies rencontrées en soins palliatifs?

Les maladies oncologiques

5

Quand faut-il débuter les soins palliatifs?

Dès le moment du diagnostic, le plus tôt possible!

Aussi, lorsque

– Les traitements curatifs occasionnent de l’inconfort
– La maladie prend le dessus
– Un décès prématuré est inévitable...
– La condition médicale provoque des complications qui pourraient entraver la survie

6

Quels sont les principaux défis en soins palliatifs pédiatriques?

- Évaluation adéquate de la douleur
- Choix approprié des traitements (sélection du traitement, voie d'administration)

7

Vrai ou faux
La principale voie d'administration d'un médicament en soins palliatifs pédiatriques est la voie IM?

Faux, la voie orale est le premier choix; faire attention au goût, au volume et à la fréquence

8

Vrai ou faux
La voie rectale est une bonne alternative à la voie orale

Faux, l'utiliser le moins possible, CI si neutropénie ou thrombocytopénie; l'utiliser pour éviter les convulsions

9

Quelle est l'utilité de la voie transdermique?

Diminuer le nombre de médicaments PO à prendre

10

Vrai ou faux
On privilégie généralement la voie S/C à la voie IV

Vrai! Le contrôle de la douleur est plus facile, étant donné qu'on évite les pics/creux retrouvés en IV; essayer de n'avoir qu'un seul cathéter

11

Quels sont les 3 principaux symptômes retrouvés en soins palliatifs?

Douleur (85-90%), anorexie/perte de poids (90%), fatigue (90%)

12

Quelles sont les complications les plus inquiétantes pour les parents?

La douleur réfractaire, les convulsions
et la dyspnée terminale; avoir un plan pour les gérer

13

Quelle est la prise en charge des symptômes de la maladie?

• #1 : Identifier
• Questionner
• Trouver la cause et la traiter si possible
• Mesures non-pharmaco
• Traitement pharmacologique

14

Le choix de traitement pharmacologique des symptômes se fera en fonction de quoi?

– Mécanisme physiopathologique impliqué
– Forme pharmaceutique appropriée
– Effets indésirables
– Contre-indications relatives
• Pathologie principale et comorbidités
• Âge
• Allergiesetintolérances
– Interactions médicamenteuses

15

Définition de la douleur

« Expérience sensorielle et émotionnelle
déplaisante associée avec un dommage
tissulaire actuel ou potentiel »

16

Vrai ou faux
La douleur est une entité subjective

Vrai! La douleur est subjective, et également modulable en fonction des facteurs biologiques, des expériences douloureuses antérieures, de la signification/contexte, et des émotions (ex: peur)

17

Démystifier la douleur pédiatrique

• Les nouveau-nés ressentent la douleur
• Les enfants ressentent autant la douleur qu’un adulte pour un même stimulus...
• La douleur ne forme pas le caractère
• Les enfants n'oublient pas rapidement la douleur
• S’il ne pleure pas, ça ne veut pas dire qu’il n’a pas mal
• Si on débute de la Morphine, ce n'est pas que la fin est proche
• Il ne risque pas de devenir drogué plus tard

18

Quelles sont les outils pour évaluer la douleur?

- Hétéro-évaluation si < 4-6 ans:
• NFCS (éléments du visage)
• FLACC (face, leg, activity, cry, consolability)
- Auto-évaluation si > 4-6 ans:
• Échelle visuelle analogue
• Échelles numériques
• Échelles graphiques
• Échelles verbales
• Échelles descriptives

19

Décrire l'échelle de douleur de l'OMS selon douleur légère, modérée et sévère

Légère: analgésiques non-opioïdes +/- adjuvants (anticonvulsivants pour douleur neuropathique, antidépresseurs/anxiolytiques)

Modérée: codéine, oxycodone, hydrocodone, morphine + molécules utilisées à l'étape 1

Sévère: fentanyl, hydromorphone + molécules utilisées à l'étape 1 + augmenter les doses de morphine

20

Pour traiter les nausées, si de l'HTIC ou un cancer stimulent les centres corticaux supérieurs, quelle molécule peut-on donner?

Prokinétiques, benzodiazépines

21

Pour traiter les nausées, si des médicaments/toxines/métabolites/infection touchent la zone gachette chémoréceptrice, quelle molécule peut-on donner?

Prokinétiques, anticholinergiques, antisérotoninergiques, cannabinoïdes

22

Pour traiter les nausées, si de l'irritation/distension/compression stimulent le système digestif, quelle molécule peut-on donner?

Antagonistes dopaminergiques, anti-NK1, antisérotoninergiques,

23

Pour traiter les nausées, si le mouvement, une labyrinthite, le mal des transporte ou un cancer local stimulent le labyrinthe de l'oreille, quelle molécule peut-on donner?

Anti H1, anticholinergiques

24

Quelles sont les mesurer non-pharmacologiques du traitement des nausées?

• Environnement calme
• Évitement des odeurs désagréables
• Petits repas plus fréquents
• Alimentation au goût
• Hygiène buccale
• Distractions

25

Quelle est la définition de la constipation dans un contexte de soins palliatifs?

Inconfort causé par modification p/r aux habitudes de défécation

26

Quel est le traitement pharmacologique de la constipation PO?

Lubrifiants: colace, huile minérale
Osmotiques: lactulose, sorbitol, lait de magnésie, PEG 3350
Stimulants: senna

27

Quel est le traitement pharmacologique de la constipation IR?

Lubrifiants: fleet huileux, glycérine
Osmotiques: fleet phospho-soda
Stimulants: dulcolax

28

Quel est le traitement pharmacologique de PREMIÈRE INTENTION pour la constipation?

Colace PO

29

L'alimentation artificielle doit-elle être poursuivie à tout prix en soins palliatifs?

D'abord, si l'alimentation naturelle est possible, on la privilégie, c'est un besoin fondamental! Sinon, l'alimentation artificielle est vue comme un traitement médical, qui peut être cessé si la condition clinique est irréversible et l'issue est fatale.

30

Quand est-il raisonnable de cesser les boires (alimentation naturelle)?

– Inconfort causé par les boires
– Vomissements
– Étouffements/Aspirations
– Absence de succion/Trouble de déglutition
– Absence de signes de faim

Toujours selon le principe de la Proportionnalité des soins (Inconfort > Bénéfices)

31

Vrai ou faux
Les enfants en soins palliatifs atteints d'anxiété et de dépression le sont vraiment, sans toutefois répondre aux critères du DMS

Vrai! D'autant plus que ces conditions amplifient les autres symptômes

32

Comment traiter la dépression et l'anxiété?

– Communication
– Accompagnement
– Thérapie
– Médication

33

Décrire le continuum des soins palliatifs (3 niveaux)

Niveau 1: on fait tout
Niveau 2: pas de réanimation
Niveau 3: soins de confort exclusivement

34

Comment traiter la dyspnée?

– Air, O2, positionnement, VNI
– Opiacés
– Benzodiazépines

35

Comment traiter l'embarras respiratoire?

– Succion douce, clapping
– Anticholinergiques
– Botox
– Relocalisation glandes salivaires

36

Quel est le protocole de détresse respiratoire?

1ère injection: midazolam (benzo) pour relaxer
2ème injection: opiacé (entredose) +/- anticholinergique pour diminuer la sensation de détresse

37

Définir la souffrance globale

C'est le cumulatif entre la douleur physique et les douleurs psychologique, sociale et spirituelle; le futur fait mal

38

À quel âge vient le concept de séparation en ce qui concerne la mort?

5 ans; mon frère ne reviendra jamais

39

À quel âge vient le concept d'immobilité en ce qui concerne la mort?

5 ans; mon frère ne bouge plus

40

À quel âge vient le concept d'insensibilité en ce qui concerne la mort?

8-9 ans; mon frère ne ressent plus rien

41

À quel âge vient le concept d'irréversibilité en ce qui concerne la mort?

6 ans

42

À quel âge vient le concept de causalité en ce qui concerne la mort?

3-5 ans; changer la conception, l'enfant peut croire que son frère est mort à cause qu'il n'a pas voulu prêter son camion l'autre jour

43

À quel âge vient le concept d'inévitabilité en ce qui concerne la mort?

8-9 ans; mon frère est malade et je ne peux rien faire

44

À quel âge vient le concept d'universalité en ce qui concerne la mort?

8-9 ans; mon frère est mort, mais tout le monde finit par mourir un jour

45

Quoi dire aux enfants en ce qui concerne la mort?

Les enfants comprennent le concept de la mort à partir de 2 ans; la majorité des enfants en fin de vie savent que c'est la fin; si les questions surviennent, être honnête, mais ne pas forcer; rassurer/préparer

46

Quelles sont les grandes peurs des enfants p/r à la mort?

• Mourir seul
• Souffrir
• Que leurs parents souffrent
• ÊTRE OUBLIÉS

47

Quelle est la principale fonction de la création d'un héritage?

Façon de laisser quelque chose derrière soi pour donner un sens à sa fin de vie

48

Exemples d'héritages

- Planifier baptême/funérailles/etc
- Réaliser une activité spéciale
- Partager/donner organes, livre, paroles
- Création d'objets de mémoire

49

Quel est l'objectif des soins ambulatoires?

Éviter les hospitalisations

50

Quelles sont les principales causes d'hospitalisations?

– Réévaluations interdisciplinaires pour patients de région éloignée
– Décompensations aiguës
– Traitement nécessaire
– Cessation de traitements curatifs
– Soins de fin de vie lorsque maintien à domicile impossible

51

Quels sont les avantages du maintien à domicile?

– Sécurité
– Intimité
– Vie familiale
– Preuve d’amour
– Sentiment de contrôle

52

Quel est le rôle médical des parents en contexte de soins palliatifs?

– Interprètes et médiateurs
– Informateurs et évaluateurs
– Soignants

53

Quels sont les sx de fin de vie? (7)

• Changements cutanés
– Cyanose, marbrures, livedo
• Fièvre ou hypothermie
• Embarras respiratoire
• Odeur
• Délirium
– Fluctuation de l’état cognitif avec altération du cycle éveil-sommeil
• Respiration irrégulière, anarchique, pauses
• Gasping
– Respiration agonale
– Réflexe d’auto-réanimation
– N’entraîne pas de souffrance

54

Le deuil chez la fratrie: que se passe-t-il chez un enfant de 0-6 mois?

– Ressent la détresse : risque de moins bien manger et dormir
– Conserver sa routine et un lien affectif
– Ne pas l’éloigner du parent

55

Le deuil chez la fratrie: que se passe-t-il chez un enfant de 6 mois à 2 ans?

– Ressent le vide
– Perméable aux émotions : peine
– Détachement rapide : retour au jeu

56

Le deuil chez la fratrie: que se passe-t-il chez un enfant de 2-3 ans?

– Angoisse de séparation
– Âge des questions...

57

Le deuil chez la fratrie: que se passe-t-il chez un enfant de 3-8 ans?

– Indifférence ou régression
– Insécurité affective : Rassurer, offrir une présence et conserver la routine
• Jalousie de l’importance de l’autre
– Imagination débordante
• Expliquer ce qui va se passer (rituels et émotions)
• Montrer pour éviter les faux scénarios
• Peut avoir peur de mourir lui aussi : la mort n’est pas contagieuse!
• Culpabilité : ce n’est pas de la faute à personne
– Pensée concrète
• Attention aux symboles!
– Il dort...
– Il est parti pour un long voyage...
– Il habite dans les nuages...
• Réponses précises, claires, simples et honnêtes

58

Le deuil chez la fratrie: que se passe-t-il chez un enfant de 9 ans et plus?

– Intérêt pour l’aspect biologique de la mort
– Réaction semblable à l’adulte
• Pseudo-indifférence aussi possible
– Critique face à ses parents
– Comportements auto-destructeurs
• Rejoindre le proche disparu
– Attention!
• Ne pas culpabiliser
• N’a pas à remplacer le proche disparu
• Éviter le refoulement de la peine
• Inviter à participer