Cours 7.2 Schizophrénie Flashcards Preview

Pamal High Renée 614 > Cours 7.2 Schizophrénie > Flashcards

Flashcards in Cours 7.2 Schizophrénie Deck (16):
1

Comment se fait le diagnostic de la schizophrénie?

• A. Présence de 2 critères suivants ou plus (1 mois)
• Délires Comportement désorganisé ou catatonique • Hallucinations Symptômesnégatifs
• Discours désorganisé
• B. Altération marquée du fonctionnement (travail, relations interpersonnelles, « self-care ») depuis l’apparition des sx.
• C. Signes continus du trouble pendant au moins 6 mois. Inclut une période d’un mois avec critère A. Peut inclure des sx prodromaux ou résiduels ou sx du critère A atténués (croyances bizarres, perceptions inhabituelles).
• D. Exclusion d’un autre trouble psychiatrique (SCZ-affectif, MAB, dépression, etc)
• E. Sx ne sont pas dus à la consommation de substances ou à une condition médicale.
• F. Si TED, autisme, dx possible si hallucinations ou délires prédominent pour > 1 mois.

2

Quels sont les symptômes de la schizophrénie?

Symptômes dits «positifs»
• Hallucinations
• Auditives, visuelles, olfactives
• Délires
• Fausses croyances (persécution, religion, etc), idées de référence (télévision, radio)
• Désorganisation du discours
• Fuite des idées, néologismes, incohérences, etc
• Comportement
• Problèmes d’hygiène, comportement enfantin, catatonie,
désorganisation, etc

Symptômesagressifs/hostiles
• Violence verbale et physique, agitation, automutilation

Symptômes dits « négatifs »
• Affect plat
• Absence d’expression des émotions, réduction du contact visuel
• Alogie
• Pauvreté du langage, perte de spontanéité
• Avolition
• Retrait social, diminution de l’intérêt en général, 􏰁motivation
• Anhédonie
• Perte de plaisir, de la capacité à ressentir des émotions positives

Symptômes cognitifs
• Problèmes de mémoire, concentration, apprentissage

Symptômes affectifs
• Dépression, anxiété, idées suicidaires, irritabilité...

3

Quelles sont les 2 hypothèses de la physiopathologie?

Hypothèse dopaminergique:
• Voie mésolimbique (aire ventrotegmentale (AVT) nucleus accumbens)
-Hyperactivité dopaminergique: sx positifs/agressifs

• Voie mésocorticale (AVT cortex préfrontal)
-Hypoactivité dopaminergique: sx négatifs/cognitifs/affectifs

Hypothèse du glutamate:
Serait la cause du dysfonctionnement dopaminergique
• Neurotransmetteur excitateur dans l’ensemble du cerveau
• Des récepteurs NMDA seraient HYPOfonctionnels à cause d’anormalités de développement dans la formation de synapses glutamatergiques.

4

En absence de NMDA, le glutamate et la dopamine ___.

augmentent (AVT, noyaux accumbens)

5

Quelles sont les 2 grandes familles d'antipsychotiques et laquelle est la plus efficace contre les symptômes positifs ET négatifs?

-Conventionnel (première génération), Sx positifs

-Atypique (2e/3e génération) ++ efficaces contre les symptômes positifs ET négatifs

6

Qu'est-ce qui différencie les classes d'antipsychotiques de première génération?

Ils ont une affinité pour le récepteur D2 élevée ou faible

7

Que visent les antipsychotiques de 2e/3e génération?

• 2e génération: antagonistes D2 et 5-HT2A
• 3e génération: agoniste partiel D2 et antagoniste 5-HT2A.

But: élargir le ratio efficacité/innocuité

• Affinité plus faible pour les D2 que les AP typiques (blocage moins important dans les voies DA tout en conservant l'efficacité antipsychotique)

8

Quel est le première ligne de traitement antipsychotique?

AP atypiques

• Moins d’Effets indésirables extrapyramidaux
• Plus d’efficacité pour les Sx négatifs
• Certains choisissent d’emblée un AP atypique ayant moins d’EI métaboliques (ex: ziprasidone, aripiprazole, lurasidone, asenapine)
• Un antipsychotique intramusculaire longue action peut aussi être un bon choix.

9

Quelles sont les réactions extra pyramidales d'un traitement AP?

• Les plus fréquentes
• Pseudoparkinsonisme (tremblement au repos) et akathisie (bougeotte)
• Plus rares et plus « graves »: • Crise dystonique aiguë (lien) • Dyskinésie tardive (lien)
• Reliées au blocage D2 (voie nigro-striée)
• Fréquentes avec les typiques
• Possibles avec les atypiques
• Rispéridone surtout (dose-dépendant (>6-8mg/jour)), ziprasidone,
lurasidone
• Aripiprazole, olanzapine (surtout akathisie)
• Très peu probables
• Quétiapine, clozapine

10

Pourquoi on utiliserait un anticholinergique en plus d'un traitement AP?

• AP: 􏰁diminue DA : balance en ACh augmentée

on rétabli la balance Ach􏰀

11

Tous les AP ont le potentiel de causer un___. Pourquoi?

gain pondéral
(olanzapine et clozapine ++)

• Blocage des R H1
• Blocage des R 5-HT2C

12

Quel est l'avantage des AP intramusculaire longue action?

Meilleur suivi puisque doit être administré par infirmière

13

Qu'est-ce que la clozapine?

• Traitement de la schizophrénie
• Absence de réponse clinique adéquate malgré l’utilisation de doses suffisantes d’au moins 2 AP de classes chimiques distinctes pour une durée de traitement appropriée.
-En pratique: peut être 2 AP atypiques
• Intolérance autres AP.

14

*Quelle est la condition d'utilisation commerciale de la Clozapine (Clozaril)? Comment se fait le suivi?

Un suivi des FSC (formule sanguine complète (décompte des globules blancs, rouges et plaquettes))

• Suivi étroit des FSC*/patient:
-Q semaine x 26 sems
-Q 2 semaines x 26 sems
-Q 4 semaines par la suite

• Seul AP démontré supérieur aux autres, typiques et atypiques confondus

• Profil d’E2 avantageux p/r E2 extrapyramidaux

15

Pourquoi la Clozapine est difficile en début de traitement?

• En début de traitement, E2 très difficiles
-Sialorrhée, tachycardie sinusale, hypotension orthostatique,
sédation, etc
-Augmentation lente des doses

16

Quelles sont les autres options pour traiter la schizophrénie réfractaire?

• Ajout d’un stabilisateur de l’humeur (ex: acide valproïque, lamotrigine, lithium, etc)
• Combinaison de deux antipsychotiques
• Peu de données supportant cette pratique (tout dépend des
combinaisons...)
• Deux molécules n’ayant pas le même profil pharmacologique
• Ex: Aripiprazole + Clozapine
• Ajoutd’unantidépresseursiSxdépressifsouanxieux
• Electroconvulsivothérapie (ECT)