Exam AOUT 2015 Flashcards Preview

Cardiologie > Exam AOUT 2015 > Flashcards

Flashcards in Exam AOUT 2015 Deck (29):
1

1. Choisir la proposition fausse: 

A- Une hypokaliémie peut allonger l’intervalle QT.  

B-L’ECG d’une péricardite aigüe montre des images en miroir. 

C-La torsade de pointe peut dégénérer en fibrillation ventriculaire. 

D-Dans une tachycardie jonctionnelle les QRS sont parfois larges. 

E-Il y a un sus-décalage du segment ST dans le syndrome de Brugada. 

 

 REPONSE B : ECG d'une péricardite : 4 stades de Holzman: 

 1) Sus-décalage ST concave vers le haut, sans image en miroir, dans de nombreuses dérivations. Parfois aussi sous-décalage PQ, microvoltage, ESV/FA 

2) Disparition du sus-décalage et aplatissement de l’onde T 

3) Inversion de l’onde T 

4) retour à la normal 

Q image thumb

1. Choisir la proposition fausse: 

A- Une hypokaliémie peut allonger l’intervalle QT.  

B-L’ECG d’une péricardite aigüe montre des images en miroir. 

C-La torsade de pointe peut dégénérer en fibrillation ventriculaire. 

D-Dans une tachycardie jonctionnelle les QRS sont parfois larges. 

E-Il y a un sus-décalage du segment ST dans le syndrome de Brugada. 

 

 REPONSE B : ECG d'une péricardite : 4 stades de Holzman: 

 1) Sus-décalage ST concave vers le haut, sans image en miroir, dans de nombreuses dérivations. Parfois aussi sous-décalage PQ, microvoltage, ESV/FA 

2) Disparition du sus-décalage et aplatissement de l’onde T 

3) Inversion de l’onde T 

4) retour à la normal 

2

2. Choisir la proposition fausse: 

A-B3 et B4 se retrouvent dans l’insuffisance cardiaque.  

B-B1 et B2 s’entendent toujours dans la sténose aortique. 

C-Une insuffisance aortique peut donner un souffle d’éjection systolique au foyer aortique. 

D-Une coarctation aortique entraîne un souffle systolique dans le dos. 

E-Un dédoublement fixe de B2 au foyer pulmonaire caractérise la communication inter-atriale. 

 

 

B

3

3. Choisir la proposition vraie: 

 A-L’insuffisance aortique chronique entraîne une surcharge volumétrique du ventricule gauche. 

B-La sténose aortique abaisse plus la pression diastolique aortique que la pression systolique aortique. 

C-L’insuffisance pulmonaire entraîne une dilatation de l’oreillette gauche. 

D-La coarctation aortique entraîne une surcharge volumétrique du ventricule gauche. 

E-Une communication inter-atriale entraîne une dilatation du ventricule gauche. 

 

 

REPONSE A : L'insuffisance aortique (ou régurgitation aortique) entraîne un reflux de sang, le cœur gauche apporte encore plus de sang lors de la diastole --> surcharge volumétrique

4

4. Un de ces médicaments ne peut être donné pendant la grossesse: 

 A-Inhibiteurs de l’enzyme de conversion. 

B-Antagonistes calciques. 

C-Hormones thyroïdiennes. 

D-Béta-bloquants. 

E-Méthyldopa. 

 

REPONSE A : contre-indiqués --> IEC et Inhibiteur de l'ATII 

 

4. Un de ces médicaments ne peut être donné pendant la grossesse: 

 A-Inhibiteurs de l’enzyme de conversion. 

B-Antagonistes calciques. 

C-Hormones thyroïdiennes. 

D-Béta-bloquants. 

E-Méthyldopa. 

 

REPONSE A : contre-indiqués --> IEC et Inhibiteur de l'ATII 

 

5

5. Quelle donnée épidémiologique est vraie? 

 A- Les femmes de moins de 65 ans décèdent plus souvent de maladie coronaire que des suites d’un cancer du sein. 

B- La mortalité cardiovasculaire chez les femmes de moins de 65 ans est la même que chez les hommes de même âge 

C- La mortalité cardiovasculaire est doublée par la pollution atmosphérique. 

D- Le tabagisme n’augmente pas les risques de l’HTA. 

E-Il est inutile de traiter l’hypercholestérolémie après 80 ans. 

 

 

5. Quelle donnée épidémiologique est vraie? 

 A- Les femmes de moins de 65 ans décèdent plus souvent de maladie coronaire que des suites d’un cancer du sein. 

B- La mortalité cardiovasculaire chez les femmes de moins de 65 ans est la même que chez les hommes de même âge 

C- La mortalité cardiovasculaire est doublée par la pollution atmosphérique. 

D- Le tabagisme n’augmente pas les risques de l’HTA. 

E-Il est inutile de traiter l’hypercholestérolémie après 80 ans. 

REPONSE A 

6

6. A propos de l'infarctus aigu du myocarde inférieur, quelle est la proposition fausse: 

 A-Les signes électriques directs sont observés dans les dérivations précordiales V1, V2 et V3. 

B-Il correspond à une occlusion de l'artère coronaire droite. 

C-Il peut se compliquer de bradycardie extrême. 

D-Il peut se compliquer d'un syndrome péricardique plusieurs semaines après le début de la nécrose. 

E-Il peut se compliquer d'une extension vers le ventricule droit. 

 

 

6. A propos de l'infarctus aigu du myocarde inférieur, quelle est la proposition fausse: 

 A-Les signes électriques directs sont observés dans les dérivations précordiales V1, V2 et V3. 

B-Il correspond à une occlusion de l'artère coronaire droite. 

C-Il peut se compliquer de bradycardie extrême. 

D-Il peut se compliquer d'un syndrome péricardique plusieurs semaines après le début de la nécrose. 

E-Il peut se compliquer d'une extension vers le ventricule droit. 

REPONSE A : ils seront observés en D2,D3,AvF + voir la dia avec les complications précoces et tardives D'IDM  

 

7

7. Une thrombose veineuse profonde ne peut être responsable de: 

A-Embolie pulmonaire 

B-OEdème prenant le godet 

C-Un accident vasculaire cérébral 

D-Maladie post thrombotique  

E-Une endocardite infectieuse 

 

Reponse E : un embole peut causer un AVC ischémique à partir d'un embole formé qui traversera le cœur si le foramen ovale est ouvert --> atteint la circulation systémique 

 

7. Une thrombose veineuse profonde ne peut être responsable de: 

A-Embolie pulmonaire 

B-OEdème prenant le godet 

C-Un accident vasculaire cérébral 

D-Maladie post thrombotique  

E-Une endocardite infectieuse 

Reponse E : un embole peut causer un AVC ischémique à partir d'un embole formé qui traversera le cœur si le foramen ovale est ouvert --> atteint la circulation systémique 

 

8

8. Quel facteur ne favorise pas une thrombose veineuse profonde: 

A-Remplacement chirurgical d’une prothèse du genou 

B-Syndrome néphrotique 

C-Un vol transatlantique 

D-Des facteurs VIII et IX abaissés 

E-Une grossesse 

 

 

 

 

REPONSE D

Thromboses vasculaires, par perte de protéines anti-coagulantes (antithrombine III en particulier, protéine C) et surproduction de facteurs pro-coagulants.. La maladie thrombo-embolique complique un quart des syndromes néphrotiques de l'adulte (augmentation des taux plasmatiques des facteurs V, VII et VIII ainsi qu'une augmentation du fibrinogène.  

 

9

Choisir la réponse erronée: 

A-De l’angor peut survenir sans lésion coronaire épicardique. 

B-Le syndrome du QT long peut être acquis ou congénital. 

C-Le risque thromboembolique du flutter auriculaire est comparable à celui de la fibrillation auriculaire. 

D-Un bloc AV du troisième degré peut compliquer un infarctus aigu. 

E.Les arythmies liées à une anomalie du récepteur à la ryanodine ne nécessitent jamais de défibrillateur automatique implantable. 

  

 

 

Reponse E  

10

Choisir la réponse erronée: 

Dans l’angor d’effort stable, la douleur: 

A-Est généralement rétrosternale. 

B-Cède aux dérivés nitrés et à l’arrêt de l’effort. 

C-Diminue avec des bêtabloquants ou du diltiazem. 

D-Survient de plus en plus souvent pour des efforts qui diminuent. 

E-Irradie souvent vers les mâchoires et le bras gauche. 

 

 

Choisir la réponse erronée: 

Dans l’angor d’effort stable, la douleur: 

A-Est généralement rétrosternale. 

B-Cède aux dérivés nitrés et à l’arrêt de l’effort. 

C-Diminue avec des bêtabloquants ou du diltiazem. 

D-Survient de plus en plus souvent pour des efforts qui diminuent. 

E-Irradie souvent vers les mâchoires et le bras gauche. 

REPONSE  D : Angor d'effort STABLE (>< angor aggravé ou crescendo)  

C: vasodilatateurs donc diminue l'angor, E : tous les angors irradient.  

 

11

 

Choisir la réponse erronée: 

Dans l’endocardite infectieuse: 

A-L’hypervascularisation de la végétation lui permet de croître rapidement. 

B-La végétation sera plus souvent à droite chez les toxicomanes. 

C-Est maintenant le plus souvent liée aux staphylocoques. 

D-Les hémocultures peuvent rester négatives. 

E-On doit parfois enlever la prothèse valvulaire atteinte. 

  

 

 

REPONSE A : "hypervascularisation" ? Comment?  

12

Choisir la réponse erronée: 

Après un infarctus myocardique: 

A-Le myocarde hibernant peut récupérer après revascularisation. 

B-L’acide acétyl-salicylique doit être prescrit à vie. 

C-Les antiplaquettaires (clopidogrel,…) peuvent être arrêtés après 1 an. 

D-Les anti arythmiques de classe I doivent être administrés pour diminuer les extrasystoles ventriculaires symptomatiques. 

E-Une revalidation pluridisciplinaire améliore le pronostic à long terme. 

 

 

Choisir la réponse erronée: 

Après un infarctus myocardique: 

A-Le myocarde hibernant peut récupérer après revascularisation. 

B-L’acide acétyl-salicylique doit être prescrit à vie. 

C-Les antiplaquettaires (clopidogrel,…) peuvent être arrêtés après 1 an. 

D-Les anti arythmiques de classe I doivent être administrés pour diminuer les extrasystoles ventriculaires symptomatiques. 

E-Une revalidation pluridisciplinaire améliore le pronostic à long terme. 

REPONSE D : Contre-indication de l'utilisation des anti-arythmiques de classe I lors d'extrasystole ventriculaire : infarctus du myocarde et altération de fonction du ventricule gauche.  

13

Choisir la réponse erronée: 

Le chirurgien cardiaque

A-Peut revasculariser une IVA sans circulation extracorporelle (CEC). 

B-Utilise dans sa CEC un oxygénateur et un échangeur thermique. 

C-Ne doit plus utiliser une CEC pour remplacer la valve mitrale grâce aux derniers développements robotiques. 

D-Utilise de préférence des pontages artériels que des pontages saphènes. 

E-Améliore la survie des patients tritronculaires diabétiques en les revascularisant complètement. 

 

Choisir la réponse erronée: 

Le chirurgien cardiaque: 

A-Peut revasculariser une IVA sans circulation extracorporelle (CEC). 

B-Utilise dans sa CEC un oxygénateur et un échangeur thermique. 

C-Ne doit plus utiliser une CEC pour remplacer la valve mitrale grâce aux derniers développements robotiques. 

D-Utilise de préférence des pontages artériels que des pontages saphènes. 

E-Améliore la survie des patients tritronculaires diabétiques en les revascularisant complètement. 

REPONSE C 

14

Choisir la réponse erronée: 

En chirurgie cardiaque: 

A-L’hémodilution dans la CEC améliore l’irrigation et diminue la destruction des globules rouges. 

B-La cardioplégie froide permet de préserver le myocarde arrêté. 

C-On doit opérer par sternotomie toutes les communications interauriculaires quand le VD se dilate avec une hypertension pulmonaire. 

D-On peut remplacer de façon mini-invasive la valve aortique via l’apex. 

E-On améliore la survie des patients avec atteinte serrée du tronc commun. 

  

 

REPONSE C : '' toutes '' mmmmh

15

Quelle pathologie n’entraîne pas d’insuffisance ventriculaire gauche: 

A-Une coarctation aortique. 

B-Une cardiomyopathie hypertrophique. 

C-Une amylose cardiaque. 

D-Une fistule artério-veineuse. 

E-Une sténose mitrale. 

  

 

Quelle pathologie n’entraîne pas d’insuffisance ventriculaire gauche: 

A-Une coarctation aortique. 

B-Une cardiomyopathie hypertrophique. 

C-Une amylose cardiaque. 

D-Une fistule artério-veineuse. 

E-Une sténose mitrale. 

  REPONSE E : sténose mitrale, seule valvulopathie où le ventricule gauche est préservé, donc pas d'insuffisance ventriculaire gauche.  

Fistule artério-veineuse : persistance du canal artériel (embryonaire ) --> communication entre le système veineux de l'artère pulmonaire et l'aorte. La pression au niveau du cœur de l'embryon est plus grande à droite qu'à gauche donc le sang passait directe du VD vers l'artère pulmonaire puis l'aorte, sans passer par le poumon. Mais lorsqu'on est adulte, la pression du cœur gauche est plus grande donc notre sang artériel passe via ce canal dans l'artère pulmonaire et dans le ventricule droit (sang veineux) = fistule artério-veineuse et pb d'oxygénation.Il y aura alors un souffle proto-diastolique , car en systole et en diastole le sang va de gauche à droite.  

 

16

Une sténose aortique sévère et calcifiée ne peut se compliquer de: 

A-Syncope à l’effort. 

B-Fibrillation auriculaire. 

C-Angor d’effort. 

D-Pouls paradoxal. 

E-Accident ischémique cérébral. 

 

  

REPONSE D (le pouls paradoxal est une complication de la tamponnade) 

17

Un de ces éléments n’est pas un critère de gravité d’une péricardite aigüe nécessitant une hospitalisation: 

A-Une élévation des troponines. 

B-Des signes d’hypo-perfusion périphériques. 

C-Un épanchement péricardique supérieur à 20mm à l’échocardiographie. 

D-Frottement péricardique évoquant le bruit de neige écrasée sous les pas. 

E-La persistance de l’épanchement péricardique malgré un traitement anti-inflammatoire bien conduit pendant 10 jours. 

 

REPONSE D : au début de la péricardite on a un frottement péricardique, quand tu ne l'entend plus c'est qu'on a un épanchement péricardique, qui peut conduire à une tamponnade puis choc obstructif.  

 Les critères d'hospitalisation (13 signes)  : : si signes de gravité, si mauvaise évolution sous traitement, si possible étiologie grave…  si température >38.5°, évolution subaigue depuis plusieurs semaines, ID, prise d’AVK, si épanchemment supérieur à 20 mm après un trauma thoracique, si myocardite associée (ou souffrance myocardique se traduisant par élévation des troponines), si épanchement abondant, si résistance au traitement après 7j , si élévation de troponines, signes d'hypoperfusion périph, épanchement pericardique supérieur à 2 cm  

18

Un de ces traitements n’est pas indiqué dans l’œdème pulmonaire aigu hémodynamique: 

A-Des diurétiques. 

B-15 L /min d’oxygène via un masque de Boussignac. 

C-Une intubation trachéale et ventilation artificielle. 

D-Des bêta-bloquants. 

E-Des dérivés nitrés. 

  

 

REPONSE D : OAP hémodynamique donc en donnant Bbloquant on diminue encore plus l'ejection de sang, accumulation de sang en ammont donc exacerbe OAP.  

19

Un de ces traitements ne peut pas resinusaliser une fibrillation atriale: 

1-Du sotalol (Sotalex®). 

2-De l’amiodarone (Cordarone®). 

3-De la flécaïnide (Tambocor®). 

4-De la propafénone (Rythmonorm®). 

5-Du rivaroxaban (Xarelto®). 

 

 

REPONSE : E tous des anti-arythmétique ( ==> peuvent donc rétablir la FA) sauf le rivaroxaban qui est un anticoagulant. 

  

20

Un de ces éléments n’a pas d’influence dans le risque thrombotique calculé par le CHA²DS²-Vasc score: 

1-L’âge. 

2-Le nombre d’épisodes de FA paroxystiques dans les 6 derniers mois. 

3-La fonction systolique du ventricule gauche. 

4-L’hypertension artérielle. 

5-Le diabète. 

 

 

Réponse B : CHA²DS²-Vasc (=  score de risque thrombo-embolique) : Congestion (FEVG) , Age, Diabète, Stroke (embole), Vasculaire cardiopathies, Age, Sexe 

  

21

Un de ces éléments n’a pas d’influence dans le risque hémorragique calculé par le score HAS-BLED: 

1-L’âge. 

2-Le nombre d’épisodes d’INR trop élevés dans les 6 derniers mois. 

3-Les antécédents d’AVC. 

4-L’hypertension artérielle. 

5-Le diabète. 

 

 

Un de ces éléments n’a pas d’influence dans le risque hémorragique calculé par le score HAS-BLED: 

1-L’âge. 

2-Le nombre d’épisodes d’INR trop élevés dans les 6 derniers mois. 

3-Les antécédents d’AVC. 

4-L’hypertension artérielle. 

5-Le diabète. 

Réponse E : Hta, Atteinte ( pb rénale et pb hépatique), Stroke (AVC, … ) , Bleeding (saignement), Labile INR  , Eldery (âge), Drogues (médoc) et alcool  

  

22

Dans l’anévrysme de l’aorte abdominale, quelle proposition est fausse: 

A-Il est défini par un diamètre antéropostérieur > 35 mm. 

B-Il est longtemps bien toléré. 

C-La tension pariétale augmente avec la TA systolique, diastolique et le diamètre. 

D-Il est aussi fréquent chez la femme que chez l’homme. 

E-Plus de 5% se rupturent annuellement quand ils font plus de 55 mm. 

 

 

Dans l’anévrysme de l’aorte abdominale, quelle proposition est fausse: 

A-Il est défini par un diamètre antéropostérieur > 35 mm. 

B-Il est longtemps bien toléré. 

C-La tension pariétale augmente avec la TA systolique, diastolique et le diamètre. 

D-Il est aussi fréquent chez la femme que chez l’homme. 

E-Plus de 5% se rupturent annuellement quand ils font plus de 55 mm. 

réponse D  

 Note : anévrysme = insuffisance aortiqu

23

Une sténose carotidienne asymptomatique de 70% doit être prise en charge par toutes ces thérapies sauf: 

A-Un traitement agressif d’une HTA associée. 

B-De l’acide acétyl-salicylique. 

C-Un stenting endoluminal vu les risques moindre que la chirurgie. 

D-De l’atorvastatine ou de la rosuvastatine. 

E-De la varénicline ou un autre médicament pour diminuer la dépendance tabagique. 

 

 

Une sténose carotidienne asymptomatique de 70% doit être prise en charge par toutes ces thérapies sauf: 

A-Un traitement agressif d’une HTA associée. 

B-De l’acide acétyl-salicylique. 

C-Un stenting endoluminal vu les risques moindre que la chirurgie. 

D-De l’atorvastatine ou de la rosuvastatine. 

E-De la varénicline ou un autre médicament pour diminuer la dépendance tabagique. 

REPONSE C : asymptomatique donc pas d'acte invasif, on prend en charge que les facteurs de risque.  

  

24

L’hypokaliémie complique un traitement à base de: 

A-Antialdostérones (spironolactone) 

B-Dobutamine 

C-Bloqueurs des récepteurs à angiotensine (sartans) 

D-Diltiazem ou vérapamil 

E-Diurétiques de l’anse (furosémide, bumétanide) 

 

 

L’hypokaliémie complique un traitement à base de: 

A-Antialdostérones (spironolactone) 

B-Dobutamine 

C-Bloqueurs des récepteurs à angiotensine (sartans) 

D-Diltiazem ou vérapamil 

E-Diurétiques de l’anse (furosémide, bumétanide) 

rEPONSE E : perte de K+ lor

25

Un de ces traitements n’est pas indiqué dans le choc cardiogénique : 

A-Le ballon de contrepulsion intra-aortique 

B-Le nitroprussiate de sodium 

C-La nésiritide 

D-Une pompe d’assistance ventriculaire implantable. 

E-Une injection de cellules souches par ponctions intramyocardique 

 

 

Un de ces traitements n’est pas indiqué dans le choc cardiogénique : 

A-Le ballon de contrepulsion intra-aortique 

B-Le nitroprussiate de sodium 

C-La nésiritide 

D-Une pompe d’assistance ventriculaire implantable. 

E-Une injection de cellules souches par ponctions intramyocardique 

REPONSE E : dsl je comprend rien à ces traitements dans l'ins

26

Quelle auscultation est incorrectement décrite: 

A-Dans la maladie de Barlow, on entend un click protosystolique suivi d’un souffle continu jusqu’au B2. 

B-Dans la sténose mitrale en FA, on entend un renforcement présystolique du roulement diastolique. 

C-Dans la sténose aortique, on entend un souffle dans les 2 carotides. 

D-Dans l’insuffisance aortique on entend un souffle d’Austin-Flint au foyer mitral. 

E-Dans la persistance du canal artériel, on entend un souffle continu, systolo-diastolique. 

 

R

Quelle auscultation est incorrectement décrite: 

A-Dans la maladie de Barlow, on entend un click protosystolique suivi d’un souffle continu jusqu’au B2. 

B-Dans la sténose mitrale en FA, on entend un renforcement présystolique du roulement diastolique. 

C-Dans la sténose aortique, on entend un souffle dans les 2 carotides. 

D-Dans l’insuffisance aortique on entend un souffle d’Austin-Flint au foyer mitral. 

E-Dans la persistance du canal artériel, on entend un souffle continu, systolo-diastolique. 

REPONSE B : On entend un roulement diastolique avec un renforcement présystolique dans l'insuffisance mitrale MAIS en rythme sinusal  

 Maladie de  Barlow ==> insuffisance mitral

27

Laquelle de ces pathologies n’est pas cyanogène: 

A-L’atrésie tricuspidienne. 

B-La tétralogie de Fallot. 

C-La transposition des gros vaisseaux. 

D-Le canal AV complet. 

E-La maladie d’Ebstein

Laquelle de ces pathologies n’est pas cyanogène: 

A-L’atrésie tricuspidienne. 

B-La tétralogie de Fallot. 

C-La transposition des gros vaisseaux. 

D-Le canal AV complet. 

E-La maladie d’Ebstein. 

REPONSE D  

Maladies cyanogènes : 

 

Atrésie tricuspidienne : c'est une pathologie cyanogène, la valve n'étant pas complète, elle ne fonctionne pas. Le ventricule droit est ici peu développé. Le sang venant des veines caves, passe de l'oreillette droite au ventricule gauche directement.  

Tétralogie de Fallot : elle comporte une CIV (communic inter-ventric), sténose pulm, HVD, aorte à cheval. Traitements : B-Bloq, élargir la sténose pulm, fermer la CIV  

Pathologie de Fallot = Tétralogie + CIA (communic inter-atriale) 

Transposition des gros vaisseaux 

Maladie d'Ebstein : plusieurs présentations cliniques, dont régurgitation tricuspide (insuffisance), hépatomégalie, cyanose, ainsi qu'une possible communication inter-atriale, persistance du foramen ovale ou encore du canal artériel …  

Syndrome d'Eisenmenger : c'est une communication inter-ventriculaire, cyanogèn

28

Une insuffisance cardiaque compensée ne peut s’altérer sur: 

A-Un accès de FA à réponse ventriculaire rapide. 

B-Une diminution de la compliance hydrosodée du patient (prise chips salées,…). 

C-Un infarctus du myocarde. 

D-La prise d’un minéralocorticoïde. 

E-Une embolie pulmonaire secondaire à une thrombose veineuse profonde.  

  

 

Une insuffisance cardiaque compensée ne peut s’altérer sur: 

A-Un accès de FA à réponse ventriculaire rapide. 

B-Une diminution de la compliance hydrosodée du patient (prise chips salées,…). 

C-Un infarctus du myocarde. 

D-La prise d’un minéralocorticoïde. 

E-Une embolie pulmonaire secondaire à une thrombose veineuse profonde.  

  REPONSE D 

En + :  

Les signes de Kussmaul d'une insuffisance cardiaque :  

présence  B3 et B4, râles à l'auscultation, oèdeme periph  

Les signes et symptomes sont : respiratoires, dig, urinaires  

  

TRAITEMENTS : IEC, Beta-bloquants, diurétiques 

  

29

Quel résultat d’analyse sanguine n’augmente pas proportionnellement le risque cardiovasculaire? 

A-Le LDL 

B-Le hsCRP 

C-Les triglycérides 

D-Le rapport apo B / apo A1 

E-Le HDL 

  

 

Quel résultat d’analyse sanguine n’augmente pas proportionnellement le risque cardiovasculaire? 

A-Le LDL 

B-Le hsCRP 

C-Les triglycérides 

D-Le rapport apo B / apo A1 

E-Le HDL 

   REPONSE E : on sait tous que les HDL sont les "gentils" cholesterols ;) , c'est donc inversément proportionnel.