Introduction aux affections neurologiques chez l'adulte Flashcards Preview

PHT - 2314 Marika > Introduction aux affections neurologiques chez l'adulte > Flashcards

Flashcards in Introduction aux affections neurologiques chez l'adulte Deck (49):
1

Quelles sont les 3 causes possible d'une affection neurologique ?

Un dysfonctionnement :
1. Du SNC
2. Du SNP
3. De la jonction neuromusculaire

2

Nommez 6 exemples de pathologies neurologiques touchant le SNC.

1. Blessés médulaires
2. AVC
3. TCC
4. Ataxie de Friedreich
5. Sclérose en plaques
6. Maladie de Parkinson

3

Quelles sont les 5 causes possibles d'une affection du SNP.

1. Lésion mécanique d'une racine nerveuse, d'un plexus ou d'un nerf périphérique
2. Affection inflammatoire (ex. Guillain-Barré - polyneuropathie)
3. Affection infectieuse (ex. Maladie de Lyme)
4. Affection systémique (ex. diabète)
5. Affection dégénérative

4

De quel atteinte avons-nous parlé pour donner un exemple d'atteinte de la jonction neuro-musculaire ?

Le myasthénie grave, qui fait partie des atteintes du SNP. Affecte le fonctionnement de la synapse entre le motoneurone et la fibre musculaire

5

Nommez 3 causes possibles d'une atteinte au SNC.

1. Lésion / problème systémique (ex. AVC)
2. Traumatisme (ex. TCC)
3. Problème dégénératif (ex. Parkinson)

6

Sur quelles shits est-ce qu'il faut se concentrer pour ce cours ??

Il faut miser sur les CARACTÉRISTIQUES, MANIFESTATIONS CLINIQUES et INCAPACITÉS FONCTIONNELLES liés à chaque atteinte

7

Vrai ou faux

Un AVC est un exemple de lésion ischémique.

Vrai.

8

Quels sont les 3 causes d'AVC dont nous avons parlé en classe ?

1. Thrombus (occlusion de l'Artère cérébrale moyenne) = 70% des cas
2. Embolie = 15% des cas
3. Hémorragie à cause de la rupture d'un vaisseau sanguin dans le cerveau (15%)

9

Combien de temps doivent durer les signes et symptômes neurologiques d'un AVC pour que ça compte comme un AVC ?

24 heures

10

Vrai ou faux

Les AVC sont des atteintes plutôt rares.

Faux. Un patient sur trois qui sont hospitalisés et traités en physiothérapie sont des survivants d'AVC.

11

Nommez 4 troubles moteurs pouvant résulter d'un AVC ?

1. Faiblesse, hémiplégie
2. Apraxie
3. Spasticité
4. Incoordination musculaire : synergies pathologiques, réactions associées et troubles de l'activation musculaire sélective.

12

Qu'est-ce qu'une apraxie ?

C'est la difficulté de faire un mouvement précis ou d'en planifier l'exécution.

13

Qu'est-ce que la spasticité ?

C'est une augmentation du tonus musculaire dont l'intensité dépend de la vitesse d'étirement du muscle testé. Souvent associé à une hyperréflexie des réflexes ostéotendineux également.

14

Qu'est-ce que l'incoordination musculaire ?

C'est l'incapacité de recruter les bons muscles aux bons moments, dans le but d'accomplir une tâche.

15

À quel moment se développent généralement les synergies pathologiques de mouvement ?

En même temps que la spasticité.

16

Qu'est-ce qu'une synergie pathologique de mouvement ?

C'est une schème de mouvement stéréotypé impliquant tout le membre lorsque le patient essaie de produire un mouvement volontaire isolé.

17

Qu'est-ce qu'une réaction associée ?

C'est des mouvements involontaire d'un membre alors que le patient essaie plutôt de mobiliser un autre membre que celui qui bouge involontairement.

18

Vrai ou faux

En général, les patients ayant subi un AVC récupéreront à 100% leurs capacités motrices.

Faux, en général il y aura une incoordination musculaire résiduelle.

19

Par quoi peut être causée la douleur chez un patient ayant subi un AVC ? (2)

1. Par l'atteinte neurologique en soi
2. Par les atteintes musculo-squelettiques qui en découlent (i.e. contractures, mauvaises postures, etc.)

*Attention à l'épaule parrétique qui peut devenir atteinte d'un Syndrome douloureux

20

Vrai ou faux

Il est rare qu'un patient souffrant d'AVC ait des troubles sensitifs.

Faux, les patients avec AVC ont souvent des troubles sensitifs, autant superficiels (ex. toucher) que profonds (ex. proprioception)

21

Nommez 3 troubles perceptuels qui sont plus communs à la suite d'un AVC de l'hémisphère non-dominant (droit).

1. Agnosie : difficultés avec l'intégration visuospatiale, difficulté de reconnaître des objets, etc.
2. Anosognosie : manque de reconnaissance de la maladie par le patient. PIRE si héminégligence GAUCHE
3. Hémianopsie : perte de l'acuité d'une moitié du champs visuel

22

Quels sont les 3 troubles cognitifs les plus communs à la suite d'un AVC ?

1. Désordre de l'attention
2. De la mémoire (surtout à court et moyen terme)
3. De la communication : aphasies et/ou dysarthrie (trouble de l'articulation et de la parole).

23

Qu'est-ce qu'une démence ischémique ?

C'est un déclin général des fonctions mentales supérieures (FMS) à la suite de multiples épisodes d'ischémie cérébrale.

24

Vrai ou faux

Les patients ayant subi un AVC ont souvent aussi des troubles psychoaffectifs.

Vrai, dont par exemple une grande labilité émotionnelle (changements faciles et rapides de l'humeur) et un syndrome dépressif et/ou désinhibition.

25

Nommez les 6 principales incapacités fonctionnelles liées à l'AVC.

1. Aphasie
2. Apraxie
3. Perte de la fonction de la main : seulement 30% des patients en recouvrent la fonction
4. Diminution de l'autonomie + endurance à la marche à cause de spasticité, faiblesse et incoordination
5. Dysphagie
6. Troubles posturaux

26

Vrai ou faux

Les signes et symptômes d'un TCC sont semblables d'un cas à l'autre ?

Faux, ils dépendent de la région qui a été touchée par le trauma.

27

Quels sont les 3 types de TCC dont nous avons parlé en classe ?

1. Commotion cérébrale : ébranlement de la masse du cerveau
2. Contusion cérébrale (lacération)
3. Hématomes intracrânien (hémoragie interne dans le cerveau)

28

Vrai ou faux

Le pronostic des TCC est meilleur que celui des AVC, généralement.

Vrai

29

Quel type de clientèle est le plus à risque de subir un TCC ?

Les hommes de 15-24 ans.

30

Quels sont les troubles moteurs les plus communs à la suite d'un TCC ?

*** Varient beaucoup selon l'endroit de la lésion ***
1. Planification du mouvement / apraxie
2. Faiblesse musculaire (uni ou bilatérale)
3. Spasticité (plus hétérogène que l'AVC... un peu n'importe où)
4. Incoordination musculaire
5. Ataxie (surtout si atteinte postérieure - donc du cervelet).

31

Que pourrait sous-tendre la présence d'un nystagmus ?

Une atteinte cérébelleuse ou du tronc cérébral

32

Vrai ou faux

Un TCC n'est pas douloureux directement.

Faux, la douleur peut venir directement de la blessure crânienne, mais également peut être une conséquence des contractures musculaires, immobilisation etc.

33

Vrai ou faux

Les atteintes sensorielles chez les TCC sont plutôt rares.

Faux, elles sont fréquentes, surtout au niveau de la proprioception et de la sensibilité au toucher.

34

Quelles sont les 3 atteintes perceptuelles les plus communes chez les TCC ?

1. Troubles de la vision (hémianopsie)
2. Troubles de l'élaboration du schéma corporel (somatoagnosie)
3. Troubles de l'orientation dans l'espace (ex. discrimination deux points, posture).

35

Nommez les 8 principaux problèmes cognitifs liés aux TCC.

1. État de conscience variable au début de la réadaptation
2. Troubles de comportement : désinhibition, apathie
3. Diminution capacité de concentration, attention
4**** Manque d'autocritique par rapport à leur situation
5. Persévération
6. Troubles d'orientation
7. Amnésie post-traumatique
8. Problèmes de communication : aphasies, dysarthrie

36

Quelles sont les 4 principales incapacités fonctionnelles liées aux TCC ?

1. Diminution de la fonction de la main
2. Troubles d'équilibre
3. Station debout affectée
4. Diminution de l'autonomie à la marche

37

Qu'est-ce qui est important dans l'intervention en physiothérapie pour les patients TCC ?

1. Prise en charge RAPIDE par une équipe multidisciplinaire
2. Réadaptation intensive orientée vers la tâche

38

Qu'est-ce qu'une blessure médullaire ?

C'est une lésion complète ou partielle de la moelle épinière, de cause traumatique (le plus souvent) ou non (ex. malformation), entraînant une atteinte neurologique SOUS-lésionnelle.

39

Quel type de patients sont les plus à risque de devenir BM ?

Les jeunes hommes 16-30 ans

40

De quoi dépendent les atteintes sensorielles et motrices des BM ?

Du NIVEAU de l'atteinte et de sa sévérité (lésion complète vs partielle).

41

Quelles seront les conséquences motrices et sensorielles s'il y a lésion complète de la m.é ?

Paralysie et anesthésie complètes sous la lésion (vs lésion incomplète = parésie et hyposensibilité, selon le niveau)

42

Pourquoi est-ce qu'une lésion médullaire en cervical haut est inquiétant ?

Parce que les racines C3-C5 participent à l'innervation du diaphragme.

43

Nommez 3 conséquences motrices possibles à la suite d'une lésion partielle de la m.é.

1. Faiblesse
2. Incoordination musculaire
3. Spasticité : peut provoquer des contractures, entrave le mouvement volontaire et nuit au positionnement.

44

Quel type de complications peut-on retrouver à la suite d'une lésion médullaire ?

Des complications secondaires à l'immobilisation : plaies de pression (SURTOUT si problèmes sensoriels), décalcification osseuse, complications respiratoires...

45

Vrai ou faux

On retrouve souvent des problèmes vésico-urinaires dans les cas de BM.

Vrai

46

Vrai ou faux

Les BM voient souvent leur SN autonome affecté.

Vrai, et cela affectera la thermorégulation, les réflexes (hyperréflexie si lésion au-dessus de T6) et le tonus postural (hypotonie).

47

Quelles sont les 5 principales incapacités fonctionnelles liées aux BM.

1. Difficultés respiratoires = ventilateur artificiel, toux inefficace
2. Incontinence urinaire et fécale
3. Problèmes érectiles
4. Hypotension orthostatique = limite la station debout
5. Autonomie à la marche et aux transferts diminuées

48

Quels sont les deux principaux objectifs d'un traitement en physiothérapie pour les patients avec BM ?

Améliorer l'endurance cardio-vasculaire et musculaire

49

Qu'est-ce que la sclérose en plaques ?

C'est une maladie neurodégénérative chronique qui résulte de lésions démyélinisantes au niveau du SNC. Elle comprend des périodes de poussées et de rémissions des signes et symptômes.