IV- 3 : Infections urinaires Flashcards Preview

Internat - Infectiologie > IV- 3 : Infections urinaires > Flashcards

Flashcards in IV- 3 : Infections urinaires Deck (44)
1

Quelle est la définition d'une infection urinaire?

Colonisation (presque toujours ascendante) du tractus urinaire normalement stérile

2

Quelle est la définition d'une cystite?

Inflammation de la muqueuse de la vessie

3

Quelle est la définition d'une pyélonéphrite?

Inflammation du parenchyme rénal

4

Quelles sont les deux voies par lesquelles une infection urinaire peut se développer?

Voie ascendante (via le tractus urinaire) ou à partir d'une bactériémie

5

Quels sont les trois facteurs limitant le développement d'infections urinaires?

Longueur de l'urètre
Fréquence des mictions
Intégrité de la muqueuse vésicale

6

Quels sont les différents facteurs favorisant les infections urinaires? (4 pour avoir les 5 points)

Grossesse, diabète, sondage, rapports sexuels, infections génitales, anomalies morphologiques favorisant la stase urinaire, port de vêtements trop serrés

7

Quelle est l'étiologie bactérienne la plus fréquemment retrouvée dans les infections urinaires?

Escherichia coli

8

Quelle est la part de Pseudomonas aeruginosa dans les infections urinaires nosocomiales?

10 à 20%

9

Quelle est la proportion des souches d'E. coli résistantes à l'amoxicilline?

40 à 50%

10

Quelle est la proportion des souches d'E. coli résistantes à l'Augmentin°?

25 à 30%

11

Quelle est la proportion des souches d'E. coli résistantes au cotrimoxazole (Bactrim°)?

20 à 40%

12

Quelle est la proportion des souches d'E. coli résistantes aux fluoroquinolones?

10%

13

Quelle est la clinique retrouvée dans une cystite?

Pollakiurie, dysurie, pyurie
Absence de fièvre, de douleurs lombaires et/ou abdominales

14

Quelle est l'évolution d'une cystite?

Eradication spontanée (facilitée par augmentation de la diurèse)

15

Quelle est la définition d'une cystite récidivante?

Plus de 4 cystite par an en absence de toute uropathie

16

Quelle est le tableau clinique d'une pyélonéphrite aiguë?

Clinique de la cystite + syndrome infectieux (fièvre, grissons, syndrome inflammatoire) et douleurs lombaires

17

Quel est le pronostic d'une pyélonéphrite aiguë?

Bon si le traitement antibiotique est rapidement administré

18

Quelles sont les complications possibles d'une pyélonéphrite aiguë?

Abcès, sepsis grave, chronicité

19

Quel est le tableau cliinique d'une prostatite aiguë?

Clinique de la cystite + syndrome infectieux (fièvre, grissons, syndrome inflammatoire) et douleurs pelviennes

20

Quelles sont les deux catégories d'infections urinaires et les pathologies qu'elles comprennent?

IU simples (cystite et PNA sans facteur de risque) et IU compliquées (cystite et PNA avec facteurs de risque ; toute prostatite aiguë)

21

Quels sont les facteurs de risque (7) des infections urinaires?

Homme > 65 ans ; Femme > 80 ans ; Enfant ; Grossesse ; Homme ; Anomalie organique/fonctionnelle de l'arbre urinaire ; co-morbidités (diabète, immunodépression, insuffisance rénale...)

22

Devant une suspiscion d'infection urinaire, quel est le premier examen à réaliser?

Bandelette urinaire : renseigne sur la présence de leucocytes et de nitrites dans les urines

23

Quelle est la place de la bandelette urinaire dans le diagnostic d'une cystite simple?

Elle peut suffire au diagnostic. Cepdnant, une BU négative n'exclut pas une infection urinaire (certains germes ne produisent pas de nitrites : P. aeruginosa, entérocoques, staphylocoque)

24

Comment est réalisé le prélèvement d'urine pour un ECBU?

Toilette du méat/prépuce/périnée au Dakin puis prélèvement de la première urine du matin (après élimination du premier jet) dans un pot stérile

25

Quelles sont les étapes de réalisation d'un ECBU?

Appréciation de l'aspect macoscopique
Cytologie (leucocytes, hématies, cristaux, cylindres, cellules épithéliales)
Coloration de Gram
Mise en culture et identification

26

Quels milieux sont mis en culture dans le cadre d'un ECBU?

Milieu polyvalent ou sélectif selon le germe suspecté, voire gélose au sang si le germe suspecté est difficilement cultivable
On peut également ensemmencer un milieu Sabouraud si des levures ont été vues au direct
Pour toute bactérie pouvant être responsable d'une IU : antibiogramme

27

Quel est le seuil pathologique d'une leucocyturie?

> ou = à 10^4 éléments /mL

28

Quel est le seuil pathologique de la présence d'E. coli (et autres entérobactéries) dans les urines?

> ou = à 10^3 UFC /mL

29

Quel est le seuil pathologique de la présence de bactéries (hors entérobactéries) dans les urines pour une cystite?

> ou = à 10^5 UFC /mL

30

Quel est le seuil pathologique de la présence de bactéries (hors entérobactéries) dans les urines pour une pyélonéphrite ou une prostatite?

> ou = à 10^4 UFC /mL

31

Comment interpréter la présence de cristaux dans les urines?

Variation du pH de l'urine, alimentation, médicaments

32

Comment interpréter la présence de cylindres dans les urines?

Atteinte tubulaire

33

Comment interpréter la présence de cellules épithéliales dans les urines?

Toilette mal faite avant le prélèvement

34

Quel est le traitement de première intention d'une cystite aiguë simple?

Fosfomycine-trométamol en dose unique

35

Quel est le traitement de deuxième intention d'une cystite aigüe simple?

Nitrofurantoïne (5 jours)
ou
FQ (dose unique ou 3 jours)

36

Quel est le traitement de première intention d'une cystite compliquée?

Nitrofurantoïne (> 7 jours)

37

Quel est le traitement de deuxième intention d'une cystite compliquée?

Céfixime (> 5 jours)
ou
FQ (> 5 jours)
puis adaptation selon les résultats de l'antibiogramme

38

Quel est le traitement d'une cystite récidivante?

Idem cystite aiguë simple (Fosfomycine-trométamol en dose unique) et mise en place d'une prophylaxie adaptée à la patiente

39

Quel est le traitement probabiliste d'une pyélonéphrite aiguë simple?

C3G en IV ou FQ per os (ciprofloxacine, ofloxacine, lévofloxacine)
En cas de sepsis grave : hospitalisation et ajout d'une aminoside (3 jours max)

40

Quel est le traitement d'une pyélonéphrite aiguë simple?

Après traitement probabiliste : relai rapide par voie orale et adaptation à l'antibiogramme
10 à 14 jours de traitement (7 maximum pour les FQ)

41

Quel est le traitement d'une pyélonéphrite compliquée?

Idem PNA simple, mais la durée de traitement est montée à 21 jours

42

Quel est le traitement probabiliste d'une prostatite aiguë?

Idem PNA (en urgence) :
C3G en IV ou FQ per os (ciprofloxacine, ofloxacine, lévofloxacine)
En cas de sepsis grave : hospitalisation et ajout d'une aminoside (3 jours max)

43

Quel est le traitement d'une prostatite aiguë?

Relais de l'antibiothérapie probabiliste par FQ ou cotrimoxazole selon l'antibiogramme.
Pas d'amoxicilline qui diffuse mal.
14 à 21 jours (voire plus) de traitement

44

Quelle est la conduite à tenir chez la femme enceinte, dans le cadre de la prévention des infections urinaires?

Dépistage systématique par BU tous les mois dès le 4e mois (ECBU si BU postive)
Traitement de toute bactériurie asymptomatique
Traitement des cystites comme des cystites compliquées
PAS DE FQ
PAS DE COTRIMOXAZOLE LE PREMIER TRIMESTRE
En cas de PNA : hospitalisation et traitement selon protocole PNA compliquée