Les anticoagulants Flashcards Preview

Intégration II - Pharmacologie > Les anticoagulants > Flashcards

Flashcards in Les anticoagulants Deck (45)
Loading flashcards...
1

Pendant combien de temps doit-on prescrire l'anticoagulation systémique chez un patient présentant une thrombose veineuse profonde (TVP)?

Pendant plusieurs mois.

2

Quelle est la complication redoutée en absence de traitement adéquat de la thrombose veineuse profonde?

L'embolie pulmonaire.

3

Quels sont les quatre objectifs du traitement anticoagulant chez un patient présentant une thrombose veineuse profonde?

Prévenir une extension du caillot
Prévenir une embolie pulmonaire
Diminuer le risque de récidive/récurrence
Limiter le développement de complications tardives telles que le syndrome post-phlébitique, l’insuffisance veineuse chronique et l’hypertension pulmonaire par embolisations chroniques.

4

Nommez deux antiplaquettaires n'ayant aucune activité anticoagulante.

AAS
Clopidogrel (Plavix)

5

Vrai ou faux? L'AAS et le Clopidogrel sont recommandés dans le traitement de la maladie thromboembolique veineuse.

Faux.

6

Vrai ou faux? L'acétaminophène ne possède aucune activité anticoagulante, et n'agit pas sur l'agrégation plaquettaire.

Vrai.

7

Nommez une classe d'anticoagulant qui est une bonne option thérapeutique initiale.

L'héparine à faible poids moléculaire (HFPM).

8

Nommez trois noms différents d'héparine à faible poids moléculaire (HFPM).

Enoxaparine (Lovenox)
Dalteparine (Fragmin)
Tinzaparine (Innohep)

9

Quelle classe d'anticoagulant est seulement disponible par voie I.V. ?

Héparine non fractionnée.

10

En lien avec l'HÉPARINE NON FRACTIONNÉE, nommez:

1. La voie d'administration
2. Le mécanisme d'action
3. Le début d'action (rapide ou lent)
4. Le dosage requis (si nécessaire)

1. I.V.
2. Inhibiteur naturel des protéases
3. Rapide
4. TCA (temps de céphaline activée)

11

En lien avec l'HÉPARINE À FAIBLE POIDS MOLÉCULAIRE, nommez:

1. La voie d'administration
2. Le mécanisme d'action
3. Le début d'action (rapide ou lent)
4. Le dosage requis (si nécessaire)

1. S/C
2. Inhibiteur naturel des protéases
3. Rapide
4. Aucun

12

En lien avec l'INHIBITEUR ORAL DU FACTEUR XA, nommez:

1. La voie d'administration
2. Le mécanisme d'action
3. Le début d'action (rapide ou lent)
4. Le dosage requis (si nécessaire)

1. PO
2. Inhibiteur du facteur Xa
3. Rapide
4. Aucun

13

En lien avec l'INHIBITEUR INJECTABLE DU FACTEUR XA, nommez:

1. La voie d'administration
2. Le mécanisme d'action
3. Le début d'action (rapide ou lent)
4. Le dosage requis (si nécessaire)

1. S/C
2. Inhibiteur du facteur Xa
3. Rapide
4. Aucun

14

En lien avec l'INHIBITEUR ORAL DIRECT DE LA THROMBINE, nommez:

1. La voie d'administration
2. Le mécanisme d'action
3. Le début d'action (rapide ou lent)
4. Le dosage requis (si nécessaire)

1. PO
2. Inhibiteur direct de la thrombine
3. Rapide
4. Aucun

15

En lien avec la WARFARINE, nommez:

1. La voie d'administration
2. Le mécanisme d'action
3. Le début d'action (rapide ou lent)
4. Le dosage requis (si nécessaire)

1. PO
2. Antagoniste de la vitamine K
3. Lent
4. INR

16

Nommez trois noms différents d'inhibiteur oral du facteur Xa.

Apixaban (Eliquis)
Édoxaban (Lixiana)
Rivaroxaban (Xarelto)

17

Nommez deux noms d'inhibiteur injectable du facteur Xa.

Fondaparinux (Arixtra)
Danaparoïde (Orgaran)

18

Nommez un nom d'inhibiteur oral direct de la thrombine.

Dabigatran (Pradaxa)

19

Nommez le nom commercial associé à la warfarine.

Coumadin

20

Quelle est la condition obligatoire à l'administration d'héparine non fractionnée?

L'hospitalisation du patient (car seulement disponible en I.V.)

21

L'utilisation d'héparine non fractionnée est maintenant réservée à deux catégories de patient bien précises. Lesquelles?

Patients ayant des comorbidités importantes telles que l'insuffisance rénale sévère
Risque de saignement élevé, donc nécessité d'arrêter rapidement l'usage d'héparine

22

Quelle est l'antidote à l'héparine non fractionnée?

La protamine.

23

Nommez une différence entre l'héparine non fractionnée et l'HBPM en ce qui a trait à la prise en charge.

Les patients sous héparine non fractionnée doivent être fréquemment contrôlés au niveau de leurs paramètres sanguins par le TCA (temps de céphaline activée)

24

Vrai ou faux? Des injections sous-cutanées d'HBPM à des dosages thérapeutiques sont disponibles pour les patients en soins ambulatoires.

Vrai.

25

Comment les personnes moins autonomes, incapables de s'auto-injecter l'HBPM, font-ils pour prendre leur médicament?

Ils font appel à l'aide d'intervenants du CLSC, qui aident les patients moins autonomes à administrer l'HBPM.

26

Les injections d'HBPM se font combien de fois par jour?

Une fois par jour (DIE) ou deux fois par jour (BID).

27

L'inhibiteur du facteur Xa injectable peut être utilisé en traitement de première ligne, mais il est surtout réservé à des patients en particulier. Lesquels (2)?

Allergie à l'héparine
Thrombocytopénie induite par l'héparine

28

Les inhibiteurs oraux du facteur Xa sont maintenant de plus en plus utilisés en première ligne de traitement. Pourquoi ces nouveaux produits sont-ils si intéressants (3)?

Ils ne requièrent pas de dosage sanguin
La dose est fixe
Efficacité pharmacologique atteinte après seulement 1 à 4 heures suivant l'ingestion

29

Quel inhibiteur oral direct de la thrombine possède un antidote au Canada présentement?

Le dabigatran (Praxbind)

30

Il faut être rigoureux lors de la prescription d'inhibiteur oral du facteur Xa. Quatre raisons motivent cette rigueur. Lesquelles?

Manque de réversibilité (pas d'antidote)
Interactions avec les autres molécules
Utilisation chez les personnes âgées particulièrement à risque de chutes
Patients atteints de maladies rénales ou hépatiques

31

Nommez les quatre alternatives d'anticoagulation initiale (pour obtenir rapidement une anticoagulation efficace)

Héparine non fractionnée I.V.
HBPM S/C
Inhibiteur du facteur Xa injectable
Inhibiteur oral du facteur Xa

32

Nommez les quatre alternatives d'anticoagulation à long terme.

Warfarine
Inhibiteur oral direct de la thrombine
HBPM
Inhibiteurs du facteur Xa, oraux ou injectables

33

Nommez cinq facteurs qui influencent le choix d'anticoagulant pour un traitement à plus long terme.

Risques de saignement
Grossesse
Néoplasie
Insuffisance rénale ou maladie hépatique
Coûts

34

Vrai ou faux? La warfarine peut être donnée seule dans le traitement initial de la thrombose veineuse profonde.

Faux, car son début d'action est lent. En effet, il faut plusieurs jours avant d’arriver à des concentrations sériques thérapeutiques. En attendant l’obtention d’un dosage sérique adéquat, il faut prescrire cette molécule en association avec un autre anticoagulant à action plus rapide tel que l’HBPM.

35

L'INR doit se situer entre (...) et (...) pour être dans une zone thérapeutique lors de la prise de warfarine.

2,0 et 3,0.

36

Quel est l'antidote à la warfarine en cas de saignement ou de surdosage?

La vitamine K.

37

Suite au traitement initial à l'HBPM, quelle molécule peut prendre le relais pour le traitement à long terme?

Inhibiteur oral direct de la thrombine.

38

Pourquoi réserve-t-on l'inhibiteur direct de la thrombine pour le traitement à plus long terme?

Puisque aucune étude n'a été faite avec cette molécule en traitement initial de la maladie thromboembolique veineuse.

39

L'HBPM peut être continuée à long terme, et elle est recommandée chez deux catégories de patients bien précises. Lesquelles?

Femmes enceintes
Patients atteints de néoplasie

40

Dans quelle situation préfère-t-on les inhibiteurs, oraux ou injectables, du facteur Xa aux autres anticoagulants?

Lorsque le risque de saignement est faible.

41

Quel est le facteur à considérer lors de la prescription d'un inhibiteur du facteur Xa?

Leur coût est plus élevé.

42

Nommez trois noms différents d'inhibiteurs direct de la thrombine, administrés par voie parentérale.

Argatroban (Argatra)
Bivalirudine (Angiomax)
Lépirudine (Réfludan)

43

Nommez deux contre-indications absolues à l'utilisation de warfarine.

Grossesse
Allergie

44

La plupart des contre-indications à la warfarine sont relatives. Comment faut-il procéder pour déterminer si la prise de warfarine est sécuritaire?

Il faut évaluer le risque hémorragique du patient en lien avec les bénéfices de l'anticoagulation.

45

L'HTA maligne est une contre-indication relative à l'utilisation de warfarine. Pourquoi?

Le risque hémorragique est très élevé.