Lexique Moyen-Orient Flashcards Preview

Géopo > Lexique Moyen-Orient > Flashcards

Flashcards in Lexique Moyen-Orient Deck (45)
Loading flashcards...
1

Chiisme et Sunnisme

• Chiisme vient de shî'a (signifiant adhérents, fidèles) et désigne les musulmans qui favorisaient Ali, le gendre de Mahomet, sur la question de la succession de la direction de l'oumma. C'est la branche la plus ouverte à l'interprétation, et c'est celle qui offre une place plus importante aux femmes.
• Sunnisme vient de sunna, qui signifie tradition, et désigne la branche de l'islam la plus répandue, qui considère que le pouvoir religieux doit se transmettre à la personne la plus compétente.
La séparation entre les deux branches date de 632, l'année de la mort de Mahomet, et s'appelle la fitna.

2

Citation de Régis Debray sur la répulsion que procure l'idéal américain au Moyen-Orient

"Plus vous mettez de Coca-Cola dans un pays, plus vous récoltez d'ayatollahs." Régis Debray.

3

Livre et idées de Sayyid Qotb sur l'incompatibilité entre l'islam et le capitalisme

La bataille entre l'islam et le capitalisme (1951) de Sayyid Qotb dénonce le vide spirituel et les injustices inhérentes au système capitaliste. Le livre n'est plus vraiment d'actualité au Moyen-Orient, au contraire, à l'image des entrepreneurs turcs proches de l'AKP, nombreux sont ceux qui se réclament de l'islam et du capitalisme, mais aussi du second au nom du premier.

4

Livre et idées de Patrick Haenni sur l'islam et le capitalisme

L'islam de marché, l'autre révolution conservatrice (2005) de Patrick Haenni montre que le conservatisme américain et l'islam de marché partagent le même idéal d'un pouvoir lointain, peu interventionniste qui valorise la libre entreprise et le succès individuel. À rapprocher de Max Weber et utile pour nuancer Le choc des civilisations d'Huntington.

5

Pourquoi le conflit israélo-palestinien est une "guerre de cent ans" (E. Barnavi)

Parallèlement naissent en Europe un courant sioniste et panarabe (qui veut se soustraire de l'Empire Ottoman), fin XIX. La déclaration Balfour de 1917 préconise la création d'un "foyer national juif", alors que les Britanniques avaient des promesses durant la première guerre mondiale en faveur de l'indépendance arabe.

6

Hadith (communication orale d'un prophète ou d'un de ses descendants) sur le Hedjaz

"Une prière accomplie dans la mosquée de Jérusalem vaut mille prières ; une prière faite dans la mosquée de Médine vaut dix mille prières, et une prière dans la mosquée de La Mecque vaut cent mille prières."

7

Parler de La Mecque

Ville natale de Mahomet, fondée selon la tradition par Abraham et son fils Ismaël, la mère des cités sert d'écrin à la pierre sacrée de la Kaaba. Il y a 10M de visiteurs annuels, rapportant 10mds$ de CA.

8

Parler de Médine

Oasis à 350km de La Mecque, Médine est la ville rejointe par Mahomet en 622 (hégire) et qui a servi de recueil et de lieu de diffusion de l'islam, avant d’accueillir le tombeau de Mahomet.

9

Doctrine Eisenhower

La doctrine Eisenhower a été formulée par le président des États-Unis Dwight Eisenhower devant le congrès des États-Unis le 5 janvier 1957. Elle consiste à limiter la déstabilisation des pays du Moyen-Orient qu'y causerait l'introduction et le développement du communisme grâce à des aides économiques et militaires.

10

Wilsonnisme botté

Notion de Pierre Hassner, désignant l'imposition par la forte de la démocratie sous les mandats Bush au Wider Middle East.

11

Discours du Caire d'Obama

En 2009, Obama fait un discours en tendant la main aux islamistes modérés dans une stratégie dite du "reset" : "Je suis venu ici au Caire en quête d'un nouveau départ pour les États-Unis et les musulmans du monde entier, un départ fondé sur l'intérêt mutuel et le respect mutuel."

12

"Page blanche"

Désigne la politique du reset au Moyen-Orient d'Obama selon Noam Chomsky : on y voit ce que l'on veut y voir. Obama flatterait la chèvre au cou cependant que de l'autre il arrose le chou, sans réalisation concrètes.²

13

Conclusion : le Moyen-Orient est-il maître de son destin ?

La volonté semble bien être de servir du Moyen-Orient (pour accéder à la reconnaissance internat, pour ses ressources, ...) plutôt que de le servir (en élaborant des solutions aux crises qui le secouent).

14

Formule de De Gaulle pour désigner le Moyen-Orient

"L'Orient compliqué"

15

Rappeler Carl Schmitt, Théorie du partisan

Théorie du partisan, combattant irrégulier ne portant pas d'uniforme et en mesure de se fondre dans la population. Son action se distingue de celle d'un criminel puisqu'elle a une fin politique et non personnelle ; pourtant le partisan n'est pas soumis à l'État, d'où la dissociation entre État et politique chez Schmitt. Le partisan est le symptôme de la fin d'une époque policée et du début d'une époque à la violence généralisée.
Schmitt permet à cet égard de penser la construction des figures de l' « État voyou » et encore plus du « terroriste ». Jean-Claude Monod a ainsi pu donner une analyse schmittienne d'Al Qaida, étant d'abord tellurique au sens schmittien, où elle défendait un territoire des troupes « impies » américaines, puis après le 11 Septembre, « motorisée », offensive et luttant pour une idéologie, plus que pour un territoire. Aujourd'hui, Al Qaidi est composée de partisans terroristes tandis que Daesh se territorialise.

16

Citation d'A. Bauer sur l'islamisme en Irak

"Sans compréhension pleine et entière du terrible engrenage irakien, la terreur ne saurait se résorber, elle ne pourra que perdurer." A. Bauer

17

Citation d'Olivier Hanne sur l'EI

"L’Etat islamique est la résurgence d’un rêve médiéval qui va bouleverser durablement le Moyen Orient." Olivier Hanne cf âge d'or musulman des abassydes avec Damas puis Bagdad comme capitales de l'Oumma

18

Prospective sur l'EI

Olivier Hanne et Thomas Flichy de la Neuville proposent dans L'État islamique. Anatomie du nouveau Califat, un essai de prospective :
1• Victoire de Daesh, qui constituerait un État de fait, avec plus de 10M d'habitants. Cela provoquerait l'éclatement de l'Irak et de la Syrie, et provoquerait de lourdes menaces pour Israël et la Jordanie.
2• Défaite de Daesh laissant la région dans un chaos innommable et des frontières poreuses.
3• Défaite de Daesh et pacification de la région, stabilisation des régimes en place, respect de la territorialité et fin des États faillis.

19

Caractérisation géographique du Moyen-Orient selon Georges Corm

C'est un "carrefour géographique et humain" dont "rien ne peut stabiliser les frontières, béantes sur l'Asie, l'Afrique et l'Europe"

20

Caractérisation de Georges Mutin

C'est la "zone du monde la plus belligène" selon Mutin, un arc de crises pour Brzezinski.

21

Wahhabisme

Vision puritaine et rigoriste qui se veut issue de l'islam sunnite, selon laquelle l'islam devrait être « réformé » pour revenir à sa « forme originelle » qu'il définit selon une interprétation littéraliste et conservatrice du Coran et des hadiths.

22

Frères Musulmans

Fondé en 1928 par Hassan al-Banna, mouvement qui prône le puritanisme moral extrême et qui rejette les valeurs de l'Occident, et a pour but de faire de la charia la base du droit et de la construction sociale.

23

République Arabe Unie

Éphémère union de l'Égypte et de la Syrie (1958-1961) constituant la manifestation la plus éclatante du panarabisme. De profondes divergences apparaissent entre baasistes et nassériens sur le modèle à suivre : les nassériens voulant construire une sorte d'Égypte élargie et non une nation entièrement panarabe.

24

Définir Hamas, Hezbollah, et les alliances, dirigeants etc

FAIRE

25

Boutros-Boutros Ghali

Il est le sixième secrétaire général de l'ONU, de janvier 1992 à décembre 1996 et le 1er secrétaire général de la Francophonie de novembre 1997 à décembre 2002. Chrétien copte, il étudie à Sciences Po Paris.

26

Tous les conflits israélo-arabes puis israélo-palestiniens

1948 : guerre d'indépendance et Nakba (catastrophe pour les Palestiniens)
1956 : crise de Suez, où Israël, appuyée par la France et le Royaume-Uni
1967 : guerre des Six Jours ; "attaque préventive" qui triple le territoire israélien (Sinaï, Golan - hydrodiplomatie - Cisjordanie)
1973 : guerre du Kippour, l'Égypte récupère le contrôle du Sinaï malgré une victoire israélienne
1982 : intervention israélienne au Liban, où les réfugiés palestiniens ont trouvé refuge après avoir été chassés de la Jordanie d'Hussein
1987 : première intifada
2000 : deuxième intifada
2008 : Opération Plomb Durci
2012 : Opération Pilier de Défense = bordure protectrice
2015 : troisième intifada ? Guerre des couteaux

27

Définir néo-ottomanisme et pantouranisme

FAIRE

28

Livre et idées de Pierre Blanc sur l'Égypte

Égypte : une géopolitique de la fragilité. Si ce pays vit autour d’un axe vertical – le Nil – qui le projette en Afrique, il se prévaut d’être le cœur d’un axe horizontal – le monde arabe – et les temps courts de son histoire semblent participer d’une certaine circularité. Il dépend ou a dépendu de deux diagonales, celles des grandes puissances occidentales (États-Unis, Grande-Bretagne et France) ou asiatiques (URSS et demain l’Asie du Sud ?). À ces dimensions de verticalité, de centralité et de « diagonalité ».

29

Hydrodiplomatie israéelienne

« L'avenir de la Palestine dépend de son approvisionnement en eau pour l'irrigation » dit David Lloyd George en 1919 ; rien n'est évoqué en 1948 sur le partage de l'eau, l'approvisionnement se fait lors des deux premières guerres israélo-arabes. Israël occupe après celles-ci 2 des 3 sources du Jourdain et maîtrise l'aquifère cisjordanien : 86% de l'eau est utilisée par Israël, 10% par la Cisjordanie, 4% par les colons juifs. la Jordanie est occupée par Israël au Golan... source du fleuve ; 2/3 des ressources en eau d'Israël sont extérieures aux frontières de 1948.

30

Étude de cas : GAP Turc

La Turquie, tentant de maîtriser cette ressource et se considérant « citerne du PO », se lance dans la construction de 12 barrages derrière le projet GAP – l'Irak et la Syrie étant déjà en positions difficiles, il leur est difficile de répondre. Elle possède aussi le puissant barrage Atatürk en Anatolie, zone riche en précipitations, qui fait d'elle une exception au MO et un acteur médian incontournable sur les questions d'hydroconflictualité.