Module 2 - Modèle de maladie et modèle génétique Flashcards Preview

Théorie des toxicomanies et modèles > Module 2 - Modèle de maladie et modèle génétique > Flashcards

Flashcards in Module 2 - Modèle de maladie et modèle génétique Deck (24)
Loading flashcards...
1

Quels sont les postulats du modèle de maladie ?

1. La dépendance est une maladie incurable qui dure toute la vie.
2. Les symptômes sont chroniques et se développent progressivement.
3. Alcoholism is not in the bottle, but in the man.

2

Qui a créé le premier modèle de maladie et en quelle année ?

Il s'agit de Benjamin Rush en 1790.

3

Rush est le premier à affirmer quoi ?

Il est le premier a affirmer que l'abus d'alcool est une maladie de la volonté.

4

Rush est le pionnier de quoi ?

Il est le pionnier de la médicalisation.

5

Quels ont été les travaux de Rush ?

- Il conçoit le développement de la dépendance sur une base graduelle et progressive.
- Il défend que la maladie de l'ébriété a une dimension physique et morale.
- Il élabore le thermomètre de l'intempérance.

6

Pour Rush, il existe un traitement unique à la maladie de l'alcoolisme. Lequel ?

L'abstinence.

7

En quoi consiste le processus d'alcoolisation ?

Il commence par un acte de volonté et se transforme en habitude. Il s'agit du fondement de la notion d'addiction.

8

Vrai ou faux ? Pour Rush, la dépendance est inhérente au produit.

Vrai.

9

Vrai ou faux ? Pour Rush, c'est la drogue qui fait le toxicomane. Expliquer.

Vrai. Pour Rush, les désordres physiologiques ou sociaux sont causés par la substance uniquement.

10

Rush élabore le thermomètre de l'intempérance. Il s'agit d'une sorte de graphique illustrant la progression de l'alcoolisme. Comment cette progression est présenté ?

Au début, la consommation est normale et avec l'usage régulier, une perte de maîtrise sur la consommation prend place et le début de la maladie s'installe.

11

De qui provient de second modèle de maladie et en quelle année ?

De E.M. Jellinck en 1960.

12

Que postule le modèle de maladie de Jellinek ?

Il postule que c'est le toxicomane qui fait la drogue. Il affirme que le dysfonctionnement de certaines personnes les rend incapables de maîtriser leur consommation d'un produit et de s'abstenir. Il s'agit du contraire du modèle de Rush.

13

Pour Jellinek, la dépendance est fonction de quoi ?

La dépendance est fonction de l'individu et de la substance.

14

Quels ont été les travaux de Jellinek ?

- Il est le père de la conception contemporaine de l'alcoolisme.
- Il a développé la charte de la toxicomanie alcoolique.

15

Quel était le but de l'oeuvre de Jellinek ?

Il voulait obtenir la reconnaissance médicale et social de l'alcoolisme comme maladie.

16

Sa conception de l'alcoolisme a été reconnu par quel organisation ?

L'Organisation Mondiale de la Santé

17

Quelle notion retrouvons-nous dans la charte de la toxicomanie alcoolique de Jellinek ?

On retrouve une notion de chronicité de la problématique en question.

18

Quels sont les postulats apporté par Jellinek ?

- L'irréversibilité de l'alcoolisme
- La nature progressive de la maladie.

19

Quelle conception Jellinek a-t-il de l'alcoolisme ?

L'alcoolisme est une maladie et seule l'abstinence protège l'alcoolique de la maladie ou de la folie.

20

Que partagent le modèle de Jellinek et les AA par rapport au traitement des alcooliques ?

Seule l'abstinence peut protéger l'alcoolique. La solution consiste à admettre son impuissance face à la consommation.

21

Jellinek élabore une grille d'évaluation de l'alcoolisme. Quels sont les 4 stades ?

1. Stade pré-alcoolique
2. Stade prodromique
3. Stade de la phase cruciale
4. Stade chronique

22

Comment pouvons-nous résumé le modèle de maladie ?

1. L'alcoolisme est une maladie primaire et chronique. La consommation est incontrôlable.
2. La personne n'est ni responsable du développement de maladie ni de son traitement (victime)
3. La solution consiste à admettre son impuissance face à la consommation.

23

En quoi est-ce que les études sur la génétiques peuvent influencer la conception de l'alcoolisme chez l'intervenant et chez l'usager ?

Ça peut amener l'usager à croire que l'alcoolisme n'est pas de sa faute, qu'il a une maladie dont il a hérité et qu'il n'y peut rien.

24

Selon le modèle génétique, il est prouvé que les enfants de parents alcooliques seront eux aussi alcooliques. Vrai ou faux ? Expliquez.

Faux. Ils ont 4 fois plus de chance d'être alcoolique, mais ne le seront pas automatiquement. Cela n'a d'ailleurs pas été prouvé chez les filles.