Syndrome Gilles de la Tourette Flashcards Preview

Neurophysiologie Lamy_S2 > Syndrome Gilles de la Tourette > Flashcards

Flashcards in Syndrome Gilles de la Tourette Deck (47):
1

PRINCIPE:

Description initiale sur 9 patients par Georges Albert Édouard Brutus Gilles de la Tourete en 1885 présentant tous des troubles ..

PRINCIPE:

Description initiale sur 9 patients par Georges Albert Édouard Brutus Gilles de la Tourete en 1885 présentant tous des troubles moteurs.

2

PRINCIPE:

Description initiale sur 9 patients par Georges Albert Édouard Brutus Gilles de la Tourete en 1885 présentant tous des troubles moteurs ainsi que: 

1. des .. (6 patients)

PRINCIPE:

Description initiale sur 9 patients par Georges Albert Édouard Brutus Gilles de la Tourete en 1885 présentant tous des troubles moteurs ainsi que: 

1. des tics phoniques (6 patients)

3

PRINCIPE:

Description initiale sur 9 patients par Georges Albert Édouard Brutus Gilles de la Tourete en 1885 présentant tous des troubles moteurs ainsi que: 

1. des tics phoniques (6 patients)

2. .. (5 patients)

3. .. (5 patients)

PRINCIPE:

Description initiale sur 9 patients par Georges Albert Édouard Brutus Gilles de la Tourete en 1885 présentant tous des troubles moteurs ainsi que: 

1. des tics phoniques (6 patients)

2. coprolalie (5 patients)   

3. écholalie (5 patients)  

 

4

PRINCIPE:

Description initiale sur 9 patients par Georges Albert Édouard Brutus Gilles de la Tourete en 1885 présentant tous des troubles moteurs ainsi que: 

1. des tics phoniques (6 patients)

2. coprolalie (5 patients) -  tic vocal qui consiste à dire de façon .. des mots .. ou ..

3. écholalie (5 patients) 

PRINCIPE:

Description initiale sur 9 patients par Georges Albert Édouard Brutus Gilles de la Tourete en 1885 présentant tous des troubles moteurs ainsi que: 

1. des tics phoniques (6 patients)

2. coprolalie (5 patients) -  tic vocal qui consiste à dire de façon involontaire des mots grossiers ou vulgaires

3. écholalie (5 patients) 

5

PRINCIPE:

Description initiale sur 9 patients par Georges Albert Édouard Brutus Gilles de la Tourete en 1885 présentant tous des troubles moteurs ainsi que: 

1. des tics phoniques (6 patients)

2. coprolalie (5 patients) -  tic vocal qui consiste à dire de façon involontaire des mots grossiers ou vulgaires

3. écholalie (5 patients) - tendance spontanée à .. systématiquement tout ou une partie des .., habituellement de l'.., en guise de .. verbale

PRINCIPE:

Description initiale sur 9 patients par Georges Albert Édouard Brutus Gilles de la Tourete en 1885 présentant tous des troubles moteurs ainsi que: 

1. des tics phoniques (6 patients)

2. coprolalie (5 patients) -  tic vocal qui consiste à dire de façon involontaire des mots grossiers ou vulgaires

3. écholalie (5 patients) - tendance spontanée à répéter systématiquement tout ou une partie des phrases, habituellement de l'interlocuteur, en guise de réponse verbale

6

PRINCIPE:

Description initiale sur 9 patients par Georges Albert Édouard Brutus Gilles de la Tourete en 1885 présentant tous des troubles moteurs ainsi que: 

1. des tics phoniques (6 patients)

2. coprolalie (5 patients)

3. écholalie (5 patients)

4. .. (2 patients)

PRINCIPE:

Description initiale sur 9 patients par Georges Albert Édouard Brutus Gilles de la Tourete en 1885 présentant tous des troubles moteurs ainsi que: 

1. des tics phoniques (6 patients)

2. coprolalie (5 patients) -  tic vocal qui consiste à dire de façon involontaire des mots grossiers ou vulgaires

3. écholalie (5 patients) - tendance spontanée à répéter systématiquement tout ou une partie des phrases, habituellement de l'interlocuteur, en guise de réponse verbale

4. échopraxie (2 patients) 

7

PRINCIPE:

Description initiale sur 9 patients par Georges Albert Édouard Brutus Gilles de la Tourete en 1885 présentant tous des troubles moteurs ainsi que: 

1. des tics phoniques (6 patients)

2. coprolalie (5 patients) 

3. écholalie (5 patients) 

4. échopraxie (2 patients) - tendance .. spontanée à .. ou .. les .. d'un autre individu

PRINCIPE:

Description initiale sur 9 patients par Georges Albert Édouard Brutus Gilles de la Tourete en 1885 présentant tous des troubles moteurs ainsi que: 

1. des tics phoniques (6 patients)

2. coprolalie (5 patients) -  tic vocal qui consiste à dire de façon involontaire des mots grossiers ou vulgaires

3. écholalie (5 patients) - tendance spontanée à répéter systématiquement tout ou une partie des phrases, habituellement de l'interlocuteur, en guise de réponse verbale

4. échopraxie (2 patients) - tendance involontaire spontanée à répéter ou imiter les mouvements d'un autre individu

8

ÉPIDÉMIOLOGIE:

prévalence de .. à .. pour le syndrome de Gilles de la Tourette

ÉPIDÉMIOLOGIE:

prévalence de 1 à 10 pour 1000 pour le syndrome de Gilles de la Tourette

9

ÉPIDÉMIOLOGIE:

prévalence de 1 à 10 pour 1000 pour le syndrome de Gilles de la Tourette et de ..% pour tous TICs confondus

ÉPIDÉMIOLOGIE:

prévalence de 1 à 10 pour 1000 pour le syndrome de Gilles de la Tourette et de 1% pour tous TICs confondus

10

ÉPIDÉMIOLOGIE:

- prévalence de 1 à 10 pour 1000 pour le syndrome de Gilles de la Tourette et de 1% pour tous TICs confondus

- âge moyen de diagnostic: .. ans

ÉPIDÉMIOLOGIE:

- prévalence de 1 à 10 pour 1000 pour le syndrome de Gilles de la Tourette et de 1% pour tous TICs confondus

- âge moyen de diagnostic: 16 ans

11

ÉPIDÉMIOLOGIE:

- prévalence de 1 à 10 pour 1000 pour le syndrome de Gilles de la Tourette et de 1% pour tous TICs confondus

- âge moyen de diagnostic: 16 ans, mais la plupart des troubles apparaissent entre .. et .. ans

ÉPIDÉMIOLOGIE:

- prévalence de 1 à 10 pour 1000 pour le syndrome de Gilles de la Tourette et de 1% pour tous TICs confondus

- âge moyen de diagnostic: 16 ans, mais la plupart des troubles apparaissent entre 3 et 8 ans

12

ÉPIDÉMIOLOGIE:

- prévalence de 1 à 10 pour 1000 pour le syndrome de Gilles de la Tourette et de 1% pour tous TICs confondus

- âge moyen de diagnostic: 16 ans, mais la plupart des troubles apparaissent entre 3 et 8 ans

- prédominance .. (4 .. pour 1 ..)

ÉPIDÉMIOLOGIE:

- prévalence de 1 à 10 pour 1000 pour le syndrome de Gilles de la Tourette et de 1% pour tous TICs confondus

- âge moyen de diagnostic: 16 ans, mais la plupart des troubles apparaissent entre 3 et 8 ans

- prédominance masculine (4 hommes pour 1 femme)

13

..: inconnue

ÉTIOLOGIE: inconnue

14

ÉTIOLOGIE: inconnue, mais plusieurs anomalies au niveau des .. ont été retrouvées

ÉTIOLOGIE: inconnue, mais plusieurs anomalies au niveau des ganglions de la base ont été retrouvées

15

ÉTIOLOGIE: inconnue, mais plusieurs anomalies au niveau des ganglions de la base ont été retrouvées

1. Réduction des niveaux d'.. au niveau .. et ..

ÉTIOLOGIE: inconnue, mais plusieurs anomalies au niveau des ganglions de la base ont été retrouvées

1. Réduction des niveaux d'AMPc au niveau cortical et striatal

16

ÉTIOLOGIE: inconnue, mais plusieurs anomalies au niveau des ganglions de la base ont été retrouvées

1. Réduction des niveaux d'AMPc au niveau cortical et striatal

2. Augmentation des sites de .. de .. au niveau du .. et du ..

ÉTIOLOGIE: inconnue, mais plusieurs anomalies au niveau des ganglions de la base ont été retrouvées

1. Réduction des niveaux d'AMPc au niveau cortical et striatal

2. Augmentation des sites de recapture de dopamine au niveau du noyau caudé et du putamen

17

ÉTIOLOGIE: inconnue, mais plusieurs anomalies au niveau des ganglions de la base ont été retrouvées

1. Réduction des niveaux d'AMPc au niveau cortical et striatal

2. Augmentation des sites de recapture de dopamine au niveau du noyau caudé et du putamen

3. Augmentation du nombre de .. du .., .. et du ..

ÉTIOLOGIE: inconnue, mais plusieurs anomalies au niveau des ganglions de la base ont été retrouvées

1. Réduction des niveaux d'AMPc au niveau cortical et striatal

2. Augmentation des sites de recapture de dopamine au niveau du noyau caudé et du putamen

3. Augmentation du nombre de neurones du globus pallidus externe, globus pallidus interne et du noyau caudé

18

ÉTIOLOGIE: inconnue, mais plusieurs anomalies au niveau des ganglions de la base ont été retrouvées

1. Réduction des niveaux d'AMPc au niveau cortical et striatal

2. Augmentation des sites de recapture de dopamine au niveau du noyau caudé et du putamen

3. Augmentation du nombre de neurones du globus pallidus externe, globus pallidus interne et du noyau caudé

4. Défaut de .. des neurones .. durant la ..?

ÉTIOLOGIE: inconnue, mais plusieurs anomalies au niveau des ganglions de la base ont été retrouvées

1. Réduction des niveaux d'AMPc au niveau cortical et striatal

2. Augmentation des sites de recapture de dopamine au niveau du noyau caudé et du putamen

3. Augmentation du nombre de neurones du globus pallidus externe, globus pallidus interne et du noyau caudé

4. Défaut de migration des neurones GABAergiques durant la neurogenèse?

19

ÉTIOLOGIE: inconnue, mais plusieurs anomalies au niveau des ganglions de la base ont été retrouvées

1. Réduction des niveaux d'AMPc au niveau cortical et striatal

2. Augmentation des sites de recapture de dopamine au niveau du noyau caudé et du putamen

3. Augmentation du nombre de neurones du globus pallidus externe, globus pallidus interne et du noyau caudé

4. Défaut de migration des neurones GABAergiques durant la neurogenèse?

5. Implication ..?

ÉTIOLOGIE: inconnue, mais plusieurs anomalies au niveau des ganglions de la base ont été retrouvées

1. Réduction des niveaux d'AMPc au niveau cortical et striatal

2. Augmentation des sites de recapture de dopamine au niveau du noyau caudé et du putamen

3. Augmentation du nombre de neurones du globus pallidus externe, globus pallidus interne et du noyau caudé

4. Défaut de migration des neurones GABAergiques durant la neurogenèse?

5. Implication génétique?

20

PHYSIOPATHOLOGIE - Études en TEP:

1. Réduction d'activité de repos dans le ..

PHYSIOPATHOLOGIE - Études en TEP:

1. Réduction d'activité de repos dans le striatum

21

PHYSIOPATHOLOGIE - Études en TEP:

1. Réduction d'activité de repos dans le striatum et le cortex .. 

PHYSIOPATHOLOGIE - Études en TEP:

1. Réduction d'activité de repos dans le striatum et le cortex orbitofrontal

22

PHYSIOPATHOLOGIE - Études en TEP:

1. Réduction d'activité de repos dans le striatum et le cortex orbitofrontal et augmentation de l'activité du cortex ..

PHYSIOPATHOLOGIE - Études en TEP:

1. Réduction d'activité de repos dans le striatum et le cortex orbitofrontal et augmentation de l'activité du cortex prémoteur

23

PHYSIOPATHOLOGIE - Études en TEP:

1. Réduction d'activité de repos dans le striatum et le cortex orbitofrontal et augmentation de l'activité du cortex prémoteur et du ..

PHYSIOPATHOLOGIE - Études en TEP:

1. Réduction d'activité de repos dans le striatum et le cortex orbitofrontal et augmentation de l'activité du cortex prémoteur et du cervelet

24

PHYSIOPATHOLOGIE - Études en TEP:

1. Réduction d'activité de repos dans le striatum et le cortex orbitofrontal et augmentation de l'activité du cortex prémoteur et du cervelet

2. Activation importante du .., de l'.., du .. et du .. au cours d'un TIC

PHYSIOPATHOLOGIE - Études en TEP:

1. Réduction d'activité de repos dans le striatum et le cortex orbitofrontal et augmentation de l'activité du cortex prémoteur et du cervelet

2. Activation importante du cervelet, de l'insula, du thalamus et du putamen au cours d'un TIC

25

PHYSIOPATHOLOGIE - Études en TEP:

1. Réduction d'activité de repos dans le striatum et le cortex orbitofrontal et augmentation de l'activité du cortex prémoteur et du cervelet

2. Activation importante du cervelet, de l'insula, du thalamus et du putamen au cours d'un TIC

→ Défaut de .. de la boucle .. - .. - .. - ..

PHYSIOPATHOLOGIE - Études en TEP:

1. Réduction d'activité de repos dans le striatum et le cortex orbitofrontal et augmentation de l'activité du cortex prémoteur et du cervelet

2. Activation importante du cervelet, de l'insula, du thalamus et du putamen au cours d'un TIC

→ Défaut de régulation de la boucle cortex - striatum - thalamus - cortex

26

PHYSIOPATHOLOGIE - Études en TMS:

Manque général d'..

PHYSIOPATHOLOGIE - Études en TMS:

Manque général d'inhibition

27

PHYSIOPATHOLOGIE - Études en TMS:

Manque général d'inhibition: réduction de la possibilité d'inhiber les ..?

PHYSIOPATHOLOGIE - Études en TMS:

Manque général d'inhibition: réduction de la possibilité d'inhiber les mouvements non souhaités?

28

SÉMIOLOGIE:

(1/2) ..

(2/2) ..

SÉMIOLOGIE:

(1/2) TICs moteurs

(2/2) TICs phoniques

29

TICs MOTEURS

Les TICs peuvent être .. par la .., ce qui les distinguent des autres mouvements anormaux.

TICs MOTEURS

Les TICs peuvent être suspendus par la volonté, ce qui les distinguent des autres mouvements anormaux.

30

TICs MOTEURS

(1) Les TICs peuvent être suspendus par la volonté, ce qui les distinguent des autres mouvements anormaux.

(2) Ils sont facilités par les .. et l'..

TICs MOTEURS

(1) Les TICs peuvent être suspendus par la volonté, ce qui les distinguent des autres mouvements anormaux.

(2) Ils sont facilités par les émotions et l'anxiété.

31

TICs MOTEURS

(1) Les TICs peuvent être suspendus par la volonté, ce qui les distinguent des autres mouvements anormaux.

(2) Ils sont facilités par les émotions et l'anxiété.

(3) Dans le syndrome Gilles de la Tourette, les TICs peuvent être .. ou ..

TICs MOTEURS

(1) Les TICs peuvent être suspendus par la volonté, ce qui les distinguent des autres mouvements anormaux.

(2) Ils sont facilités par les émotions et l'anxiété.

(3) Dans le syndrome Gilles de la Tourette, les TICs peuvent être simples ou complexes

32

(1/2) TICs MOTEURS - (1/2) TICs simples

Ils impliquent un seul ..

(1/2) TICs MOTEURS - (1/2) TICs simples

Ils impliquent un seul groupe musculaire.

33

(1/2) TICs MOTEURS - (1/2) TICs simples

Ils impliquent un seul groupe musculaire et induisent un mouvement ..

(1/2) TICs MOTEURS - (1/2) TICs simples

Ils impliquent un seul groupe musculaire et induisent un mouvement bref.

34

(1/2) TICs MOTEURS - (1/2) TICs simples

Ils impliquent un seul groupe musculaire et induisent un mouvement bref, de début .. et ..

(1/2) TICs MOTEURS - (1/2) TICs simples

Ils impliquent un seul groupe musculaire et induisent un mouvement bref, de début abrupt et rapide.

35

(1/2) TICs MOTEURS - (1/2) TICs simples

Ils impliquent un seul groupe musculaire et induisent un mouvement bref, de début abrupt et rapide mais peuvent être parfois plus lents et peuvent entrainer des anomalies ..

(1/2) TICs MOTEURS - (1/2) TICs simples

Ils impliquent un seul groupe musculaire et induisent un mouvement bref, de début abrupt et rapide mais peuvent être parfois plus lents et peuvent entrainer des anomalies posturales.

36

(1/2) TICs MOTEURS - (1/2) TICs simples

Ils impliquent un seul groupe musculaire et induisent un mouvement bref, de début abrupt et rapide mais peuvent être parfois plus lents et peuvent entrainer des anomalies posturales ou une contraction ..

(1/2) TICs MOTEURS - (1/2) TICs simples

Ils impliquent un seul groupe musculaire et induisent un mouvement bref, de début abrupt et rapide mais peuvent être parfois plus lents et peuvent entrainer des anomalies posturales ou une contraction isotonique.

37

(1/2) TICs MOTEURS - (1/2) TICs simples

Ils impliquent un seul groupe musculaire et induisent un mouvement bref, de début abrupt et rapide (TIC ..) mais peuvent être parfois plus lents et peuvent entrainer des anomalies posturales ou une contraction isotonique.

(1/2) TICs MOTEURS - (1/2) TICs simples

Ils impliquent un seul groupe musculaire et induisent un mouvement bref, de début abrupt et rapide (TIC clonique) mais peuvent être parfois plus lents et peuvent entrainer des anomalies posturales ou une contraction isotonique.

38

(1/2) TICs MOTEURS - (1/2) TICs simples

Ils impliquent un seul groupe musculaire et induisent un mouvement bref, de début abrupt et rapide (TIC clonique) mais peuvent être parfois plus lents et peuvent entrainer des anomalies posturales (TICs ..) ou une contraction isotonique.

(1/2) TICs MOTEURS - (1/2) TICs simples

Ils impliquent un seul groupe musculaire et induisent un mouvement bref, de début abrupt et rapide (TIC clonique) mais peuvent être parfois plus lents et peuvent entrainer des anomalies posturales (TICs dystoniques) ou une contraction isotonique.

39

(1/2) TICs MOTEURS - (1/2) TICs simples

Ils impliquent un seul groupe musculaire et induisent un mouvement bref, de début abrupt et rapide (TIC clonique) mais peuvent être parfois plus lents et peuvent entrainer des anomalies posturales (TICs dystoniques) ou une contraction isotonique (TICs ..).

(1/2) TICs MOTEURS - (1/2) TICs simples

Ils impliquent un seul groupe musculaire et induisent un mouvement bref, de début abrupt et rapide (TIC clonique) mais peuvent être parfois plus lents et peuvent entrainer des anomalies posturales (TICs dystoniques) ou une contraction isotonique (TICs toniques).

40

(1/2) TICs MOTEURS - (2/2) TICs complexes

Mouvements .. et ..

(1/2) TICs MOTEURS - (2/2) TICs complexes

Mouvements coordonnés et séquencés, ressemblent à un geste normal

41

(1/2) TICs MOTEURS - (2/2) TICs complexes

Mouvements coordonnés et séquencés, ressemblent à un geste normal et en constituent une véritable ..

(1/2) TICs MOTEURS - (2/2) TICs complexes

Mouvements coordonnés et séquencés, ressemblent à un geste normal et en constituent une véritable caricature.

42

(1/2) TICs MOTEURS - (2/2) TICs complexes

Mouvements coordonnés et séquencés, ressemblent à un geste normal et en constituent une véritable caricature (geste trop .., problèmes .. à la réalisation du mouvement).

(1/2) TICs MOTEURS - (2/2) TICs complexes

Mouvements coordonnés et séquencés, ressemblent à un geste normal et en constituent une véritable caricature (geste trop intense, problèmes temporels à la réalisation du mouvement).

43

(2/2) TICs PHONIQUES

Les TICs phoniques peuvent être .. ou ..

(2/2) TICs PHONIQUES

Les TICs phoniques peuvent être simples ou complexes.

44

(2/2) TICs PHONIQUES

Les TICs phoniques peuvent être simples ou complexes.

Exemples de TICs phoniques complexes:

  • .. (20% des patients),
  • ..,
  • ..

(2/2) TICs PHONIQUES

Les TICs phoniques peuvent être simples ou complexes.

Exemples de TICs phoniques complexes:

  • coprolalie (20% des patients - tic vocal qui consiste à dire de façon involontaire des mots grossiers ou vulgaires),
  • écholalie,
  • palilalie 

45

(2/2) TICs PHONIQUES

Les TICs phoniques peuvent être simples ou complexes.

Exemples de TICs phoniques complexes: 


  • coprolalie (20% des patients - tic vocal qui consiste à dire de façon involontaire des mots grossiers ou vulgaires), 
     



  • écholalie, 
     





  • palilalie (trouble du langage parlé qui consiste en la .. spontanée et involontaire de .. ou de ..)
     

(2/2) TICs PHONIQUES

Les TICs phoniques peuvent être simples ou complexes.

Exemples de TICs phoniques complexes: 


  • coprolalie (20% des patients - tic vocal qui consiste à dire de façon involontaire des mots grossiers ou vulgaires), 
     



  • écholalie, 
     





  • palilalie (trouble du langage parlé qui consiste en la répétition spontanée et involontaire de syllabes ou de mots)
     

46

L'ensemble des TICs .. spontanément avec l'..

L'ensemble des TICs s'atténuent spontanément avec l'âge.

47

TRAITEMENT

Decks in Neurophysiologie Lamy_S2 Class (56):