2 - Héminégligence Flashcards Preview

Neuropsychologie humaine > 2 - Héminégligence > Flashcards

Flashcards in 2 - Héminégligence Deck (21)
Loading flashcards...
1

Qu'est-ce que l'héminégligence?

Incapacité à réagir ou à traiter des stimuli sensoriels (visuel, auditif, tactile, olfactif) présentés dans l'hémi-espace controlatéral à une lésion cérébrale (sensorielle)

2

Quels sont les trois types d'héminégligence?

1- Motrice : usage réduit ou absent d'une extrémité controlatérale (jambe, bras)
2- Représentationnelle : imagination de scènes spatiales
3- Personnelle : exploration ou conscience de la moitié du corps controlatérale

3

Vrai ou faux? L'héminégligence est le résultat d'un déficit élémentaire sensoriel (ex : hémianopsie), moteur (ex : hémiparésie) ou cognitif (ex : dépression).

Faux.

4

Donnez 4 tests utilisés pour diagnostiquer l'héminégligence.

1- Bissection de ligne : estimer le point médian d'une ligne horizontale
2- Tâche de cancellation : chercher et marquer des symboles cibles sur une page
3- Tâche de copie et dessin : copier des figures simples et dessiner librement
4- Test d'inattention comportementale : test standardisé qui contient 15 items, dont 6 tests et 9 comportements (lire, composer # téléphone, etc.)

5

Qu'est-ce que l'extinction?

Incapacité à rapporter la présence d'un stimulus controlésionnel uniquement lorsqu'il est présenté simultanément avec un stimulus ipsilésionnel

6

Quels sont les déficits fréquemment associés à l'héminégligence?

- Attention soutenue (arousal)
- Déficits sensoriels et moteurs
- Dysrégulation émotionnelle
- Anosognosie/anosodiaphorie

7

Quelle lésion cause le plus souvent l'héminégligence?

- Lobe pariétal inférieur droit

8

L'artère cérébrale ___ amène le sang à la ________

moyenne, jonction pariéto temporale droite
D13 ?

9

L'étude de l'héminégligence chez le singe en 2011 a démontré que la lésion sous-jacente serait au niveau du _____.

Cortex temporal supérieur

10

Quels sont les critères des patients de l'étude de l'héminégligence chez l'humain? Quels sont les résultats?

Patients ayant une héminégligence "pure" :
- pas de déficit du champ visuel (25 patients)
- lésion restreinte au cortex cérébral droit
- comparé à 25 patients RBD
Par lesion overlap, les résultats :
- Lobe temporal serait responsable de l'héminégligence

11

Décrivez les résultats de l'étude qui compare les patients héminégligents et non-héminégligents.

Par lesion overlap, on obtient :
- Gyrus angulaire dans le lobe pariétal inférieur serait responsable de l'héminégligence

12

Décrivez le déroulement et les résultats de l'étude qui compare les patients héminégligents selon le niveau de sévérité (aïgu/chronique).

Aïgu : 31/69
Chronique : 17/69
3 tests VS 8 tests pour chacune des catégories
Résultats :
Dépendamment du nombre de tests sélectionnés, on n'a pas la même anatomie observée, pas les mêmes bases neuronales qui ressortent

13

Décrivez l'étude longitudinale sur les patients héminégligents.

But : déterminer si un scan "initial" (6.2 jours) peut prédire héminégligence aïgue (12.4 jours) et chronique (1.3 ans)
- Simple overlap de 50 patients
Résultats :
Gyrus temporal supérieur, gyrus temporal médian putamen
D27

14

Décrivez l'étude de cas qui démontre qu'un homme a guéri son héminégligence grâce à un accident vasculaire cérébral. Quelle théorie sous-tend ce phénomène?

Homme droitier, 74 ans, AVC pariéto-occipital droit, héminégligence sévère
- 10 jours après admission, AVC cortex frontal dorsolatéral gauche : aphasie transcorticale mais absence d'héminégligence
- L'héminégligence ne serait pas causée par la perte de capacité de l'hémisphère droit à communiquer avec le gauche, mais parce qu'un débalancement entre les deux systèmes a été créé par la première lésion

15

Comment s'appelle le modèle qui décrit l'équilibre entre les hémisphères?

Rivalité inter-hémisphérique
Si un hémisphère est atteint, il y a hyper-attention de l'autre côté (toutes les ressources attentionnelles y sont envoyées)

16

Comment peut-on vérifier le modèle de rivalité inter-hémisphérique?

Avec la TMS, on peut simuler une lésion
Résultat : de simuler une lésion à l'hémisphère droit dans le cortex pariétal cause une hyper-activation de l'hémisphère gauche et donc une attention augmentée à droite (attention ipsilatérale augmentée)

17

Vrai ou faux? Une étude a démontré que de simuler une lésion par TMS sur l'hémisphère sain d'un patient atteint d'héminégligence restaure la fonction.

Vrai, 1 Hz à répétition améliore l'héminégligence controlésionnelle visuospatiale chez l'humain

18

Quelles sont les 3 techniques de réhabilitation pour les patients atteints d'héminégligence?

- Scanning therapy : le plus commun, inciter les patients à regarder et s'orienter vers la gauche
- Thérapie pharmacologique : agents dopaminergiques et noradrénergiques (arousal - stimulant)
- Stimulation ou privation sensorielle : augmenter la salience de l'information perceptuelle (bloquer un oeil, bloquer un hémichamp)

19

Quelles sont les 2 grandes catégories de réhabilitation?

1- Top-down : fournir au patient des systèmes et des stratégies (responsabilité tu patient)
2- Bottom-up : manipulation des stimuli externes, ou augmentation des systèmes attentionnels innés

20

Décrivez l'étude sur l'approche pharmacologique pour réduire les symptômes d'héminégligence causés par un AVC.

- Étude à double insu, randomisée, contrôle placebo
Récepteur D1
- Rotigotine : agoniste de travail spatiale ("alerting")
- Tâche de cancellation après avoir pris l'agoniste dopaminergique (ON) VS après avoir pris le placebo (OFF)
- Résultats : après avoir pris rotigotine, augmentation de la performance jusqu'à 15% plus de cibles dans son champ visuel gauche, tandis que dans son hémichamp droit, il semble y avoir une légère diminution (pas significative)
Il semblerait qu'administrer un agoniste du récepteur D1 améliorerait les symptômes de l'héminégligence se traduisant par une amélioration de 15% dans le champ visuel atteint

21

Un effet significatif est-il vraiment significatif chez les patients ayant des lésions cérébrales? Expliquez.

- Beaucoup de variabilité intraindividuelle
- Approches ne fonctionnent pas chez tous les patients
- Taille, emplacement des lésions, comorbidité, prémorbidité, âge, niveau cognitif prémorbide... influencent probablement les effets d'une thérapie de réhabilitation
- Un effet significatif est dit "global"