Approches contemporaines Flashcards Preview

PHT-2314 > Approches contemporaines > Flashcards

Flashcards in Approches contemporaines Deck (72):
1

Quel est le facteur principal qui contribue aux contractures dans les premiers mois?

La spasticité

2

Quel est le facteur principal qui contribue aux contractures dans les mois suivant la spasticité

La faiblesse

3

Quel est le seul facteur qui contribue aux limitations dans les activités physiques durant les années qui suivent l’AVC?

La faiblesse

4

Avec un entrainement de résistance progressive, est-ce que la force des sujets augmentent? Leur rapport subjectif de performance? Les tests de performance

Force = oui
Rapport subjectif de performance = oui
Test de performance = non

5

Que comprend les programmes de renforcement musculaire

-réchauffement
-exercices aérobiques
-entrainement de résistance musculaire progressive
-période de récupération

6

Quel est l’effet des programmes de renforcement musculaire

-augmente la force musculaire
-augmente la vitesse de la marche
-augmente la qualité de vie

7

Quels sont les effets de la stimulation électriques fonctionnelle (3)

-produit des mouvements fonctionnels passivement
-induit une stimlation des efférances motrices et des afférences sensorielles qui entraine une contraction musculaire directe et une stimulation cutanée et proprioceptive direct et indirecte
-aide le patient à se rappeler comment réaliser le mouvement de façon adéquate

8

Que permet une stimulation électrique fonctionnelle au niveau du MI

augmente la force et l’activité EMG des fléchisseurs dorsaux
-diminue la co-contraction entre le TA et les jumeaux
-améliore les tests de déficits fonctionnels soit le TUG et CSS

9

Que permet une stimulation électrique fonctionelle au niveau des extenseurs du poignet

-améliore l’amplitude articulaire
-augmente le déficit du mouvement (Fugl-Meyer)
-Pas d’amélioration des déficits fonctionnels

10

En résumé, quelle est la différence de la stimulation électrique fonctinnelle entre les MI et Ms

Au MS, pas d’effet des déficits fonctionnels

11

Qu’est-ce que le biofeedback

C’est une rétroaction qui permet à l’individu d’exercer un contrôle volontaire sur des fonctions musculaires ou autonome en utilisant un appareil qui produit un stimulus visuel ou auditif

12

Le biofeedback active quoi exactemen

Les synapses sous-utilisées

13

Vrai ou faux? Le biofeedback est efficace surtout pour la motricité grossière

vrai

14

Quels sont les effets du biofeedback au niveau du MI

-récupération de la marche
-équilibre debout

15

Quels sont les effets du biofeedback au niveau du MS

augmentation de l’amplitude du mouvement
-récupération motrice possible
-aucune amélioration de la fonction motrice

16

En résumé, pour quelle utilisation le biofeedback est utilisé

Comme complément efficace de la physio chez des hémiparétiques au MI mais pas au MS

17

Y a-t-il un transfert entre le biofeedback statique et dynamique au cours d’une tâche fonctionnelle

Transfert limité

18

Comment détermine-t-on les niveaux d’évidences dans les articles

Par PEDRO

19

Quel est le but de PEDRO

Aider les lecteurs à différencier les essais cliniques qui sont susceptibles d’être valides de ceux qui pourraient de pas l’être

20

Combien y a-t-il de critères dans PEDRO? Que concernent-ils

11 critères de qualité concernant la validité interne de l’étude

21

Dans PEDRO, est-ce qu’un résultat proche de 10 signifie que l’étude est de qualité ou non

L’étude est de qualité

22

Quels sont les deux facteurs importants pour l’entrainement par la contrainte du membre sain

-pratique et répétition avec le membre sain
-utilisation d’une orthèse de restriction

23

Dans l’entrainement par la contrainte du membre sain, comment doit s’effectuer la pratique

6 heures par jour avec des tâches fonctionnelles durant trois semaines
Doivent avoir peu de mouvement volontaire

24

Dans l’entrainement par la contrainte du membre sain, comment doit se porter l’orthèse de restriction

-90% du temps d’éveil
-renforcement positif
-tâches choisies avec le thérapeute et le patient

25

Quels seraient les effets de l’entrainement par la contrainte du membre sain

-augmentation de l’utilisation du membre atteints dans les AVQ
-augmentation de la réoganisation corticale
-augmentation de la récupération motrice
-augmentation de la performance motrice
-augmentation de la fonction motrice

26

Quels sont les bémols des résultats obtenus dans l’entrainement par la contrainte du membre sain

-la plupart des études sont limitées aux sujets moins atteints
-pas beaucoup de considération aux mouvements compensatoires

27

Vrai ou faux? L’entrainement par contrainte du membre sain est aussi efficace chez les adultes et les enfants

Faux! Plus efficace chez les enfants

28

Chez quels patients spécifiquement l’entrainement par contrainte du membre sain serait bénéfique

-MS hémiparétique chez les personnes avec un AVC chronique qui ont au moins 10 degrés d’extension du poignet activement et des doigts sans déficits sensoriels ou cognitifs

29

Quels sont les effets pour un entrainement pour une tâche de la main

-diminue le temps pour atteindre une cible
-augmente la distance pour atteindre la cible
-augmente l’équilibre assis

30

Quels sont les effets d’un entrainement pour une tâche dans les AVQ que le patient voudrait améliorer

-pas d’augmentation de la performance motrice au MS
-pas d’amélioration fonctionnelle au MS

31

Quels sont les effets d’un entrainement pour une tâches reliées à la marche

-augmentation de la performance motrice à la marche
-augmente la vitesse de marche
-augmente l’équilibre

32

Quelles sont les stratégies à utiliser pour faire un entrainement orienté vers la tâche

-commencer tôt après la lésion
-impliquer le patient dans le choix des tâches à faire et but à atteindre
-niveau de difficulté avec potentiel de succès
-structurer la pratique
-structure le contexte spécifique
-entraineur
-évaluation avec de bons outils fonctionnels
-attention aux attentes réalistes

33

Vrai ou faux? Il a été démontré que les patients hémiparétiques utilisent plus le tronc dans les mouvements d’atteinte

vrai

34

Dans un entrainement spécifique sur une tâche est souvent accompagné de quoi

Augmentation des mouvements compensatoires du tronc

35

Quelles sont les causes possibles pour l’augmentation des mouvements du tronc lors des mouvements d’atteinte

-limitation d’amplitude au coude ou à l’épaule
-déficit au niveau de la coordination intra-articulaire
-stratégies de préhension altérées
-instabilité du tronc

36

Est-ce que l’amplitude, la coordination, la récupération motrice et la fonction motrice ont été augmenté lors d’un entrainement spécifique à la tâche avec une restriction du tronc

vrai

37

Est-ce que la marche avec une partie du poids du corps supporté est plus efficace que la marche normale

non

38

Est-ce que l’entrainement des sensations somatiques et des déficits moteurs diminuent les déficits sensoriels

oui

39

Est-ce que la vibration durant la marche permet d’augmenter la vitesse de marche

oui

40

Est-ce que la vibration des muscles postérieurs du cou chez les patients ayant subi un AVC permet de diminuer l’héminégligence

oui

41

Est-ce que la vibration sur les muscles triceps et biceps permet d’augmenter la force musculaire

oui

42

Quel est l’effet de la vibration musculaire

-augmente le taux de développement de la force et de façon additive avec le nombre d’essais

43

Quels sont les avantages des robots

-augmenter l’amplitude du mvt
-diminuer temporairement l’hypertonie ou la résistance à des mvt passifs
-augmenter la force en fournissant de la résistance pendant le mvt
-guider le mouvement par prédiction

44

Avec la robotique, quelle articulation du MS peuvent être améliorées

-épaule
-coude

45

Quels sont les avantages de la robotique au membre supérieure (exosquelette ou manipulandum)

-haute intensité de mvt par session
-type d’assistance peut être modifiée pour chaque patient
-peut ajouter la détection d’un seuil en direction du mvt ou à l’aide d’un EMG
-Motivation

46

Quels sont les désavantages de la robotique pour le membre supérieur

-difficile à se procurer
-doit venir à la clinique
-très cher

47

Est-ce que la robotique au membre inférieur donne des résultats concluants pour le moment

Non car c’est encore assez limité

48

Que suggèere l’étude de Cochorane sur la robotique pour les membres inférieures

-augmente les chances de devenir indépendant à la marche
-n’augmente pas la distance de marche
-n’augmente pas significativement la vitesse de marche
-en phase aigue, pourrait être bénéfique
-ceux qui ne sont pas ambulatoire au début pourrait en bénéficier
-pas de différence entre les types de machine

49

Qu’est-ce que la réalité virtuelle

-ensemble technologique qui permet l’intéraction des sujets avec des objets et des événements dans un environnement virtuel, créé par un ordinateur, en même temps et à la même vitesse que dans un environnement pysique réel

50

Quels sont les avantages de la réalité virtuelle

-milieu facilement adaptable et sécuritaire
-feedback augmenté
-environnement peut être facilement créé et adapté
-environnement et tache plus motivant pour le patient

51

Quels sont les inconvénients de la réalité virtuelle

-cout
-cybersickness (nausée, vertige, somnolence, maux de tête)
-diminution d’immersion qui diminue l’interaction

52

Quels sont les résultats des études préliminaires sur la réalité virtuelle

-améliore la récupération et la fonction motrice lorsque combiné avec un entrainement dans l’environnement physique

53

Au cours du cyclisme, quel type d’activation y a-t-il?

Une activation bilatérale dans le cortex sensorimoteur

54

Qu’est-ce que la pratique mentale

En utilisant uniquement notre imagination et non nos actions

55

Est-ce que la pratique mentale a des effets positifs sur la tâche

Oui

56

Vrai ou faux? Dans l’imagerie mentale, on active les mêmes régions corticales lors d’un mouvement imagé ou exécuté

vrai

57

Y a-t-il encore des représentations corticales suite à une lésion médullaire

oui

58

Parmi toutes les nouvelles approches de thérapie, est-ce qu’il y en a une qui est meilleure

Non! Mais souvent approches contemporaines fonctionnent mieux que les approches traditionnelles

59

Quels seraient les points les plus importants pour le succès d’une thérapie

-motivation et attention
-intensité de la thérapie
-feedback
-répétition
-intervention précoce
-engagement cognitif (actif du patient)

60

Vrai ou faux? Le système nerveux ne possède pas la capacité de réorganiser et de se restructurer régulièrerment

Faux. Il possède de la neuroplasticité

61

Qu’est-ce que la neuroplasticité

Ce sont des mécanismes par lesquels le cerveau est capable de se modifier par l’expérience, de se reconfigurer, de se réorganiser

62

Vrai ou faux? Nous utilisons tous les jours le concept de neuroplasticité en physio, ergo, orthophonie

vrai

63

Comment les thérapeutes peuvent induire ou faciliter le retour à une excitabilité normale des neurones

-augmenter les informations sensorielles acheminées au niveau des neurones pour favoriser leur recrutement
-en favorisant une réponse motrice augmentée et appropriée aux tâches fonctionneles

64

Qu’est-ce que le mécanisme de compétition

-la stabilisation du synpase dépend d’un facteur de croissance émis par la cellule cible.
-La libération et l’efficacité du facteur dépend du niveau d’activité pré-synaptique
-les terminaux des axones qui ne sont pas actifs et qui ne recoivent pas assez de facteurs de croissance d’atrophient et se retirent

65

Vrai ou faux? Le cortex cérébral adulte a un potentiel d’avoir une plasticité fonctionnelle significative

vrai

66

Qu’est-ce qui a des effets majeurs au niveau des changements neuro-physiologiques et neuro-anatomiques

-expérience
-pratique

67

Vrai ou faux? Après une lésion locale, la fonction du tissu autour de la lésion est temporairement supprimé

vrai

68

À quel niveau les structures adjacentes ou loin de la région endommagées peuvent assumer les fonctions

-cortical
-voies descendantes

69

Quels sont les techniques d’imagerie du cerveau pour investiguer la plasticité cérébrale au niveau cortical et sous-cortical

-tomographie par émission de positrons (TEP)
-Imagerie par résonnance magnétique foncitonnelle (IRM)

70

Quelles sont les techniques d’imagerie du cerveau pour investiguer la plasticité cérébrale au niveau cortical et les voies motrices descendantes

-stimulation magnétique transcranienne (SMT)

71

Lors d’une activité neuronale, il y a des changements hémodynamiques. Quelle type d’imagerie permet de voir le mouvement sanguin

-TEP

72

Lors d’une activité neuronale, il y a des changements hémodynamiques. Quelle type d’imagerie permet de voir le contenu en oxygène

-IRMf