Chap 3 - Méthodes et pratiques / 2. Les psychothérapies Flashcards Preview

x L1 Psycho clinique > Chap 3 - Méthodes et pratiques / 2. Les psychothérapies > Flashcards

Flashcards in Chap 3 - Méthodes et pratiques / 2. Les psychothérapies Deck (20)
Loading flashcards...
1

A quoi renvoie le terme psychothérapie ?

Le terme psychothérapie renvoie à

l’utilisation de connaissances,
méthodes
et techniques psychologiques

visant à prendre en charge
un (des) trouble(s) psychique(s) chez un patient
en fonction de sa demande.

2

A quels critères essentiels la pratique de la psychothérapie doit-elle répondre ?

Selon Bioy et Fouques
la pratique de la psychothérapie doit répondre à certains critères essentiels tels que :

1) une intention thérapeutique
s’appuyant sur des connaissances validées
sur le plan empirique et/ou clinique ;

2) une conception claire et déontologique de l’humain
guidée par un modèle théorique donné
ayant fait ses preuves sur le plan empirique et/ou clinique ;

3) un champ d’expertise
permettant de nourrir une réflexion
sur l’évaluation de ses pratiques psychothérapiques
et sur les processus psychothérapeutiques en général ;

4) une formation spécifique à
une pratique psychothérapeutique donnée.

3

Comment ont été élaborées les différentes formes de psychothérapies ?

Il existe différentes formes de psychothérapies
ayant été élaborées, pour la plupart,

en référence aux grands modèles théoriques
développés en psychopathologie
et psychologie clinique
(modèle psychodynamique,
modèle systémique,
modèle cognitif,
modèle comportemental, etc...).

4

Sur quels éléments communs les différentes formes de psychothérapies s'appuient-elles ?

Toutes ces formes de psychothérapies ont en commun de s’appuyer le plus souvent :

1) sur la motivation du patient
cherchant à
- diminuer sa souffrance psychologique,
- à améliorer sa qualité de vie et son bien-être,
- et/ou à opérer un changement
dans un mode de fonctionnement qui ne lui convient pas
ou qui ne lui convient plus
dans la mesure où il génère chez lui
directement ou indirectement une forme de souffrance;

et 2) sur l’instauration d’un cadre thérapeutique précis.

5

Quels facteurs favorisent une amélioration chez les patients ?

- technique thérapeutique spécifique 15%
- effet placebo 15%
- facteurs communs aux psychothérapies 30%
- changements extra-thérapeutiques 40%

6

Quels sont les facteurs communs aux psychothérapies
jouant un rôle dans l'amélioration du patient ?

facteurs dits "non spécifiques" :

- procurer espoir ou sentiment d'efficacité aux patients
- proposer une nouvelle vision de soi et du monde
- établir une relation empathique, chaleureuse et confiante entre le patient et le thérapeute

7

Quelles sont les formes de psychothérapies les plus pratiquées en france actuellement ?

- thérapie de soutien
- thérapie analytique
- thérapie systémique
- thérapie comportementale et cognitive

8

Quel est le but de la thérapie de soutien ?

La thérapie de soutien
favorise l’encadrement psychique
et la restauration du patient,

en visant la mobilisation des ressources psychologiques
et des capacités d’adaptation de ce dernier

face aux situations qui lui posent problème
(Bioy et Fouques, 2013).

9

Comment se déroule généralement la thérapie de soutien ?

La thérapie de soutien se déroule généralement
sur une période courte
(quelques jours à quelques semaines),

sous la forme d’entretiens en face à face
basés sur l’établissement d’une relation interpersonnelle
constructive

et centrés sur un problème particulier.

10

Quand les psy cliniciens ont-ils recours à la thérapie de soutien ?

Les psychologues cliniciens ont recours à cette forme de suivi psychologique dans certaines situations ;

notamment lorsque le patient ne souhaite pas
s’investir dans une forme de psychothérapie plus longue,

mais désire aborder ponctuellement
les conséquences psychologiques

d’un problème circonstancié
auquel il ne parvient pas à s’adapter

(annonce d’une maladie grave,
situation de harcèlement au travail,
deuil,
rupture sentimentale,
conflits familiaux, etc...).

11

Quel est l'objectif d'une thérapie analytique ?

L’objectif des thérapies analytiques est
une meilleure connaissance de soi

pouvant éventuellement aboutir à
une forme de satisfaction

liée à la résolution des conflits psychiques
qui seraient à l’origine des manifestations symptomatiques
et/ou des difficultés psychiques du patient.

Il s’agit, en thérapie analytique,
de révéler les expressions du transfert
liées à la régression psychique du patient.

12

Comment se pratique la cure analytique ?

La cure analytique se pratique le plus souvent
selon le dispositif original élaboré par Freud,
à savoir que le patient est allongé sur un divan
et le psychanalyste est assis derrière lui,
écartant ainsi tout contact visuel.

Le patient a pour consigne d’évoquer
tout ce qui lui vient à l’esprit
selon la méthode des associations libres.

Le psychanalyste se concentre sur
le discours de son patient en adoptant
un style neutre
et une attention flottante.

Il intervient aux moments qu’il juge opportun
en soumettant ses interprétations à son patient.

13

Combien de temps dure la cure analytique ?

La cure analytique dure le plus souvent
plusieurs années.

14

Quelles sont les variations tirées de la cure analytique ?

Il existe également d’autres formes de
thérapies analytiques
(psychothérapies brèves d’inspiration analytique,
psychodrames, etc...)
élaborées selon un cadre thérapeutique
plus souple

basé sur des entretiens semi-directifs
pouvant être en face à face.

La durée de ces autres formes de thérapies analytiques est généralement plus courte
que la cure analytique type.

15

Sur quoi est basée la thérapie systémique ?

La thérapie systémique est basée sur
la compréhension du mode de fonctionnement
et de l’équilibre en place d’un système donné
(la famille, le couple, par exemple),

en portant une attention toute particulière
sur les liens et les relations existant
entre les différents membres du système.

Le trouble/symptôme d’un patient (membre du système) doit être, en thérapie systémique, compris
comme un aspect de l’équilibre du système.

16

Quel est l'objectif de la thérapie systémique ?

L’objectif de la thérapie systémique est donc

de modifier l’équilibre du système,
de mettre en place un nouveau contexte relationnel

dans lequel le trouble/symptôme
n’a plus de raison d’être.

17

Comment se pratique la thérapie systémique ?

La thérapie systémique se pratique généralement
en groupe, encadré préférentiellement
par deux psychothérapeutes.

Le premier psychothérapeute anime les séances
et interagit avec le groupe.

Le second psychothérapeute observe les interactions
entre les différents membres du système.

Il s’agit dans la plupart des cas de thérapies brèves
rythmées par le recours à des techniques spécifiques
comme les jeux de rôle par exemple.

18

Quel est l'objectif des TCC ?

Les thérapies comportementales et cognitives (TCC)
suivent une démarche de résolution de problème.

Elles ont pour objectif de comprendre
le mode de fonctionnement du patient
et les facteurs internes et environnementaux
qui tendent à renforcer et entretenir
son trouble/symptôme.

Le but est d’amener le patient à
mobiliser ses ressources
pour opérer un changement
visant l’extinction
ou la modification
des facteurs maintenant le trouble en place.

19

Comment se pratiquent les TCC ?

En thérapie comportementale et cognitive,
le style du psychothérapeute est
direct et collaboratif.

Il s’agit d’une forme de thérapie brève,
pratiquée en individuel ou en groupe.

Une fois que le problème est bien compris
à la fois par le psychothérapeute et son patient,
les objectifs
et les moyens thérapeutiques pour y parvenir
sont définis en collaboration avec ce dernier.

Le psychothérapeute propose ensuite
un plan thérapeutique
en fonction de la problématique du patient,

construit autour de
la réalisation progressive d’exercices
- comportementaux (techniques d’exposition par exemple),
- émotionnels (techniques de relaxation per exemple),
- et/ou cognitifs (technique de restructuration cognitive par exemple).

Ces exercices sont
structurés
et évalués cliniquement.

20

Quel est le but commun de ces différentes formes de psychothérapies ?

Le but commun est le changement
selon la demande du patient,

à savoir une meilleure qualité de vie,

une souffrance moins importante
ou mieux gérée,

un bien-être psychologique.