Chimie des antihypertenseurs 1 Flashcards Preview

PHA-2045 : Les médicaments du système cardiovasculaire EXAMEN 2 > Chimie des antihypertenseurs 1 > Flashcards

Flashcards in Chimie des antihypertenseurs 1 Deck (69)
Loading flashcards...
1
Q

CLP : L’hypertension artérielle est un facteur de risque majeur pour les cardiopathies ________________, les infarctus, les ACV et les insuffisances cardiaques et rénales.

A

Coronariennes

2
Q

Vrai ou Faux.

  1. Une augmentation de la résistance périphérique entraîne une augmentation de la tension artérielle.
  2. L’activation des récepteurs alpha adrénergiques entraîne une augmentation des composantes chronotropes et inotropes du coeur.
  3. Une augmentation du taux d’angiotensine II contribue a augmenter les taux d’aldostérone et entraîne donc une diminution de la tension artérielle.
  4. Une augmentation du taux d’angiotensine II entraîne une diminution de la résistance vasculaire périphérique.
  5. Une augmentation du volume sanguin par rétention hydrique entraîne une augmentation des composantes chronotropes et inotropes du coeur.
A
  1. Vrai
  2. Faux. Bêta
  3. Faux. Augmentation de la tension artérielle
  4. Faux. Augmentation de la résistance vasculaire périphérique
  5. Vrai
3
Q

Est-ce que les récepteurs adrénergiques sont directement associés à des canaux ioniques ?

A

Non. Ils sont métabotropiques (associés aux protéines G)

4
Q

Associe le récepteur à son bon messager intracellulaire.

  1. Alpha1
  2. Alpha2
  3. Bêta
    a. Gi
    b. Gs
    c. Gq
A

1 - Gq

2 - Gi

3 - Gs

5
Q

Quel récepteur adrénergique est surtout présent au niveau :

  1. Des reins
  2. Des vaisseaux sanguins
  3. Du coeur
  4. Des bronches
A

1 - B1

2 - A1

3 - B1

4 - B2

6
Q

Vrai ou Faux. Les récepteurs B2 sont rarement ciblés pour contrôler la tension artérielle.

A

Vrai (car localisés surtout au niveau des bronches)

7
Q

Vrai ou Faux. Le blocage des récepteurs B1 provoque une diminution de la fréquence cardiaque et une diminution de la force des contractions cardiaques.

A

Vrai

8
Q

QSJ : Agoniste des récepteurs B de type arylamine qui fut choisi comme point de départ dans le développement des B-bloqueurs.

A

Isoprénaline

9
Q

Est-ce que la molécule suivante est un B-bloqueur non-sélectif ?

Sera-t-elle ionisée au pH physiologique ?

A

Oui (Propanolol)

Oui

10
Q

Vrai ou Faux. La biodisponibilité du propanolol est de 90 %.

A

Faux. 90 % du médicament est absorbé, mais seul 25 % atteint la circulation sanguine intacte en raison d’un effet de premier passage important.

11
Q

Quels sont les 2 antagonistes bêta qui passent significativement la BHE ?

  1. Propanolol et Nadolol
  2. Nadolol et Métropolol
  3. Pindolol et Nadolol
  4. Propanolol et Timolol
  5. Acébutolol et Aténolol
A
  1. Propanolol et Timolol
12
Q

Vrai ou Faux. Le Nadolol est très hydrosoluble.

A

Vrai

13
Q

QSJ : Antagoniste bêta non-sélectif qui possède une activité sympathomimétique intrinsèque.

A

Pindolol

14
Q

QSJ : Antagoniste bêta non-sélectif qui possède la meilleure biodisponibilité orale.

A

Pindolol

15
Q

Quelle est la biodisponibilité orale du Timolol ?

  1. 20 %
  2. 35 %
  3. 75 %
  4. 90 %
A
  1. 75 %
16
Q

Quels sont les deux antagonistes bêta qui ne sont pas commercialisés sous forme de mélange racémique ?

A

Lévobunolol et Timolol

17
Q

Afin d’avoir une activité antagoniste optimale au niveau des récepteurs bêta, sous quelle forme doit être l’amine sur la chaîne latérale de la molécule ?

a. Primaire
b. Secondaire
c. Tertiaire

A

B. Secondaire

18
Q

Vrai ou Faux. Au niveau des antagonistes bêta, l’hydroxyde sur le cycle aromatique n’est pas essentiel à l’activité, contrairement à celui sur la chaîne latérale.

A

Vrai

19
Q

Sur la structure suivante, quelle position est responsable des propriétés pharmacocinétiques des antagonistes des récepteurs bêta ?

A

Position 2

20
Q

Vrai ou Faux. Les bloqueurs bêta _______________ peuvent déclencher une crise d’asthme en antagonisant les récepteurs bêta 2 des muscles lisses bronchiques.

A

Non-sélectifs

21
Q

En quelle position doit se trouver le groupement amido sur les antagonistes bêta 1 sélectifs afin de maitenir leur sélectivité ?

a. Para
b. Ortho
c. Méta

A

a. Para

22
Q

Associe les biodisponibilités suivantes au bon antagoniste bêta 1 sélectif.

  1. Aténolol
  2. Métoprolol
  3. Bisoprolol
    a. 50-60 %
    b. 80 %
    c. 45 %
A

a. Aténolol
b. Bisoprolol
c. Métoprolol

23
Q

Vrai ou Faux. L’acébutolol est absorbé au niveau du TGI qu’à 30-50 %. Cependant, il possède une biodisponibilité orale importante.

A

Faux. Bien absorbé, mais faible biodisponibilité (30-50 %)

24
Q

QSJ : Je possède une activité antagoniste faible, mais je me transpose en diacétolol (forme active) dans l’organisme.

A

Acébutolol

25
Q

Vrai ou Faux. Tout comme le pindolol, le nébivolol possède une activité sympathomimétique intrinsèque.

A

Faux. Le nébivolol n’en possède pas

26
Q

Le nébivolol est commercialisé sous forme de mélange de 2 stéréoisomères (D et L). Lequel agit au niveau de la production de NO ?

A

Isomère L

27
Q

Quels sont les deux antagonistes bêta possédant un effet antagoniste alpha 1 ?

A
  1. Labétalol
  2. Carvédilol
28
Q

Parmi les énoncés suivants, choisi le bon.

  1. Le labétalol possède une biodisponibilité orale de 90 %.
  2. Le carvédilol possède une biodisponibilité orale de 90 %.
  3. Le labétalol est surtout métabolisé au CYP3A4.
  4. Seul l’énantiomère S du carvédilol est responsable de l’effet bloquant au niveau des récepteurs bêta.
    a. 1 et 3 sont vrais
    b. 1,2 et 3 sont vrais
    c. 2 et 4 sont vrais
    d. 4 est vrai
    e. Toutes les réponses sont vrais
A

d. 4 est vrai

1 : 30 %

2 : 30 %

3 : CYP2D6 (C’est le bisoprolol au CYP3A4)

29
Q

Quels sont les deux antagonistes bêta qui sont complètement éliminés sous forme inchangée par les reins ?

A
  1. Aténolol
  2. Nadolol
30
Q

Quel antagoniste bêta est métabolisé par 3 cytochromes (CYP1A2, 2D6 et 2C19) ?

A

Propanolol

31
Q

Quel antagoniste bêta est éliminé à 50 % par les reins et 50 % par le foie ?

A

Bisoprolol

32
Q

Vrai ou Faux. En bloquant les récepteurs alpha1, on obtient une vasodilatation des veines ET des artères.

A

Vrai

33
Q

Vrai ou Faux. Le bloquage des récepteurs alpha 1 stimule l’action des catécholamines circulantes.

A

Faux. Inhibe

34
Q

CLP : Les alpha-bloqueurs sont généralement efficaces lorsqu’ils sont associés aux ____________________, car ils provoquent une rétention hydrosodée.

A

Diurétiques

35
Q

Vrai ou Faux. Le cycle pipérazine des antagonistes alpha 1 n’est pas essentiel à l’activité.

A

Vrai

36
Q

Vrai ou Faux. Le fragment acyle, soit le substituant de l’azote du cycle quinazoline, détermine les propriétés pharmacocinétiques des antagonistes alpha 1.

A

Faux. Cycle pipérazine

37
Q

Sachant que le pKa des antagonistes alpha 1 varie entre 6.5 et 7.3, quel pourcentage de la molécule sera ionisé au pH physiologique ?

A

Environ 50 % (Car pKa proche du pH physiologique)

38
Q

Vrai ou Faux. Le Minipress (Prazosine) possède une affinité 1000 fois plus élevé pour les récepteurs alpha 1 que les récepteurs alpha 2.

A

Vrai

39
Q

Quel antagoniste alpha 1 possède la meilleure biodisponibilité orale ?

A

Terazosine

40
Q

Associe les durées d’actions suivantes au bon antagoniste alpha 1.

  1. Plus de 18 heures
  2. 18-36 heures
  3. 7-10 heures
    a. Prazosine
    b. Terazosine
    c. Doxazosine
A

1 - Terazosine

2 - Doxazosine

3 - Prazosine

41
Q

Vrai ou Faux. Tous les antagonistes alpha 1 sont métabolisés au foie.

A

Vrai

42
Q

Vrai ou Faux. Les sympatholytiques centraux entraînent une légère diminution de la sécrétion de rénine.

A

Vrai

43
Q

Vrai ou Faux. Une inhibition des récepteurs alpha 2 entraîne une augmentation de la tension artérielle.

A

Vrai

44
Q

Quel groupement de la strucutre du méthyldopa permet d’augmenter la sélectivité pour les récepteurs alpha 2 ?

A

Le groupement méthyl en position alpha (configuration S)

45
Q

Vrai ou Faux. La biodisponibilité orale de la méthyldopa est faible (20-50%), alors que celle de la clonidine est d’environ 90 %.

A

Vrai

46
Q

Quelle est cette molécule ?

Considérant que son pKa est de 8.3, sera-t-elle ionisée au pH physiologique ?

A

Clonidine

Elle sera ionisée au pH physiologique

47
Q

CLP : Dans la cellule, le calcium est principalement emmagasiné au niveau des _______________ (1) et du ________________ (2).

A
  1. Mitochondries
  2. Réticulum sarcoplasmique
48
Q

Vrai ou Faux. Avec les BCC, l’activité est maximale lorsque les substituants du cycle aromatique sont en position méta ou para.

A

Faux. Ortho ou méta

49
Q

Dites si les molécules suivantes sont ionisées au pH physiologique :

a. Nifédipine
b. Vérapamil
c. Diltiazem

A

a. Non
b. Oui
c. Oui

50
Q

Vrai ou Faux. Le métabolite de la nifédipine est inactif.

A

Vrai

51
Q

Quel BCC DHP est le moins sélectif pour les musculatures lisses vasculaires ?

A

Nifédipine

52
Q

QSJ : BCC utilisé dans les hémorragies sous-arachnoïdiennes pour diminuer le risque de spasme des artères cérébrales.

A

Nimodipine

53
Q

Quelle sous-unité représente le pore central des canaux calciques de type L ?

A

Unité alpha-1

54
Q

Vrai ou Faux. Les bloqueurs des canaux calciques interagissent à différents sites des sous-unités alpha-1 du canal de type L.

A

Vrai

55
Q

Vrai ou Faux. L’énantiomère R du vérapamil est un bloqueur des canaux calciques plus puissant.

A

Vrai

56
Q

QSJ : BCC métabolisé par 4 cytochromes.

A

Vérapamil

57
Q

Quels sont les 2 CYP qui métabolisent le Diltiazem ?

A
  1. CYP3A4
  2. CYP2D6
58
Q

Parmi les énoncés suivants, lequel est faux concernant la structure des BCC DHP.

  1. Le cyle 1,4 - DHP est essentiel à l’activité.
  2. La substitution sur l’azote permet une activité optimale de la molécule.
  3. Les groupements esters aux positions 3 et 5 donnent une activité maximale à la molécule.
  4. Un aryle à la position C4 procure une activité optimale à la molécule.
A

2 est faux (l’azote ne doit pas être substitué)

59
Q

CLP : Les BCC non-DHP interagissent sur le canal L lorsqu’il est ____________.

A

Ouvert

60
Q

Vrai ou Faux. Le Vérapamil et les BCC DHP augmentent leur capacité de fixation mutuelle sur le canal L.

A

Faux. Diltiazem et BCC DHP

61
Q

Pourquoi les BCC n’affectent-ils pas la contraction des muscles squelettiques ?

A

La contraction des muscles squelettiques dépend surtout du pool intracellulaire du calcium présent dans les mitochonries et le réticulum sarcoplasmique, et non de l’entrée du calcium par l’entremise des canaux membranaires.

62
Q

Vrai ou Faux. Le minoxidil et l’hydralazine sont non-ionisés au pH physiologique.

A

Faux. Ionisés

63
Q

Quels sont les 3 réactions du métabolisme de l’hydralazine ?

Quelle réaction entraîne la formation d’un métabolite inactif?

A
  1. Acétylation (produit inactif)
  2. Hydroxylation aromatique
  3. Glucuronidation
64
Q

Quelle sulfatase hépatique s’occupe du métabolisme du minoxidil ?

A

SULT1A1

65
Q

Quelle est la molécule suivante ?

A

Minoxidil

66
Q

Quelle est la molécule suivante ?

A

Hydralazine

67
Q

Quelle est la molécule suivante ?

A

Félodipine (BCC DHP)

68
Q

Quelle est la molécule suivante ?

A

Diltiazem (BCC non-DHP)

69
Q

Quelle est la molécule suivante ?

A

Vérapamil (BCC non-DHP)