Les diurétiques Flashcards Preview

PHA-2045 : Les médicaments du système cardiovasculaire EXAMEN 2 > Les diurétiques > Flashcards

Flashcards in Les diurétiques Deck (81)
Loading flashcards...
1
Q

Vrai ou Faux.

  1. L’acétazolamide (Diamox) est un inhibiteur de l’anhydrase carbonique.
  2. Le bumétanide (Burinex) est un diurétique de l’anse non-sulfonamidé.
  3. L’indapamide est un diurétique thiazide-like.
  4. Le triamtérène est un épargneur de potassium qui bloque les canaux calciques.
A
  1. Vrai
  2. Faux. Sulfonamidé (seul l’Edecrin est non-sulfonamidé)
  3. Vrai
  4. Faux. Canaux sodiques
2
Q

Quel type de diurétiques est le plus utilisé en HTA ?

A

Thiazides

3
Q

Quel type de diurétiques est surtout utilisé en IC ?

A

Diurétiques de l’anse

4
Q

Vrai ou Faux. L’utilisation des diurétiques est indiquée en HTA systolo-diastolique ou systolique isolée.

A

Vrai

5
Q

Vrai ou Faux. Les diurétiques diminuent les complications cardiovasculaires, mais ne protègent pas les reins.

A

Vrai

6
Q

Quelles sont les 2 principales propriétés des diurétiques ?

A
  1. Diurèse (augmente le volume des urines)

2. Natriurèse (diminue la réabsorption du sodium)

7
Q

Dans quelle section du néphron le potassium est-il réabsorbé ?

A

Partie ascendante de l’anse du néphron

8
Q

Vrai ou Faux. Les diurétiques de l’anse agissent sur le segment ascendant de l’anse.

A

Vrai

9
Q

QSJ : Diurétique de l’anse dérivé de l’acide phénoxyacétique.

A

Acide éthacrynique (Édecrin)

10
Q

Quelle est la cible pharmacologique des diurétiques de l’anse ?

A

Cotransporteur Na/Cl/K

11
Q

Vrai ou Faux. L’inhibition du transport du sel dans le segment ascendant grêle par les diurétiques de l’anse entraîne une augmentation de l’excrétion urinaire de cations divalents.

A

Faux. Segment ascendant large

12
Q

Vrai ou Faux. Le bumétanide est plus puissant que le furosémide par un rapport 40 : 1.

A

Vrai

13
Q

Associe les biodisponibilités suivantes au bon diurétique de l’anse.

  1. 60 %
  2. 100 %
  3. 80 %

a. Édecrin
b. Bumétanide
c. Furosémide

A

1 - C
2 - A
3 - B

14
Q

Quelle est la demi-vie du furosémide ?

a. 1 heure
b. 1,5 heures
c. 2 heures
d. 6 heures

A

b. 1,5 heures

15
Q

Quelle est la demi-vie du bumétanide et de l’Édecrin ?

a. 1 heure
b. 1,5 heures
c. 2 heures
d. 6 heures

A

a. 1 heure

16
Q

Vrai ou Faux. Les diurétiques de l’anse sont surtout éliminés au niveau rénal par filtration glomérulaire et sécrétion tubulaire.

A

Vrai

17
Q

Quelle est la durée d’action moyenne des diurétiques de l’anse ?

A

6 à 8 heures

18
Q

Vrai ou Faux. Les diurétiques de l’anse ont une bonne liaison aux protéines plasmatiques.

A

Vrai

19
Q

Explique l’effet natriurétique du Lasix.

A

L’effet natriurétique du Lasix est importante au cours des 6 premières heures, puis est faible au cours des 18 heures suivantes. Cela entraîne une hypovolémie, stimulant alors les mécanismes de rétention sodée.

20
Q

Quelle est la dose de Lasix per os équivalente à 20 mg de Lasix IV ?

A

20-40 mg per os

21
Q

Vrai ou Faux. L’administration du furosémide en perfusion continue peut être associée à une meilleure efficacité comparativement à l’administration intermittente.

A

Vrai

22
Q

Est-ce que l’Edecrin a un début d’action lent ?

A

Non (rapide)

23
Q

QSJ : Diurétique de l’anse ayant le plus d’effets indésirables, dont l’ototoxicité.

A

Edecrin

24
Q

Nomme 2 conditions qui justifient l’utilisation d’un diurétique de l’anse.

A
  1. Hypervolémie présente

2. ClCr inférieure à 30 ml/min

25
Q

Nomme les 9 effets indésirables des diurétiques de l’anse.

A
  1. Hypovolémie
  2. Hypomagnésémie
  3. Hypokaliémie
  4. Hyperuricémie
  5. Hypotension orthostatique
  6. Déshydratation
  7. Insuffisance rénale
  8. Ototoxicité
  9. Hypersensibilité (sulfas)
26
Q

Quel est l’intervalle représentant une kaliémie normale ?

A

3,5 à 4,5 mmol/L

27
Q

Parmi les symptômes suivants, lequel n’est pas rattaché à une hypokaliémie ?

  1. Diminution de la soif
  2. Picotements
  3. Nausées
  4. Polyurie
  5. Myalgie
  6. Constipation
  7. Troubles du rythme ou de la conduction (QT)
A
  1. Diminution de la soif (en fait, la sensation de soif augmente)
28
Q

Est-ce que l’ototoxicité rattachée aux diurétiques de l’anse est proportionnelle à la dose ?

A

Oui

29
Q

CLP : L’ototoxicité rattachée aux diurétiques de l’anse survient surtout en ____________________ (1) ou lors de l’association aux ___________________ (2).

A
  1. Insuffisance rénale

2. Aminosides

30
Q

Pourquoi faut-il minimiser l’administration d’un diurétique de l’anse avec un diurétique thiazide ?

A

Les deux induisent de l’hypokaliémie

31
Q

Nomme 2 Rx qui peuvent interagir avec les diurétiques de l’anse.

A
  1. Digoxine

2. Lithium

32
Q

Vrai ou Faux.

  1. Le Lasix diminue la post-charge, ce qui facilite l’éjection du sang par le coeur.
  2. Le Lasix améliore le débit cardiaque.
A
  1. Vrai

2. Vrai

33
Q

Dans quel cas est-il mieux de privilégier la voie IV pour l’administration du Lasix ?

A

OAP (oedème aigu du poumon)

34
Q

Nomme 5 suivis à faire lors de l’administration du Lasix.

A
  1. Pression artérielle
  2. Électrolytes
  3. Fonction rénale
  4. Statut liquidien (poids, in et out)
  5. Suivi de l’audition à dose élevée
35
Q

Vrai ou Faux. Le bumétanide est surtout utilisé en cas réfractaire aux autres diurétiques de l’anse.

A

Vrai

36
Q

Quelles sont les 5 contre-indications des diurétiques de l’anse ?

A
  1. Hypovolémie
  2. Encéphalopathie hépatique
  3. Déshydratation
  4. Allergie aux sulfamides (sauf Edecrin)
  5. Obstacle sur les voies urinaires
37
Q

Quelle est la cible pharmacologique des diurétiques thiazidiques ?

A

Cotransporteur Na/Cl au niveau du tubule contourné distal

38
Q

CLP : La réabsorption du calcium au niveau distal est sous le contrôle de la ____________.

A

PTH

39
Q

Vrai ou Faux. Les thiazides sont des inhibiteurs compétitifs au niveau du site de fixation du Cl.

A

Vrai

40
Q

Quels sont les 3 analogues des thiazides ?

A
  1. Chlorthalidone
  2. Indapamide
  3. Métolazone
41
Q

Quels sont les 2 mécanismes d’action des thiazides ?

A
  1. Inhibition du symporteur Na/Cl dans la partie proximale du tubule distal, donc diminution de la réabsorption de NaCl et diurèse (augmente l’excrétion du Na et du Cl)
  2. Effet vasodilatateur (diminue RVP via un action sur les muscles lisses des vaisseaux)
42
Q

Vrai ou Faux. Le débit cardiaque augmente en début de traitement avec un thiazide.

A

Faux. Diminue en début de traitement et revient à la normale après 6 à 8 semaines.

43
Q

Vrai ou Faux. La RVP augmente en début de traitement avec un thiazide.

A

Vrai (mais diminue après 6 à 8 semaines)

44
Q

Vrai ou Faux. L’efficacité des thiazides n’est pas dose dépendante.

A

Vrai (les effets secondaires sont cependant dose dépendants)

45
Q

Vrai ou Faux. Les thiazidiques sont des diurétiques de type sulfonamides.

A

Vrai

46
Q

Vrai ou Faux. Les thiazides sont filtrés au niveau du glomérule, mais ne sont pas sécrétées par les cellules tubulaires.

A

Faux. Filtrés et sécrétés

47
Q

Quels sont les 10 effets indésirables des thiazides ?

A
  1. Hypokaliémie (hyponatrémie)
  2. Hyperuricémie (goutte)
  3. Hyperglycémie
  4. Hypercalcémie
  5. Hypomagnésémie
  6. Photosensibilité
  7. Hypersensbilité (sulfa)
  8. Impuissance
  9. Alcalose métabolique
  10. QT
48
Q

Vrai ou Faux. L’indapamide est un inhibiteur sélectif du IKS.

A

Vrai

49
Q

De quelle façon les thiazides peuvent-ils entraîner une hypokaliémie ?

A

Par la fuite de sodium dans l’urine. En fait, cela stimule le SRAA. Il y a donc sécrétion d’aldostérone au niveau du tubule collecteur, et donc sécrétion de potassium dans l’urine à ce niveau.

50
Q

QSJ : Thiazide le plus biodisponible

A

Indapamide

51
Q

QSJ : Thiazide possédant une élimination hépatique importante

A

Indapamide

52
Q

Vrai ou Faux. L’élimination de HCTZ est majoritairement rénale (95%).

A

Vrai

53
Q

Vrai ou faux.

  1. La chlorthalidone et l’HCTZ sont équivalents en terme d’efficacité.
  2. L’indapamide est le thiazide qui possède la plus grande durée d’action, soit une durée d’action de 36 heures.
  3. L’HCTZ est le thiazide qui possède la plus faible durée d’action (12 heures)
  4. L’HCTZ est le thiazide qui se lie le moins aux protéines plasmatiques (40%).
A
  1. Faux. Non-équivalents
  2. Faux. Le chlorthalidone possède une durée d’action de 48 heures
  3. Vrai
  4. Vrai
54
Q

Quelle est la demi-vie de HCTZ ?

a. 1 à 2 heures
b. 4 à 6 heures
c. 7 à 9 heures
d. 12 heures

A

b. 4 à 6 heures

55
Q

Est-ce que les diurétiques doivent être ajustés en insuffisance rénale sans oedème ?

A

Non

56
Q

Vrai ou Faux. Les diurétiques doivent se trouver à leur site d’action sur la membrane apicale des cellules tubulaires pour produire leur action.

A

Vrai

57
Q

M. Delaney vient vous voir à la pharmacie avec une nouvelle prescription. Il est tellement enflé de partout que même sa pharmacienne préférée, Mme. Méthot, avec qui il a partagé pleins de beaux moments, ne le reconnaît plus. Bien que voir Mme. Méthot lui donne des palpitations au coeur, cela n’est pas suffisant pour remettre son coeur complètement sur pied. En effet, il est rendu à un stade avancé d’insuffisance cardiaque. Il vous arrive donc avec une prescription de métholazone et de furosémide. Vous lui server alors ces médicaments, mais prévoyez tout de même 5 suivis avec lui. Lesquels ?

A
  1. Suivi de la balance hydrique
  2. Suivi du poids
  3. Suivi de la fonction rénale
  4. Suivi des ions (K++++)
  5. Suivi du développement de sa relation avec Mme. Méthot
58
Q

À quels moments (3) le pharmacien peut-il faire un suivi des ions (sodium, potassium) et de la créatinine avec les diurétiques, IECA et ARA ?

A
  1. Avant le début du traitement
  2. 10 à 14 jours après le début de traitement
  3. 10 à 14 jours après un ajustement de dose
59
Q

Quelles sont les 4 contre-indications des thiazides ?

A
  1. Hypotension ou hypovolémie
  2. Allergie aux sulfamides
  3. Encéphalopathie hépatique
  4. IR sévère
60
Q

Quels sont les 2 épargneurs de potassium qui agissent comme antagonistes des récepteurs de l’aldostérone ?

A
  1. Spirinolactone (Aldactone)

2. Éplérénone (Inspra)

61
Q

Quels sont les 2 épargneurs de potassium qui agissent comme bloqueurs des canaux sodiques ?

A
  1. Triamtérène (Dyrenium)

2. Amiloride (Midamor)

62
Q

QSJ : Hormone minéralocorticoïde sécrétée par les glandes corticosurrénales en réponse à une stimulation par l’angiotensine 2.

A

Aldostérone

63
Q

Vrai ou Faux. L’aldostérone stimule la réabsorption du sodium et l’excrétion du potassium.

A

Vrai

64
Q

L’aldostérone a des effets sur 4 organes. Lesquels ?

A
  1. Cerveau
  2. Reins
  3. Coeur
  4. Vaisseaux sanguins
65
Q

Quel pourcentage de sodium est excrétée avec l’utilisation de :

a. Diurétiques De l’anse
b. Diurétiques Thiazide
c. Diurétiques Épargneurs de potassium

A

a. 15 à 20 %
b. 5 à 10 %
c. 5 %

66
Q

Vrai ou Faux. Le spirinolactone est un inhibiteur sélectif des récepteurs de l’aldostérone.

A

Faux. Non-sélectif (joue sur les récepteurs des androgènes). L’éplérénone est un inhibiteur sélectif.

67
Q

Vrai ou Faux. Les métabolites du spirinolactone sont inactifs, contrairement à ceux de l’éplérénone.

A

Faux. Les métabolites du spirinolactone sont actifs et ceux de l’éplérénone sont inactifs.

68
Q

Vrai ou Faux. Le spirinolactone est souvent utilisé en monothérapie pour traiter l’HTA.

A

Faux. En association

69
Q

Est-il possible d’utiliser le spirinolactone en IC ?

A

Oui

70
Q

Vrai ou Faux. L’utilisation de l’éplérénone est non-reconnue en HTA.

A

Vrai

71
Q

Vrai ou Faux. Autant l’éplérénone que le spirinolactone causent de l’hypokaliémie. Il faut donc surveiller les taux de potassium.

A

Faux. Hyperkaliémie

72
Q

Vrai ou Faux. Les effets antiandrogènes (gynécomastie, troubles menstruels, impuissance) du spirinolactone sont non-dépendants de la dose.

A

Faux. Dépendants de la dose

73
Q

Vrai ou Faux. Le triamtérène est un inhibiteur des IKS.

A

Vrai

74
Q

Vrai ou Faux. Les épargneurs de potassium peuvent être utilisés en hypokaliémie.

A

Vrai

75
Q

Quels médicaments antihypertenseurs (2) peuvent interagir avec les épargneurs de potassium ? Pourquoi ?

A
  1. IECA
  2. ARA

Cela augmente le risque d’hyperkaliémie

76
Q

Nomme 3 contre-indications des épargneurs de potassium ?

A
  1. IR sévère (Cr supérieur à 221 umol/L)
  2. IRA
  3. Hyperkaliémie sévère (supérieur à 5 mmol/L avant le traitement)
77
Q

Quel épargneur de potassium doit être évité avec les inhibiteurs puissants du CYP3A4 ?

A

Éplérénone

78
Q

Vrai ou Faux.

  1. Les diurétiques doivent être pris de préférence le matin.
  2. Si un diurétique doit être pris plus qu’une fois par jour, la dernière dose doit être vers 18h00.
  3. Les diurétiques peuvent causer des étourdissements.
  4. Lorsque pris pour l’IC, les diurétiques ne doivent pas être cesser brusquement.
A
  1. Vrai
  2. Vrai
  3. Vrai
  4. Vrai
79
Q

Nomme 2 types de diurétiques qui ont des effets métaboliques.

A
  1. Diurétiques de l’anse

2. Thiazides

80
Q

Nomme 2 types de diurétiques qui peuvent causer de l’hyperuricémie.

A
  1. Diurétiques de l’anse

2. Thiazides

81
Q

Vrai ou Faux. Les diurétiques de l’anse peuvent être utilisés si la ClCr est inférieure à 30 ml/min.

A

Vrai