Démarche clinique Flashcards Preview

MD2 - DC3 P1 > Démarche clinique > Flashcards

Flashcards in Démarche clinique Deck (176)
Loading flashcards...
1

Nommez des hypothèses diagnostiques adaptées aux différents contexte cliniques : Trouble visuel (diplopie, perte de vision) (7)

  • Atteinte des nerfs crâniens III, IV et VI et de leur voie centrale
  • Amaurose fugace
  • Lésion sur le trajet des voies visuelles
  • Problème de la jonction neuromusculaire -> myasthénie grave
  • Troubles des muscles extraoculaires -> problème de la thyroïde, myosite orbitaire
  •  Problème mécanique ! fracture orbitaire avec compression d’un muscle
  • Atteinte du sinus caverneux

2

Nommez des hypothèses diagnostiques adaptées aux différents contexte cliniques : Paralysie faciales (4)

  • Atteinte du nerf facial VII
  • Atteinte du motoneurone supérieur au nerf facial
  • AVC
  • Atteinte du tronc cérébral

3

Nommez des hypothèses diagnostiques adaptées aux différents contexte cliniques : Céphalée (13)

  • Migraines
  • Céphalée de tension
  • Céphalée secondaire aux médicaments
  • Céphalée des sinusites
  • Infection du SNC
  • Méningites
  • Hémorragie sous-arachnoïdienne
  • Tumeur cérébrale
  • Céphalée de Horton
  • Artérite temporale à cellules géantes
  • Céphalée post-traumatique
  • Névralgie du trijumeau (NC V)
  • Céphalée d’origine cervicale

4

Nommez des hypothèses diagnostiques adaptées aux différents contexte cliniques : Perte de conscience ou syncope (7)

  • Syncope vasovagale (« étourdissement »)
  • Hypotension orthostatique
  • Syncope de la toux
  • Syncope de la miction
  • Troubles cardiovasculaires
    • Arythmies
    • Rétrécissement aortique
    • Cardiopathie hypertrophique
    • Infarctus du myocarde
    • Embolie pulmonaire massive
  •  Hypocapnie par hyperventilation
  •  Hypoglycémie

5

Nommez des hypothèses diagnostiques adaptées aux différents contexte cliniques : Faiblesse musculaire, parésie, paralysie (11)

  • AVC
  • SLA
  • Myasthénie grave
  • Dystrophie musculaire de Duchenne
  • Dystrophie oculo-pharyngée
  • Dystrophie myotonique de Steinert
  • Myopathies iatrogéniques
    • Statine
  • Syndrome de Guillain-Barré
  • Maladie de Charcot-Marie-Tooth
  • Lésion de la moelle
    • Brown-Sequard
  • Syndrome de la queue de cheval

6

Nommez des hypothèses diagnostiques adaptées aux différents contexte cliniques : Paresthésie (4)

  • Polyneuropathie diabétique
  • Syndrome du Tunnel Carpien
  • Polyneuropathie démyélinisante
    • Guillain-Barré
    • CIDP
    • Charcot-Marie-Tooth
  •  Polyneuropathie axonale
    • Charcot-Marie-Tooth
    • Diabétique
    • Déficit en vit. B12
    • Alcoolique
    • Toxique
    • Métabolique

7

Nommez des hypothèses diagnostiques adaptées aux différents contexte cliniques : Tremblement et mvt anormaux (17)

  • Chorée de Huntington
  • Parkinson
  • Hémiballisme
  • Bradykinésie, hypokinésie, akinésie
  • Rigidité
  • Dystonie
  • Athétose
  • Chorée
  • Ballisme
  • Tics
  • Myoclonie
  • Stéréotypie

  • Hyperthyroïdie

  • Sevrage ROH

  • Tremblement essentiel

  • Tremblement physiologique et physiologique exacerbé

  • Tremblement médicamenteux (bronchodilatateur, antidépresseur, lithium, amiodarone, synthroïde, valproate)

8

Nommez des hypothèses diagnostiques adaptées aux différents contexte cliniques : Trouble de la marche (5)

  • Atteinte musculo-squelettique :
    • arthrose, traumatisme, arthrite, amputation, lombalgie, etc.
  • Atteinte neurologique :
    • hémiparésie, parkinsonisme, atteinte cérébelleuse, myopathie, polyneuropathie, etc.
  • Déficit visuel
  • Affection générale :
    • insuffisance cardiaque ou respiratoire, trouble métabolique
  • Effets secondaires d’une substance :
    • alcool, benzodiazépine

9

Nommez des hypothèses diagnostiques adaptées aux différents contexte cliniques : Vertige et étourdissement (2)

  • Vertige périphérique
    • Vertige positionnel bénin
    • Névrite vestibulaire (labyrinthite aiguë)
    • Maladie de Ménière
    • Toxicité médicamenteuse
    • Neurinome de l’acoustique centrale
  • Vertige

10

Nommez les types d'AVC

  • Ischémique (85%) Majorité touche l’artère cérébrale moyenne
    • 25% lacunes (mx des petits vaisseaux)

    • 25% sténose sur gros vaisseaux

    • 20% cardioembolique

    • 25% cryptogénique

    • 5% dissection

  • Hémorragique (15%)

    • Intraparenchymateux (10% des avc) : Lobaire et alobaire 

    • Hémorragie sous- arachnoïdienne (5-10% des A VC) :

      • Rupture d'anévrysme (70-75%)

      • Malformation artério-veineuse (5%)

11

Décrire : AVC ischémique lacunes (2)

  • Mécanisme principal par thrombose locale
  • 2 facteurs de risque : DB et HTA
  • Sx : atteintes proportionnelles et pures

12

Nommez la cause d'AVC ischémique sténose sur gros vaisseaux 

svt embole

13

Nommez principale cause d'AVC ischémique cardioembolique 

Principale cause d’embolie d’origine cardiaque : FA

14

Décrire : AVC cryptogénique (1)

Une cause existe mais l’investigation n’a pas pu le démontrer

15

Décrire : AVC ischmique dissection

  • Cause fréquente AVC chez le jeune
  • Sx : douleur cervicale et céphalée, signe de Horner

16

Différenciez AVC intraparenchymateux lobaire et alobaire 

  • Lobaire : Angiopathie amyloïde
  • Alobaire : Hémorragie hypertensive

17

Nommez les symptômes d'AVC intraparenchymateuse

 Céphalée car manque de place du à l’accumulation de sang -> sx cardinal qui permet de différencier de l’A VC ischémique, ↓ état de conscience, sx focaux, convulsion car sang très irritant pour le cerveau

18

Décrire : AVC hémorragie sous-arachnoïdienne (5)

  • Céphalée explosive
  • le pire mal de tête à vie
  • signes d’irritation méningée (raideur nucale, No/Vo, photophobie, Signe de Kernig et Brudzinski)
  • convulsions
  • peu/pas de signe focaux

19

Différenciez céphalée primaire et secondaire 

On distingue les céphalées primaires, qui sont des pathologies en elles-mêmes, des céphalées secondaires, liées à un autre problème médical dont certaines sont des urgences

20

Nommez des céphalée primaire (4)

  • Migraine
  • Céphalée de Tension
  • Horton
  • TAC : céphalée autonome du trijumeau

21

Nommez des céphalée secondaire (4)

  • TCC (traumatisme cranio-cérébral) ou cervical
  • Lésion crânienne ou cervicale
  • Intoxication ou sevrage
  • Infection du SNC

22

Décrire : Migraine (3)

  • 5 épisodes de 4 à 72h
  • 2 caractéristiques
    • unilatérale
    • pulsatile
    •  intensité modérée ou sévère
    • aggravation à l’activité physique (mvt)
  • 1 critère parmi
    • No ou Vo
    • Photo, phono ou osmophobie
    • Absence de lésion cérébrale

23

Décrire : Céphalée de Tension (4)

  •  10 épisode de 30 min à 7 jours
  • 2 caractéristiques
    • bilatérale
    • pression ou serrement
    • intensité faible à modérée
    • pas d’aggravation à l’activité physique
  • 2 caractéristiques
    • pas No ou Vo
    • Ni photo ni phono ou une seule des 2
  • Absence de lésion cérébrale

24

Décrire : Céphalée de Horton (5)

  •  Épisode de 15-180 min, chaque jour, 8-10 sem/an
  • Contrairement à la migraine
    • Toujours unilatéral
    • Agitation
  • Douleur de sévère à très sévère
  • SNA unilatéraux aussi !
  • 3H : 1F, fumeurs
    • ouvent H contrairement à la migraine

25

Décrire : Névralgie du trijumeau (7)

  • « Tic douloureux »
  •  Douleur comme un choc électrique
  • « Geste antagoniste »
  •  Unilatérale, 2e ou 3e division du nerf V
  • Déclenchement par la parole et/ou mastication
  • Pas de signe neurologique
  • Rémission fréquente

26

Pour Syncope vasovagale (évanouissement), c'est quoi : Mécanisme (1)

Brusque vasodilation périphérique, sans augmentation compensatrice du débit cardiaque

27

Pour Syncope vasovagale (évanouissement), c'est quoi : Facteurs délenchants (1)

Une émotion forte telle qu’une peur ou une douleur

28

Pour Syncope vasovagale (évanouissement), c'est quoi : Facteurs délenchants (3)

  • Fatigue
  • faim
  • environnement chaud et humide

29

Pour Syncope vasovagale (évanouissement), c'est quoi : Manifestations prodromiques (7)

  • Agitation
  • faiblesse
  • pâleur
  • nausées
  • hypersalivation
  • sueurs
  • bâillement

30

Pour Syncope vasovagale (évanouissement), c'est quoi : Association posturales (1)

Survient habituellement en position debout, possible en position assise