Méthodes diagnostiques Flashcards Preview

Pneumologie > Méthodes diagnostiques > Flashcards

Flashcards in Méthodes diagnostiques Deck (19)
Loading flashcards...
1

1) Radiographie pulmonaire:

Comment est prise la radiographie pulmonaire?

Quelles sont les étapes à suivre pour évaluer une radiographie pulmonaire?

Prise en inspiration profonde de face et de profil

Étapes:

  1. Qlté technique:
    • Inspiration maximale: 6 côtes devants ou 10 côtes derrière au dessus du diaphragme
    • Clichés de face est centré
    • Cliché hypo/hyperpénétré
  2. Trachée et bronches principales
  3. Contours du médiastin et de la silhouette cardiaque
  4. Parenchyme pulmonaire
  5. Scissures
  6. Diaphragme et culs-de-sac diaphragmatiques
  7. Structures osseuses
  8. Tissus mous

Quelques tarés cachent plusieurs sextapes dans sa trousse.

2

1) Radiographie pulmonaire:

  1. Les bronches forment quoi entre elles?
  2. De quoi est constitué l'opacité des Hiles? Un hile est plus élevé qu'un autre, lequel et pourquoi?
  3. Qu'est-ce que la FAP? Par quoi est-elle limitée? Que contiennent-t-elle. Qu'est-ce qui nous permettrait de constater une anomalie de la FAP?
  4. Comparer vaisseaux sanguins sommet vs base. Jusqu'à où les v. sanguin peuvent ils être perçus?
  5. Décrire la petit scissure
  6. Décrire la grande scissure
  7. Hémicoupoles diaphragmatiques droit et gauche

 

  1. Bronches D et G forment angle de carène d'environ 70°
  2. Opacité 2° artères pulmonaires et veines pulmonaires supérieures.
    Hile G + haut que D car artère pulmonaire G fait une crosse au-dessus des bronches souche et lobaire G.
  3. FAP = fenêtre aortico-pulmonaire limitée par aorte, artère pulm. G et lobe sup. gauche.
    Contient ganglions lymphatiques.
    ⓝ plève se moule sur la FAP > ligne réflexion rectiligne ou concave. Si convexe > anomalie de la FAP à suspecter.
  4. Calibre vaisseaux sanguins + petit au sommet et ne sont pas visibles dans le 1/3 externe du poumon.
  5. Petite scissure: absente chez 10% pts. Ligne horizontale hémithorax > art. pulm. D
  6. Grande scissure: sommet = T3-T4 > coupoles diaphragmatiques
  7. Hémicoupole-diaphragmatique D // G (effacée en avant au contact du coeur).

3

1) Radiographie pulmonaire: Sémiologie
Signe de la silhouette

Normalement que peut-on observer?

Dans le cas d'une pneumonie?

Quelles structures devraient-on porter attention?

  1. Normalement:
    • alvéoles remplies d'air
    • structures médiastinales et diaphragmatiques bien visibles (bon constrat air-poumon)
    • structure des tissus mous visibles
  2. Pneumonie:
    • ↓ contraste structure méd/diph 2° alvéoles remplies de pus et de sang.
  3. Signe de la silhouette permet de localiser:
    1. Une opacité dans:
      • lobe moyen ou lingula (si présent = effacement du bord droit ou gauche du coeur)
      • lobe inférieur (bord du coeur non effacé)
    2. Coupole diaphragmatique gauche
      • disparaît dans la silhouette cardiaque

4

1) Radiographie pulmonaire: Syndrome alvéolaire

Nommer 4 caractéristiques du syndrome alvéolaire remarquable par la radiographie pulmonaire.

Étiologie la + courante?

 

  1. Capacités floconeuses
    • dû à superposition de lobules aérés et atteints
  2. Bronchogramme aérien secondaire
    • dû à contraste entre alvéole à forte densité (remplies de pus, oedème, sang) et bronche aérées > deivennent ++ visibles
  3. Opacités dites en "aile de papillon"
    • dû à confluence des alvéoles (comblement alvéolaires se fait de proche en proche via voie distales de collatéralité)
  4. Vaisseaux hilaires et périhilaires avec limites floues
    • ​​dû à comblement alvéolaires

Étiologie la + courante = oedème aigu du poumon

5

1) Radiographie pulmonaire: syndrome interstitiel

Défini par quoi?

Quelle manifestion principale remarque-t-on? Associer les différents types de cette manifestation avec 

Aspect en verre dépoli s'observe à partir de quel stade? Se retrouve dans quels deux syndromes?

Quelle manifestion représente l'évolution ultime de fibrose pulmonaire?

  1. Défini atteinte de l'interstitium pulmonaire formé du tissu conjonctif de soutien (ⓝ pas visible)
  2. Les lignes septales de Kerley = visibilité anormale des septa interlobulaires épaissis
    1. Linéaires horizontales 1-2 cm > oedème pulmonaire
    2. Irrégulières/nodulaires > sarcoïdose ou un lymphangite carcinomateuse
    3. réticulées (opacités linéaires entrecroisées) > fibrose pulmonaire
  3. Quand le tissu interstitiel tellement hypertrophié que ↑ densité pulmonaire. Aspect de brouillard. Syndrome alvéolaire ou interstitiel débutant.
  4. Image en nid d'abeil dû à destruction pulmonaire (lorsque presque plus d'intervalle de poumon sain)

6

1) Radiographie pulmonaire : Atélectasie

Qu'est-ce?

Secondaire à quoi?

Signe radiologiques

  1. ↓ volume pulmonaire et ↑ densité parenchyme pulmonaire.
  2. Causes:
    1. Obstruction bronchique
      • tumeur, corps étranger, corps muqueux
    2. Compression extrinsèque du parenchyme (épanchement pleural, pneumothorax) ou pulmonaire (kyste, bulles)
    3. Perte de surfctant (embolie, synd. détresse resp.)
  3. Signes radiologiques:
    1. Déplacement des scissures
    2. ↑ densité pulmonaire
    3. Tassement bronchovasculaire
    4. Déplacement du hile ou du médiastin vers la zone atélectasiée

7

1) Radiographie pulmonaire : Nodule

Qu'est-ce?

Étapes pour évaluer un nodule.

Nodule = opacité arrondie intraparenchymateuse mesurant <3cm (>3cm = masse)

Étapes:

  1. S'assurer que nodule et no image pleurale/osseuse/pariétale
  2. Apprécier les caractéristiques du nodule: taille, unique vs multiple, siège, contours, contenu
  3. Évaluer croissance avec clichés antérieurs
  4. Différencier bénin vs malin. Bénin:
    1. stable sur 2 deux ans
    2. Calcification "popcorn"
    3. Graisse à l'intérieur
    4. Contours nets et réguliers

8

1) Radiographie: Syndrome vasculaire

Nommer 2 manifestations de syndrome vasculaire et les pathologies associées

  1. Oligémie:
    • ↓calibre des vaisseaux sanguins pulmonaires + HT pulm dans mm territoire
    • Emphysème et embolie pulmonaire
  2. Hypertension veineuse pulmonaire
    • recrutement des vaisseaux au sommet
    • Oedème pulmonaire à ses débuts

9

2) Tomodensitométrie thoracique (TACO ou TDM)

  1. Quand faisons-nous cet examen?
  2. Technique?
  3. Irradiation?
  4. Indications?
  5. Que permet angiotomodensimétrie?
  6. Indications pour TDM haute résolution?
  7. Qu'est-ce que TDM permet de suspecter?
  8. Quels sont les types d'anomalies que l'on peut trouver?

  1. Premier examen complémenter après radiographie
  2. Série de coupes axiales 1-10mm d'épaisseur avec produit de contraste pour évaluer pathologies vasculaires et strct médiast.
  3. 10-100 x + que radiographie
  4. Indications:
    1. Anomalies pulm locales (ganglion, masse médiastinale, cancer)
    2. Infiltration pulmonaire
    3. Embolie
    4. Pathologie pleural (pneumothorax, épanchement, épaississement)
  5. Angiotomodensimétrie = visualiser caillot artère pulm.
  6. TDM haute résolution: analyse détaillée avec coupe très fines. Indications: pneumopathies interstitielle ou alvéolaire diffuse.
  7. Fibrose, pneumocomiose ou sarcoidose.
  8. Anomalies:
    1. ​réticulaire
    2. nodulaire
    3. verre dépoli
    4. perfusion en mosaique
    5. kystique

10

3) Résonance magnétique (IRM)

Définition

Indications

Définition: technique d'imagerie non irradiante qui permet d'obtenir des images dans tous les plans.

Indications:

  1. Masses/lésions médiastinales
  2. tumeur sommet pulmonaire
  3. Lésions envahissantes : médiast., plexus brachial et cage thoracique.

11

4) Imagerie nucléaire:

Scintigraphie permet d'étudier quoi? Surtout indiqué dans quelle pathologie? L'aspect scintigraphique est dû à quoi?

 

Qu'est-ce que la TÉP? Technique? Permet de déterminer quoi?

Scintigraphie:

  • étude des fct de perfusion et ventilation
  • toutes pathologies où ses fonctions sont amputées, surtout embolie pulmonaire (couplé avec radiographie)
  • défaut de perfusion cause 

TÉP= tomographie par émission de positrons (TÉP)

  • Glucose marqué au fluore radioactif (18 FDG) + images région cervical ad abdomen. 
  • C malignes ont tendance à consommer beaucoup + de glucose. Si SUV (standard uptake value) > 2.5 alors très suspect processus malin mais nécessite preuve histologique vu que rx inflammatoire peut fausser résultat.
  • Détermine: nodule pulmonaire indéterminé et étendu cancer.

12

Bronchoscopie:

Indications

Examens pouvant être faits durant bronchoscopie

Lavage bronchique nécessaire lorsqu'on suspecte quelles pathologies?

Qu,est-ce qu'ebus?

Indications:

  1. Hémophtysie
  2. Toux inexpliquée
  3. Atélectasie persistante
  4. Corps étranger
  5. Radiographie thoracique anormale (masse/nodule)
  6. Infection persistante
  7. Pneumopathie interstitielle

Examens pouvant être fait avec bronchoscopie:

  1. PAF (ponction aiguille fine): degré envahissement ganglions, surtout pour cancer staging
  2. Sécrétions > examen cytologique
  3. Brossage > cellules malignes
  4. Biopsie (lésion suspecte, muqueuse aN)

Lavage bronchique:

  1. sarcoidose,
  2. fibrose pulmonaire
  3. pneumonie opportuniste
  4. alvéolite 

Ebus = endobronchial ultrasound for lung cancer

13

6) Ponction pleurale:

Pour quel patho surtout?

Qu'est-ce que la thoracocentèse?

- Épanchement pleural (préciser dx en analyse liquide pleural)

- thoracocentèse : tx soulageant dyspnée secondaire à un épanchement important

14

7) Thoracoscopie

Qu'est-ce?

Indications

Technique invasine sous anesthésie L/G pour visualiser les plèvres.

Indications:

  1. Épanchement pleural d'étiologie inconnue ou tuberculeux
  2. cancer

15

8) Médiastinoscopie

Qu'est-ce?

Indications

  1. Technique cx invasive qui permet biopsie des ganglions et autres masses sous anesthésie G.
  2. Indications: cancer/lymphome/sarcoidose

 

16

9) Biopsie transthoracique à l'aiguille

Qu'est-ce?

Quand est-ce utile?

Indications?

BTTA = ponction guidé par TDM ou échographie pour aspirer matériel près de la lésion.

Utile lorsque dx cytologique ou bactériologique nécessaire et autres modalités dx n'ont pas fct.

Indications:

  1. nodule/masse
  2. lésions

17

10) Biopsie pulmonaire ouverte

Quand?

Qu'est-ce qu'elle permet?

  1. Si autres méthodes n'ont pas marché et change ++ prise en charge du patient. 
  2. Procédure la + fiable
  3. Permet
    1. poser dx
    2. quantifié degré activité maladie
    3. établir pronostic

Thoracotomie ou thoracoscopie (+)

18

Algorithme des modalités dx

19

1) Radiographie pulmonaire : épanchement pleural

Volume minimal

250 cc, (50 cc si décubitus latéral)