Module 3 Flashcards Preview

Géographie > Module 3 > Flashcards

Flashcards in Module 3 Deck (23):
1

Quelle raison historique explique une expansion démographique moins rapide en Afrique ?

En raison de la traite des esclaves.

2

Nommez les quatre (4) facteurs pouvant jouer un rôle dans l'établissement de foyers de peuplement. Ne pas mettre de pronom personnel.

Le rôle des activités humaines
Le rôle de l'histoire
L'apparition de l'industrie
Le rôle des innovations techniques et technologiques.

3

Quelles innovations techniques et technologiques favorisent le développement des populations ?

L'apparition du fer donne un avantage technique en métallurgie
L'apparition de l'agriculture permet la sédentarisation et un meilleur contrôle des ressources
L'apparition de l'irrigation améliore l'efficacité de l'agriculture.

4

Donnez la définition du taux de natalité.

Nombre de naissances moyen pour 1000 habitants dans une année

5

Donnez la définition du taux de mortalité.

Nombre de décès moyen pour 1000 habitants dans une année

6

Comment calcule-t-on l'accroissement naturel ?

Taux de natalité (‰) - Taux de mortalité (‰)

7

Expliquez brièvement ce qu'est le phénomène de la transition démographique.

C'est le passage d'une dynamique démographique traditionnelle où les mortalités et les naissances sont élevées, à une dynamique moderne où les mortalités et les naissances sont faibles.

8

Pour les pays ayant achevés leur transition démographique, quel phénomène est responsable des changements de densité de population ?

Les migrations

9

Expliquez brièvement ce qu'est une pyramide des âges.

Expliquez brièvement ce qu'est une pyramide des âges.
C'est un graphique daté qui évoque le portrait d'une population à un moment donné.

10

Expliquez brièvement ce que les pyramides des âges du Japon permettent de constater sur l'évolution de la population de ce pays.

En 1950, il y avait énormément d'enfants, et peu de vieilles personnes, les gens mourraient en plus bas âge. En 1985, les gens mourraient plus vieux, et iil y a une diminution de naissances. En 2015, les personnes âgées augmentent, c'est un vieillissement de la population.

11

L'urbanisation se vit différemment d'un pays à l'autre. Expliquez la différence entre la dynamique vécue dans les Pays Développés en Économie de Marché ( PDEM) et celle vécue dans les Pays en Voie de Développement (PVD).

Dans les Pays Développés en Économie de Marché (PDEM) : les centres-villes déclinent favorisant l’étalement urbain et la banlieue. Dans les Pays en Voie de Développement (PVD) : l’exode rural en périphérie des villes cause la surpopulation des villes et la présence des bidonvilles, apportant des problèmes sanitaires et de service, entre autres.

12

La mesure du PIB par habitants est-elle un bon indice des disparités de développement ?

Non, puisque cet indice est une moyenne. Il ne calcule pas le niveau de vie.

13

Expliquez ce que signifierait, pour un pays quelconque, un coefficient de Gini de 0,8.

C'est un pays où les inégalités entre les revenus sont très fortes.

14

Une ville peut exercer trois rôles. Quels sont-ils ? Rôle _____, rôle_____ et rôle______.

- politique ou administratif
- économique
- militaire

15

Définissez brièvement un bidonville.

C'est une zone urbaine très densément peuplée, caractérisée par un habitat inférieur aux normes et misérable et sans aucun droit ou sécurité foncière.

16

Dans le module 3, nous avons abordé trois types d'États avec des structures différentes.
Nommez ces trois structures étatiques en donnant un exemple pour chacun.

L'État fédéraliste : L’État, le gouvernement fédéral, partage avec les autres paliers de gouvernement diverses compétences constitutionnelles, telles la législation, la juridiction et l’administration.
L'État centralisé : Il s’oppose à l’État de type fédéral, car un seul gouvernement vote les lois et peut déléguer des pouvoirs. Le palier inférieur est généralement administratif.
L'État autonomiste : Un État qui se gouverne par ses propres lois. Les gouvernements locaux ont une capacité propre de décision, mais cela diffère de l’indépendance, car la souveraineté est partagée avec le niveau supérieur, et c’est l’État central qui impose des lois et des décisions. Le pouvoir diffère d’un État à l’autre.

17

Expliquez la différence entre État, État-nation et nation.

L’État est une structure politique et juridique qui assure le gouvernement, énonce le droit et la sécurité sur son territoire, et défend ce dernier. Le territoire est défini avec des frontières linéaires.

La nation fait référence à des notions sociales, à un concept sociologique. Elle est très subjective, car elle peut exister même sans État. La nation correspond à un groupe humain qui a en commun l’idée d’une histoire, d’une langue et d’une culture commune, et qui affiche une certaine homogénéité culturelle. La volonté de vivre en commun est omniprésente.

L’État-nation est l’identification de l’État avec une nation. La France, l’Allemagne ou la Pologne en sont de bons exemples.

18

Développez. Après la fin de la Guerre froide, à la suite de la disparition de l’Union soviétique par des causes politiques et économiques, on espère à l’avènement d’un monde sans tension, pacifique, puisque les États-Unis deviennent la seule superpuissance. En est-il vraiment le cas ?

Il y a toujours des problèmes majeurs entre les deux Corées.
Depuis la partition de Jérusalem en 1967, il existe un projet israélien de construction d’un mur. (cf. module 2).
À Belfast, malgré les ententes et le dépôt des armes par l’IRA, le conflit demeure.
Chypre en 1974 : l’ile connait une division physique entre les Grecs au sud et les Turcs au nord.

19

Plusieurs facteurs sont susceptibles de provoquer des migrations. Nommez-en trois (3).

Les conflits, les facteurs économiques, l'information.

20

La Turquie et Malte sont aux prises avec des flux migratoires particuliers. Choisissez une des deux régions et expliquez brièvement la situation.

Entre la Grèce et la Turquie, une douzaine de kilomètres de frontière. Elle est délimitée par le fleuve Évros. C’est la principale porte d’entrée de l’immigration illégale en Europe; il était plus de 34 000 clandestins à tenter leur chance en 2013. Les trois quarts de ces entrées illégales se sont effectués dans la région de la ville d’Orestiada. Cette ville n’est qu’à 30 km de la ville d’Edirne en Turquie. La Grèce y érige actuellement une barrière barbelée de 10,3 kilomètres de long. Elle se situe sur le fleuve Évros, lequel constitue la frontière naturelle entre les deux pays (figure 3.42).

21

Expliquez ce qui pousse les habitants de Tuvalu à quitter leur pays.

À cause de l'élévation de la mer, l'augmentation de l'intensité de la fréquence des cyclones, des tempêtes et des inondations causées par les hautes marées.

22

Pour quelles raisons une multinationales serait-elle tentée de se délocaliser ?

Les délocalisations sont encouragées par le désir des multinationales de jouer sur :
le cout de la main-d’œuvre à bas prix;
la règlementation environnementale et sociale moins sévère;
un cours des monnaies plus faible;
une conquête de nouveaux marchés, surtout lorsqu’il est difficile d’exporter dans un pays;
un taux de taxation plus faible.

23

Depuis la fin de la guerre froide, le développement sans précédent du commerce, des transports, des communications et de la finance a favorisé la croissance économique et l'innovation technologique pour le bénéfice des citoyens et des consornrnateurs. Cette libéralisation accélérée des échanges favorise un opportunisme criminel exploitant les failles de l'économie de marché et de la gouvernance mondiale. C'est dans ce cadre que la criminalité transnationale organisée a prospéré. Cette évolution peut se résumer en cinq axes. Quels sont – en bref – ces grands axes?

1) Trafic de stupéfiants et logique entrepreneuriale. Criminalité a élargi sont camp d'action à de nouveaux marchés criminels : contrefaçon, cigarettes, migration clandestines...

2) Suivant volontiers une architecture centralisée et verticale, les groupes criminels transnationaux ont évolué en une structure réticulaire horizontale formée de cellules amorphes, adaptables et connectés entre elles.

3) Les groupes criminels ont passés su simple passage de frontières à la pénétration de l'économie licite, tout en profitant des nouvelles technologies pour accéder à l'information, dissimuler leur identité et réduire le risque de détection.

4) La cloison relativement étanche séparant crime organisé et terrorisme est tombée. Insurrection, marchés criminels et terrorisme se mêlent.

5) Dans différents pays et régions en leur sein, crime organisé et autorités étatiques peuvent se confondre et donner naissance à un nouveau type d'entité, l'État criminel.