néo du pancréasseessese Flashcards Preview

GastroII > néo du pancréasseessese > Flashcards

Flashcards in néo du pancréasseessese Deck (52)
Loading flashcards...
1

2ième cancer digestif le + prévalent ?

adénocarcinome

2

v ou f. il y a autant d'H et que F qui ont des adénocarcinome

un peu plus d'hommes

3

majorité des adénocarcinomes sont d'origine ?

canalaires

4

localisation en ordre décroissant adénocarcinome?
extension ?

tête, queue, corps
extension locorégionale structure adjacente et rétropéritoine = veine porte et VMS
métastases ganglionnaires et hépatiques

5

facteurs favorisants adénocarcinome

• Facteurs environnementaux
– ROH, tabagisme, consommation excessive de viande et d’aliments gras
• Histoire familiale
• Pancréatite chronique
• Pancréatite héréditaire
• Prédispositions génétiques
– Pas de consensus a/n dépistage

6

présentation clinique adénocarcinome

• Ictère
• Douleur
• Perte poids
• Diarrhée avec stéatorrhée
• Diabète de novo
• Dépression

7

v ou f. les sx de l'adénocarcinome apparaissent souvent tardivement

v, cela rend la résection souvent impossible

8

Examen physique adénocarcinome

peu contributive à moins de très gros
• Vésicule de Courvoisier
• Nodule de sœur Marie-Joseph
• Hépatomégalie

9

examens sanguins adénocarcinomes

– Cholestase: Bili, GGT, PA augmentés
– Enzymes pancréatiques légèrement
augmentés, mais non diagnostic
– Marqueur tumoral CA 19-9

10

v ou f. Marqueur tumoral CA 19-9 surtout utile en présence de cholestase

faux

11

écho adénocarcinome

dilatation des voies biliaires principale + vésicule biliaire
métastases hépatiques
masse pancréatique

12

examen le + utilisé pour dx adénocarcinome

scanner

13

examen utilisé pour évaluer les critères de résecabilité adénocarcinome

scanner
• Métastases à distance (foie, péritoine,
ganglions)
• Engainement des vaisseaux principaux

14

examen le + sensible pour détecter une tumeur et l'extension

écho endoscopie : permet biopsie à l'aiguille pour confirmer le dx

15

on fait quoi si allergie à l'iode

IRM pancréas, aussi sensible que scanner

16

ERCP permet de voir ?

sténose cholédoque ou Wirsung

17

quel test est utilisé pour différencier le bénin de malin?

TEP scan, permet aussi de voir réponse à chimiothérapie

18

tx curatifs adénocarcinome

résection chx complète masse et ganglions
chimiothérapie et radiothérapie adjuvante

19

tx palliatifs adénocarcinomes
- si obstruction des voies biliaires ou du duodénum
- si douleur
- si maldigestion
- en général

Dérivation chirurgicale ou mise en place
d’une prothèse duodénale et/ou biliaire via
ERCP → obstruction des voies
biliaires/duodénum
– Chimiothérapie
– Thérapie analgésique
(narcotiques/neurolyse) → douleur
– Enzymes pancréatiques → maldigestion

20

v ou f. Les kystes simples surviennent en contexte de pancréatite aiguë ou chronique

faux, pseudo kyste ou kystes de rétention

21

quel est la seule tumeur kystique bénigne

cystadénome séreux

22

que fait-on si on a un doute sur la nature ou le potentiel malin d'un kyste ?

évaluation chx pour exérèse

23

v ou f. on évalue les kystes symptomatiques de plus de 3 cm

FAUX, on les évaluent tous si symptomatiques

24

âge et sexe
- cystadénome sérieux

F plus de 50 ans
F plus de 50 ans

25

histologie cystadénome séreux VS mucineux

Multiples petites logettes en forme de nid-d’abeilles
avec calcification centrale en forme d’étoile

Paroi épaisse avec quelques divisions par des septas
internes

26

ponction cysadénome séreux VS mucineux

– Liquide clair, séreux, peu visqueux
– Ne contient pas d’amylase, CEA et CA 72-4 bas

– Épais et mucineux
– Peu d’amylase, CEA et CA 72-4 élevés

27

tx cystadénome séreux vs mucineux

pas de suivi
résection si + 4 cm ou symptomatique

résection chx

28

quelle est la + fréquente des lésions kystiques néoplasiques du pancréas

cystadénome mucineux

29

localisation cystadénome mucineux

corps et queue du pancréas

30

TPMP localisation, âge, sexe

tête du pancréas
médian = 65 ans
H : F

31

canal malade dans TPMP ? pourquoi important ?

pancréatique principal ou branche secondaire
potentiel malin différent !!
Sécrétion mucine avec obstruction et
dilatation canalaire 2nd

32

sx TPMP

pancréatique aigue isolée ou à répétition
douleur épigastrique avec pdp

33

tx TPMP si branche principale

résection chx

34

critères résection TPMP si branche secondaire

• Symptomatique
• › 3 cm
• Nodules muraux
• Associée à une dilatation du canal principal

35

histologie des TNE

petites cellules semblables à la
tumeur carcinoïde de l’intestin et contenant
des marqueurs neuroendocrines

36

v ou f. les TNE sont toujours sécrétantes et sporadiques.

faux pour les 2

37

syndromes héréditaires liés à TNE

– MEN-1
– Maladie de von Hippel-Lindau
– Sclérose tubéreuse de Bourneville
– Neurofibromatose de von Recklin-ghausen

38

v ou f. les TNE sont moins agressives que les kystes

vrai

39

comment se présentent les TNE non-sécrétantes

Présentation comme une tumeur du
pancréas habituelle avec des méta
hépatiques, des douleurs, ↓ état général

40

insulinome
- sx
- présentation
- tx

• Taux très élevés d’insuline
– Hypoglycémies sévères

• Unique, souvent bénigne

• Résécable par énucléation

41

présentation gastronome de Zollinger Ellison

hypersécrétion gastrine = sécrétion pathologique d'HLC gastrique = maladie peptique sévère = diarrhée par malabsorption

42

tx gastrinome
médical
chx

IPP
Whipple (pcq tête pancréas ou paroi duodénum)

43

v ou f. les gastrinome sont souvent uniques.

faux, souvent multiples

44

métastases gastrinome ?

hépatiques et ganglionnaire fréquentes

45

physiopathologie VIPome

VIP = active adénylate cyclase enterocyte = sécrétion électrolytes et H2O intestins = diarrhée aqueuse, hypokaliémie déshydratation

46

synonyme VIPome

choléra pancréatique

47

tx médical vipome

analogue de la somatostatine
→ suppression de la relâche de VIP et inhibition de l’action du VIP sur l’entérocyte

48

dx vipome
- dosage
- imagerie
- ontologique

dosage plasmatique hormone hypersécrétée

pour la localisation: scanner, IRM, écho-endoscopie, octréoscan

• Résection chirurgicale de la tumeur primaire
et des métastases
• Contrôle de la croissance tumorale par la
somatostatine
• Chimiothérapie dans certains cas

49

mutation FKP

CFTR
Canal ionique qui permet la sécrétion du
chlore à travers les membranes cellulaires
• La sécrétion de Cl- permet la sécrétion
secondaire d’H2O qui liquéfie le mucus des
voies respiratoires et digestives
• Absence de sécrétion de Cl- → sécrétions peu
aqueuses et visqueuses

50

physiopathologie FKP pancréas

Bouchons protéiques obstruant le flot de
sécrétion exocrine → pancréatite aiguë ou
insuffisance pancréatique exocrine

51

sécrétions intestinales chez
nouveau né
nourrisson
adulte

• Chez nouveau-né: obstruction par iléus
méconial
• Nourrisson: prolapsus rectal, car efforts
importants à la défécation de selles sèches
• Adulte: impactions intestinales ou coliques par
selles sèches

52

Sx causés par la bile FKP

Obstruction dans les canaux hépatiques →
cirrhose biliaire secondaire