PATHO - Néoplasie (Incomplet) Flashcards Preview

MD1 SF2 - Exam 2 > PATHO - Néoplasie (Incomplet) > Flashcards

Flashcards in PATHO - Néoplasie (Incomplet) Deck (70):
1

L’incidence du cancer varie avec

l’âge,la race, les facteurs géographiques et le bagage héréditaire.

2

Les études épidémiologiques sur le cancer démontrent que les mutations somatiques résultant de

facteurs environnementaux, donc acquises, sont la principale cause des cancers sporadiques, en opposition aux cancers héréditaires

3

4

Relation entre l'âge et le cancer 

L’incidence du cancer augmente avec l’âge: accumulation de mutations somatiques et déclin de la compétence immunitaire

5

Relation entre l'hérédité et le cancer 

  1. 1. Syndromes néoplasiques héréditaires (autosomal dominant)
    • Rétinoblastome ---- gène RB
    • Polypose familiale du colon ---- gène APC
    • Cancer du sein et ovaire ---- gènes BRCA1 et BRCA2
  2. 2. Cancers familiaux
    • Mode de transmission inconnue
    • Jeune âge, tumeurs multiples, 2 à 3 proches parents, sein, ovaire, pancréas
  3. 3. Syndromes des «mécanismes de réparation de l’ADN » défectueux (autosomal récessif)
    •  Xeroderma pigmentosa

6

Définir : Désordres pré-néoplasiques 

  • En plus des influences génétiques, certaines conditions cliniques sont maintenant bien reconnues comme pouvant prédisposer au cancer.
  • On les désigne comme les désordres pré- néoplasiques

7

Énumérez les désordres pré-néoplasiques 

  1. Division cellulaire régénérative persistante
    • Carcinome hépatocellulaire (hépatite virale)
    • Carcinome épidermoïde d’une fistule chronique
  2. Hyperplasie–dysplasie
    • Adénocarcinome de l’endomètre (hyperplasie)
    • Carcinome épidermoïde du poumon (métaplasie)
  3. Gastrite chronique atrophique (bactérie:helicobacter pylori) (adénocarcinome et lymphome)
  4. Coliteul céreuse (adénocarcinome)
  5. Leucoplasie de la cavité orale , vulve , pénis (carcinome épidermoïde)
  6. Adénomes villeux du colon (adénocarcinome)

8

9

Énumérez les types de néoplasmes

- Bénin

- Malins (le mot «cancer» est souvent utilisé pour désigner un néoplasme malin) 

10

Les néoplasmes, bénins ou malins, possèdent deux composantes: 

le parenchyme et le stroma

11

Définir : Parenchyme 

  • ensemble des cellules lésionnelles qui prolifèrent, donc tumorales (cellules d’origine épithéliale, des tissus conjonctifs....)
  • détermine le nom et le comportement du néoplasme.

12

Définir : Stroma 

tissus conjonctif et vasculaire réactionnels qui supportent et nourrissent le parenchyme tumoral

13

La proportion relative de parenchyme et de stroma détermine quoi? 

  • l’apparence et la consistance du néoplasme.
  • Par exemple, certains cancers sont associés à un stroma collagénique (fibreux) très développé donnant une fermeté et une blancheur au tissu: réaction desmoplasique

14

Identifiez les structures pointées

15

16

On distingue des néoplasmes bénins et malins sur la base de leur

comportement biologique.

17

De façon général, on peut dire que les néoplasmes bénins et malins sont comment? 

  • Les néoplasmes bénins sont peu menaçants.
  • Les néoplasmes malins peuvent entraîner la mort.
  • Mais parfois même si bénigne, une tumeur bénigne peut avoir des conséquences fâcheuses...

18

Il y a 4 caractéristiques fondamentales qui permettent de distinguer une tumeur bénigne d’une tumeur maligne. Énumérez les. 

  1. Différentiation et anaplasie
  2. Taux de croissance
  3. Invasion locale
  4. Métastases

19

Le concept de différenciation réfère à quoi? 

réfère au degré de ressemblance morphologique et fonctionnelle d’une cellule tumorale p/r à sa cellule d’origine

20

Différenciation d'une tumeur bénique et tumeur maligne 

  • Tumeur bénigne: cellule tumorale ressemble à sa cellule d’origine
  • Tumeur maligne: spectre allant d’une tumeur bien différenciée → pauvrement différenciée → tumeur indifférenciée (anaplasique): Grade histologique.

21

Le grade histologique est basé sur les critères suivants:

  • Variation dans la forme, la taille et la chromasie nucléaire
  • Présence de nucléole(s), de forme et taille variables
  • Augmentation du rapport nucléo-cytoplasmique
  • Mitose
  • Désorganisation architecturale

22

Identifiez 

Tumeur musculaire lisse bénigne: léiomyome

23

Identifiez 

Tumeur bénigne de la glande thyroïde: adénome thyroïdien

24

Identifiez

Tumeur maligne du poumon: carcinome épidermoïde bien différencié

25

Identifiez

Tueur maligne du colon: adénocarcinome (modérément différencié)

26

Identifiez

Tumeur maligne du muscle squelettique: rhabdomyosarcome pauvrement différencié

27

Identifiez 

Tumeur anaplasique

28

29

Définir : Dysplasie 

  • réfère à une prolifération cellulaire désordonnée et atypique mais non-néoplasique.
  • Pré-cancéreux mais n’évolue pas nécessairement vers un cancer.
  • En théorie, réversible.
  • • Normal → dysplasie → carcinome in situ (les cellules néoplasiques ne dépassent pas la membrane basale → carcinome infiltrant

30

La dysplasie se voit principalement où? 

au niveau des cellules épithéliales.

31

Caractéristiques (4) fondamentales qui permettent de distinguer une tumeur bénigne d’une tumeur maligne:

  1. Différentiationetanaplasie
  2. Taux de croissance
  3. Invasion locale
  4. Métastases

32

Décrire le taux de croissance des néoplasms bénins et malins 

En général, les néoplasmes bénins croissent moins rapidement que les néoplasmes malins et suit le degré de différenciation pour ces derniers (tumeur bien différenciée: croissance plus lente; tumeur pauvrement différenciée: croissance plus rapide)

33

Pour qu’un néoplasme grossisse,il faut quoi? 

  • un excès de cellules produites par rapport aux cellules perdues.
  • Ainsi,s’il y a beaucoup de nécrose,une tumeur très « proliférante » peut grossir lentement!

34

Qu'est-ce qui est nécessaire pour qu’une cellule néoplasique engendre une masse détectable cliniquement? Au moment où la masse devient détectable, qu'est-ce qui est nécessaire pour atteindre une taille incompatible avec la vie? 

  • Il faut un grand nombre (+/- 30) de divisions cellulaires pour qu’une cellule néoplasique engendre une masse détectable cliniquement.
  • Au moment où la masse devient détectable, une dizaine de divisions supplémentaires sont nécessaires pour atteindre une taille incompatible avec la survie, dans le sens que les risques de métastases augmentent.

35

Comparer néoplasme bénin et malin en terme de  : Invasion locale 

  • néoplasme bénin: contour régulier et bien délimité car croissance expansive avec compression des tissus voisins et formation d’une pseudocapsule fibreuse. Respect des structures anatomiques adjacentes.
  • néoplasme malin: contour irrégulier et mal délimité car croissance infiltrative avec tendance à envahir les organes adjacents (on ajoute aussi la transgression de la membrane basale pour les carcinomes: carcinome in situ→ carcinome infiltrant).

36

Définir : Métastase

  •  Le terme métastase réfère au développement d’un implant tumoral secondaire discontinu (à distance) de la tumeur primaire.
  • C’est le propre des néoplasmes malins.

37

En général, plus une tumeur est volumineuse et moins elle est différenciée, plus grandes sont les probabilités qu’elle soit quoi? 

Métastatique.

38

Il existe 3 mécanismes de dissémination d’un cancer. Nommez les. 

 

  1. Essaimage dans les cavités corporelles (canal médullaire, péricarde, plèvre et cavité péritonéale).
  2. Invasion des vaisseaux lymphatiques → métastase dans les ganglions lymphatiques. (carcinomes surtout)
    • Ganglion lymphatique sentinelle: le premier qui reçoit la lymphe d’un tissu.
  3. Invasion des vaisseaux: veines > artères (sarcomes)

39

La contamination de la cavité pleurale est assez fréquente où?

dans les cancers du poumon

40

La contamination péritonéale est assez fréquente où? 

les cancers de l’ovaire.

41

La contamination sous-arachnoïdienne est parfois rencontrée avec...? 

avec des tumeurs cérébrales pédiatriques.

42

La contamination péricardique est rencontrée où? 

mélanome et cancer du sein.

43

La dissémination lymphatique est très fréquente dans

dans les carcinomes et rare dans les sarcomes.

44

La dissémination lymphatique se fait de manière ... ? 

de manière ordonnée: c’est-à-dire que les ganglions lymphatiques sont envahis un à un dans un ordre particulier (principe du ganglion sentinelle).

45

La présence de métastases ganglionnaires régionales signifie quoi? 

  • signifie une maladie avancée, mais pas nécessairement incurable
  • Il s’agit néanmoins d’une assez mauvaise nouvelle...

46

Dissémination vasculaire (hématogène) est fréquente plus fréquentes dans ? 

dans les sarcomes mais se voit également dans les carcinomes

47

Les organes les plus touchés par la dissémination vasculaire? 

sont le foie et les poumons.

48

Pourquoi est-ce que les artères sont rarement envahies par les cancers? 

  • à cause de leur paroi plus épaisse.
  • Leur présence signifie généralement que la partie est perdue, et un traitement palliatif sera offert au patient ...

49

Comment nommer un néoplasme bénin dans les épithéliums malpighien? 

Selon aspect macroscopique: papillome malpighien (excroissance nodulaire ou papillaire)

50

Comment nommer un néoplasme bénin dans les épithéliums transitionnel? 

  • Selon aspect macroscopique: papillome transitionnel
  • (excroissance nodulaire ou papillaire)

51

Comment nommer un néoplasme bénin dans les épithéliums glandulaires?

  • Adénome suivi du tissu d’origine
  • Si architecture kystique: cystadénome

52

Définir : Polype 

terme plus général, descriptif et non nominatif désignant une excroissance à la surface d’une muqueuse (organes creux)

53

Identifiez

Cystadénome ovarien

54

Identifiez 

Papillome malpighien 

55

Identifiez 

Papillome transitionnel de la vessie

56

Identifiez 

Polype du colon (adénome)

57

Comment appele-t-on les néoplasmes malins dans les cellules épithéliales glandulaires 

Epithélium glandulaire: ADÉNOCARCINOME suivi du tissu.

58

Comment appele-t-on les néoplasmes bénins constitués d'un seul type de cellule parenchymateuse : Cellules mésenchymateuses, endothéliales et tissus reliés et tissus musculaires

Suffixe « OME » précédé du type de tissu

59

Comment appele-t-on les néoplasmes malins dans les cellules épithéliales (autre que glandulaire)

CARCINOME suivi du type d’épithélium

60

Identifiez

Tumeur maligne du poumon: carcinome épidermoïde

61

Identifiez 

Tumeur maligne du colon: adénocarcinome

62

Comment nomme-t-on les néoplasmes malins constitués d’un seul type de cellule parenchymateuse : Cellules mésenchymateuses

SARCOME précédé du type de cellule d’origine

63

Identifiez 

Tumeur maligne du muscle squelettique: rhabdomyosarcome

64

Définir : Tumeur mixte 

Néoplasmes constitués de plusieurs types de cellules mais dérivées d’un seul feuillet embryonnaire. 

Ex : adénome pléomorphe des glandes salivaires (mésoderme)

65

Définir : Tératome 

Néoplasmes constitués de plusieurs types de cellules mais dérivées de plus d’un feuillet embryonnaire:

– Tératome: mature, immature et tératome malin.

66

Définir : Mélanome 

tumeur maligne des mélanocytes

67

Définir : Lymphome

tumeur maligne des cellules lymphoïdes. Elle se manifeste majoritairement dans les tissus contenant des cellules lymphoïdes (ganglion lymphatique, rate....)

68

Définir : Leucémie

  • tumeur maligne des cellules hématopoïétiques.
  • Elle se manifeste dans le sang mais les cellules néoplasiques prennent naissance dans la moelle osseuse.

69

Définir : Hamartome 

  • malformation constituant un nodule ou une masse formé de cellules existant normalement dans le tissu dans lequel elle se retrouve.
  • bénin

70

Définir : Choristome:

  • malformation constituant un nodule ou une masse formé de cellules n’existant pas dans le tissu dans lequel elle se retrouve.
  • bénin