RGO Adulte Flashcards Preview

meh > RGO Adulte > Flashcards

Flashcards in RGO Adulte Deck (44):
1

Dyspepsie

RGO (5%), Ulcère (15%), Dyspepsie fonctionnelle (60%), Adénocarcinome (2%)

2

Dyspepsie fonctionnelle

60% des cas.

Irritation de la muqueuse gastrique causée par l’acidité.

Sx : Douleur épigastrique, sensation de satiété précoce, plénitude, ballonnement, nausées, inconfort abdominal, etc.

3

RGO

5-10% des cas.

Passage de contenu gastrique acide dans l’œsophage.

Sx : Douleur épigastrique sous forme de brûlement, régurgitation acide, nausées, vomissements, dysphagie, odynophagie, douleur thoracique non cardiaque, toux chronique, gorge irritée, voix rauque, etc.

4

Facteur de risques

 Obésité, tabagisme, mauvaises habitudes alimentaires.
 > 65 ans
 Hernie hiatale
 Grossesse
 Stress, anxiété
 Médicament

o Irritation gastrique : AAS, AINS, cortico, Fer, Chlorure potassium, antibiotique, biphosphonate

o Diminution pression SOI : Anticholinergique, barbiturique, benzo, caféine, œstrogène, progestérone, narcotique, dérivé nitré, etc.

5

Red flag

 50 ans et +
 Dyspepsie sévère à persistante
 Vomissements persistants (avec ou sans sang)
 Douleur coronarienne.
 Symptômes respiratoire
 Dysphagie
 Odynophagie
 Sang dans les vomissements ou selles.
 Anémie ferriprive
 Perte de poids inexpliquée

6

MNP

 Éviter repas riche en gras, acide, irritant, menthe, chocolat.
 Prendre plus petit repas, mais plus fréquemment.
 Pas manger 3h avant le coucher.
 Si RGO, élever la tête du lit de 10 cm, éviter vêtement trop serrés.
 Diminuer alcool, caféine, cigarette.
 Limiter le stress.

7

Gaviscon
Posologie

200 mg
Posologie : Croquer 2-4 co aux 3 heures après le repas, PRN. Max 4 g.

8

Gaviscon
Mécanisme

Écran mousse visqueux neutre. Soulagement RGO légers à modérés.

9

Gaviscon
Délai

15 minutes.

10

Gaviscon
Durée

2-4 heures.

11

Gaviscon
EI

Bien toléré. Possibilité de nausées, flatulences, goûts crayeux.

12

Antiacide
Posologie

1-4 co aux 3-4h PRN.

13

Antiacide
Délai

15 min

14

Antiacide
Durée

2-4h.

15

Antiacide
Plus puissant

Ca > Na > Mg > Al

16

Antiacide
Plus rapide

Na > Mg > Ca > Al

17

Antiacide
Plus durée

Al > Ca > Mg > Na

18

Antiacide
EI

Constipation (Al et Ca),
Diarrhée (Mg),
Acidité rebond (anionique), Désordre électrolytique.

19

Antiacide
CI

: Insuffisance rénale, HTA, insuffisance cardiaque.

20

Antiacide
Interaction

Diminue absorption certains Rx qui nécessite pH gastrique (quinolone, tétracycline, fer, etc.) Espacer la prise de 2h.

21

Syndrome du lait et des alcalins

Consommation prolongée de 4g de carbonate de calcium chaque jour. Hypercalcémie, alcalose métabolique, insuffisance rénale.

Sx : Nausées, vomissements, céphalées, etc.

22

Pepto-Bismol
Mécanisme

Pas de propriété antiacide. Diminue l’activité de la pepsine. Barrière au niveau de l’estomac.

23

Pepto-Bismol
Indication

Diarrhée, H. Pylori, malaise gastrique.

24

Pepto-Bismol
Ei

Noirceur, constipation, mauvaise goût.

25

Pepto-Bismol
CI

Allergie aspirine, moins de 18 ans. Plusieurs interaction avec warfarine et antibiotique.

26

Anti-H2
Mécanisme

Blocage réversible des H2.

27

Anti-H2
Début

2 heures.

28

Anti-H2
Durée

8-12h.

29

Anti-H2
Ranitidine

150 mg DIE.

30

Anti-H2
Famotidine

20 mg DIE.

31

Anti-H2
EI

Bien toléré. Céphalées, somnolence possible.

32

Anti-H2
CI

Insuffisance rénale, hépatique (ranitidine).

33

Anti-H2
Interaction

Antifongique

34

Anti-H2
Tolérance

Peut s’installer après 7 jours.

35

IPP
Annexe 2

Olex,
20 mg 30 min avant le déjeuner DIE
14 jours tous les 4 mois.

36

IPP
Mécanisme

Inhibition irréversible pompe à proton cellule pariétale.

37

IPP
Début

1h.

38

IPP
Durée

24-72h. Peut prendre 5 jours avant d’être efficace.

39

IPP
Indication

Dyspepsie plus de 2 jours par semaine. 18 ans et +.

40

IPP
EI

Bien toléré. Céphalées, diarrhées…

41

IPP
Interaction

Rx nécessitant pH acide.

42

IPP
Ci

-18 ans, grossesse, allaitement.

43

IPP
Efficacité

Tous équivalent, mais Esoméprazole a une efficacité supérieure à maintenir pH de 4.

44

IPP
Long terme

Sécuritaire, mais important de se questionner sur la pertinence à long terme. Possible déficience en B12. Hypomagnésémie. Réévaluer la thérapie après 4 à 8 semaines.