42 - Troubles alimentaires Flashcards Preview

PSY > 42 - Troubles alimentaires > Flashcards

Flashcards in 42 - Troubles alimentaires Deck (42):
1

Quels sont les principes régulant l'alimentation ?

PHYSIOLOGIQUES :
- La faim et la soif, médiées par l'insuline et la ghréline
- La satiété, médiée par la leptine

SOCIAUX : apprentissage alimentaire
- Nombre et heures des repas
- Composition standardisée des repas

INDIVIDUELS :
- Préférences alimentaires
- Principes moraux
- Choix culturels

2

Qu'est-ce qu'un comportement alimentaire normal ?

- N'interfère pas avec les impératifs physiologiques de croissance ou de maintien de l'homéostasie
- Conforme aux us et coutumes de la société humaine dans laquelle le sujet évolue

3

Quels sont les 3 types de comportement alimentaire pathologique ?

- Déséquilibres alimentaires
- Malnutrition liée à des contraintes socio-économiques
- Troubles du comportement alimentaire

4

Quelles sont les caractéristiques des troubles du comportement alimentaire ?

- Altération qualitative et/ou quantitative de l'alimentation
- Associée à des désordres psychiques
- Prédominance largement féminine
- Prédominance dans les pays développés
- Très largement dominés par l'anorexie mentale et la boulimie

5

Qu'est-ce que l'anorexie mentale ?

Trouble du comportement alimentaire caractérisé par une réduction drastique des apports alimentaires, sous-tendue par un trouble profond de l'image du corps

6

Quelle est l'épidémiologie de l'anorexie mentale ?

- Prévalence 1 % des adolescentes caucasiennes
- Prédominance féminine (90 %)
- Début typiquement chez l'ado ou la jeune adulte
- Taux de mortalité : 15 à 20 % (dénutrition et suicide)
- Incidence en augmentation

7

Quelles sont les hypothèses éthiopathologiques de l'anorexie mentale ?

TROUBLE MULTIFACTORIEL
- Facteurs psychologiques :
. Troubles précoces du développement
. Troubles familiaux : schéma parental déséquilibré, rejet du corps et refus de la transformation pubertaire
- Facteurs biologiques : troubles du contrôle de la satiété
- Facteurs génétiques de prédisposition
- Facteurs socioculturels : mythe social de la minceur, "obligations professionnelles"

8

Quels troubles psychiatriques se retrouvent associés à l'anorexie mentale ?

- Dépression (60-80 %)
- Troubles anxieux : TOCs, phobie sociale
- Addictions
- Troubles des conduites
- Troubles de personnalité :
. Personnalité obsessionnelle (anorexie restrictive)
. Personnalité borderline (anorexie-boulimie)

9

Quelle est la grande triade clinique de l'anorexie mentale ?

ANOREXIE :
- Restriction volontaire progressive de l'alimentation : vigilance, tris, rites
- Possibles accès boulimiques
- Conduites aberrantes de perte pondérale : vomissements provoqués, diurétiques ou laxatifs, extraits thyroïdiens, sport intensif, coupe-faims
- Signes physiques associés : constipation, carences, altérations dentaires, hypertrophie parotidienne

AMAIGRISSEMENT :
- Secondaire, importante, rapide, banalisé (souvent rationalisé), ignoré ou sous-estimé par l'entourage, dissimulé, pesées esquivées ou falsifiées
- Modification de l'aspect du corps : corps androïde, fonte des réserves graisseuses, troubles trophiques
- Altération des constantes cliniques : hypotension, bradycardie, hypothermie
- Maintien prolongé de la forme physique
- IMC pathologique

AMÉNORRHÉE :
- Absente au début
- Primaire ou secondaire
- Liée au dysfonctionnement hypophysaire
- Vécue avec indifférence

10

Quels sont les troubles psychologiques typiquement associés à la clinique de l'anorexie mentale ?

- Anosognosie
- Dysmorphophobie
- Faible estime de soi
- Traits obsessionnels fréquents
- Grande dépendance au milieu familial vs rechercher importante de contrôle

11

Quels sont les troubles comportementaux typiquement associés à la clinique de l'anorexie mentale ?

- Hyperactivité physique
- Surinvestissement intellectuel
- Sexualité altérée

12

Quel est le retentissement somatique de l'anorexie mentale ?

- Anémie carentielle
- Insuffisance rénale fonctionnelle
- Troubles ioniques
- Complications CV : hypotension, troubles du rythme lié à l'hypokaliémie
- Troubles dentaires
- Ostéoporose
- Immunodépression
- Infertilité

13

Comment se fait le diagnostic positif d'anorexie mentale ?

A) Refus de maintenir un poids au niveau ou au-dessus d'un poids minimum normal pour l'âge et la taille (IMC 17,5)
B) Peur intense de prendre du poids
C) Altération significative de la forme ou de la taille du corps
D) Aménorrhée (chez la femme réglée)

14

Quelles sont les 4 formes cliniques d'anorexie mentale ?

FORME RESTRICTIVE PURE :
- Pas d'accès boulimiques ni de vomissements provoqués
- Traits de personnalité obsessionnelle

FORME PURGATIVE :
- 50 % des anorexies
- Accès boulimiques intermittents
- Généralement associés à des vomissements ou laxatifs
- Mauvais pronostic

FORME DE L'ENFANT PRÉ-PUBÈRE :
- Sex-ratio de 1
- Association refus alimentaire / comportement hyperactif
- Risque de retard staturo-pondéral
- Aménorrhée primaire

FORME MASCULINE :
- Mauvais pronostic
- Souvent lié à une forme de psychose

15

Quels sont les diagnostics différentiels de l'anorexie mentale ?

- Dépression
- Schizophrénie
- TOC
- Troubles de la personnalité

16

Que faut-il systématiquement évoquer devant une anorexie massive soudaine ?

TUMEUR CÉRÉBRALE (CRÂNIO-PHARYNGIOME) !!!!

17

Quel est le pronostic de l'anorexie mentale ?

- Evolution spontanée : pérennisation et enkystement du trouble --> décès, désinsertion socioprofessionnelle, complications somatiques, comorbidités psychiatriques
- Evolution sous traitement : 1/3 guérison, 1/3 chronicisation, 1/3 aggravation ou décès

18

Quels sont les facteurs de mauvais pronostic de l'anorexie mentale ?

- Âge tardif de début
- Perte de poids importante
- Délai de prise enc harge
- Couple boulimie/vomissements
- Mauvaise adhésion au traitement
- Sexe masculin

19

Comment se fait le bilan du retentissement de l'anorexie mentale ?

BILAN CLINIQUE : examen clinique complet
BILAN PARA-CLINIQUE :
- Biologique :
. NFS, TP, TCA
. Glycémie, bilan lipidique
. Ionogramme (kaliémie), calcémie, phosphorémie
. CRP
. Bilan hépatique complet
. Protidémie, albuminémie, pré-albuminémie
. TSH
. Recherche de toxiques au moindre doute (sang et urine)
- ECG
- Ostéodensitométrie
- Imagerie cérébrale à discuter dans le cadre du Dq différentiel

20

Quels sont les objectifs du traitement de l'anorexie mentale ?

- Renutrition
- Retour à un poids normal
- Normalisation du comportement alimentaire
- Correction des troubles psychiques et comportementaux associés
- Prévention des conséquences somatiques
- Insertion socio-professionnelle

21

Quand hospitaliser un patient souffrant d'anorexie mentale ?

SYSTÉMATIQUEMENT EN CAS DE SIGNES DE GRAVITÉ :
- Amaigrissement important, rapide et brutal
- Seuil d'IMC selon l'âge
- PAS < 9 ou PAS < 5
- Bradycardie < 50
- Hypothermie
- Sensation d'épuisement physique, apathie, prostration
- Troubles de conscience et/ou vigilance

+ SPDT possible

22

Quels sont les principes généraux du traitement de l'anorexie mentale ?

- Durée moyenne du programme de soins : 3 à 4 mois
- Cadre humain : pas de jugement ni de stigmatisation
- Contrats thérapeutiques :
. Isolement relatif au début
. "Contrat de poids"
. "Renforçateurs" positifs et négatifs
. Réévaluation régulière du contrat

23

Quels sont les traitements diététiques de l'anorexie mentale ?

- Renutrition (phase 1) : naturelle ou par SNG, prudente et progressive
- Rééducation nutritionnelle et diététique (phase 2)

24

Quels sont les traitements médicamenteux de l'anorexie mentale ?

Traitement des troubles associés et réactionnels

25

Quelles sont les psychothérapies mises en place dans l'anorexie mentale ?

- Approche comportementale ("ateliers repas")
- Approches thérapeutiques

26

Quelle est la place de la famille dans le traitement de l'anorexie mentale ?

- Associer aux décisions thérapeutiques, aide aux aidants, rétablir communication
--> groupes de parents, thérapies familiales

27

Comment se fait la surveillance après traitement de l'anorexie mentale ?

- Consultations régulières avec contrôle du poids et examen physique
- Dépistage d'une rechute ou de complications dépressives/anxieuses
- Poursuite ambulatoire des ateliers et de l'éducation et d'une thérapie individuelle si indiquée
- Soutien extra-médical bénéfique : psychothérapie de groupe, associations de malades, soutien de l'entourage

28

Qu'est-ce que la boulimie maladie ?

Trouble du comportement alimentaire caractérisé par :
A) La répétition de crises de boulimie au moins 2 fois par semaine pendant au moins 3 mois
B) Des comportements compensatoires pour prévenir la prise de poids
C) Un trouble de l'estime de soi
D) Une conscience douloureuse du trouble, avec sentiments de honte et dissimulation des symptômes

29

Qu'est-ce qu'une crise de boulimie ?

Absorption, sur une courte période, d'une grande quantité de nourriture largement supérieure à ce que la plupart des gens absorberaient dans des circonstances similaires

30

Quelle est l'épidémiologie de la boulimie ?

- Terrain : femme jeune de niveau intellectuel et/ou social supérieur à la moyenne
- Prévalence : 3 à 5 % des femmes (10 fois plus que l'anorexie)
- Elément déclencheur fréquent : régime restrictif, traumatisme ou perte
- 1 % de décès

31

Quelles sont les hypothèses éthiopathogéniques de la boulimie ?

TROUBLE MULTIFACTORIEL :
- Compensation d'un trouble anxio-dépressif
- Hypothèse psychodynamique : carence narcissqiue et identitaire, pauvreté de la vie fantasmatique, sentiment de vide
- Hypothèses biogénétiques

32

Quels sont les troubles psychiatriques associés à la boulimie ?

- Symptômes dépressifs et anxieux
- Addictions (alcool) : 30-40 %
- Trouble de la personnalité (borderline)
- Automutilation
- Actes impulsifs
- Kleptomanie

33

Quels sont les 3 éléments du diagnostic clinique de la boulimie ?

LA CRISE BOULIMIQUE : craving initial puis crise

LE COMPORTEMENT ENTRE LES CRISES :
- Vomissements provoqués (non systématiques)
- Laxatifs, diurétiques
- Restriction alimentaire
- Poids souvent normal
- Aménorrhée possible

LES TROUBLES PSYCHOLOGIQUES :
- Autodépréciation
- Impulsivité
- Auto-agressivité
- Addictions très fréquentes

34

Quel est le pronostic de la boulimie ?

- Chronicisation mais maintien d'une bonne insertion socioprofessionnelle
- Complications graves (1 % de décès) :
. Somatique
- Liées au vomissements : hypokaliémie et troubles du rythme cardiaque, oesophagite peptique, lésions dentaires
- Liées à l'excès alimentaire : obésité, diabète, hyperlipidémie, hyperuricémie
. Psychiatriques : conduites suicidaires, dépression, addicitions…

35

Comment se fait le bilan du retentissement de la boulimie ?

BILAN CLINIQUE : examen clinique complet
BILAN PARACLINIQUE :
- Biologique :
. NFS, TP, TCA
. Glycémie, bilan lipidique
. Ionogramme (kaliémie), calcémie, phosphorémie
. Créatininémie
. Bilan hépatique complet
. Protidémie, albuminémie, pré-albuminémie
. TSH
. Recherche de toxiques au moindre doute (sang et urine)
- ECG
- Imagerie cérébrale à discuter dans le cadre du Dq différentiel

36

Quels sont les objectifs du traitement de la boulimie ?

- Amendement des crises boulimiques
- Minimisation des comportements à risque
- Traitement des comorbidités psychiatriques

37

Quelles sont les psychothérapies possibles dans le cadre de la boulimie ?

- Thérapie comportementale (apprentissage des signes annonciateurs et de techniques de désamorçage)
- Thérapies de groupe : psychoéducation, affirmation de soi
- Autres selon le contexte

38

Quels sont le traitements médicamenteux de la boulimie ?

- Traitement antidépresseur : en association avec la psychothérapie
- Traitement substitutif par potassium (Diffu-k ou Kaléorid) si hypokaliémie et pérennisation des crises

39

Comment se fait la rééducation nutritionnelle en cas de boulimie ?

- Réapprentissage de la diversification et de la pondération alimentaire
- Rééducation à la sensation de plaisir alimentaire

40

Qu'est-ce que le PICA ?

- Ingestion répétée de substance non nutritive
- Terrain : enfant jeune
- Ethiopathogénie : carence affective, nutritionnelle, retard de développement, psychose infantile
- Complications digestives, respiratoires, infectieuses
- Traitement : étiologique + psychothérapie
- Régression spontanée à l'adolescence

41

Qu'est-ce que le mérycisme ?

- Régurgitation et réingestion systématique du bol alimentaire
- Fréquement associé aux troubles anorexiques et boulimiques, peut exister isolément
- Complications : dénutrition, déshydratation, retard de développement
- Traitement : techniques comportementales (relaxation)

42

Qu'est-ce que la potomanie ?

- Absorption quotidienne d'une quantité anormalement élevée d'eau
- Accompagnée d'une polyurie
- Pathologie de l'adulte, fortement associée aux psychoses chroniques et à certaines hystéries
- Dq différentiel : diabète insipide
- Complications rénales à long terme : destruction néphronique et insuffisance rénale
- Traitement psychothérapeutique (comportementaliste)