52 - Handicap psychique Flashcards Preview

PSY > 52 - Handicap psychique > Flashcards

Flashcards in 52 - Handicap psychique Deck (21):
1

Qu'est-ce qu'un handicap psychique ?

Désavantage social se traduisant par des difficultés d'adaptation :
- Fluctuant
- Capacités intellectuelles préservées
- Peut s'accompagner d'une anosognosie

2

Quelles sont les particularités juridiques pour les personnes présentant un handicap psychique ?

- Loin du 30 juin 1995 : droits spécifiques des handicaps, Allocation Adulte Handicapé
- Loi du 7 janvier 1983 : responsabilité des collectivités territoriales dans l'hébergement des handicapés
- Loi du 11 février 2005 relative à l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées
- Décret du 19 décembre 2005 relatif à la création des MDPH

3

Quel est le principe de la prise en charge médicosociale des personnes handicapées psychiques ?

Prise en charge globale, pluridisciplinaire avec définition d'objectifs précis dans le but d'optimiser l'insertion sociale

4

Quels sont les intervenants de la prise en charge médico-sociale des handicapés psychiques ?

- Médecins : généraliste, psychiatre, neuroliogue
- Auxiliaires médicaux : psychologue, ergothérapeute, art-thérapeute, psychomotricien
- Travailleurs sociaux : assistance sociale, éducateurs
- Auxiliaires de vie

5

Quelles sont les structures de prise en charge des handicapés psychiques ?

- Structures médicales :
. Services hospitaliers
. CMP (centre médico psychologique)
. Centre d'Accueil de Crise
. CATTP (centre d'accueil thérapeutique à temps partiel) = hôpital de jour
- Structures d'hébergement :
. Foyers : de vie, d'accueil médicalisé, d'hébergement pour travailleurs handicapés
. Appartements thérapeutiques
- Structures socio-professionnelles :
. Entreprises adaptées
. Centres de distribution de travail à domicile
. Etablissements et Services d'Aide par le Travail (ESAT)
. Foyer occupationnel
. Services d'aides à la vie sociale (SAVS)

6

Que signifie CDAPH ?

Commission des Droits de l'Autonomie des Personnes Handicapées

7

Quels sont les impératifs de la prise en charge du handicap psychique chez l'enfant ?

- Chercher à maintenir l'enfant au sein du milieu familial, intégrer la famille à la prise en charge
- Maintenir une intégration scolaire
- Veiller au développement harmonieux des différentes étapes de l'apprentissage

8

Comment doit s'articuler la prise en charge du handicap psychique chez l'enfant ?

- Pédopsychiatre, psychologue
- CMPP (centre médico-psycho-pédagogique)
- Soutien scolaire adapté : auxiliaires de vie scolaire, établissements "soins-études"

9

Que sont les TRC Thérapies de Remédiation Cognitive ?

Forme de psychothérapie s'effectuant en groupe et ayant pour but :
- Entraînement des habiletés émotionnelles (conversation, résolution de pb pratiques, événements de la vie courante)
- Correction de schémas cognitifs erronés
- Stimulation intellectuelle

10

Quelles sont les 3 sortes de mesures de protection des personnes handicapées psychiques ?

- Sauvegarde de justice
- Curatelle
- Tutelle

11

Qu'est-ce que la sauvegarde de justice ?

Régime de protection le plus léger et rapide à mettre en place, utilisé souvent comme mesure d'urgence ou solution d'attente.

12

Quelles sont les indications de la sauvegarde de justice ?

Majeur qui a besoin d'être protégé dans les actes de la vie civile

13

Quelle est la procédure de sauvegarde de justice ?

- Ouverture :
. Médicale : déclaration faite au procureur de la république par un médecin psychiatre
. Judiciaire : décision du juge des tutelles
- Effective immédiatement
- Maintien : caduque après 2 mois, reconduction possible par périodes de 6 mois, annulation possible par médecin ou ouverture tutelle/curatelle

14

Quelles sont les conséquences d'une sauvegarde de justice ?

- Actes accomplis ou engagements pris peuvent être réexaminés et annulés a posteriori
- Rétroactivité théorique de 5 ans
- Conservation des capacités civiles et civiques

15

Comment se fait l'ouverture d'une tutelle/curatelle ?

- Requête auprès du juge des tutelles par la personne, son conjoint ou un membre de la famille proche
- Services sociaux ou médicaux peuvent saisir le parquet
- Altération des facultés doit être constatée par médecin spécialiste
- Prononcée par le juge des tutelles
- Tuteur/curateur nommé par le juge des tutelles

16

Comment se fait le maintien d'une tutelle/curatelle ?

Mise en place pour une durée fixée par le juge, sans qu'elle puisse excéder 5 ans

17

Comment se fait la cessation d'une tutelle/curatelle ?

- Requête de levée par les personnes ayant le pouvoir d'instauration de la mesure
- Certificat médical d'une médecin spécialiste (causes ayant cessé)
- Audition des parties
- Jugement de mainlevées

18

Qu'est-ce qu'une tutelle ? Quelle est son indication ?

- Régime de protection le plus lourd
- Personnes qui ont besoin d'être représentées en permanence dans les actes de la vie civile

19

Qu'est-ce qu'une curatelle ? Quelle est son indication ? Qui est le curateur en général ?

- Régime de protection intermédiaire, plusieurs sortes : simple, aménagée, renforcée
- Personnes qui ont besoin d'être conseillées ou contrôlées dans certains actes de la vie civile
- Le curateur est en général le conjoint de la personne

20

Quelles sont les conséquences de la tutelle ?

- Actes passés par la personne après l'ouverture de la tutelle sont nuls de droit
- Actes antérieurs peuvent être annulés si la cause d'ouverture existait déjà notoirement
- Perte des capacités civiles et civiques
- Nécessité d'être représenté pour tous les actes de la vie civile par le tuteur

21

Quelles sont les conséquences de la curatelle ?

- Nécessité d'être assisté du curateur pour tous les actes de la vie civile
- Mariage possible avec l'assistance du curateur, droit de vote conservé mais inéligible
- Selon type de curatelle (simple ou renforcée ) : perception des revenus et le règlement des dépenses incombe à la personne ou au curateur
- Les actes que la personne peut faire seule restent sujets à annulation ou réduction