aspect médicaux en thérapie sportive 1 Flashcards Preview

Thérapie du sport > aspect médicaux en thérapie sportive 1 > Flashcards

Flashcards in aspect médicaux en thérapie sportive 1 Deck (62)
Loading flashcards...
1

Les premières secondes
● Éliminer ______
● État ______
● Status __________
● En absence de danger, de perte de conscience ou de difficulté cardiorespiratoire manifeste, vous passerez alors à _________...

● Éliminer toute sources potentielles de blessures supplémentaires
● État de conscience
● Status cardio-respiratoire
● En absence de danger, de perte de conscience ou de difficulté cardiorespiratoire manifeste, vous passerez alors à l’évaluation de la blessure...

2

Athlète conscient

ABC
Airway
Breathing
Circulation

3

Athlète conscient
Airway:
Breathing:
Circulation:

Airway: Y a-t-il libre passage de l’air?
Breathing: En absence d’obstruction, y a-t-il respiration
spontanée et normale?
Circulation: Y a-t-il des pulsations cardiaques normales?

4

Pouvez-vous nommer des causes d’obstruction des voies respiratoires?
-
-
-
Si inconscient?
-
-

- Corps étrangers (ex: “mouth piece”)
- Trauma laryngé
- Bronchospasme

Si inconscient?
- langue
- vomissement

5

La présence d’une obstruction des voies respiratoires se manifestera par:

- anxiété / détresse respiratoire
- difficulté / incapacité de parler
- stridor (bruit inspiratoire)
- sibillances (bruit expiratoire)
- efforts respiratoires et tirage
- cyanose, perte de conscience...

6

Si un athlète conscient présente une dyspnée sans tirage, quelles sont vos préoccupations?

- Trauma thoracique avec pneumothorax?
- Pneumothorax spontané?
- Hémothorax
- Intoxication (CO)?
- Insuffisance cardiaque?

7

Toute dyspnée inexpliquée demande une

évaluation médicale rapide.

8

Attention: le ________ est une urgence médicale et se caractérise par:
» une dyspnée rapidement progressive suite à un traumatisme (intervalle libre possible).
» une déviation de la trachée du coté sain.

pneumothorax sous tension

9

Attention: le pneumothorax sous tension est une urgence médicale et se caractérise par:

» une dyspnée rapidement progressive suite à un traumatisme (intervalle libre possible).
» une déviation de la trachée du coté sain.

10

● Une perturbation circulatoire majeure sera
habituellement associée à _____________en raison du manque de perfusion cérébrale.
● Chez l’athlète ______ présentant une dyspnée il faut aussi penser à des causes d’origine circulatoire :
» un trouble du rythme (pouls)
» une insuffisance cardiaque (DRS?)

● Une perturbation circulatoire majeure sera
habituellement associée à une perte de conscience en raison du manque de perfusion cérébrale.
● Chez l’athlète conscient présentant une dyspnée il faut aussi penser à des causes d’origine circulatoire :
» un trouble du rythme (pouls)
» une insuffisance cardiaque (DRS?)

11

● Chez l’athlète conscient présentant une dyspnée il faut aussi penser à des causes d’origine circulatoire :
-
-

» un trouble du rythme (pouls)
» une insuffisance cardiaque (DRS?)

12

Avant d’intervenir pour ABC:
● Y a-t-il
● Y a-t-il
● Y a-t-il
Il faut rapidement profiter de l’état de conscience du patient pour “survoler” ces questions.

Avant d’intervenir pour ABC:
● Y a-t-il douleur cervicale?
● Y a-t-il eu trauma cervical?
● Y a-t-il dysesthésie ou parésie a/n des extrémités?

13

Athlète inconscient
● Il faut effectuer la même démarche en assumant la présence ___________:
-
-
-
-

d’une lésion cervicale

» Éliminer les Dangers supplémentaires.
» Airway
» Breathing
» Circulation

14

Airway
● Éliminer la présence d’obstruction tout en assurant une ____________l.
● Retirer tout _________ de la bouche.
● La mobilisation nécessite alors le travail harmonieux d’un minimum de____ personnes.
● La manipulation d’un casque doit se faire en
minimisant les _________.
● Il est souvent préférable de dégager l’accès aux
voies respiratoires __________ (ex: football, hockey).
● Prévoir les outils nécessaires pour ____________ et non traumatique du casque.
● La mise en situation (simulation) à l’aide de __________ disponible est essentielle!!!

● Éliminer la présence d’obstruction tout en assurant une stabilisation du rachis cervical.
● Retirer tout corps étrangers de la bouche.
● La mobilisation nécessite alors le travail harmonieux d’un minimum de trois personnes.
● La manipulation d’un casque doit se faire en
minimisant les mouvements cervicaux.
● Il est souvent préférable de dégager l’accès aux
voies respiratoires sans enlever le casque (ex: football, hockey).
● Prévoir les outils nécessaires pour préparer le retrait rapide et non traumatique du casque.
● La mise en situation (simulation) à l’aide de l’équipement spécifique disponible est essentielle!!!

15

Breathing
● Y a-t-il _____________?
● Ces mouvements sont-ils efficaces?
-
-
-

● Y a-t-il mouvements respiratoires spontanés?
● Ces mouvements sont-ils efficaces?
- Absence de tirage ou de cyanose.
- Bon passage d’air a/n de la bouche.
- Murmure vésiculaire normal a/n des deux plages pulmonaires.

16

Circulation
● Les pouls périphériques sont-ils:
-
-
-

» perceptibles
» réguliers
» de fréquence normale

17

Le rôle du (de la) physiothérapeute
● Effectuer ___________ et déterminer s’il
y a une urgence sur le plan ___________.
● Assurer ___________:
» Prévoir / connaître et mettre à l’essai lors d’une simulation un plan d’action pertinent à l’activité
supervisée.
» Être en mesure de pratiquer les mesures d’assistance
cardio-respiratoire de base (CPR ou BCLS)

● Effectuer l’évaluation initiale et déterminer s’il
y a une urgence sur le plan cardio-respiratoire.
● Assurer l’accès rapide aux soins:
» Prévoir / connaître et mettre à l’essai lors d’une
simulation un plan d’action pertinent à l’activité
supervisée.
» Être en mesure de pratiquer les mesures d’assistance
cardio-respiratoire de base (CPR ou BCLS)

18

une blessure qui affecte le fonctionnement du cerveau

commotion cérébrale

19

commotion cérébrale
- Elle est induite par la transmission _____ ou ____ d'une force traumatique à la tête

directe ou indirecte

20

Manifestations les plus fréquentes des CCs:

• Mal de tête ou « pression dans la tête »
• Étourdissement (problème d’équilibre)
• Problème de concentration
• Confusion/désorientation
• Intolérance au bruit/à la lumière
• Nausées
• Problème de mémoire
• Perte de conscience

21

Les 3 éléments utilisés pour la classification des TCC

• Confusion/désorientation
• Problème de mémoire
• Perte de conscience

22

Décès rapide suite à un traumatisme crânien
mineur survenant avant la résolution complète des
symptômes d ’une première commotion.

Syndrome du second traumatisme.

23

Syndrome du second traumatisme.
● Résulterait d ’un dérèglement de __________
de la__________ (œdème massif).
● Bien que peu évoqué récemment, ce syndrome
est, en grande partie, responsable du
développement des normes actuelles.

● Résulterait d ’un dérèglement de l ’homéostasie
de la pression intracrânienne (œdème massif).
● Bien que peu évoqué récemment, ce syndrome
est, en grande partie, responsable du
développement des normes actuelles.

24

Épidémiologie des commotions
● Le Centre de Prévention des Maladies (CDC)
estime à 300,000 le nombre de commotions
cérébrales associées au sport chaque année
aux États-Unis (dont 1/3 au football).
● Le nombre de décès résultant de trauma crâniens reliés au sport est estimé à ___ par année.

900

25

» Plus de 57 % des CC au football collégial et universitaire surviennent_______ et non pendant les matchs.
» Chez les plus jeunes, approximativement 50% des CC
surviennent ___________

à l’entrainement

26

La « nouvelle épidémiologie » des commotions cérébrales
● L’utilisation ______intégrés aux casques a permis la documentation de la fréquence et de l’intensité des forces transmises à la tête.

d’accéléromètres

27

Conclusions (ce que les accéléromètres nous ont appris):
• Nombre important d’impacts sans comm identifiable.
• RR 17x si force > ___ g
• Spectre ____ des forces en lien avec les commotions.
• Important ________ entre les forces des impacts
sous-commotionnels et ceux résultant en des commo.
• Plus d’impacts_________ à plusieurs positions.
• Pas de ___identifiable sur une base scientifique en lien avec l’apparition de signes symptômes ou déficits.
• Pas d'utilité démontrée pour _________!

• Nombre important d’impacts sans comm identifiable.
• RR 17x si force >100g
• Spectre large des forces en lien avec les commotions.
• Important chevauchement entre les forces des impacts
sous-commotionnels et ceux résultant en des commo.
• Plus d’impacts à l’entrainement à plusieurs positions.
• Pas de seuil identifiable sur une base scientifique en lien avec l’apparition de signes symptômes ou déficits.
• Pas d’utilité démontrée pour l’identification des CC
sur le terrain!

28

est une maladie neurodégénérative causée , au moins en partie, par un traumatisme cérébral répétitif, y compris concussive et blessures subconcussive .

ECT (L’encéphalopathie chronique traumatique)

29

neuropathologique caractérisé par agrégation et accumulation de tau hyperphosphorylée
et TDP- 43 protéines

ECT (L’encéphalopathie chronique traumatique)

30

early présentation clinique ECT

- pb de mémoire à court terme
- dysfonction exécutive
- dépression\apathie
- instabilité émotionnel
- problèmes de contrôle des impulsions
- comportement suicidaire