Aspect médicaux en TS partie 2 Flashcards Preview

Thérapie du sport > Aspect médicaux en TS partie 2 > Flashcards

Flashcards in Aspect médicaux en TS partie 2 Deck (40)
Loading flashcards...
1

Gestion des trauma cervicaux en milieu sportif.
● Après l’ABC, la possibilité de _______est la principale préoccupation lors de l’évaluation initiale.
● Les manifestations sont très variables en fonction du site de la lésion:
»
»
»
»

● Après l’ABC, la possibilité de lésion cervicale est la principale préoccupation lors de l’évaluation initiale.
● Les manifestations sont très variables en fonction du site de la lésion:
» Mécanisme?
» Douleur spontanée?
» Dysesthésie / faiblesse?
» Si rien d’autre, douleur à la mobilisation active?

2

Types de lésions cervicales
● __________
» Entorse cervicale / lésion musculaire
» Contusion
● ___________ associée
● __________ (cause: trauma en hyper-extension)
● _______ (“Burner” ou « Stinger »)

● Lésion des tissus mous
● Fractures +/- lésion neurologique associée
● Syndrome facettaire cervical
● Neuropraxie brachiale

3

● _____________ devrait être effectuée_____ la mobilisation d’un athlète blessé afin de documenter les lésions préalable (pensez médico-légal !!!).
● A cette fin la connaissance de repères
moteurs et sensitifs est essentielle

Évaluation neurologique sommaire

avant

4

Les matelas d’immobilisation par ____ :
équipement standard des services ambulanciers.
Stabilisation très efficace de toutes les parties du corps

vacuum

5

Dégagez l’accès aux voies respiratoires et ____ le retrait du casque… pour le reste, définissez la procédure en fonction des équipements et des ressources
dans un plan d’intervention.

préparez

6

EDUCATION: « Spearing » et prévention des lésions cervicales
En _____ cervicale il y a alignement des corps
vertébraux qui sont exposés à une charge axiale.
Il peut en résulter des fractures vertébrales à haut
potentiel de séquelles neurologiques.

flexion

7

Critères de retour au jeu suite à un traumatisme cervical
● ______ complet et non douloureux (critère parfois difficile à obtenir !!!).
● Absence de signe ou symptôme ____, ____, ____
● Test de ________négatif (Spurling).

● ROM cervical complet et non douloureux (critère parfois difficile à obtenir !!!).
● Absence de signe ou symptôme de déficit sensitif, moteur ou réflexe.
● Test de compression cervicale axiale négatif (Spurling).

8

Plan d’Action pour situation d’Urgence
(Emergency Action Plan; EAP)
● Définir le rôle:
-
-
● Planifie:
-
-
● Prévoit une mise-à-jour et des simulations périodiques

» Du coordonateur (leader)
» Du responsable de communiquer aux services d’urgence

» Les équipements nécessaires
» Les corridors d’accès aux soins

9

Substance interdites seulement en compétition

- stimulant
- narcotiques
- cannabinoïde
- glucocorticoïde

10

Substance interdites dans certains sports

- alcool
- Bêté-bloquants

11

Règles pratiques à retenir
● Connaître les normes ____ et celles de _____et suivre l’évolution des normes ______.
» Révision AMA vers septembre
» Version CCES publiée vers janvier
● Les ______ ne sont généralement pas familiers avec les règles de dopage sportif.
● Enseigner aux athlètes à toujours consulter _______ou ______ avant d’utiliser une prescription ou toute autre substance qui lui est proposée (même par un médecin).
● Toujours considérer le _____________et non le nom commercial du produit.

Règles pratiques à retenir
● Connaître les normes générales et celles de la discipline supervisée et suivre l’évolution des normes annuellement.
» Révision AMA vers septembre
» Version CCES publiée vers janvier
● Les médecins ne sont généralement pas familiers avec les règles de dopage sportif.
● Enseigner aux athlètes à toujours consulter
www.droglobal.com ou l’équipe médico-sportive avant
d’utiliser une prescription ou toute autre substance qui lui est proposée (même par un médecin).
● Toujours considérer le nom générique des composantes et non le nom commercial du produit.

12

Pharmacothérapie des blessures sportives

Analgésie simple et narcotiques
Anti-inflammatoires non-stéroïdiens
Myo-relaxants

13

Analgésie simple:
-
-

- Acétaminophen (Tylénol, Atasol)
- AINS

14

Analgésie simple:
AINS en vente libre:
-
-
-

- Ibuprofen (Motrin, Advil)
- Acide acétyl-salycilique (Aspirine)
- Naproxen (Aleve)

15

Narcotiques:
“Faibles” :
“Forts” :
(habituellement limité aux soins post-op.)

“Faibles” : Codéine (Empracet)
“Forts” : Démérol, Morphine, Dilaudid
(habituellement limité aux soins post-op.)

16

Utilité de l’analgésie
● Soulagement symptômatique ayant pour objectifs:
- de réduire ou éliminer ______
- d’éviter les modifications mécaniques à risque de ____
- de normaliser la fonction afin d’optimiser _____ (ie: favoriser le stimulus physiologique de guérison que découle des mouvements normaux).

- de réduire ou éliminer les incapacités.
- d’éviter les modifications mécaniques à risque de blessures secondaires.
- de normaliser la fonction afin d’optimiser la guérison (ie: favoriser le stimulus physiologique de guérison que découle des mouvements normaux).

17

Risques de l’analgésie
● ______une blessure (improbable avec l’analgésie simple).
● L’utilisation prolongée d’AINS (AAS ou Ibuprofen) peut induire des ________chez certains individus à risque
● Rare lors d’utilisation ponctuelle chez des sujets ____

● Agraver une blessure (improbable avec l’analgésie simple).
● L’utilisation prolongée d’AINS (AAS ou Ibuprofen) peut induire des complications digestives chez certains individus à risque
● Rare lors d’utilisation ponctuelle chez des sujets jeunes en bonne santé.

18

1- Principe d’action des médications anti-inflammatoires (révision)
acide arachidonique
AINS X _________
Prostaglandines Thromboxane Prostacyclines

Cyclooxygénase

19

Objectifs thérapeutiques des médications anti-inflamm.
● Limiter la nature excessive de la ________d’une lésion traumatique.
● Contrôler l’inflammation aiguë ou chronique
associée aux lésions de _______
● Si le risque de complication est faible, contrôler
un phénomène douloureux en attente ____

● Limiter la nature excessive de la phase
inflammatoire aiguë d’une lésion traumatique.
● Contrôler l’inflammation aiguë ou chronique
associée aux lésions de sur-utilisation.
● Si le risque de complication est faible, contrôler
un phénomène douloureux en attente d’une “fenêtre” de guérison .

20

Utile en présence d’ un spasme antalgique afin de
contribuer à normaliser la fonction.

Myo-relaxants

21

Myo-relaxants
● Utile en présence d’un________ afin de
contribuer à normaliser la fonction.
● Effet _______”
: aide à rompre les spasmes antalgiques et favorisent le ______.
● Donc: utile dans les troubles du _____.
● Certains sont disponibles en vente libre mais attention
à_________ possible. (ex: Robaxacet, Tylénol
maux de dos)

● Utile en présence d’un spasme antalgique afin de
contribuer à normaliser la fonction.
● Effet “benzodiazépine”
: aide à rompre les spasmes antalgiques et favorisent le sommeil.
● Donc: utile dans les troubles du rachis.
● Certains sont disponibles en vente libre mais attention
à la somnolence possible. (ex: Robaxacet, Tylénol
maux de dos)

22

température ambiante à l’ombre.

Dry bulb temperature:

23

température sous l’effet du rayonnement solaire.

Black Globe temperature:

24

température tenant compte de la capacité d’évaporation (donc, du pourcentage d’humidité.

Wet bulb temperature

25

indice de stress thermique tenant compte du rayonnement solaire et de l’humidité ambiante

Wet Bulb Globe Temperature (WBGT):

26

À la piscine Olympique lors des Jeux d’Athènes, le fait de rechercher _____ permettait de faire la différence entre un stress thermique très élevé (28-31°C) et stress
thermique élevé (23-28°C)

l’ombre

27

● Stress thermique extrême : WGBT ___
● Stress thermique très élevé: ___ WBGT ___
● Stress thermique élevé: ___ WBGT ____
● Stress thermique modéré : ___ WBGT ____
● Stress thermique faible : WBGT ____

● Stress thermique extrême : WGBT > 31°C
● Stress thermique très élevé: 28°C

28

● Stress thermique extrême : WGBT > 31°C

» Canceller les activités intenses

29

● Stress thermique très élevé: 28°C

» Hydratation et périodes de repos

30

● Stress thermique élevé: 25°C

» Hydratation régulière