cours 1 Flashcards Preview

Violence et abus > cours 1 > Flashcards

Flashcards in cours 1 Deck (19)
Loading flashcards...
1

Nommer qq fausses croyances en lien avec les théories biologiques explicatives des AS ?

• Anomalies chromosomiques
• Surplus de testostérone («meilleur traitement» = castration
chimique)
• Dysfonctionnement du cerveau

2

Quels sont les éléments à retenir des théories bio?

Peu d’études ayant examiné le lien entre ces 2 syndromes et l’AS
• Problèmes méthodologiques importants
• Délits sexuels variés
• Majorité ne manifestent pas de cmpts antisociaux / agressifs
• Majorité ne perpètre aucun délit sexuel

BREF : Certaines caractéristiques découlant de troubles génétiques peuvent contribuer à l’apparition et au maintien d’une problématique de DS, sans toutefois la provoquer. Aucune cause à effet.

3

Quelles sont stratégies d'intervention anomalies chromosomiques ?

Les stratégies d’intervention possibles :
• Un diagnostic précoce
• Une éducation spécialisée
• Le traitement hormonal (XXY – Klinefelter)
• Un soutien psychologique
• L’entraînement aux habiletés sociales
• Le counseling parental

4

Quels sont éléments à retenir des anomalies endocriniennes ?

• Son rôle n’est pas clairement démontré
• Cependant, la réduction de sa sécrétion (ou l’inhibition de son action) entraîne une diminution de la libido…
• MAIS des individus présentant un faible taux de testostérone ou qui sont castrés peuvent être sexuellement agressifs

5

Quels sont les rôles des neurotransmetteurs dans AS ?

Lorsque la quantité de sérotonine est insuffisante:
• Cmpts impulsifs / compulsifs / répétitifs
• TOC
• Idéations suicidaires
• Toxicomanie / jeu pathologique
• Paraphilies

Tx :
«Augmenter» le taux de sérotonine par l’administration d’ISRS (inhibiteurs sélectifsde la recapture de la sérotonine)
Augmentation : inhibition désir sexuel
Diminution : augmentation du désir sexuel ...jusqu’à la compulsion

6

En quoi consiste pharmacothérapie AS ?

Vise la diminution de l’intensité et de la fréquence des fantasmes sexuels, des masturbations et des cmpts déviants (obsession-compulsions) :

À action hormonale «castration chimique»
• Depo-provera®
• Androcur®

À action sérotoninergique (ISRS)
• Zoloft®
• Prozac®
• Paxil®

7

Quel rôle lobe frontal chez AS ?

Dysfct lobe frontal fronto-temporel peut amener troubles psychiatriques et de l'humeur

Divers états pathologiques peuvent occasionner ces atteintes (trauma, vasculaire, tumeur, cognitives)

Changements : fcts executives, gestion quotidien, perso)

À ce jour, délits sexuels variés recensés chez certains individus ayant
une atteinte au lobe frontal :
• Exhibitionnisme avec masturbation
• Attouchements sexuels
• Frotteurisme
• Pédophilie

8

Quel rôle lobe temporal chez AS ?

Épilepsie temporale : Délits sexuels variés et très rares.
Chez certains individus, cmpts sexuels violents et désorganisés.
Certains cmpts sexuels impulsifs pourraient être provoqués par des décharges neuronales excessives
dans le système limbique.

9

Rôle matière grise/blanche ?

Les régions de la matière grise = l’identification des stimuli sociaux importants, et réponse adéquate :
• Soins parentaux, obéissance, imitation
• Excitation sexuelle, séduction
• Compétition, combat, fuite, etc…

Chez les pédophiles, la matière blanche serait sous-développée, et connecterait les mauvais stimuli aux mauvaises réponses.

matière blanche = permettre aux différentes régions de la matière grise de fonctionner ensemble.

• Les régions identifiées connectent les régions corticales activées lors de la perception de stimuli sexuels.

10

À retenir des causes bio ?

• Les résultats des études suggèrent des anomalies dans le lobe frontal et temporal…MAIS n sujets limité, et échantillons non représentatifs.
• Chez les pédophiles, une étude suggère un sous-dvlp de la matière blanche associé à une mauvaise connexion stimuli-réponses (réplication nécessaire).
• Les résultats d’études sont prometteurs MAIS trop limités pour émettre des conclusions robustes quant à l’implication de certaines structures neurologiques dans l’agression sexuelle.

11

Principes de bases TCC pour AS ?

AS sont attribuables à :
• cmpts/pensées/émotions mésadaptés qui doivent être
diminués (fantasmes sexuels déviants, masturbation compulsive, colère, consommation de substances psychoactives,distorsions cognitives)

déficits auxquels il faut pallier :connaissances sexuelles; habiletés sociales, habilités de résolution de conflits, de gestion du stress et de la colère.

Les modèles d’apprentissage pour modification des dispositions mésadaptées/déficits :
1. Conditionnement classique
2. Conditionnement opérant
3. Apprentissage social

Renforcement positif/négatif, Punition positive/négative

12

Exemple de condtionnement classique ?

PRÉFÉRENCES SEXUELLES DÉVIANTES
Stimulus Inconditionnel (SI) = Rép Inconditionnelle (RI)
Caresses génitales = Érection

Stimulus Neutre (SN) + Stimulus Inconditionnel (SI) = Rép Inconditionnelle (RI)

Porno juvénile + Caresses génitales = Érection
Stimulus Conditionné (SC) = Rép Conditionnée (RC)
Porno juvénile = Érection

13

Principe modelage AS ?

Modelage :Apprentissage d’un cmpt en observant et en imitant celui d’une autre personne.
• Ex : AS subi qui se répète

14

Apprentissage vicariant AS ?

Cmpts et ses conséquences sont appris sans en faire l’expérience directe, mais en observant autrui. Le type de conséquence associé au cmpt augmentera/diminuera la fréquence d’apparition du cmpt appris.
• Ex : Reproduction de ce qui est vu dans les films.

15

Modelage vicariant AS ?

• Cmpt et ses conséquences sont développées et élaborées en pensées et en images mentales.
• Ce type d’apprentissage est important dans le développement des fantaisies sexuelles déviantes et le maintien de la problématique sexuelle.
• Ex. : L’élaboration d’un scénario délictuel où l’AS perpètre une agression sexuelle sans se faire prendre.

16

fantasme sexuel et sexual coping dans TCC?

FANTASMES SEXUELS
• FS jouent un rôle important dans le maintien des intérêts sex déviants
• FS peuvent apparaître tôt durant le développement de l’individu

SEXUAL COPING
• AS ont souvent recours à des activités sex, surtout la masturbation, pour contrôler ou moduler les émotions négatives (sexual coping)
• La masturbation est utilisée afin de réduire l’anxiété, la dépression ou la colère

17

Exemples de TCC ?

-thérapie aversive
-satiation
-reconditionnement fantasmatique

18

résultats empiriques sur la désihnibiton chez AS

Trois patrons de résultats ont été trouvés chez les violeurs :
1. Des réponses péniennes plus importantes pour les stimuli de viol que pour les stimuli de relation sexuelle consentante. Viol > Consentant
2. Des réponses péniennes de même ordre pour les stimuli de viol et de relation sexuelle consentante. Viol = Consentant
3. Des réponses péniennes démontrant une préférence pour les relations sexuelles consentantes. Viol < Consentant

19

éléments influençant shémas cognitifs

Les pensées peuvent aussi être influencées par
• Les messages transmis par les figures parentales (cmpts et discours)
• Les valeurs sociales générales
• Les messages véhiculés par les pairs
• Les médias (médias sociaux, forums spécialisés)
• La pornographie générale et déviante

La perception sélective et les erreurs d’interprétation peuvent mener à des distorsions cognitives
• Celles-ci peuvent avoir un impact sur le comportement et contribuer à l’agissement de comportements d’agressions sexuelles

Ces erreurs de pensée devront être identifiées et confrontées (ou restructurées) pour minimiser les effets possibles sur les émotions et lecomportement.