Cours 4 Flashcards Preview

Processus Cognitif > Cours 4 > Flashcards

Flashcards in Cours 4 Deck (23)
Loading flashcards...
1
Q

Definition du traitement ascendant

A

Traitement basé sur les données (stimuli entrants)

2
Q

Définition de la théorie d’appariement au gabarit.

A

On compare l’entrée avec les gabarits (exemplaires mémorisés) jusqu’à ce que le système trouve un appariement.

3
Q

Étapes de la théorie d’appariement au gabarit

A

1: activation des récepteurs rétiniens

2 : activation des détecteurs de lettre spécifique

4
Q

Quels sont les problèmes de la théorie d’appariement au gabarit?

A
  • aucun soutien neurologique

- parcimonie : 1 gabarit par objet => impossible car demanderait des ressources incroyables

5
Q

Comment on pensait pouvoir sauver la théorie d’appariement au gabarit? Pourquoi ça ne fonctionne pas?

A

En ajoutant des ajusteurs.

Ça ne règle pas le problème, car on ne peut pas expliquer comment l’ajusteur fonctionne.

6
Q

Définition du pandémonium

A

C’est un modèle de reconnaissance du traitement ascendant basé sur l’analyse de caractéristiques. On reconnait les objets après avoir analyser leurs caractéristiques.

7
Q

Quels sont les 4 types d’unités de reconnaissance du pandémonium?

A
  1. Démons d’image (récepteurs rétiniens et mémoire sensorielle)
  2. Démons des caractéristiques (détecteurs de caractéristiques)
  3. Démons cognitifs
  4. Démon de la décision (MACT)
8
Q

Quelles sont les étapes du pandémonium?

A
  1. Démons d’image reçoivent l’entrée visuelle
  2. Démons des caractéristiques crient si leur caractéristique est activée (divise l’objet en caractéristiques)
  3. Démons cognitifs crient
  4. Démon de la décision écoute et choisit la lettre selon le démon qui crie le plus fort
9
Q

Quels sont les arguments soutenant le pandémonium?

A
  • puissance
  • flexibilité
  • support neurologique
  • prédiction des erreurs
10
Q

Définition de la théorie de reconnaissance par composantes

A

Théorie basée sur les caractéristiques permettant la reconnaissance d’objets par la séparation en 36 géons

11
Q

Qu’est-ce que les vortex et qu’est-ce qu’ils permettent?

A

3 segments qui se rencontrent

On a tendance à séparer les objets où il y a des vertex.

12
Q

Quel est le modèle de la théorie de reconnaissance par composantes?

A

Analyse des caractéristiques de surface -> détermination des composantes présentes -> appariement de composants aux représentations d’objets -> reconnaissance d’objet

13
Q

Quelles sont les prédictions de la théorie de reconnaissance par composantes?

A
  • reconnaissance en fct du nombre de géons
  • principe de récupération componentielle
  • selon une expérience, + il y a des géons, - erreurs
  • vertex sont la clé -> caractéristiques diagnostiques importantes de l’image
  • selon expérience, si les vertex sont absents, il y a + erreurs
14
Q

Quels sont les arguments soutenant la théorie de reconnaissance par composantes?

A
  • puissance
  • flexibilité
  • support neurologique
15
Q

Quelles sont les limites de la théorie de reconnaissance par composantes?

A
  • théorie incomplète (scènes complexes)
  • objets irréguliers ne sont pas traités en parties
  • invariance
  • objets sans vertex reconnaissables par l’humain
  • couleur
  • permet de distinguer catégories mais pas membres
16
Q

Quel est un manque important du traitement ascendant?

A

Ne tient pas compte du contexte et des attentes

17
Q

Définition du traitement descendant

A

traitement basé sur les concepts et influencé par le contexte et les connaissances de haut niveau

18
Q

Quelle est la preuve empirique du traitement descendant?

A

On fait une expérience où les participants doivent identifier des lettres avec un choix forcé. On veut savoir dans quelle condition (mot, non-mot ou lettre) c’est plus difficile de déterminer la lettre qui a été présenté.
Les résultats révèlent l’effet de supériorité du mot : il est plus facile d’identifier une lettre lorsqu’elle fait partie d’un mot (taux d’exactitude plus grand). Cet effet ne peut pas être dû seulement au traitement ascendant, il y a un traitement descendant (les 2 interagissent et traitent l’info en parallèle.

19
Q

Qu’est-ce que le modèle d’activation interactive?

A

Un pandémonium connexionniste : ascendant + descendant

on veut savoir comment nos connaissances établies interagissent avec l’entrée.

20
Q

Quels sont les postulats généraux du modèle d’activation interactive?

A
  • une unité pour chaque mot et chaque lettre (dans chaque position)
  • unités organisées en niveaux
  • connexions peuvent être ascendantes ou descendantes
21
Q

Quels sont les postulats de représentation?

A
  • le traitement perceptuel se fait dans un système dans lequel il y a plusieurs niveaux de traitement et chaque niveau représente un niveau d’abstraction différent
  • la perception visuelle implique un traitement en parallèle
  • traitement visuel se fait à plusieurs niveaux simultanément (en parallèle)
22
Q

Quels sont les postulats d’opérations ?

A
  • un ensemble d’entrées sous forme de caractéristiques est disponible
  • toutes les unités sont en mode inactif
  • caractéristiques activent lettres, lettres activent mots, mots retournent l’activation aux lettres
23
Q

Qu’est-ce que l’expérience sur le rôle du contexte révèle ?

A

un contexte approprié aide à l’identification et un contexte inapproprié nuit à l’identification
La similarité à l’objet a un effet négatif