Cours 8 Flashcards Preview

Processus Cognitif > Cours 8 > Flashcards

Flashcards in Cours 8 Deck (18)
Loading flashcards...
1
Q

Quel est le rôle de l’exécutif central?

A

Responsable des plans, division de l’attention, stratégies de sélection

2
Q

Quel est le rôle de la boucle phonologique?

A

Enregistrer et manipuler l’info auditive

3
Q

Quel est le rôle de la tablette visuelle?

A

Enregistrer et manipuler l’info visuelle et spatiale

4
Q

Quel est le rôle du tampon épisodique?

A

Encoder, intégrer et récupérer l’info sous forme consciente

5
Q

Quels sont les résultats de l’expérience de génération aléatoire de séquences de lettres?

A

Plus la pression est élevée (taux de génération plus rapide), plus les individus génèrent des séquences prévisibles et stéréotypées.

On reste plus souvent dans une boucle et produit des séquences prévisibles.

6
Q

Qu’est-ce que l’étude ge générations aléatoires de séquences de lettres révèle?

A

Elle soutient la capacité limitée de traitement limité de l’exécutif central.
Elle soutient la connexion entre l’exécutif central et la MLT

7
Q

Comment a-t-on démontré que l’exécutif central comprend 2 sous-systèmes séparés à capacité limitée?

A

On a fait 2 tâches : 1 verbale et 1 visuospatiale, avec 3 modalités de réponse : dire, taper et pointer.

Lors de la tâche verbale, il y a surcharge (aug TR) lorsque la réponse est verbale.
Lors de la tâche visuospatiale, il y a surcharge lorsque la réponse est visuospatiale.
Si on passe de non-correspondance à correspondance, il y a une augmentation des TR.
Donc dissociation

8
Q

Quels sont les postulats de la boucle phonologique?

A
  • contient les traces de matériel AVL
  • contient jusqu’à 2s de matériel
  • le système de répétition articulatoire contient les traces mnésiques phonologiques
  • le système de répétition articulatoire traduit l’info visuelle en nommant de façon sous-vocale
9
Q

Explique comment la boucle fonctionne si l’entrée est auditive.

A
Mémoire sensorielle 
Executif central
Entrepôt phonologique
Trace gardé active par système de répétition articulatoire
Sinon disparait
10
Q

Explique comment la boucle fonctionne si l’entrée est visuelle.

A
Mémoire sensorielle
Exécutif central
Tablette visuospatiale
Transfert au système de répétition articulatoire
Transfert à la boucle phonologique
11
Q

Quels sont le 3 phénomènes qui soutiennent la boucle phobologique?

A

Effet de sinilarité auditive
Effet de longueur du mot
Suppression articulatoire

12
Q

Comment avons-nous prouvé que la boucle phobologique contient des traces de matériel AVL?

A

Grâce à l’effet de similarité auditive.

On remarque que peu importe la modalité de présentation (auditive ou visuelle), les listes de mots similaires au niveau auditif sont plus difficiles à rapporter.

13
Q

Qu’est-ce que l’effet de longueur du mot révèle?

A

L’effet de longueur du mot est présent pour toutes les longueurs de liste
Donc la capacité de la mémoire de travail est basée sur une limite temporelle et non sur le nbre de chunks

14
Q

Comment avons-nous démontré que la boucle phonologique contient jusqu’à 2s de matériel?

A

En mesurant le taux de lecture et avec une tâche de rappel seriel

On remarque que le taux de lecture prédit le nombre de séquences correctes (capacité de la boucle)

15
Q

À quoi sert la tâche de suppression articulatoire?

A

Montrer que le système de répétition articulatoire

  • maintient les traces mnésiques phonologiques
  • Traduit l’info en mode AVL en nommant de façon sous-vocale
  • Est responsable de l’effet de longueur de mot
16
Q

Quels sont les résulats de l’expérience de suppression articulatoire?

A
  • effet de longueur de mot obtenu pour présentation auditive et visuelle
  • la suprresion fait que l’effet de longueur disparait et que la performance à la tâche de rappel sériel baisse
17
Q

Est-ce que les composantes visuelle et spatiale sont gérées par des sous-systèmes différents?

A

Oui
On peut influence la performance a une tâche spatiale dynamique sans influencer une tâche visuelle statique = double dissociation

18
Q

Quels sont les résultats de l’expérience pour déterminer si les composantes visuelle et spatiale sont gérées par des sous-systèmes différents?

A

Tâche visuelle + réponse visuelle = augmentation nbre de fausses reconnaissances
Avec réponse spatiale : pas de différence de la condition contrôle
Tâche spatiale + réponse spatiale = augmentation nbre de fausses reconnaissances
Avec réponse visuelle : pas de différence de la condition contrôle