cours 5 Flashcards Preview

histoire critique de la psycho > cours 5 > Flashcards

Flashcards in cours 5 Deck (81):
1

qu'est-ce que la renaissance ?

période de la chute de constantinople (1453) jusqu'au début du 17ème

2

chute de constantinople

- 1453
- fin de l'empire romain d'orient
- marque le changement entre 2 époques
- exode des savants vers le centre de l'europe
- redécouverte de platon, aristote, connaissances en astronomie, etc
- perte de contrôle de la porte vers l'orient
- fin de la domination absolue du paradigme chrétien
- apparition du capitalisme moderne (développement du commerce et exploitation des ressources)

3

la réforme

schisme de l'église : création du protestantisme

4

les grands thèmes de l'humanisme

1. l'individualisme (chacun est libre de lire la bible, chacun est donc libre de réfléchir --> naissance de l'individu)
2. la religion personnelle (foi ne passe plus par l'église)
3. l'intérêt marqué pour le passé
4. antiaristotélisme (contre la scolastique pas aristote lui-même)

5

innovations techniques importantes

1. imprimerie (diminue le contrôle de l'église et permet la diffusion de la connaissance)
2. caravelle + astrolabe (favorisent la navigation et des explorations plus audacieuses)
3. lunette astronomique

6

de quelles manières l'église est elle affaiblie ?

1. réforme protestante
2. découvertes des explorateurs
3. découvertes des astronomes

7

martin luther et la réforme protestante

- martin luther dénonce les abus de l'Église (querelle des indulgences)
- luther considère que la religion est importante mais qu'elle ne devrait pas passer par l'Église
- traduit la bible pour la rendre plus accessible
- considère que chacun doit faire sa propre interprétation des écrits de la bible
- protestantisme lutherien est très austère et sévère

8

comment les explorateurs ont-ils prouvé que la terre n'est pas plate ?

- tour du monde (magellan)
- prouve le contraire de ce qui est enseigné par l'église

9

héliocentrisme

- copernic
- avant : utilisation du système de prolémée (les astres sont en rotation autour de la terre)

10

orbites elliptiques de kepler

- orbites des astres décrivent des trajectoires elliptiques
- dangereux pour l'église pcq ce ne sont pas des cercles parfaits (tels qu'ils auraient été construits par Dieu)

11

dénombrement des satellites de jupiter , par gallilée

- galilée a été forcé de rétracter parce que 4 satellites n'est pas un nombre parfait (comme 3 ou 7)

12

problème pour l'église avec les découvertes des astronomes

l'univers était censé suivre un plan divin, ce qui n'est pas appuyé par les nouvelles découvertes scientifiques

13

les redécouvertes

- eric le rouge avait déja découvert l'amérique
- parménide, platon et aristote affirmaient que la terre était sphérique
- eratosthène calcule la circonférence de la terre
- aristarque parlait déjà d'héliocentrisme

14

première grande vexation

blessure à l'orgueil = héliocentrisme
l'être humain n'est pas au centre de l'univers

15

age classique

= 17ème siècle

16

guerre de trente ans (marque le 17eme)

royaumes protestants et royaumes catholiques : lutte de pouvoir entre ces deux royaumes
religion = prétexte pour des luttes de pouvoir

17

glorieuse révolution

- révolution sans effusion majeure de sang en angleterre
- transition d'une monarchie puissante vers une démocratie parlementaire
- parlement devient puissant
- permet l'entrée de l'angleterre dans le siècle des lumières

18

bill of rights

- signé par le roi
- document fondateur de la démocratie parlementaire
- interdit l'occupation du territoire par l'armée alors que la nation n'est pas en guerre
- permet d'empêcher qu'un despote contrôle le peuple
- permet de s'assurer qu'il n'y ait pas de catholique sur le trône
- pouvoir principal = détenu par le parlement, qui seraient votés periodiquement

19

passage au siècle des lumières en france

marqué par la mort de louis 14

20

siècle des lumières

- progrès par la raison
- époque de grands penseurs, philosophes, religion est délaissée pour découvrir le monde
- encyclopédie (synthèse des connaissances scientifiques)
- déclin de l'absolutisme royal
- prend fin à la révolution française

21

découvertes du siècle des lumières

- traité d'anatomie (andreas vesalius)
- compréhension de la circulation sanguine (william harvey)
- perfectionnement du microscope (antoine von leeuwenhoek)

22

apparition des âges de la vie

- subdivision des âges est influencée par l'allongement de l'espérance de vie
- cette subdivision n'a pas toujours existé
- avant : juste la vie, la croissance, l'augmentation en taille

23

conception de l'enfance de l'antiquité grecque

- théorie de l'épigénèse
- l'être humain se transforme qualitativement tout le long de son existence
- transformation progressive de l'embryon

24

préformationnisme

= perception de l'enfance du moyen age classique
- être humain = poupée russe (générations emboitées les unes dans les autres)
- rien n'a été créé après les 6 jours de la génese
- confirmation par l'observation du spermatozoide au microscope

25

perception de l'enfant au moyen age

= adulte en plus petit
- homonculus (être miniature)
- jésus bébé est représenté avec des représentations adultes

26

perception de l'enfant au siècle des lumières

- enfance = âge distinct
- rousseau : l'enfant nait bon

27

Francis Bacon et la démarche scientifique

- processus de raisonnement peut suivre 2 trajectoires : déduction (partir du principe général) ou induction (partir de l'observation)
- la démarche scientifique doit suivre l'induction
- le scientifique doit décrire de manière neutre ce qu'il voit et en venir à des principes généraux

28

francis bacon et les idoles

idoles = entraves, problèmes, qu'il faut éviter pour être neutre

29

les types d'idoles

1. la caverne (préjugés qu'on peut avoir à cause de notre éducation)
2. la race (tendance à espérer, chercher quelque chose en particulier, ce qui crée des biais)
3. de la place publique (le langage qu'on utilise biaise notre description)
4. du théatre (les courants de pensée biaisent nos observations)

30

quelle est l'utilité de la science pour francis bacon?

la science doit s'interesser à des problemes utiles et doit nous donner des connaissances pratiques

31

rené descartes

- les contenus de la pensée sont déjà la à la naissance
- rappelle platon, mais dit qu'on peut explorer le monde
- propose le dualisme interactionniste
- mise en valeur de la raison
- auteur du discours de la méthode

32

dualisme interactionniste

corps composé de matière et ame immatérielle qui s'influencent l'un et l'autre.
pont de jonction = glande pinéale (selon descartes, seuls les humains en possèdent une)
la glande pinéale selon lui est non conjuguée (une boule au milieu du cerveau)

33

descartes : 4 règles de la logique hypothético-déductive

1. n'accepter rien comme vrai sans que le jugement ne permette de l'affirmer
2. diviser chaque difficulté en autant de parcelles nécessaires pour les résoudre
3. conduire les pensées de la plus simple à la plus complexe
4. effectuer des dénomobrements complets afin de ne rien omettre

34

isaac newton

- amène une nouvelle vision de l'être humain et du monde
- défenseur du déisme
- le monde matériel est régi par des lois naturelles étudiables
- ne s'intéresse pas à l'intention (entéléchie)
- veut étudier les forces qui agissent sur les humains
- newton décentralise l'humain
- révolution en physique et mathématiques
- accepte le rasoir d'occam
- la compréhension humaine est imparfaite
- l'enchainement des faits ne permet pas de tirer des conclusions de causalité

35

déisme

une fois que dieu a créé le monde, il a arrêté d'agir dans le monde et n'interfère plus dans les phénomènes

36

empirisme anglais

- toute connaissance est fondée sur ce qu'on observe
- les idées dérivent de l'expérience (ne sont pas déjà la)
- il faut se fier sur ses sens

37

hobbes

- père de l'empirisme anglais
- êtres humains n'ont pas d'ame, ils sont des animaux composés de matière
- l'être humain est hédoniste
- l'homme est un loup pour l'homme
- pour que la société fonctionne il faut une monarchie à sa tête (pour protéger les humains d'eux-mêmes)
- opposant de l'église
- il ne faut pas se fier à nos souvenirs (favoriser observation directe car souvenirs sont impurs)
- négation du libre arbitre (on est soumis aux règles naturelles du corps, il n'y a pas d'âme)

38

john locke

- empiriste, opposant de Descartes
- tabula rasa, l'être humain ne possède que des processus de pensée à la naissance, vide de contenu
- défenseur de la démocratie
- idées sont le produit de la sensation ou de la reflexion, il faut privilégier l'observation directe
- défend l'associationnisme

39

locke : idée simple vs idées complexes

«je vois une pomme » = idée simple
«je vois une pomme ET une orange» = idée complexe (juxtaposition de deux objets, mis en correspondance)

40

associationnisme

être humain fonctionne morceau par morceau, idée par idée. nos connaissances s'acquièrent brique par brique pour former un édifice

41

conception de l'éducation de locke

- dit qu'il ne faut pas être affectueux
- il faut exposer les enfants au froid et à l'humidité pour les rendre plus resistants
- accepte l'idée de la punition corporelle mais ne l'encourage pas
- l'école doit être un plaisir
- il faut être sévère et strict mais pour le bien des enfants et de la société

42

sensualisme français

- rejoint l'empirisme anglais
- influencés par newton (s'intéressent aux forces qui agissent sur l'individu)
- s'opposent au rationalisme de Descartes
- toute forme d'idée est acquise

43

julien de la mettrie

- «l'homme est une machine» - que chair (matière), prouve qu'il n'y a pas d'âme
- ne reconnait aucune force morale particulière aux êtres humains
- compare les hommes aux singes
- être humain = machine qui réagit à des forces externes
- affirme que Descartes n'était pas réellement un dualiste

44

de la mettrie : de quoi dépend l'intelligence ? (3 facteurs)

1. taille du cerveau
2. complexité du cerveau
3. éducation reçue (avec une éducation suffisante, il serait possible d'apprendre à un singe de parler)

45

Étienne Bonnot de Condillac

- sensualiste très radical : dit que Locke accorde trop d'importance aux forces innées
- reconnait des capacités élémentaires de l'esprit
- se place du côté extreme de l'empirisme

46

quelles capacités bonnot de condillac attribue-t-il à l'esprit

- sentir
- se remémorer
- faire l'expérience du plaisir et de la douleur

(ex de la statue qui a des capacités d'odorat -- rappelle le béhaviorisme)

47

rationalisme

- l'esprit est actif (il manipule et ajoute aux données snesorielles)
- la pensée est déjà la et elle manipule les données
- importance de la déduction logique, de l'analyse, de l'argumentation et de l'intuition
- l'humain répond à des motifs rationnels
- il y a deja une grille présente dans le cerveau, dans laquelle les idées s'inscrivent

48

baruch spinoza

- théorie du double aspect
- panthéiste (dieu est partout), le diable fait partie de la même entité que dieu
- négation du libre arbitre
- défend une forme d'hédonisme qui est associée à la clarté de l'esprit
- motif = autoconservation

49

théorie du double aspect

êtres humains sont séparés en 2 versants (corps et esprit), ensemble tout en étant différents

50

malebranche

- d'accord avec Descartes pour la séparation du corps et de l'esprit
- mais croit en l'occationalisme

51

occationalisme

pont entre corps et esprit = dieu
intervention divine explique l'influence de l'esprit sur le corps

52

leibniz

- mathématicien
- rejete la conception empiriste de l'esprit
- défenseur du potentiel qui est révélé au cours de l'experience
- développe la monadologie
- conception corps esprit : harmonie préetablie
- décrit la loi de la continuité
- héritage aristotélicien (teinte spirituelle dans sa vision)

53

monadologie

- 2 mondes : le monde de la matière et le monde de la monade (particules d'esprit)
- particules de monades sont dans toutes leschoses qui existent
- différentes monades : propres au monde inanimé et propres au monde vivant
- les monades ont tendance à aller vers le plus grand degré de conscience qu'elles peuvent
- les monades qui composent les êtres humains font en sorte que nous pouvons être conscients de notre propre existence
- idées pas claires signifient que certaines de nos monades sont partagées avec le monde inanimé

54

loi de la continuité

- petites perceptions du monde externe s'accumulent
- nous avons un seuil de conscience
- accumulation de petites perceptions permettent de percevoir quelque chose
- aperception = perçu consciemment

55

kant

- rationaliste
- homme ritualisé dans son quotidien
- influencé par Hume (on ne peut pas statuer sur la causalité)
- présence de catégories de pensées innées et universelles
- l'humain qui utilise bien son potentiel rationnel est capable d'identifier les liens de cause à effet
- parle de la réalité noumenale
- importance de la déduction
- la société serait parfaite si on se laissait tous guider par des grands principes bien formulés (conscient que ce n'est pas possible)

56

le noumen

- l'être humain dispose de sa raison et de ses catégories de pensée
- les catégories de pensée, en contact avec le noumen créent des phénomènes
- si on réfléchit bien, les pensées qui émergent vont être à l'image du monde lui-même

57

hegel

- univers = unité interdépendante, tout est interconnecté = l'absolu
- connaissance est indisséquable (impossible d'étudier un élément sans étudier les liens avec les autres)
- propose le processus dialectique (thèse, antithèse, synthèse), qui permet d'évoluer vers l'absolu

58

romantisme

- sentiments irrationnels (émotions) sont centraux de l'expérience humaine
- s'opposent à la dissection (l'humain doit être étudié dans sa totalité)
- majorité des romantiques s'opposent à la science (exception : Goethe)

59

Rousseau

- noble sauvage = homme non corrompu par la société, suit ses sentiments
- l'homme nait bon, il est corrompu par la société
- volonté générale = innée, vivre avec les autres et réprimer nos instincts et sentiments
- auteur du contrat social

60

parallèle entre rousseau et hobbes

- les deux disent qu'il y a une tendance vers la vie en groupe
- différence : Hobbes dépeint les humains en tant qu’êtres égoïstes, avec des instincts nuisibles aux autres.

61

goethe

- être humain est constamment déchiré par ses passions
- Fait ressortir plein de dualité chez l’être humain (forces opposées : bien/mal, amour/haine).
- Le but de la vie consiste à intégrer ses forces. Dépeint des personnages déchirés, conflictualisés.

62

shopenhauer

- volonté : une force transcendante, omniprésente, qui est partout
- volonté de l'être humain : ne pas mourir (peur de la mort = motivation)
- intelligence = source de souffrance (êtres humains plus intelligents que les animaux --> souffrent plus)
- inspire Freud
- sublimation (défi de la mort, malaise comme carburant de la vie intellectuelle)
- déni de la mort
- importance de l’inconscient et de l’opposition entre les pulsions positives (intellectuelles, rationnelles) et les pulsions négatives (animales).

63

utilitarisme

= empirisme appliqué
- préconise le bien-être du plus grand nombre
- bon/mauvais jugé par les conséquences
- «principe de l'utilité»

64

principe de l'utilité

une action, afin d’être approuvée, doit contribuer à augmenter le bonheur des parties affectées par cette action.

65

jeremy bentham

-  Conception hédoniste. Les êtres humains ont la tendance d’aller vers ce qui est agréable et éviter ce qui est désagréable.
- défend les libertés individuelles
- veut séparer église et état
- projet de prisons panoptiques

66

existentialisme

- importance du sens de la vie et de la liberté de choisir
- caractère unique de chaque perosnne
- L’expérience et les sentiments personnels doivent servir de guides dans la conduite de la vie.

67

Kierkegaard

- subjectivité = vérité
- il est en relation d'amour avec dieu (mais sans passer par l'église)
- développe les stades de la liberté individuelle

68

stades de la liberté individuelle (kierkegaard)

1. stade esthétique (être humain se laisse guider par ses sens)
2. stade éthique (individu prend appui sur une doctrine préexistante)
3. stade religieux (individu assume pleinement sa liberté, suit ses propres règles)

69

nietzsche

- opposition des aspects apolliniens (rationnels) et dionysiaques (chaos, désordre passion) chez l'humain
- la science a tué Dieu
- volonté de puissance : surpasser Dieu
- ubermensch : humain qui n'est pas soumis aux contingences sociales, pensée libre et affranchie de tout système

70

james mill (associationnisme)

- analyse de l'association : puisqu'il s'agit d'idées complexes, elles sont réductibles en idées simples (on dit fer : on pense à son poids, sa couleur, etc)
- synthèse complete de l'associationisme
- conception de l'esprit fondée sur la physique de newton : expérience mentale est aussi prévisible que les phénomènes physiques

71

vision corps-esprit de james mill

épiphénoménologique

72

js mill

- fils de james mill
- un des pionniers du developpement de la psychologie en tant que science
- décrit la méthodologie qui peut être utilisée par toutes les sciences
- endosse l'utilitarisme de bentham (comme son pere)
- mais différence avec bentham : considère que certains plaisirs sont plus importants que d'autres (intellectuels>animaux)

73

chimie mentale (js mill)

= les idées élémentaires peuvent se fusionner et produire des idées totalement différentes des éléments qui la composent
- fonctionnement automatique

74

js mill : la science de l'ethologie

- s'intéresse aux différences individuelles
- au contraire de la science de la nature humaine (s'intéresse aux caractéristiques communes aux humains)

75

js mill : le sexisme

- milite en faveur de l'émancipation de la femme
- le sexisme utilise souvent la loi naturelle (femelles biologiquement inférieures) ou des croyances religieuses pour se justifier

76

hemholtz

- matérialiste
- applique aux êtres vivants (grenouilles) le principe de conservation d'énergie
- mesure la vitesse de l'influx nerveux
- affirme que c'est une expérience passée de l'observateur qui transforme la sensation en perception
- théorie empirique de la perception et sensation (mais considère quand même que l'esprit est actif)

77

hemholtz et kant

- hemholtz affirme que les catégories de pensées (que kant considère innées) sont en fait issues de l'expérience
- les 2 s'entendent pour dire : le sujet qui perçoit transforme son expérience sensorielle

78

différence entre helmholtz et les sensualistes et empiristes anglais

- considère que l'esprit est actif (point de vue empiriste = esprit passif)
- helmholtz : tâche de l'esprit = construire une conception fonctionnelle de la réalité à partir d'infos incomplètes issues des sens

79

alfred binet

- s'intéresse à l'évaluation de l'intelligence
- n'accepte pas le nativisme associé à la vision rationnaliste
- l'hérédité impose une limite supérieure aux enfants
- l'orthopédie mentale pourrait améliorer les facultés des enfants

80

échelle de binet et simon

- reflète que l'intelligence est formée de plusieurs habiletés
- des résultats médiocres ne signifient pas nécessairement que l'enfant souffre d'une déficience intellectuelle (il faut s'assurer que l'enfant était en bonne santé et motivé et qu'il comprend bien le français, au moment du test)
- permet de déterminer l'age mental (selon william stern)

81

QI

- proposé par william stern
- il faut diviser l'âge mental par âge chronologique et l'appeler QI
- binet s'oppose à l'emploi d'un QI pcq considère que l'intelligence c'est trop complexe pour etre représenté par un nombre