D. TROUBLES NEVROTIQUES Flashcards Preview

Sémiologie & Psychopathologie_PSYL2_DLS > D. TROUBLES NEVROTIQUES > Flashcards

Flashcards in D. TROUBLES NEVROTIQUES Deck (96)
Loading flashcards...
1

Dans la nosographie classique, la définition générale des troubles névrotiques s'effectue de façon vague et négative, par opposition aux troubles psychotiques. Précisez.

 dans les troubles névrotiques, l'adaptation à la réalité est relativement conservée de même que le sentiment d'identité. (En particulier, le sujet ne présente pas d'idées délirantes) ;
 le sujet névrosé a conscience de ses symptômes : il reconnaît ce qui est pathologique chez lui et s'en plaint.

2

Bien que ces deux critères suggèrent une gravité le plus souvent moindre que dans les psychoses, les troubles névrotiques peuvent entraîner une {... ...} et de profondes {...} de la vie sociale.

Bien que ces deux critères suggèrent une gravité le plus souvent moindre que dans les psychoses, les troubles névrotiques peuvent entraîner une {souffrance extrême} et de profondes {perturbations} de la vie sociale.

3

Par ailleurs, si le sujet se plaint de ses symptômes, cela ne veut pas dire qu'il en appréhende l'origine, ces symptômes étant un {... ...} entre l'angoisse et les processus de défense.

{compromis inconscient}

4

Afin de préciser cette définition générale, il est tentant de recourir à des critères psychopathologiques. En effet, le plus souvent les symptômes névrotiques sont le produit d'une angoisse de {...} liée à des conflits entre {...} et {...} : une {... ...} ou un {... ...} est écarté du psychisme conscient et revient de façon détournée sous la forme de {...}.

Afin de préciser cette définition générale, il est tentant de recourir à des critères psychopathologiques. En effet, le plus souvent les symptômes névrotiques sont le produit d'une angoisse de {culpabilité} liée à des conflits entre {désirs} et {interdits} : une {intuition érotique} ou un {fantasme agressif} est écarté du psychisme conscient et revient de façon détournée sous la forme de {symptômes}.

5

Cependant, les symptômes névrotiques ne surviennent pas nécessairement sur un terrain de structure névrotique caractérisée par l'{... de ...}.

{l'angoisse de culpabilité}

6

Les symptômes névrotiques peuvent notamment constituer des défenses contre une angoisse de {...} préservant d'un {... ...}, au moins provisoirement.

Les symptômes névrotiques peuvent notamment constituer des défenses contre une angoisse de {morcellement} préservant d'un {effondrement psychotique}, au moins provisoirement.

7

Ou bien les manifestations névrotiques peuvent refléter un mode de défense {...} au cours d'une dépression survenant sur un terrain {d'... ...}.

Ou bien les manifestations névrotiques peuvent refléter un mode de défense {temporaire} au cours d'une dépression survenant sur un terrain {d'organisation limite}.

8

Au-delà des symptômes névrotiques, il importe donc d'étudier {l'... ... ...-...}.

{l'organisation psychique sous-jacente}

9

Quand parle-t-on de « névrose » dans la nosographie classique ?

Dans la nosographie classique, on parle surtout de « névrose » lorsque les symptômes névrotiques sont associés à une personnalité pathologique, mais la plupart des symptômes névrotiques surviennent en fait en dehors d'un tel terrain.

10

Pourquoi paraît-il préférable à Arnaud Plagnol de décrire les troubles névrotiques en termes de syndromes ?

Il paraît préférable à Arnaud Plagnol de décrire les troubles névrotiques en termes de syndromes car ceux-ci ne préjugent par eux-mêmes ni d'un type d'organisation psychique, ni d'un type de personnalité.

11

I. Syndromes anxio-phobiques
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Qu'est-ce qui différencie l'angoisse de la peur ?

L'angoisse (ou l'anxiété) peut être définie comme un sentiment de menace non fondé objectivement par opposition à la peur.

12

I. Syndromes anxio-phobiques
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
En fait nous explique Arnaud Plagnol, l'angoisse est l’émotion psychique par excellence c'est-à-dire ce qui met en mouvement la {...}, reflet de son {...} constitutive liée à la {...} de la mémoire subjective.

En fait nous explique Arnaud Plagnol, l'angoisse est l’émotion psychique par excellence c'est-à-dire ce qui met en mouvement la {psyché}, reflet de son {ambiguïté} constitutive liée à la {complexité} de la mémoire subjective.

13

I. Syndromes anxio-phobiques
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
L'angoisse a donc une valeur de {...} souvent {...} et ne devient pathologique que si les défenses qu'elle suscite enferment le sujet dans la {...}.

L'angoisse a donc une valeur de {mobilisation} souvent {créatrice} et ne devient pathologique que si les défenses qu'elle suscite enferment le sujet dans la {répétition}.

14

I. Syndromes anxio-phobiques
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
L'angoisse est présente dans tout trouble psychique, soit directement exprimée dans les {...}, soit à l'arrière-plan lorsqu'elle est masquée par les {...}. Cependant, il arrive que l'angoisse domine l'ensemble du {... ...}, ce qui est le cas dans les syndromes anxio-phobiques.

L'angoisse est présente dans tout trouble psychique, soit directement exprimée dans les {symptômes}, soit à l'arrière-plan lorsqu'elle est masquée par les {défenses}. Cependant, il arrive que l'angoisse domine l'ensemble du {tableau clinique}, ce qui est le cas dans les syndromes anxio-phobiques.

15

I. Syndromes anxio-phobiques
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
En quoi la réalité clinique diffère-t-elle selon Arnaud Plagnol concernant les syndromes bien caractérisés évoqués dans son cours ?

Les nosographies isolent quelques syndromes bien caractérisés évoqués par Arnaud Plagnol dans son cours. Cependant, indique-t-il d'emblée, la réalité clinique est plus complexe, les syndromes intermédiaires ou les associations étant bien plus fréquents que la survenue isolée d'un de ces syndromes caractérisés.

16

I. Syndromes anxio-phobiques
a. Crise d'angoisse et trouble panique
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Une crise d'angoisse (ou attaque de panique) survient par définition brutalement, avec le développement en quelques minutes d'un sentiment de {...} ou de {... ...} échappant à la {...} : crainte d'une catastrophe, de devenir fou, de mourir, de perdre le contrôle de soi…

Une crise d'angoisse (ou attaque de panique) survient par définition brutalement, avec le développement en quelques minutes d'un sentiment de {malaise} ou de {menace intense} échappant à la {réassurance} : crainte d'une catastrophe, de devenir fou, de mourir, de perdre le contrôle de soi…

17

I. Syndromes anxio-phobiques
a. Crise d'angoisse et trouble panique
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Des signes somatiques bien connus sont le plus souvent présents. Lesquels ?

Pâleur, sensation d'étouffement, palpitations, vertiges, céphalées, sueurs, tremblements, sécheresse de la bouche, nausées, vomissements…

18

I. Syndromes anxio-phobiques
a. Crise d'angoisse et trouble panique
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Décrivez le cercle vicieux caractéristique du trouble panique.

Le sujet garde une conscience critique du caractère non fondé de sa crainte, mais cela ne le rassure pas, au contraire : il s'angoisse d'être angoissé, et ce cercle vicieux peut induire un sentiment de dépersonnalisation, voire des troubles du comportement ou des accidents organiques.

19

I. Syndromes anxio-phobiques
a. Crise d'angoisse et trouble panique
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le {...} est atteint rapidement, et la crise ne dure pas plus de quelques heures, laissant un souvenir pénible avec {l'...} d'un nouvel épisode, avec parfois le développement d'une {...} secondaire.

Le {paroxysme} est atteint rapidement, et la crise ne dure pas plus de quelques heures, laissant un souvenir pénible avec {l'appréhension} d'un nouvel épisode, avec parfois le développement d'une {agoraphobie} secondaire.

20

I. Syndromes anxio-phobiques
a. Crise d'angoisse et trouble panique
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Dans le trouble panique, quand surviennent les crises d'angoisse ?

Dans le trouble panique, les crises d'angoisse surviennent à répétition, de façon imprévisible, sans facteur déclenchant net.

21

I. Syndromes anxio-phobiques
b. Anxiété généralisée
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Qu'est-ce qui caractérise l'anxiété généralisée sur le plan de la durée ?

Dans l'anxiété généralisée, les sujets gardent un fond d’anxiété permanent pendant plusieurs mois ou années, si ce n'est toute leur vie.

22

I. Syndromes anxio-phobiques
b. Anxiété généralisée
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Quelle est la cause de cette angoisse ?

Cette angoisse est « flottante » ou « libre », n'étant pas liée à un souci bien précis, mais elle peut se polariser transitoirement sur une situation plus déterminée comme la crainte d'un malheur pour un proche.

23

I. Syndromes anxio-phobiques
b. Anxiété généralisée
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le sujet a-t-il conscience de l'absurdité de ses craintes ?

Le sujet a conscience de l'absence de danger objectif mais ne peut s'empêcher de ressentir un sentiment d'insécurité.

24

I. Syndromes anxio-phobiques
b. Anxiété généralisée
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Quels sont les symptômes témoignant que le sujet est dans un état d'anxiété généralisée ?

Cet état s'accompagne de difficultés de concentration, d'irritabilité, d'hypervigilance, d'insomnie. Outre une tension musculaire constante, le sujet peut présenter des somatisations variées.

25

I. Syndromes anxio-phobiques
b. Anxiété généralisée
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Les décompensations {...} ou les conduites {...} secondaires sont fréquentes.

Les décompensations {dépressives} ou les conduites {addictives} secondaires sont fréquentes.

26

I. Syndromes anxio-phobiques
b. Anxiété généralisée
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La classique névrose d'angoisse associe {... d'...} et {... ...}.
En fait, tous les {.../...} existent entre ces deux syndromes.

La classique névrose d'angoisse associe {crises d'angoisse} et {anxiété généralisée}.
En fait, tous les intermédiaires/associations existent entre ces deux syndromes.

27

I. Syndromes anxio-phobiques
c. Phobies
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Définissez la phobie.

Une phobie se définit comme la crainte d'être en présence d'une situation extérieure déterminée, dénuée de dangerosité objective : l'angoisse est ici « liée » à un stimulus extérieur précis.

28

I. Syndromes anxio-phobiques
c. Phobies
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le sujet phobique a-t-il conscience du caractère excessif de son appréhension ?

Le sujet phobique a conscience du caractère excessif de son appréhension mais ne peut la surmonter.

29

I. Syndromes anxio-phobiques
c. Phobies
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Une crise d'angoisse se déclenche en cas de confrontation à la situation redoutée, ce que le sujet anticipe, d'où l'adoption de {... d'...}, s'étendant progressivement et pouvant devenir très {...}.

Une crise d'angoisse se déclenche en cas de confrontation à la situation redoutée, ce que le sujet anticipe, d'où l'adoption de {conduites d'évitement}, s'étendant progressivement et pouvant devenir très {invalidantes}.

30

I. Syndromes anxio-phobiques
c. Phobies
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le recours à des objets {...} permet souvent au sujet d'affronter la situation.

{contraphobiques}