Laxatifs Flashcards Preview

PHA-1023 Système Digestif exam #2 > Laxatifs > Flashcards

Flashcards in Laxatifs Deck (38)
Loading flashcards...
1

Quelle est la différence entre une constipation primaire et secondaire?

• Primaire : idiopathique
• Secondaire : liée à Rx ou pathologies

2

Quels sont les critères de diagnostic d'une constipation fonctionnelle chronique?

Présence d'au moins 2 critères et pendant > 12 sem dans la dernière année : (>25% du temps)
• Effort pour déféquer
• Selles dures
• Sensation d’évacuation non complète
• Sensation d’obstruction anorectale
• Manœuvres manuelles

3

Pour quelle catégorie de laxatif est-il très important de débuter à de petites doses?

Les agents de masses. Si l'on commence avec une grande dose, le patient va ressentir ++ d'inconforts intestinaux (ballonnements et diarrhée) qui auront alors un impact sur l'adhésion

4

Quel est le mécanisme d'action des agents de masse?

Gonflement au contact de l’eau =
↑ masse fécale = stimulation du réflexe de défécation

5

Quel est le traitement initial de constipation simple fonctionnelle?

Les agents de masse, plus particulièrement le psyllium. L'usage à long terme est sécuritaire.

6

Quand faut-il éviter les agents de masse?

- en présence de fécalome
- si effet rapide nécessaire
- chez les personnes âgées
- patients en restriction hydrique
- si prise d'opiacés
- attention sucre chez diabétiques
*espacer de 2h avec autres Rx

7

Mécanisme d'action des agents émollients

1. ↓ tension de surface eau/ lipides = lipides incorporés ds selles = ramollit les selles
2. Stimule sécrétion eau + électrolytes

8

Indications des émollients

- Laxatif doux pr constipation légère
- En combinaison avec stimulant lors de prise d'opiacés
- Prévention lors de voyages
- Pr ramollir selles lors de fécalome
- Pour éviter efforts à la défécation (ex : post-chirurgie, fissures)

9

Quelles sont les précautions avec les agents émollients?

Il ne faut pas associer le docusate avec l'huile minérale. En effet, cela représente une interaction où l'absorption d'huile minérale sera augmentée ce qui peut causer une toxicité hépatique (réactions granulo-mateuses au foie, rate)

10

V ou F - Chez un patient souffrant d'HTA, il faut privilégier le docusate calcique plutôt que sodique.

Faux. Le contenu en sodium dans les comprimés est insuffisant pour être problématique.

11

Mécanisme d'action des agents lubrifiants

1. ↑ rétention liquide ds intestins
2. Lubrifie selles + muqueuses
3. ↑ masse fécale

12

Indications des agents lubrifiants

- 2e ligne vu la tolérance et les risques
- Constipation aiguë/ occasionnelle (PAS chronique)
- Tx d’appoint (au besoin) favorisé
- Éviter à long terme (max 7jrs)
- Ramollir selles si fécalome
- Lorsqu'une baisse de l'effort à la défécation est recherché

13

Quand éviter les agents lubrifiants

- constipation chronique
- chez les personnes âgées et les enfants (risque d'aspiration bronchique)
- si utilisation d'émollients
- si prise de warfarine

14

quelles sont les particularités concernant le moment de prise des agents lubrifiants?

- Jamais au coucher, car risque d'aspiration bronchique
- Pas avec les repas, car peut diminuer l'absorption des vitamines liposoblubles

15

Quel type d'huile minérale ne doit pas être administrée per os?

L'huile minérale légère, qui est utilisée seulement pour les préparations stériles ophtalmiques, otiques ou topiques

16

Mécanisme d'action des agents stimulants

1. ↑ péristaltisme
2. Irritation directe de la muqueuse
3. Effet sur plexus nerveux + muscles lisses intestins
4. ↓ absorption eau = ↑ liquide intestinal
5. Distension physique rectale (supp. bisacodyl)

17

Indications des agents stimulants

- 1er choix en prévention constipation associée aux opiacés (sennosides + émollients)
- 2e choix pour constipation aigue (usage court terme)
- Préparations évacuantes avant examen

18

quand éviter les agents stimulants

- pas Tx de constipation chronique (sauf si prise opiacés)
- si obstruction intestinale
- si constipations depuis plusieurs jours
- attention antiacides et co entéro-solubles de Bisacodyl

19

mécanisme d'action des agents salins (aussi appelés agents osmotiques)

Effet hyperosmotique des ions = rétention d’eau = stimulation directe + ↑ péristaltisme

20

Quel est le mécanisme d'action du suppositoire de glycérine?

(agent osmotique) effet hygroscopique + irritation locale = appel

21

Quel est le mécanisme d'action du lactulose?

(agent osmotique) dégradation en acides organiques par bactéries → effet osmotique = ↑ eau + ramollit selles

22

mécanisme d'action du PEG sans électrolytes

Agent osmotique = rétention eau = ramollit selles + ↑ péristaltisme (pas absorbé donc pas effet sur électrolytes)

23

Posologie des PEG sans électrolytes

17g DIE dans 240ml de liquide (dans moins de liquide selon certaines références, en pratique parfois BID)

24

quand faut-il éviter les lavements et les suppositoires?

si neutropénie (car porte d’entrée pour infection) ou fissures anales

25

Qu'est-ce que le Méthynaltrexone (Relistor)?

Antagoniste sélectif des récepteurs opioïdes u périphériques.
Indications :
- Constipation reliée aux opiacés
- Tx de secours si réponses insuffisantes aux laxatifs
(non-remboursé RAMQ)

26

Qu'est-ce que le Prucalopride (Resotran)?

- Agoniste sélectif des récepteurs 5HT4 ce qui ↑ péristaltisme et mvts de propulsion
- Indiqué pour la constipation chronique chez les femmes n'ayant pas répondu aux laxatifs

27

Qu'est-ce que le Linaclotide (Constella)?

- Agoniste sélectif de la guanylate cyclase de type C
- Tx côlon irritable avec constipation
- Tx constipation idiopathique chronique
- ↑ liquides intestins, ↑ transit, ramollit et ↑ fréquence selles, analgésique

28

Délai action du PEG + électrolytes

0,5-1h

29

Délai action du docusate

12-72h

30

Délai d'action du lactulose

24-48h