Micro 28 Flashcards Preview

SF3 exam 2 🍒🍒🍒 > Micro 28 > Flashcards

Flashcards in Micro 28 Deck (28):
1

définition d'une infection nosocomiale

infection acquise dans un établissement du réseau de santé --> soins aigu, soins de longue durée, soins ambulatoires et soins à domiciles

2. plus de 48h après l'admission jusqu'à 7 jours ( ou plus) après la sortie

2

ampleur du problème des infections nosocomiales ? morbidité / mortalité

environ 4% au québec mènent au décès

conséquences : coûts augmentés, plus de rx prescrits, séjour dans l'établissement de santé plus long

3

modes de transmission des pathogènes acquis en hôpital

moyen qu'ont les micro-organismes pour atteindre l'hôte

1. par contact directe ou indirecte

2. par gouttelette

3. par voie aérienne

4

qu'est ce qu'on entend par "pratique de base" ?

principe selon lequel tous les usagers sont infectieux : 3 volets =
1. lavage des mains

2. hygiène et étiquette respiratoire

3. port de l'équipement de protection personnelle (EPP)

5

nommer les 4 types de lavages de mains

1. lavage hygiénique (eau, savon)

2. antiseptique (eau, savon avec agent antiseptique)

3. friction hydro-alcoolique (FHA) avec une solution hydro-alcoolique (SHA)

4. antiseptique chx (eau et savon antiseptique ou SHA)

6

utilité du lavage hygiénique

flore résidente inchangée ou flore transitoire réduite de bcp

7

utilité du lavage antiseptique

flore résidente réduite et flore transitoire détruite

8

utilité du lavage FHA

flore résidente réduite de bcp et flore transitoire détruite

9

utilité du lavage antisepsie chx

flore résidente détruite et flore transitoire détruite

10

précautions additionnelles et indications

1. hygiène et étiquette respiratoire: toutes les personnes qui entrent dans un établissement de soins et qui présente des symptômes d'infection des voies respiratoires (port du masque + hygiène des mains)

2. port de l'équipement de protection personnelle (EPP):
-gants: contact avec du sang/liquides organiques , sécrétions, muqueuses/peau non intacte

-blouse: protège contre les éclaboussures

-masque

-protection oculaire

11

nommer les 5 infections nosocomiales les plus fréquentes

1. infection urinaire

2. infections du site opératoire

3. infections de cathéter intravasculaires

4. pneumonie associée au ventilateur (PAV)

5. diarrhée associée à C.difficile

12

caractéristiques de l'infection urinaire

représente 40% des infections nosocomiales

facteurs de risque : sexe féminin, âge avancé, diabète, SONDE, absence d'antibiothérapie, bris d'asepsie

peut avoir des complications importantes

prévention : réduire les sondes, procédures standardisées de pose et entretien , sac collecteur plus bas que la vessie , retirer la sonde dès que possible

13

caractéristiques de l'infection du site opératoire

au site d'incision ou profonde au site opératoire

entre 1 et 4 % des patients opérés

facteurs de risque: immunosuppression, état nutritionnel pauvre/obésité, âge, diabète, facteurs liés à la maladie actuelle

complications comme la formation d'abcès ou la bactériémie possibles

prévention: mesure préop et op (eviter le rasage de la zone d'incision, optimiser le contrôle des comorbidités, etc. )

14

caractéristiques des infections de cathéter intravasculaires

infection locale ou systémique en lien avec la présence d'un cathéter intravasculaire

fréquence à la baisse même si nb de cathéter posés augmente

facteurs de risque : calibre du cathéter, installation d'urgence, durée de l'installation, qualités des soins au site d'insertion

complication comme cellulite, abcès, phlébite septique,
bactériémie, endocardite

prévention : contrôler les infections à un autre site , procédure standardisée, retrait du cathéter dès que possible

15

caractéristiques des PAV

patient aux soins intensifs intubé et ventilé depuis plus de 48h

fréquence 3-2%

facteurs de risque durée de l'intubation, inhalation, irrtitation , etc.

complications : taux de mortalité entre 20-60% dépend de plusieurs facteurs

prévention: usager en position semi assise, procédures standardisées , hygiène buccale, diminuer les séddatifs dès que possible

16

caractéristiques de la diarrhé associée à C. difficile

3 selles liquides ou molles et + / 24h chez un patient qui a été hospitalisé dans les 2 derniers mois, toxine de la c.difficile est positive

fréquence: en aug dans les pays industrialisés

facteurs de risque : antibios dans les 2 derniers mois (fluoroquinolones et céphalosporines) , hospitalisation dans les 2 derniers mois, âge avancé, co-morbidités

complications : peut aller jusqu'au décès

prévention : hygiène des mains, thermomètres jetables, nettoyage des lieux physiques, dépistage rapide, limiter l'utilisation de certains antibios, éviter l'hospitalisation

17

nommer et expliquer les 4 volets principaux d'un programme de prévention PPCI en milieu hospitalier

1. surveillance épidémiologique : collecte, analyse, interprétation, diffusion de données sur les infections nosocomiales + élaboration d'un plan d'action si nécessaire

2. gestion éclosions : investigation si on voit une hausse significative de l'incidence d'une infection (trouver la source, les facteurs qui ont contribués ,rapport d'éclosion, mise en place des mesures et des correctifs)

3. politique et procédures : écrits qui encadrent la pratique de l'équipe de prévention et contrôle des infections

4. évaluation des compétences ; ex. retour sur l'observance du lavage de mains

18

énumérer les éléments de la chaîne de transmission

1. personne hôte

2. source/ réservoir

3. agents infectieux

4. mode de transmission

19

expliquer un peu le mode de transmission par contact

implique un contact peau à peau avec le transfert physique de micro-organismes d'une personne infectée à une personne hôte

20

expliquer un peu le mode de transmission par contact indirect

implique le contact de la personne hôte avec un objet ou une surface contaminée présent dans son environnement

21

expliquer un peu la transmission par gouttelettes

implique le transfert de micro-organismes à une autre personne par l'entremise de grosses gouttelettes infectieuses (plus grandes ou égales à 5 microns) qui originent de l'oro-pharynx

distance de 2 m avec force

22

expliquer un peu la transmission par voie aérienne (gouttelettes aéroportées)

transfert de micro-organismes à une autre personne par l'entremise de petites gouttelettes (< 5 microns) qui demeurent en suspensions dans l'air pour de longues périodes

23

expliquer un peu la transmission mixte

agents infections qui peuvent se transmettre de plus d'une façon : gouttelette /contact ou aérienne/contact

24

précautions additionnelles pour les infections transmissibles à contact et exemples

blouse + gants

ex. c.difficile , ERV, gale

25

précautions additionnelles pour les infections transmissibles à gouttelettes et exemples

masque

ex. influenza, rhinovirus, coqueluche

26

précautions additionnelles pour les infections transmissibles par voie aérienne et exemples

masque à haut pouvoir filtrant

ex. tuberculose pulmonaire ou laryngée, rougeole

27

précautions additionnelles pour les infections mixtes gouttelettes/contact et exemples

blouse + masque + gants

ex. pneumonie à SARM , infection invasive à streptocoque groupe A , gastroentérites virales

28

précautions additionnelles pour les infections mixtes aérienne/contact et exemples

blouse + masque à haut pouvoir filtrant + gants

ex. varicelle , zona disséminé