Physiologie (neuro) Flashcards Preview

SF1 > Physiologie (neuro) > Flashcards

Flashcards in Physiologie (neuro) Deck (26)
Loading flashcards...
1

Synapse électrique (description + localisation)

- Les potentiels d'action se propagent directement à travers des jonctions communicantes (avantage : synchronisation et rapidité)
- Localisation : SNC, muscles cardiaques, muscles lisses des viscères, embryon

2

Synapse chimique (description + localisation)

- Cellules séparés par fente synaptique
- Signal électrique converti en signal chimique
- Localisation : jonction neuromusculaire

3

Parmi Na+, K+, Cl- et Ca(2+), quels sont extracellulaires?

Na+, Ca(2+), Cl-

4

Poteniel de repos

Différence de potentiel de part et d'autre de la membrane cellulaire au repos
Intérieur négatif
Extérieur positif
Neurone : -70 mV

5

Origine du potentiel de membrane (3)

1) Pompe Na+/K+ éjecte plus d'ions Na+ à l'extérieur qu'elle ne ramène de K+ à l'intérieur (3 Na+ contre 2K+)
2) perméabilité membranaire au K+ >>>> perméabilité membranaire au Na+
3) Anions captifs du cytoplasme (protéines, phosphates)

** le potentiel de membrane est du seulement à la répartition inégale des ions entre le cytoplasme et le liquide extracellulaire → le liquide extracellulaire et le cytosol sont neutres

6

Potentiel gradué

- Faible déviation du potentiel de repos (dépolarisation = moins négatif, hyperpolarisation = plus négatif)
- Variable, courte distance, décrémentiel (intensité diminue)

7

Types de canaux ioniques qui peuvent engendrer de potentiels gradués (2)

- ligands-dépendants
- mécanos-dépendants

8

Potentiel d'action

- Bréve inversion du potentiel de membrane
- Seulement dans les cellules exitables (neurones et myocytes)
- Se produit lorsqu'un stimulus dépolarise la membrane plasmique jusqu'au seuil d'excitation
- Canaux ioniques : canal Na+ voltage dépendant (NaV) et canal K+ voltage-dépendant (KV)
- Tout ou rien

9

Conformations du canal NaV
Au repos, activé, inactivé

Au repos : barrière d'activation fermée (extracellulaire)

Activé : 2 barrières ouvertes, Na+ traverse filtre de sélectivité

Inactivé : barrière d'inactivation fermée (intracellulaire)

10

Conformation du canal KV

Au repos : fermé par l'unique barrière d'activation intracellulaire

Activé : ouvert, K+ traverse filtre de sélectivité

11

Seuil d'excitation

- Intensité minimale du stimulus pour produit un potentiel d'action et entraîner l'ouverture des canaux Na+

12

Intégration des PPS (sommes) au cône d'implatation :
PPSE infraliminaire, sommation temporelle, spatiale

C'est la somme des stimuli qui va déterminer s'il y a un potentiel d'action
PPSE infraliminaire : < seuil d'excitation
Sommation temporelle : même neurone Pré-S, décharges rapprochées
Sommation spatiale : différents neurones Pré-S, décharges synchrones

13

Phase du potentiel d'action

- Dépolarisation
- Repolarisation
- Période réfractaire

14

La dépolarisation (4 étapes)

1) La dépolarisation de la membrane entraîne l'ouverture de la vanne d'activation des NaV (par changement conformation) ce qui augmente la perméabilité de la membrane et l'entrée du Na+
2) L'entrée du Na+ accentue la dépolarisation et entraîne l'activation de nouveau canaux Na+
3) Potentiel de membrane de moins en moins négatif puis positif
4) La dépolarisation provoque la fermeture de la vanne d'inactivation des NaV

15

La repolarisation ou phase précoce

1) La dépolarisation provoque le changement de conformation de KV ce qui entraîne l'ouverture (lente) de leur vanne d'activation (en même temps que les NaV se ferment)
2) Le ralentissement de l'entrée de Na+ et l'accélération de la sortie de K+ vont rétablir le potentiel de repos
3) La repolarisation entraîne l'ouverture de la vanne d'inactivation des canaux

16

Période réfractaire (définition + 2 types)

Période requise pour qu'une cellule excitable redevienne apte à engendrer un autre potentiel d'action

Période réfractaire absolue et relative

17

Période réfractaire absolue

- 2e PA impossible
- de NaV au repos jusqu'à NaV inactivé (vanne d'activation fermée à vanne d'inactivation ouverte)
- 0,4 a 4 ms

18

Période réfractaire relative

- Seuil d'excitation plus élevé (PA possible mais nécessite stimulus plus important)
- Canaux Na+ inactivés/au repos
- Canaux K+ ouverts

19

Propagation du potentiel d'action dans les neurones

dépolarisations (potentiels gradués) produites par canaux ligands ou mécano dépendants au dendrites → zone gâchette (cône d'emergence) riche en canaux Na+ et K+ → PA si seuil d'excitation atteint → axone (PA dans une seule direction)

20

Conduction continue

Propagation d'un PA dans un axone non-myélinisé
0,5 à 2 ms (relativement lent)

21

Conduction saltatoire

Propagation d'un PA dans un axone myélinisé
- courant circule à travers la membrane dans les noeuds de Ranvier
- entre les noeuds, le courant circule dans le liquide intracellulaire (PA saute d'une noeud à l'autre)
- rapide, économique (moins d'ATP pour les pompes)

22

Mécanisme de transmission (synapse chimique)

1) Arrivée PA au bouton terminal provoque changement conformation canal Ca2+ (voltage dépendant) ce qui entraîne leur ouverture
2) Entrée de Ca2+ déclenche (par protéine SNARE) exocytose des vésicules contenant les neurotransmetteurs (NT) (ACh : acéthylcholine) dans le fente synaptique
3) NT se lient à leur récepteurs et ouvrent des canaux ioniques générant un PPS

23

Potentiel d'action musculaire

1) ACh de le fente synaptique se lie aux canaux ioniques ligand-dépendants de la membrane du myocyte et les ouvre
2) Potentiel de plaque motrice (PPM) : dépolarisation causée par l'ouverture des canaux ioniques ligand-dépendant
3) PPM se propage dans les deux directions et provoque l'ouverture des NaV ce qui engendre le PA
4) Le PA se propage vers chaque extrémité du myocyte (3-5 m/s
5) Le PA entraîne la libération d'ions Ca2+ du réticulum sarcoplasmique

24

Où se fait la synthèse des neurotransmetteurs?

NT polypeptidiques : Corps cellulaire
petits NT : terminaison axonale

25

Trajet de l'acéthylcholine (ACh)

Acétyl-CoA + Choline + enzyme ChAT → ACh → ACh + ATP + enzyme VAChT → ACh dans vésicule synaptique → exocytose → récepteur nicotinique (jonction neuro-musculaire) OU récepteur muscarinique (GPCR du SNA) → AChE (dégradation) sur membrane postsynaptique → choline + acétate → choline recapturé par choline transporter (CHT1) → cycle recommence

ChAT (ou CAT) : choline acétyltransférase
VAChT : vesicular Ach transporter
AchE : acetylcholinesterase

26

Mécanisme d'action de la toxine botulinique (botox)

Elle s'attaque aux protéines SNARE et les dégrade