Physiologie (osmose) Flashcards Preview

SF1 > Physiologie (osmose) > Flashcards

Flashcards in Physiologie (osmose) Deck (37)
Loading flashcards...
1

Mécanisme employé par les molécules d'eau pour traverser la membrane plasmique?

Diffusion simple par aquaporines (AQP)

2

Caractéristiques des aquaporines

- Diffusion (aucune énergie requise autre que énergie cinétique)
- Aucun contact entre la protéine et les molécules d'eau
- Pores ne subissent aucun changement de conformation
- Passage continuellement ouvert et bidirectionnel
- Haut capacité
- Sélectivité (diamètre, forme, charges, interactions)

3

Description de l'osmose

Flux net de molécules d'eau entre deux compartiments
- L'eau se comporte comme un soluté
- Plus il y a de collisions (conc. eau + élevée), le plus flux net est élevé

4

Calcul d'osmoles à partir de la concentration (g/L) et de la masse molaire

1) Conversion de la concentration (g/L) en moles par litre (division par la masse molaire)
2) Conversion en millimoles/L (x1000)
3) Conversion en milliosmoles/L (x1 si aucune dissociation)
4) Correction pour le plasma (1L plasma = 930 mL eau) (x1000/930)

Le flux net d'H2O se déplace de la concentration en osmoles plus élevée vers la plus faible

5

Milliéquivalents (méq/L)

Quantité d'ions requise pour annuler la charge d'un ion monovalent de charge opposée
Ion monovalent : une seule charge (ex. Na+) où 1 méq/L = 1 mmol/L
Ion divalent : 2 charges (ex. Ca(2+) où 1 méq/L = 0,5 mmol/L

6

Concentration osmotique

En fonction du nombre de molécules (et NON la masse)

7

Osmolarité d'un compartiment

Concentration totale de toutes les particules de soluté (milliosmoles/L)
Lorsque le solvant est de l'eau, l'osmolarité (mOsm/L de solution) = l'osmolalité (MOsm/kg de solvant)

8

Osmolarité plasmatique

- Na+ (142 mmol/L) x2
- Glucose (5,6 mmol/L)
- Urée (4 mmol/L)
Total de 293,6 mOsm/L

Hyperosmolaire >350 mOsm/L

9

Étapes du contrôle de l'osmolarité sanguine (soif)

1) Stimuli majeur (hause de l'osmolarité sanguine ou bouche sèche)
Stimuli mineur (baisse pression artérielle ou angiotensine II)
2) Centre hypothalamique de la soif stimule la sensation de soif
3) Ingestion d'eau ; l'eau humidifie la bouge et la gorge, étire l'intestin et l'estomac
4) Absorption d'eau par le tube digestif
5) Baisse de l'osmolarité sanguine

10

Étapes du contrôle de l'osmolarité extracellulaire (ADH)

1) Déficit H2O
2) Hausse de l'osmolarité extracellulaire
3) Sécrétion ADH
4) Hausse de l'ADH plasmatique
5) Hausse de la perméabilité des tubules distaux et collecteurs pour H2O
6) Hausse de la réabsorption H2O
7) Baisse de l'excrétion H2O

11

Localisation tissulaire de AQP2

Reins, canal déférent

12

3 critères par lesquels se distinguent les aquaporines

- Distribution tissulaire
- Localisation membranaire
- Molécule transportée

13

Ordre des tubules rénaux

Filtrat --> tubule contourné proximal --> anse du néphron --> tubule contourné distal --> tubule rénal collecteur

14

Aquaporines dans le tubule contourné proximal

AQP1, AQP7, AQP8

15

Aquaporines dans l'anse du néphron

AQP1

16

Aquaporines dans le tubule contourné distal

Aucun

17

Aquaporines dans le tubule rénal collecteur

AQP2, AQP3, AQP4

18

Fonctionnement de l'ADH

- Se lie a son récepteur sur la membrane plasmique
- Le récepteur active le second messenger AMPc
- Provoque la phosphorylation de l'AQP2 (sur des vésicules)
- AQP2 s'insère sur la membrane plasmique des cellules des tubules collecteurs
- La réabsorption d'eau augmente

19

Comment expliquer la diarrhée chez une personne intolérente au lactose?

Le lactose est un sucre composé de glucose et de galactose. Chez une personne non intolérante, le lactose serait catabolisé en glucose et en galactose à l'aide de l'enzyme lactase. Les 2 sucres traversent donc l'épithélium intestinal et l'eau suit par osmose. Chez une personne intolérente, la lactase est absente, ce qui fait que ce sucre n'est pas dissocié en glucose et galactose. Le lactose ne peut pas traverser la membrane de l'épithélium intestinal, et l'eau ne traverse donc pas non plus (pas de gradient). L'eau reste dans la lumière intestinale, créant la diarrhée.

20

Comment expliquer la polyurie (urines abondantes) chez une personne diabétique?

La personne diabétique a une plus grande concentration de glucose sanguine. Donc, les tubules ne réabsorbent pas tout le glucose ce qui en laisse dans les tubules. L'eau suit par osmose dans les tubules.

21

Utilisation de diurétiques osmotiques (mannitol)

- Peu réabsorbé par le rein (extracellulaire)
- Hausse de l'osmolarité du filtrat glomérulaire
- Hausse de la diurèse (production d'urine)
- Baisse de l'oedème cérébra

22

Causes de la déshydratation (7)

- Hémorragie
- Brûlures graves
- Diarrhée prolongée
- Vomissements prolongés
- Diaphorèse (sueur abondante)
- Apport hydrique insuffisant
- Troubles métaboliques (ex. diabète)

23

Étapes des complications du diabète

Déficit en insuline > hausse glycémie > diurèse osmotique > baisse volume circulant > hausse osmolarité plasmatique > appel d'H2O vers le plasma > débalancement électrolytique > coma

24

Qu'arrive-t-il si on corrige le déficit en insuline trop rapidement?

Le glucose traverse la membrane des cellules et l'eau suit par osmose. Il y a une baisse du volume plasmatique et il faut donc corriger aussi cet hypovolémie.

25

Étapes de la déshydratation (3)

1) Sortie H2O du liquide extracellulaire
2) Augmentation pression osmotique liquide extracellulaire
3) Sortie d'eau par osmose des cellules vers le liquide extracellulaire (cellules rétrécissent)

26

Etapes de l'hydratation hypotonique (intoxication à l'H2O) (3)

1) Entrée d'eau dans le liquide extracellulaire
2) Diminution de la pression osmotique dans le liquide extracellulaire
3) Entrée d'eau par osmose dans les cellules (cellules gonflent)

27

Mécanismes d'adaptation cellulaire à l'hyperosmolarité (3)

- OE > OI
- Eau sort de la cellule
- Volume cellulaire diminue
3 mécanismes :
1) transport d'ions à l'intérieur de la cellule
2) production d'osmolytes (glucose --> sorbitol)
3) transport d'osmolytes (amines ex. taurine)
- OE = OI

28

Mécanismes d'adaptation cellulaire à l'hypoosmolarité (2)

- OE < OI
- Eau entre dans la cellule
- Volume cellulaire augmente
2 mécanismes
1) transport d'ions à l'extérieur de la cellule
2) transport d'osmolytes

29

Définition tonicité

Capacité d'une solution de modifier le tonus ou la forme des cellules en agissant sur leur volume d'eau interne

30

Solution hypotonique (> 297 mOsm/L)
Mouvement net H2O?
Effet sur volume globules rouges?

Mvmt H2O : extracellulaire vers intracellulaire
Volume GR : augmente (lyse)