plan Violences Urbaines Flashcards Preview

REVISIONS EPO > plan Violences Urbaines > Flashcards

Flashcards in plan Violences Urbaines Deck (32):
0

Que doivent faire les secours Lors d’une période de violences urbaines?

 assurer les interventions relevant du risque courant ;
 assurer les interventions relevant du risque particulier (RI
par ex)
 absorber la sur-sollicitation liée à la fois au risque spécifique des violences
urbaines et à la menace sur l’intégrité physique des secours.
 durer dans le temps.

1

Quels sont les différents type de VU?

-violences mobiles
-violences délimitées

2

Qu'est ce qu'une violence mobile?

Violences dirigées essentiellement contre les représentants de l’autorité publique.

3

Qu'est ce qu'une violence délimitées ?

Violences dirigées à la fois contre les représentants de l’autorité publique et contre les biens propres des habitants de la cité.

4

Quels sont les modes d’actions des protagonistes?

 Le contrôle de zone
 Le raid
 Le harcèlement.

5

Quels sont les niveaux du plan VU?

-orange (vigilance)
-rouge
-écarlate
-noir

6

Que représente le niveau orange en VU mobiles et délimitées?

VU mobiles: Grande manifestation prévue (autorisée) ou prévisible (autorisation incertaine) qui présente un risque probable de troubles (source DOPC)

VU délimitées:Agression unique, localisée et isolée sur un site laissant craindre un risque de VU

Niveau CO:1

7

Que représente le niveau rouge en VU mobiles et délimitées?

VU mobiles:
Grande manifestation générant des troubles avérés et répétés.

VU délimitées:
Agressions avérées et répétées dans un quadrilatère ou un site particulier (cité)

Niveau CO:2

8

Que représente le niveau écarlate en VU mobiles et délimitées?

VU mobiles:
Plusieurs émeutes ou manifestations violentes non colocalisées (extension de la manifestation initiale et/ou dispersion géographique des événements)

VU délimitées:
≥ 2 sites ou quadrilatères et jusqu’à 3 sites distincts dans le même groupement

Niveau CO:3

9

Que représente le niveau noir en VU mobiles et délimitées?

VU mobiles:
Violences émeutières étendues bien au-delà du périmètre initial

VU délimitées:
≥ 4 sites ou quadrilatères dans le même groupement ou s’étendant au-delà du secteur d’un groupement

Niveau CO: EMO

10

Qui peut activer le niveau « orange » du P.V.U

 OGC minimum.

11

Comment est demandé le niveau « orange »

 « j’active le niveau « orange » du plan violences urbaines :
o Sur tel quadrilatère...
o Sur le trajet de (tel point) à (tel point) et ses abords »

12

Quelles sont les conséquences de l’activation du niveau « orange »

 EP en lieu et place des VSAV et VID ;
 Compte-rendu aux voisins des différents échelons (PVO, CSO...) du quadrilatère ou du
trajet concerné ;
 Mise en place des mesures de protection individuelles et collectives (TDF, casque, vitres fermées...)

13

Qui peut demander le déclenchement du P.V.U.

 OGC en cas d’agressions confirmées et répétées ;
 Tout chef d’agrès dont le personnel et/ou matériel sont directement et violemment pris à
partie sans possibilité de repli.

14

Comment est demandé le déclenchement du P.V.U

« je demande le déclenchement du plan violences urbaines :
o Sur tel quadrilatère...
o Sur le trajet de (tel point) à (tel point) et ses abords ZDI à tel endroit (adresse ou CS). »

15

Quelles sont les conséquences opérationnelles du déclenchement du P.V.U

 CSO => envoie en ZDI l’élément ACTION : o 2EPdont1CGI
o OGC
o PC TAC de niveau 2 (peut être dégradé en PC TAC de niveau 1 sur ordre du CO)
 CO => envoie au CSTC l’élément SECURISATION :
o EP
o AR (soutien médical et psychologique aux personnels et familles logés)
 Envoi des différents officiers d’astreinte interservices.

16

Quand le plan passe-t-il automatiquement au niveau « écarlate »

 2ème OGC déclenche le P.V.U. sur son secteur ;
Lorsque les capacités de traitement des interventions locales par les moyens
prépositionnés sont dépassées.

17

Quand le plan passe-t-il automatiquement au niveau « noir »

 Lorsque les V.U. se généralisent à l’ensemble du secteur brigade

18

Quelles sont les grandes actions qui dictent l’action des secours dans le cadre d’un P.V.U.

 L’extinction des foyers sous protection policière
 La manœuvre d’extraction de plusieurs victimes ;
 Le traitement d’une victime et interventions diverses.

19

A partir de quel niveau peut-on demander le groupe « extraction »

 Niveau « rouge

20

Quelles sont les conséquences opérationnelles de la demande du groupe « extraction »

 CSO => envoi de l’élément « extraction petite noria » : 4 VSAV + OGC en ZDI
 CO => envoi de l’élément « PMA » : EP + DSM + AR au PMA.

21

Dans tous les cas, où doit se situer la manœuvre d’extraction

 Derrière le rideau de forces de l’ordre.

22

Quels sont les principes que doivent respecter tout militaire de la Brigade en cas d’engagement dans un contexte V.U.

 Se soucier en permanence de la sécurité des intervenants et de la population
 Respecter les règles éthiques ;
 Se conformer aux règlements et aux lois.
 S’adapter au terrain et à l’ambiance générale de la situation.

23

Quelles sont les consignes à appliquer afin de préserver l’intégrité du personnel avant l’engagement

 Rappeler les consignes de sécurité ;
 Imposer la fermeture permanente des vitres des engins ;
 S’assurer du remplissage de la citerne ;
 Placer un extincteur dans la cabine afin de pouvoir faire face à un engin incendiaire.

24

Quelles sont les consignes à appliquer afin de préserver l’intégrité du personnel au départ des secours

 Bien situer l’adresse de l’intervention ;
 Prendre le temps de faire le point sur l’itinéraire ;
 Imposer les EPI => oculaire baissée en toute circonstance.

25

Quelles sont les consignes à appliquer afin de préserver l’intégrité du personnel en l’arrivant à l’adresse

 Observer l’environnement et ambiance générale ;
 Rouler à faible vitesse ;
 Interdire l’utilisation des avertisseurs lumineux et sonores sur zone.

26

Quelles sont les consignes à appliquer afin de préserver l’intégrité du personnel à l’adresse

 Pas d’engagement seul ;
 Etre capable de quitter les lieux rapidement ;
 Ne pas s’engager dans les zones suspectes ;
 Stationnement dans le sens la fuite et l’éviter au droit des façades ;  Pas de dépôt de matériel ;
 Ne jamais laisser le conducteur seul ;
 Ne pas utiliser la LDT ;
 Tuyau de 45X20 + lance dans la cabine

27

Quelles sont les conditions de mise en œuvre d’un repli tactique

Autorisé si trois facteurs cumulatifs sont réunis :
o Péril direct, actuel ou imminent
o L’appréciation du risque a été effectuée de manière objective
o L’ordre de repli tactique ne vise que la préservation des personnes et des biens

28

Par quoi est conditionnée la notion d’entrave des secours permettant de ne pas engager la responsabilité pénale des secours

 Un dépôt de plainte, si celle-ci parait volontaire

29

EXTINCTION DES FOYERS SOUS PROTECTION POLICIERE CAT :

- 1Q2 1tuyau
- realimentation zone sécurisée (noria Zone d’intervention / ZDI).
-alimentation en zone d’engagement juste cas de propagation contenant ou risque (GPL, etc.)confirmé.
-être en permanence en mesure de débrancher le tuyau et de le laisser au sol.
-si pas de risque, ne pas s'engager sans protection policière
-règle imposée quand extinction sur demande police.
-périmètre d’intervention au préalable sécurisé par police.
-Le CA coordonne action chef de car PS pour agir sous sa protection.
-cas exceptionnels et lorsque la zone sécurisée n’est pas directement accessible, possibilité tuyau directement sur retenue posée sur une bouche d’incendie.
-si découverte dispositifs de mise à feux possibilité « mouillage » préventif

30

EXTRACTION DE PLUSIEURS VICTIMES CAT (PVU)

-postérieure au déclenchement du plan VU (niveau ROUGE au moins).
-seule manœuvre VU où des VSAV s’engagent directement au contact (EP pas adaptée (dévidoirs à descendre etc.)).
-Les victimes à extraire en urgence sont (représentants des forces de l’ordre, SP, , des manifestants ou membres des groupes fauteurs de troubles.)
Pour les secours:
 appuyer l’extraction rapide et sécurisée des victimes des lieux d’affrontement ;
les recueillir dans une zone protégée puis les prendre en charge dans des véhicules ;
 faire sécuriser le PMA.
L’ensemble de ces actions est réalisé sous la protection continue des forces de l’ordre.

31

Sur quoi repose le plan VU?

 la distinction entre les VU délimitées (zone particulière) et les VU mobiles (trajet particulier), qui conditionneront selon leur type la nature fixe ou mobile du dispositif des secours corrélatif ;
 une coordination interservices renforcée à tous les niveaux (tactique, opératif, stratégique) ;
 une adaptation souple et graduée de la couverture opérationnelle jusqu’au niveau de l’unité ;
 des modalités particulières de gestion décentralisée des moyens jusqu’au niveau de l’unité élémentaire ;
 une organisation spécifique de la chaîne de commandement ;
 un renforcement de la Brigade en moyens humains et matériels, d’origine
extérieure ;
 la mise en sécurité éventuelle de certains sites ;
 la mise en œuvre du plan de continuité des services permettant notamment le
renforcement des unités opérationnelles en personnel Brigade.