Sympatholytiques et vasodilatateurs Flashcards Preview

PHA-2045 Final > Sympatholytiques et vasodilatateurs > Flashcards

Flashcards in Sympatholytiques et vasodilatateurs Deck (17)
Loading flashcards...
1

Décrivez le MA général des antagonistes des récepteurs @1

  • R@1 se trouvent ++ a/n des ms lisses vasculaires. En les bloquant, ils causent:
    • Inhibition des catécholamines circulantes
    • Vasodilatation des art et vei = dim RVP et TA (activation SRAA par dim TA au rein)
    • Attention: Dim TA reins -> SRAA -> Rétention hydrosodée. Présence d'un dtq est importante

2

Résumez les caractéristiques de la phentolamine (bloqueur classique) ***

(MA, PK, U, EI, Intxn mx, CI, Suivi)

  • MA: Antagoniste non spécifique des r@ (empêche action des catécholamies) -> Dim RVP, TA, mais HTO orthos = stimulation cardiaque réflexe (ino/chrono+)
  • PK: F 100% (re: IV/IM/SC) E max 10-20min T1/2 =19min, Élimination 10% rénale
  • U: Phéo (médulloSR), Crise HTA. Attention HTO, débuter petite dose. Peut être utilisée pour tx des extravasation
  • EI: HTO++, stimulation cardiaque réflexe (arythmie, IM). Inhibition réversible éjaculation, Effet GI (motilité, dim pH), att si ATCD ulcère, aug des sarcomes/tumeurs pulmonaires. 
  • Intxn mx: Autres Anti-HTA, iPDE5 (utiliser petites doses de ces agents), IMAO (aug HTO ortho), méthylphénidate (dim efficacité)
  • CI: patho cardiaque, ulcères. Grossesse (sauf en urrgence), AL
  • S: Ei (HTO ortho)

3

Résumez les caractéristiques des antagonistes des récepteurs @1

(MA, PK, U, EI, Intxn mx, CI, Suivi)

  • Prazosin/terazoin, doxasin, tamsulosin/ alfuzosin (sélectivité r@1A)
  • MA: Antagonistes sélectifs des récepteurs @1  (blocage catéchol)-> Dim des RVP (art et vei), Dim précharge sans impact sur le rythme cardiaque. (E peuvent être contrecarrés par les baroréflexes, +phento)
  • PK: Variable selon l'agent. Terazosin et doxazosin permettent prise die, prise bid-tid pour prazosin. Principalement éliminées par voie hépatique; UTILISÉS EN IR!!!!!!!!  
  • U: Tx HTA et HBP (terazosin/doxazosin). 1mg PO HS au début. (ad20)
    • Débuter lentement pour limiter effet 1e dose. Faire idem lors d'ajout d'un nouvel anti-HTA, aug dose. 
    • Ajout d'un dtq pourrait prévenir oedème. 
  • EI: E 1e dose (étourdissement, palpitations, suncopes). HTO ortho. Etourdissement. Asthénie, Priapisme. Rétention hydrosodée.
  • Intxn mx: Autres anti-HTA. Alcool. iPDE5. Verapamil (aug terazosin).
  • CI: Aucune, mait att chez les aînés (HTO). Éviter G/A. 
  • S: TA et S/s HTO ortho. Limiter alcool (vdilat), se lever tranquillement.

4

Décrivez le MA général des agonistes des récepteurs @2

  • Méthyldopa et clonidine
  • Stimulent les r@2 pré-synaptiques: phénomène de rétroaction négative -> Dim relâche des catécholamines = dim stimulation Z, dim RVP, dim sécrétion rénine (récepteurs ß1 a/n des reins). 

5

Résumez les caractéristiques du méthyldopa

(MA, PK, U, EI, Intxn mx, CI, Suivi)

  • MA: Anti-HTA à action central. E dépend principalement de la conversion en métabolite qui se fait a/n du cerveau. 
  • PK: Prodrogue (@-MeNA). Pic [ ] 2-3h, Pic action ≈ 6-8h (métabolites, même IV). T1/2≈2h. E 24h. Élimination rénale (ajustement nécessaire)
  • U: HTA chez la femme enceinte. (250mg bid-tid, puis aug ad 3g/j)
  • EI: Sédation++ (fatigue intelllectuelle et dépression). Héptatotox (fièvre). HYprolactinémie. Anémie. Anti-Ach. Dim désir sexuel. [Att si autres sx SNC]
  • Intxn mx: (idem clonidine: autres AntiHTA, alcool, barbituriques, sédatifs, ADT). Fer, halopéridol, Li, Levodopa. 
  • CI: Hépatopathie active (IH). Tx concommitant IMAO. Allaitement.
  • S: Ajustement IR. EI!!! (somnolence dim avec temps; T¤ possible au début du tx) Éviter prise avec Fe/multivitamine. 

6

Résumez les caractéristiques de la clonidine

(MA, PK, U, EI, Intxn mx, CI, Suivi)

  • MA: Dim activité SN Z a/n du coeur, des reins et de l'arbre vasculaire (dim catéchol), dim FC, RVP, TA, act rénine, baroréflexes + Aug activité pZ par action central.
  • PK: F 100%. E max 1-3h. T1/2 ≈12h. Élimination rénale! (Bon STAT)
  • 0,1 mg PO bid, aug progressivement. Att IR. Att formulation IV (vconstr transitoire). 
    • Nécessite SEVRAGE!!! (+ si BB); décharge catéchol. 
  • EI: E AntiAch. Dysfonction sexuelle. Brady = dim dose.
  • Intxn mx: AntiHTA, alcool, barbituriques, sédatifs; Antidep 3cycl (aug clonidine). AINS (dim effet). 
  • CI: Hépatopathie active (IH). Aînés. G/A pas recommandé.
  • S: Ajustement IR. MNP pour EI (prise la nuit). Ne pas arrêter subitement.

7

Décrivez les effets AntiAch

  • Somnolence passagère
  • Constipation
  • HTO ortho
  • Étourdissement
  • Dépression mentale
  • Céphalées
  • Assèchement bouche/ yeux, vision brouillée. 

8

Décrivez l'utilisation général des vdilatateurs

  • Dim RVP par relaxation muscle lisse des artérioles 
  • En combinaison si HTA grave/ pts intolérants aux BCC, IEACA/ARA.
  • Hydralazine + utilisé. 

9

Résumez les caractéristiques du minoxidil (Minoxiil N-O-sulfate)

(MA, PK, U, EI, Intxn mx, CI, Suivi)

  • MA: BioT hépatique en métabolite actif (20% conjugué au sulfate). Vdilatation artériolaire. Aug flow sanguin systémique et DC (tachycardie réflexe) Bénéfice a/n rénale par vdilatation artère rénale. HYpolarisation via canaux K+. (Aug rénine)
  • PK: Bonne Abs, mais E relié aux métabolite. T1/2 3-4h. E>24h. Élimination ++hépatique. (mais aussi rénale).
  • U: HTA sévère (+IR, homme). 1.25mg die a 40mg. E vdilatateur + imp que hydralazine. -> Activation E compensatoires++. Association avec dtq + BB TRÈS importante!!!.  (IECA/ARA).
  • EI: Rétention hydrosodée (aug poids). Effets CV (baroréflexe = iono/chronotrope, aug consommation O2 du coeur -> IM) et HYtrichose
  • Intxn mx: très peu significatives.
  • CI: IM/IC (stimulation mec compensatoires). Phéoch. G/A (éviter)
  • S: TA. EI (poids, assurer prise dtq et BB). Aucun ajustement IR. 

10

C'est quoi les options de tx lors qu'une femme prevoit une grossesse?

  1. Méthyldopa (CI si atteinte hépatique)
  2. Labétalol
  3. Nifédipine XL

Peut continuer IECA/ARA ad confirmation grossesse. 

11

Résumez les caractéristiques de l'hydralazine

(MA, PK, U, EI, Intxn mx, CI, Suivi)

  • MA: inconnu -> Relaxation artériolaire, mais non veineuse. dim de la Post-charge. Dim RV coeur, reins, cerveau (baroréflexes = Z, iono/chronotrope+, rénine, rétention liquidienne). 
  • PK: F faible selon phénotype. Pic d'action 30-120min.  T1/2 1h (Bon STAT
  • U: ad 100mg BID en HTA et ad 400 en IC. Urgence HTA (IV).
    • En association avec dtq et BB
    • Doses >200mg/j aug risque de lupus-like syndrome. 
  • EI:
    • Extension des E pharmacologiques (céphalée, flushing, HTO, tachycardie, angine, IM (aug demande en O2 suite baroréflexe) + si IV et maladie coronarienne.
    • Immunologiques. LLS (après 6mois tx, dose-dep), anémie hémolytique, glomérulonéprhite (N-acétylation?). Polyneuropathie (pyridoxine). Aug Enz hep. 
  • Intxn mx: AINS, aug BB, dim digoxine
  • CI: Tachycardie, IC grave, Lupus. Prudence aînés et coronariens.  (G/A ok)
  • S: Conseils sur utilisation. TA. S/s Lupus (arthralgie, fièvre, effusion péricarde, pleurale). + E CV rebonds. Ajustement IR, IH. 

12

Décrivez le MA général des dérivés nitrés 

  • Libération NO (puissant vasodilatateur) -> active guanylate cyclase -> active GTP en GMPc (dim phosphorylation de la myosine, dim C Ca = relaxation).
  • Vasodilatation a/n veines, artères coronariennes, artères de conductance (élastiques) + qq artérioles du visage 
    • Dim RVsystémique + pulmonaire à hautes doses
    • dim volume ventriculaire
    • dim précharge (un peu post-charge). E veineux>>> artériolaire (aug avec doses). 

13

Décrivez les caractéristiques PK communes aux dérivés nitrés ainsi que leurs particularités.

  • Métabolisés en mono-ntrate a/n hépatique par aldéhyde déshydrogénase
  • Élimination 100% rénale, AUCUNE AJUSTEMENT nécessaire (IR, IH). 

 

  1. Nitroglycérine sublinguale : pic d'action après 4min. T1/2 1-3min. (Angine de poitrine).
  2. Timbre (réservoi et matrice): Diffusion passive, pic après 1-2h. Influencé par physiologie de la peau. Il faut respecter cycle d'administration (période sans nitrate), ÉVITER TOLÉRANCE. 
  3. Isosorbide dinitrate. Doit être métabolisé en mononitrate. F faible. Pic après 6min et T1/2 45min. Métabolites prolongent délai action et T1/2
  4.  Isosorbide-5-mononitrate: ++ Abs et F 100%. Métabolite majeur du isosorbide. Si LA: id; Prise am si sx angineux + périodes d'activité (att tolérance). :. combiner. 

14

Expliquez la tolérance/dépendance associéa aux dérivés nitrés ainsi que le "Monday Disease"

  • TOLÉRANCE: Céphalées, étourdissements et fatigue après qq jours de sévrage (dilatation art méninges). 
    • DIm de l'effet pharmacologique lors d'un tx prolongé. Tolérance est en fct de la dose et de la fréquence.  
    • Les sx sont soulagés par la prise du mx ou par de l'acétaminophène
    • Vrai tolérance (dim capacité à convertir nitroglycérine en NO) et pseudo-tolérance (mécanisme compensatoire). 
    • LA/timbre: arrêt de la tx 8-12h. Co: espacer prise BID.
  • DÉPENDANCE: Aug des arrêts cardiaques (spasme coronarien) lors du sévrage (+ si pt coronarien). 

 

Mécanisme? déplétion cellulaire des gr sulfhydryl, inactivation suicidaire aldéhyde déshydrogénase

15

Résumez les caractéristiques des dérivés nitrés

(U, EI, Intxn mx, CI, Suivi, efficacité à LT)

  • U: Angine (drs à l'effort): S/l 0,4mg PRN (max 3 doses). Si chronique/ HTA: nitrodur 0.2-1.2mg/h ou imdur ka 30-120 id, Assurer arrêt 8-12h pour éviter toléance (Pas LA si HYmotilité GI, malabs)
    • SÉVRAGE NÉCESSAIRE lors de l'arrêt -> Risque IM. 
  • EI: Céphalées!++ (acétaminophène, prise continue), Étourdissement, fatigue, HTO ortho, tachycardie. Rash (timbre), Méthémoglobunémie (dim hématocrite).
  • intxn mx: iPDE5 (HTO dramatique différer prise 24h et 48h [tadalafil]), autres antiHTA, alcool, héparine (dim)
  • CI: HTO, HOvolémie, trauma/hémorragie, IM obstruction, anémie++, Prudence si IR, G/A. iPDE5. 
  • S: Conseils sur utilisation (arrêt), Ef: dim Sx, TA. O2 dans le sang.
  • Pour assurer une efficacité à LT (éviter tolérance), les dérivés nitrés doivent être cominés à d'autres vasodilatateurs hydralazine/IECA, digoxine, dtq (IECA supérieur)

16

Expliquez les conséquences du syndrome cardio-rénale ainsi que des interventions pharmacologiques possibles

  • Lors de l'utilisation de mx/ pathologie (IC) diminuant la fct du coeur, conséquences reins: dim perfusion rénale, aug toxicité mx, aug activité Z, FNP. Rein déclanche SRAA 
    • => IR, IC

 

  • Si BB, utiliser un qui ne passe pas par le reins (NASA): bisoprolol.
  • Si IECA/ARA : substituer pour ISMN + hydralazine.

17

Concernant l’ajustement des médicaments suivants, lequel est
faux?

  • Les antagonistes des récepteurs alpha-1 ne nécessitent pas d’ajustement en insuffisance rénal;
  • La clonidine doit s’ajuster en insuffisance rénale;
  • L’hydralazine ne nécessite aucun n’ajustement;
  • Le methyldopa est contre-indiqué lors d’atteinte hépatique active;
  • Les dérivés nitrés sont sécuritaire en insuffisance hépatique & rénale sévères.

 

Parmi les énoncés suivants, lequel est faux :

  • Attention à l’arrêt de la clonidine chez un patient prenant des bêta-bloqueurs;
  • Débuter le doxazosin à 1mg PO die HS;
  • La phentolamine est associée à des arythmies;
  • La clonidine et l’hydralazine ne sont pas des médicaments à action rapide;
  • La différence entre les antagonistes alpha-1 estprincipalement au niveau de la demi-vie.

1. C (hydralazine nécessite ajustement en IR et IH)

2. D (clonidine et hydralazine sont bon en STAT)