Asthme et rhinite Flashcards Preview

Pneumologie > Asthme et rhinite > Flashcards

Flashcards in Asthme et rhinite Deck (30):
1

Mortalité de l'asthme en France

1000 par an

2

Physiopathologie de l'asthme

Intéraction entre les gènes (maladie polygénique engageant plus de 100 gènes) de l'individu et son environnement par des mécanismes de polymorphisme génétiques et d'épigénétisme.

Facteurs environnementaux: Infections virales, pneumallergènes, tabac, pollution de l'air par les biocombustibles

3

Mécanismes aboutissant à l'inflammation chronique des voies aériennes

Réaction immunitaire Th2 (IL-4, IL-5, IL-13) aboutissant à la production de médiateurs inflammatoires (histamine leucotriènes...) qui participent à l'activation et au remaniement de la structure des voies aériennes

Anomalies de structure des voies aériennes (épithélium/ muqueuse) => épaississement de la membrane basale, hypersécrétion de mucus, hyperperméabilité membranaire, hyperplasie et hypertrophie des cellules musculaires lisses

Activation des fibres nerveuses par destruction de l'épithélium bronchique => bronchoconstriction

4

Mécanismes particuliers de l'asthme

Induit par l'effort: refroidissement et déshydratation des bronches

Intolérance à l'aspirine et aux AINS : excès de synthèse de médiateurs pro inflammatoires

Reflux gastro oesophagien : micro inhalation bronchiques d'acide, réflexe vagal responsable d'une bronchoconstriction

Irritants inhalés

5

Physiopathologie de la rhinite

réaction Th2
peu de remaniement structuraux, seulement oedème de la muqueuse nasale et une hyperperméabilité vasculaire

6

Symptomes de l'asthme

Dyspnée, sifflements, oppression thoracique et toux
durée brève paroxystique et récidivant

7

Caractéristiques de l'exacerbation de l'asthme

Augmentation progressive des symptômes sans retour à a normale avec diminution progressive de la fonction respiratoire

gravité variable, elle peut survenir chez un patient asthmatique léger bien controlé

8

Facteurs de risque d'exacerbation de l'asthme

Symptômes non contrôlés
Pas de corticostéroïdes inhalés => mauvaise observance
Utilisation excessive de bronchodilatateurs à courte durée (+ d'un flacon par mois)
VEMS<60%
problèmes psychologiques ou socio-économiques majeurs
Tabac et allergènes
Comorbidités (obésité, rhinosinusite, allergie alimentaire)
Eosinophilie (sang ou crachats)
Grossesse
ATCD d'intubation ou soins intensifs pour asthme
Exacerbation <12 mois

9

Caractéristiques de l'asthme aigu grave

Dès que le pronostic vital est en jeu:
exacerbations sévères, gravité immédiate

10

Facteurs de risques d'asthme aigu grave

ATCD de maladie psychiatriques ou problèmes sociaux
ATCD d'asthme aigu grave avec intubation et ventilation mécanique
Urgences pour asthme dans l'année précédente
Prise ou arrêt récent d'une corticothérapie
Absence d'utilisation de corticoïdes inhalés
Utilisation excessive de BDCA

11

Définition du trouble ventilatoire obstructif

VEMS/CV<0,7

12

Réversibilité du TVO

Significative:
-Si VEMS augmente de plus de 200mL après BDCA
et (VEMSpost-VEMSpré)/VEMSpré>0,12

complète:
-Si VEMS/CV > 0,7 après BDCA
et si normalisation de la VEMS

réversibilité significative peut être observée dans la BPCO
réversibilité complète oriente vers l'asthme

13

définition de l'hyperréactivité bronchique

Diminution de 20% du VEMS par rapport à sa valeur initiale après inhalation d'agonistes cholinergiques (métacholine)

14

Diagnostic d'asthme

Symptômes caractéristiques:
Dyspnée, sifflements, oppression thoracique, toux

Aggravation la nuit (tonus parasympathique plus élevé)
Caractère paroxystique et récidivant
Variabilité de l'intensité des symptômes
Eléments déclencheurs (infections virales, exercice, allergènes, irritants, rire)

Obstruction bronchique variable:
-TVO à l'état basal ou après test à la métacholine
-réversibilité du TVO présent à l'état basal ou hyperréactivité bronchique

15

Diagnostic d'exacerbation de l'asthme

Symptômes d'asthme de plus en plus rapprochés sans retour à la normale, de plus en plus intenses, de plus en plus résistantes aux bronchodilatateurs

Situation inhabituelle pour le patient

16

Critères de sévérité d'exacerbation et d'asthme aigu grave

Parle avec des mots
Assis penchés en avant
Agité
FR>30/min
muscles respiratoires accessoires
FC>120/min
SpO2 <90%
DEP<50% de la meilleure valeur du patient

=>Prise en charge hospitalière

17

Critères de gravité extrême de l'AAG

cyanose
respiration paradoxale
pauses respiratoires
silence auscultatoire
bradycardie
collapsus
troubles de la conscience

18

Diagnostic d'asthme chez l'enfant <5ans

-symptômes lors de l'exercice physique, de rire, de pleurs
-ATCD personnels d'allergie, asthme chez les membres de la familles
-amélioration sous traitement de fond et aggravation à l'arrêt

19

Diagnostic de rhinite

essentiellement clinique :
PAREO, prurit, anosmie, rhinorrhée, éternuement, anosmie.

parfois associé à une conjonctivite: larmoiements, rougeurs, sensation de brulures, sensibilité à la lumière

20

Critères de sévérité de la rhinite

Durée:
intermittente <4semaines par an
persistante > 4 semaines par an

sévérité des symptômes = retentissement sur la qualité de vie (sommeil, activités, travail, gêne)

21

Diagnostic d'allergie respiratoire

Se manifeste par un asthme et/ou une rhinite

mise en évidence d'une association forte entre la survenue des symptomes et l'exposition à un allergène

Objectivation d'une sensibilisation:
-prick test (diamètre > 3mm)

22

Profession à risque d'allergies respiratoires

Boulanger patissier
professionnels de santé
coiffeurs
peintres
agents d'entretiens (ammoniums)
menuisiers

lien entre la survenue de l'asthme et l'exposition professionnelle

23

Diagnostics différentiels de l'asthme

cliniques sans TVO:
-syndrome de toux des voies aériennes supérieures
-dysfonction des cordes vocales
-syndrome d'hyperventilation

clinique et fonctionnel (mais TVO non réversible)
-BPCO (peut réversible significative)
-Bronchectasie
-mucoviscidose
-dysplasie bronchopumonaire de l'enfant
-bronchiolite obstructive
-corps étranger
-Trachéo-bronchomalacie
-insuffisance cardiaque

Radio de thorax F+P lors de la première consultation

24

Diagnostics différentiels de la rhinite allergique

rhinites non allergiques
médicamenteuses
liées à l'environnement
hormonale
vasomotrice

25

Facteurs favorisants l'asthme

la rhinite
allergies respiratoires
allergies alimentaires
irritants bronchiques
médicaments
infections respiratoires
facteurs psychologiques
reflux gastro oesophagien
obésité

26

Prise en charge au long cours de l'asthme

Traitement de fond
Corticostéroïdes inhalés:
-bécométhasone
-fluticasone
-budésonide

Traitement des symptômes
BDCA bêta 2 mimétiques inhalé

technique de prise

Traitement non médicamenteux:
activité sportive régulière
CI à la plongée sous marine en scaphandre

Traitement des facteurs favorisants:
-rhinite: antihistaminiques, corticoïdes local par pulvérisation nasal si insuffisant

-allergies respiratoires: éviction des allergènes, immunothérapie spécifique.

-sevrage tabagique

-médicaments: CI BB, CI aux médicaments étiquetés intolérants

-RGO: IPP, pH-métries

-prise en charge de l'obésité, du stress

-prévention des infections respiratoires vaccination anti grippale...

Réévaluation à 3 mois pour l'efficacité : VEMS et DEP

27

Facteurs de contrôle de l'asthmes

Symptômes
exacerbations < 2/an
pas d'obstruction bronchique :VEMS>80%

28

Prise en charge de l'asthme dans des situations d'urgence

Exacerbation légère à modérée
-BDCA B2 mimétiques:
en dehors d'un milieu médicalisé : 4 à 10 bouffées toutes les 20 min

en milieu médicalisé: par nébulisation , 5mg sur 10 à 15 min répétés toutes les 20 min

-Corticoïdes par voie systémique:
Prednisolone ou prednisone pendant 5 à 7 jours et arrêt sans décroissance

-Oxygène objectif 93-95%


Exacerbation sévère
transfert médicalisé

B2 mimétiques + anticholinergiques (ipratropium)
par nébulisation. Si échec B2 mimétiques par voie injectable: terbutaline en sous cutané à domicile , salbutamol à la SE écopé en milieu médicalisé

Corticoïdes par voie systémique
prednisone ou prednisolone

O2

29

Paliers de traitement de l'asthme

palier 1: pas de traitement
palier 2: CSI faible dose
palier 3: CSI faible dose + BDLA
palier 4: CSI moyenne-forte dose + BDLA
palier 5: CSI forte dose + BDLA + Anti IgE ou corticothérapie systémique

30

Evaluation de la sévérité de l'asthme

controlé depuis 6 mois:
avec palier 1=> asthme intermittent
asthme persistant léger
asthme persistant modéré
asthme persistant sévère
asthme sévère