BPCO Flashcards Preview

Pneumologie > BPCO > Flashcards

Flashcards in BPCO Deck (18):
1

Notion de TVO : persistance et réversibilité

TVO: VEMS/CVF < 70%
-persistance si toujours < 70% après bronchodilatateurs

-réversibilité significative: VEMS augmenté de 200mL ET de plus de 12% par rapport à la valeur initiale

-réversibilité complète: > 70% ET VEMS > 80% de la valeur prédite

BPCO = persistance ou réversibilité significative
réversibilité complète exclu la BPCO

2

Pathologies associées à la BPCO

Bronchite chronique: toux productive quotidienne (3 mois par an pendant 2 ans)
peut être simple ou associée à un TVO
Doit faire rechercher systématiquement une BPCO

Emphysème:
Elargissment anormal et permanent des espaces aériens ditaux, destruction des parois alvéolaires sans fibrose
Centro ou pan lobulaire

3

Stades d'obstruction bronchique dans la BPCO

GOLD:
Stade I: VEMS > 80%
Stade II: VEMS 50-80%
Stade III: VEMS 30-49%
Stade IV: VEMS < 30% ou associé à une insuffisance respiratoire chronique

4

Epidémiologie de la BPCO

5-10% de la population des plus de 45 ans (3,5 millions personnes) avec 1 million symptomatique

16 000 décès par an

5

Facteurs de risque de développer une BPCO

Tabac actif et passif
Exposition à des aérocontaminants
Pollution domestique
Pollution atmosphérique
Croissance pulmonaire in utero ou dans l'enfance

déficit en alpha-1 antitrypsine => BPCO et emphysème pan lobulaire

6

Evolution classique de la BPCO

-déclin accéléré de la fonction respiratoire
-exacerbations pouvant mettre en jeu le pronostic vital
-handicap respiratoire et altération de la qualité de vie
-évolution vers l'insuffisance respiratoire chronique
-comorbidités cardiovasculaires

7

Les facteurs prédictifs de mortalité de la BPCO

-Etat nutritionnel (IMC)
-Degré d'obstruction des voies aériennes (VEMS, GOLD)
-Dyspnée (MRC)
-Performance à l'exercice (distance parcourue lors d'une épreuve de marche)

8

Signes cliniques de BPCO

Dyspnée (initialement à l'effort, souvent sous estimée, mMRC) toux et expectoration

Parfois râles bronchiques

Signes tardifs:
-allongement du temps d'expiration avec lèvres pincées
-diminution du murmure vésiculaire et atténuation des bruits du coeur
-distension thoracique
-position du tripode
-mise en jeu des muscles ventilatoires accessoires
-signe de Hoover
-cyanose

Signes d'hypercapnie, HTAP, IC droite (très tardif)

9

Examens complémentaires dans le cadre d'un bilan de BPCO

EFR+++
Pléthysmographie => distension pulmonaire (augmentation du volume résiduel)
Etude de la réversibilité par tests pharmacodynamiques (bronchodilatateurs, corticothérapie 10-15jours)
Mesure de la DLCO (<70% = destruction alvéolaire)

GDS (IRC) chez les malades les plus sévères

Imagerie:
-Rx : distension thoracique , hyperclarté pulmonaire
-Scanner: emphysème, diagnostic différentiel (bronchectasies), dépistage de cancer

ECG + échographie

NFS à la recherche d'une polyglobulie ou d'une anémie

Dosage alpha-1 antitrypsine chez:
- < 45 ans
-emphysème prédominant
-BPCO non tabagique

Recherche de comorbidités

10

Principales comorbidités de la BPCO

Cardiopathie ischémique
cancer bronchique
dysfonction des muscles squelettiques
ostéoporose
dénutrition
anémie
anxiété dépression

11

Traitement de la BPCO

Sevrage tabagique (progression de l'obstruction, retarde l'IRC)

Bronchodilatateurs:
-anticholinergiques (tiotropium, glycopyrronium)
-beta 2 agonistes à longue durée d'action (salmétérol/formotérol)

Corticostéroïdes non recommandés sauf chez les patients:
-VEMS post BD < 50%
-exacerbateurs fréquents
-symptômes persistants sous BD

Vaccins

Les beta bloquants de sont plus contre indiqués dans la BPCO => BB cardiosélectif

Réhabilitation respiratoire

VNI si exacerbation grave

Chirurgie, transplantation

12

Définition exacerbation de BPCO

rupture d'équilibre entre charge respiratoire et capacité de compensation, majoration de la caprine et acidose respiratoire
Nécessite la mise en place de mesures d'assistance respiratoire

13

Diagnostic d'exacerbation de BPCO

Majoration de la dyspnée, de la toux et de l'expectoration chez le patient BPCO connu

14

Critères d'hospitalisation d'une exacerbation de BPCO

Signes de gravité immédiate
Absence de réponse au traitement médical initial
Incertitude diagnostique
sujet agé
Absence de soutien à domicile
Oxygénothérapie au long cours
Comorbidités

15

Etiologies des execrations de BPCO

Infectieux viral ou bactérienne ou mixte
-Bactéries en causes: haemophilus influenza, pneumocoque, Moxarella catarrhalis

16

Diagnostic différentiel de l'exacerbation de BPCO

PAC
Dysfonction cardiaque gauche
Embolie pulmonaire
Pneumothorax
Prise de médicament contre indiqué
Traumatisme thoracique

17

Bilan lors d'une exacerbation de BPCO

chez le patient hospitalisé :
-gaz du sang (apprécier la gravité)
-radio de thorax, ECG, NFS, CRP (Systématique, diagnostic différentiel)

(Angioscanner, BNP, échocoeur, troponine, pro-calcitonie, ECBC si point d'appel)

18

Traitement de l'exacerbation de BPCO

Bronchodilatateurs: posologie plus élevées
-Beta-2 mimétiques à courte durée d'action seuls ou avec anticholinergiques (nébulisation)

-Antibiotiques: Si dyspnée ou VEMS<50% avec expectoration purulente, si BPCO sous jacente VEMS < 30%, si signes de gravité.
(Augmentin, C2G, Pristinamycine, macrolides)

-Oxygénothérapie: entre 88 et 92%

-Corticothérapie si pas d'amélioration après 48h de traitement en ambulatoire, améliore VEMS

-Kiné pour désencombrement, prévention de décubitus (HBPM)

-VNI si acidose respiratoire ( < 7,35)