Blessures Sportives Flashcards Preview

Activité physique et problème de santé > Blessures Sportives > Flashcards

Flashcards in Blessures Sportives Deck (69):
1

Les tissus se réparent par remplacement plutôt que par régénération, vrai ou faux?

Faux, le tissu osseux est une exception

2

Vrai ou Faux, Le processus de réparation suit des étapes identiques peu importe le type de tissu endommagé?

Vrai.

3

Quelle est la réaction initiale du corps à une blessure?

Inflammation (Phase Inflammatoire)

4

Combien de temps dure la phase inflammatoire?

2-3 jours (4 jours...) à 72h on atteint l'inflammation max.

5

Expliquer le phénomène de la phase inflammatoire.

Cascade biochimique.
Un caillot se forme:
-agissant come une colle pour retenir les parois de la plaie ensemble.
-fait une légère barrière protectrice mécanique pour empêcher la pénétration de matériel étranger.
- prévient la propagation de l'infection

6

De quoi dépendent l’étendue et la sévérité de la phase inflammatoire?

Du type et de la taille de la plaie

7

Quels sont les 6 choses à faire durant la phase inflammatoire? (POLICE)

Protection
Optimal
Loading
Ice
Compression
Élévation
avant c'était Price ou le R = repos relatif

8

Dans quelle phase se forme la cicatrice?

Phase de Réparation (II)

9

Quelle est la durée de la phase de réparation?

2 jours à 15 jours mais la production et le dépôt de collagène prend fin après 2 mois.
Donc 2 jours à 2 mois.

10

Durant la phase de Réparation, pourquoi faut-il appliquer un stress (pas trop fort, ni trop faible)?

- Pour augmenter la synthèse de collagène
- Le mouvement crée une tension sur le tissu qui permet aux fibroblastes d’aligner les fibres de collagène dans la direction appropriée.
- mobiliser la cicatrice permet de prévenir la contracture de la cicatrice

11

Quel Dosage de stress est recommandé durant la phase de réparation et pourquoi?

Ne pas faire trop, trop vite car le tissu est très vulnérable aux déchirures mais si on immobilise trop, la réparation fibreuse sera faible.

12

En quoi consiste la phase de remodelage (III)? Quelle est sa durée?

- Phase de maturation. Remodelage des fibres de collagène (changement de type de fibres)
- Réalignement des fibres de collagène dans le sens du stress appliqué sur la structure: ce qui permet d’augmenter la force du tissu
Durée: de 2 sem à 4 mois après la blessure (jusqu’à 12 mois et plus...)

13

Vrai ou Faux, durant la phase de remodelage on dit que le tissu sera aussi fort que la structure précédente.

FAUX.

14

Quels sont les objectifs thérapeutique lors de la phase de remodelage?

- Optimiser la fonction du tissu: orientation optimale
du collagène par des exercices plus vigoureux
- Permettre le retour au jeu progressif

15

Quels sont les avantages et les inconvénients de prendre des AINS?

- Avantage: Les AINS inhibent le processus inflammatoire... par inhibition de la cascade biochimique. Ils sont donc efficaces en phase aiguë pour la douleur
- Désavantage: Par contre, cela retarde la réorganisation tissulaire pendant la phase de réparation.
• Il y a donc une fragilité tissulaire secondaire

16

Qu'est-ce qui déterminera le retour au jeu suite à une contusion?

Ce qui va déterminer ce n’est pas les signes
ou le saignement, ce sont les effets sur les capacités
fonctionnelles.

17

Quelles sont les étapes de guérison d'une blessure à l'os? (de manière générale)

1. Traitement par réduction à peau fermée ou chirurgicale
• Après la réduction, l’os est immobilisé dans un plâtre ou
une attelle pour permettre le début de la consolidation.
•La fracture simple peut se consolider en 8 à 12 semaines mais peut être plus longue dans le cas de gros os porteurs ou chez les personnes âgées
2.Consolidation:
• Action par laquelle les fragments d'un os fracturé se ressoudent

18

Quelles sont les étapes de la phase de Consolidation lors d'une blessure à l'os?

1. Formation d’un hématome:
Lors de la fracture, les vaisseaux sanguins se rompent et il y a formation d’une masse de sang coagulée (hématome). Inflammation évidente.

2.Formation du tissu de granulation influencée par plusieurs phénomènes:
• Infiltration de capillaires
• Macrophagocytes envahissent le site (évacuation des débris)
• Fibroblastes (collagène), chondroblastes (matrice cartilagineuse) et ostéoblastes (os) migrent et amorcent la reconstruction
• ensemble des tissus reconstitués = cal fibrocartilagineux

3.Formation du cal osseux
• Les ostéoblastes et ostéoclastes migrent dans le cal fibrocartilagineux et le convertissent en un cal osseux.
• La formation commencent vers la 3e et 4e semaine...
• Et se termine vers la 8e à la 12e semaine après l’accident quand l’os en fermement soudé.

4.Remaniement osseux
• Commence dès le début et plusieurs mois après la formation du cal osseux: matériaux en excès éliminés et reconstruction par le dépôt d’os compact
• Après le remaniement osseux la structure est semblable à l’os normale non fracturé.

19

Quels sont les noms des différents degré de blessure au ligament et qu'est-ce qui les différencie?

1er Degré: élongation
Perte minimale de l’intégrité de la structure: pas de mouvement anormale lors des tests de mise en tension ligamentaire (articulation stable.
Dlr soudaine et transitoire, sensibilité, peu ou pas d'oedème, léger hématome. Retour précoce au jeu

2e Degré: déchirure partielle
Affaiblissement important des structures: mouvement anormale lors des tests de mise en tension ligamentaire (articulation instable).
Dlr soudaine et vive qui persiste, hématome + oedème plus importants et localisés (après 24h-48h), peut y avoir hémarthrose, perte fonctionnelle, tendance à récidiver, Besoin de protection

3e degré: rupture complète
Perte de l’intégrité de la structure: mouvement anormale lors des tests de mise en tension ligamentaire (instabilité marquée)... souvent avec aucune douleur pendant le test!
Douleur soudaine et intense qui disparaît (+/- douleur)
• Gros œdème partout (bris capsulaire)
• Gros hématome
• Hémarthrose fréquente
• Perte de fonction
• Protection prolongée nécessaire
• La chirurgie peut être envisagée
• Habituellement une instabilité fonctionnelle permanente

20

Vrai ou Faux, pour faire connaitre le degré de lésion ligamentaire il faut se fier à la douleur et aux signes trophiques seulement.

Faux. Diagnostic cliniques car la dors et les signes trophiques sont très variables d'un individu à l'autre.

21

Quels sont les rôles du physiothérapeute et du kinésiologue dans la guérison d'une blessure au ligament?

Rôle du physiothérapeute:
• Déterminer le degré de l’atteinte
• Gestion de la douleur, l’œdème, l’hématome
• Favoriser la guérison du ligament
• Retrouver la fonction (post-immobilisation)
• Prévenir l’ankylose articulaire / restaurer la mobilité
• Prévenir l’atrophie musculaire / renforcir les muscles
Rôles du kinésiologue:
• Référence en physio pour déterminer la gravité
• Retrouver et optimiser l’endurance, la force, la puissance, la mobilité et la proprioception est très importante
• Remise en forme, exercices cardiovasculaires

22

Blessure articulaire:
Subluxation vs luxation?

Subluxation: surfaces articulaire restent partiellement en contact
Luxation: déplacement complet des os de leur position normale. dissociation complète des surfaces articulaire.
s’accompagne généralement d’une entorse et d’une lésion à la capsule articulaire.
• Il peut aussi y avoir une fracture, une lésion neurale et/ou vasculaire associée.

23

Quels sont les luxations les plus fréquentes?

Épaule
Doigts et pouce
rotule

24

Vrai ou Faux, la stabilité d'une articulation dépend de son anatomie?

Vrai.

25

Vrai ou Faux. Comme une fracture, les luxations doivent être réduites par un médecin?

Vrai. replacer dans un alignement normal.

26

Vrai ou Faux. Ensuite, l’articulation doit être protégée pour permettre la guérison des tissus mous (1 à 2 semaines d’immobilisation).

Faux. 3 à 6 semaines d'immobilisation

27

Pourquoi les statistiques de Luxation de l’épaule sont peu encourageantes?

Car il y a un haut % de récidive.
Plus le nombre de récidive augmente, plus la force
nécessaire à la luxation sera faible
Chirurgie envisageable

28

Quels sont les rôles des intervenants dans les blessure articulaires?

Rôle du physiothérapeute:
• Gestion de la douleur, l’œdème, l’appréhension
• Favoriser la guérison des tissus mous
• Retrouver la fonction (post-immobilisation)
• Prévenir l’ankylose articulaire/restaurer la mobilité
• Prévenir l’atrophie musculaire
Rôles du kinésiologue:
• Retrouver et optimiser l’endurance, la force, la puissance, la mobilité
• la proprioception est très importante
• Remise en forme, exercices cardiovasculaires
• Éviter les positions à risque de luxation... voir physio

29

À quoi peuvent être associé les blessures du cartilage articulaire?

Lésion par une blessure comme une subluxation ou une luxation, mais peut aussi être associée à une entorse ligamentaire de haut grade (exemple: LCA III)

30

Quand doit-on fortement suspecté une blessure ostéochondrale?

si une entorse simple reste douloureuse et gonflée plus longtemps que la « normale »

31

Vrai ou Faux, Généralement, les blessures du cartilage articulaire ne guérissent pas complètement? Pourquoi?

Vrai. --> tissu avasculaire

32

À quoi prédisposerait une blessure du cartilage articulaire?

Arthrose prématurée

33

Quels sont les rôles des intervenants dans les blessure du cartilage articulaire?

Rôle du physiothérapeute:
• Gestion de la douleur, l’œdème, l’appréhension
• Favoriser la guérison des tissus mous
• Retrouver la fonction (post-immobilisation ou post-opératoire)
• Prévenir l’ankylose articulaire/restaurer la mobilité
• Prévenir l’atrophie musculaire
Rôles du kinésiologue:
• Retrouver et optimiser l’endurance, la force, la puissance, la
mobilité, la proprioception
• Remise en forme, exercices cardiovasculaires
• Voir le physio pour les contre-indications...

34

Décrivez les 3 degrés de la contusion.

1er degré:
• Tissus superficiels atteints
• Pas de faiblesse
• perte de fonction légère
• Œdème et hématome légers
• Amplitude articulaire ou mobilité complète

2e degré:
• Tissus superficiels et profonds atteints • Faiblesse légère à modérée
• perte de fonction modérée
• Œdème et hématome modérées
• Amplitude articulaire ou mobilité diminuée

3e degré:
• Les tissus les plus profonds sont atteints • Faiblesse modérée à sévère
• perte de fonction importante
• Œdème et hématome sévères
• Perte de mobilité significative

35

Qu'est-ce qu'un claquage et par quoi est généré la tension le provoquant? (Blessure musculo-tendineuse)

Une blessure traumatique au muscle et au tendon par une force indirect.
Quand la tension générée excède la capacité élastique du muscle, c’est-à-dire du plus faible élément structurel.
La tension peut être générée par:
- production de force intrinsèque excessive
- étirement extrinsèque excessif

36

Vrai ou faux, le claquage survient souvent à l'accélération ou la décélération soudaine et fréquemment au niveau des gastrocnémiens, quadriceps et ischio-jambiers.

Vrai.

37

Vrai ou Faux. La lésion peut se produire n’importe où dans le muscle? donner des exemples d'endroits

Vrai.
1. dans le ventre musculaire
2. à la jonction myotendineuse (site fréquent de déchirure)
3. à l’insertion du tendon sur l’os (enthèse)

38

Quels facteurs contribuent au claquage ou à la lésion musculaire? (Blessure musculo-tendineuse)


1. Flexibilité musculaire inadéquate
2. Amplitude articulaire inadéquate
3. force ou endurance inadéquate
4. Débalancement musculaire/contraction musculaire non coordonnée
5. Tonus musculaire excessif
6. Échauffement insuffisant
7. Fatigue/sur-utilisation/récupération insuffisante
8. Réadaptation insuffisante qui laisse les structures plus faibles
9. Dysfonction vertébrale
10.Technique inadéquate

39

Décrivez les différents degrés de claquage (Blessure musculo-tendineuse)

1er degré: élongation
2e degré: déchirure partielle
3e degré: déchirure complète

Douleur:
1er: - légère et soudaine qui ne dure pas.
- Présente à la fin de l'étirement
- Douleur et légère faiblesse à la contraction contre résistance
2e: - modérée soudaine qui persiste
-Douleur pendant le mouvement/à la contraction active
- Douleur à l’étirement et diminution de l’amplitude articulaire
3e: - soudaine, intense et constante
-Peu de douleur au mouvement résisté mais perte de force importante
(Exemple de la déchirure du tendon achilléen)
- Pas de douleur à l’étirement ou même une augmentation de l’amplitude de mouvement

Oedème et hémorragie:
1er: Légère
2e: Œdème localisé et hémorragie (coloration tardive
3e: les 2.

Palpation et Capacités fonctionnelles:
1er: douloureuse et incapacité fonctionnelle légère à modérée, résolution «rapide».
2e: - Palpation douloureuse
- Perte de force
- incapacité fonctionnelle plus importante
3e: - Déformation palpable
- Perte de fonction importante

40

Quels sont les rôles des intervenants dans la Blessure musculo-tendineuse?

Rôle du physiothérapeute:
• Déterminer le degré de l’atteinte
• Gestion de la douleur, l’œdème, l’hématome
• Favoriser la guérison du muscle
• Retrouver la fonction (post-immobilisation)
• Prévenir l’ankylose articulaire / restaurer la mobilité • Prévenir l’atrophie musculaire / renforcir les muscles
Rôles du kinésiologue:
• Référence en physio pour déterminer la gravité
• Retrouver et optimiser l’endurance, la force, la puissance, la mobilité et la proprioception.
• Remise en forme, exercices cardiovasculaires
• S’attarder à tous les facteurs de risque!!!

41

Quelle est le rôle de la bourse?

Faciliter le mouvement du tendon sur la surface de l’os.

42

Vrai ou Faux. La blessure de sur-usage est très fréquente, mais il peut aussi y avoir une bursite dit traumatique s’il y a un coup direct sur la structure

Vrai.

43

Qu'est-ce qu'une blessure non-traumatique?

Le résultat d’un stress répété, normal ou anormal, sur un tissu

44

Nommez deux manières amenant une blessure non-traumatique.

Un stress mineur, mais répétitif, amènera une fatigue tissulaire. Cela diminue la tolérance du tissu et peut mener à la blessure avec le nombre de répétitions
OU
Un stress mineur soutenu sur une longue période de temps. Cela provoque un effet de déformation du tissu et réduit progressivement la force du tissu.

45

Typiquement, les blessures de sur-utilisation peuvent être classées en 4 phases, quelles sont-elles?

Phase 1: Dlr après l'activité seulement
Phase 2: Dlr pendant l'activité mais ne diminue pas les performances
Phase 3: Dlr pendant l’activité et diminue la performance
Phase 4: Dlr au repos

46

Quelles peuvent être les causes intrinsèques d'une blessure non-traumatique?

- Débalancement musculaire
- Faiblesses musculaires
- Perte de flexibilité (souplesse musculaire, mobilité articulaire)
- Facteurs anatomiques (varus-valgus, pieds plats-creux, etc.) --> Pas corrélation directe entre morphologie et pathologie, mais c’est sur que peut avoir une influence
- Autres: facteurs génétiques, facteurs endocriniens, conditions métaboliques, sexe, composition corporelle, grandeur, etc

47

Quelles peuvent être les causes extrinsèques d'une blessure non-traumatique?

1. Erreur d’entraînement: cause #1, environ 80%
• volume
• intensité
• augmentation rapide
• changement de type
• fatigue excessive
• récupération inadéquate
• mauvaise technique du geste sportif
2. Surface:
dure,molle,inclinée...surtout les changements.
3. Équipement:
inapproprié, usé
4. Conditions environnementales:
chaleur,froid, humidité
5. Nutrition inadéquate:
déficit calorique

48

Vrai ou Faux. Le corps s’adapte dans la mesure où le stress appliqué sur le tissu n’est pas plus grand que sa capacité d’adaptation

Vrai.

49

Vrai ou Faux, la fracture de stress peut survenir à plusieurs endroits, sur n’importe quel os?

Vrai.

50

Qu'est-ce qu'une fracture de stress?

• C’est une micro fracture de l’os qui résulte d’un stress mécanique répétitif:
1. La redistribution des forces d’impact qui exerce un stress précis sur l’os
2. L’action musculaire qui tire l’os
• Fissuration osseuse souvent limitée au périoste ou couche superficielle et ayant l’apparence d’une petite fêlure, mais peut finir en fracture complète!

51

Quel est le continuum dans l’apparition de la fracture de stress? (3 étapes)

1. Remodelage osseux à l'imagerie mais aucun signe clinique: «silent stress reaction»
2. Début d'une douleur localisée sur l'os avec remaniement osseux à l'imagerie, mais insuffisant pour être fracture de stress: «stress reaction»
3. Douleur plus importante et localisée avec imagerie positive: c’est la fracture de stress

52

Comment différencier une périostite d'une fracture de stress?

périostite = une «longue» douleur (sur une longue portion)
si localisé = fracture de stress.

53

Vrai ou Faux, dans la majorité des cas, la fracture de stress guérit après 4 semaines de repos relatif

Faux. 6 semaines

54

Cliniquement parlant, quand est-il possible de parler de guérison (d'une fracture de stress)?

- pas de douleur à la palpation
- pas de dlr durant les AVQs
- la personne peut reprendre l'activité qui a produit la blessure sans douleur
- Mais l’imagerie peut rester positive beaucoup plus longtemps (des mois ou année(s))

55

Quel est le premier facteur nécessaire à la guérison d'une fracture de stress?

Élimination ou réduction du stress mécanique répétitif qui a causé la blessure.
Cela permet une restauration graduelle de l’équilibre entre les ostéoblastes et les ostéoclastes

56

Classiquement, quels sont les symptômes d'une périostite tibiale et quels sont les muscles impliqués?

- Douleur diffuse au bord médial du tibia (1/3 inf.)
- Diminution des sx avec échauffement
- Augmentation de la dlr après l'x's et pire le matin suivant
Les muscles impliqués: tibial postérieur, soléaire et long fléchisseurs des orteils

57

Quel est le rôle des intervenants dans le traitement des blessure à l'os?

Rôles du physiothérapeute:
• Déterminer le diagnostic
• Gestion de la douleur, l’œdème...
• Favoriser la guérison de l’os: repos relatif, quantifier le stress mécanique (POLICE)
• Trouver les causes intrinsèques et/ou extrinsèques...
• Normaliser la biomécanique: force musculaire,
souplesse musculaire, mobilité articulaire

Rôles du kinésiologue:
• Référence en physio pour déterminer l’atteinte
• Programme de transfert avec une activité moins stressante mécaniquement pour conserver les qualités cardiovasculaires
• Optimiser l’endurance, la force, la puissance, la mobilité et la proprioception... dans des exercices sans douleur!
• Remise en forme spécifique aux sports lorsque c’est permis:
• activités d’impact... quantifier le stress mécanique appliqué sur le squelette.

58

Qu'est-ce qu'une apophysite?

Inflammation osseuse à l’attache du tendon sur l’os, l’apophyse.
Le site où s’attache le tendon est une plaque cartilagineuse relativement faible en comparaison au tendon. Cela prédispose à une blessure par avulsion

59

Pourquoi les apophysites surviennent chez les jeunes?

Présence d’une plaque de croissance = maillon faible
Ligaments + tendons = plus fort que l’os pédiatrique
• Particularité pour la période pubertaire:
- Les ligaments ont une laxité supérieure à l’adulte et sont plus solides que le cartilage de croissance ce qui explique la rareté des entorses graves.
- Les tendons sont aussi solides que chez l’adulte et non pas de pathologie dégénérative, ce qui explique qu’ils arrachent leurs attaches osseuses.

60

Vrai ou Faux, Les jeunes athlètes vont plus souvent blesser leur cartilage, leur os ou complètement arracher l’insertion plutôt que de faire une entorse, un claquage ou une déchirure tendineuse

Vrai.

61

Vrai ou Faux, Les blessures non-traumatiques aux ligaments sont plutôt rares

Vrai

62

Quelle est la blessure la plus courante chez les coureurs?

Syndrome Fémoro-Patellaire
(rotule cogne sur le fémur)
Le syndrome rotulien est plus souvent causé par les tissus mous péri-rotuliens que par le cartilage lui-même

63

Vrai ou Faux, le cartilage comme tous les autres tissus peut s’adapter.

Vrai,
L'exercice a effet protecteur sur le cartilage contrairement à la sédentarité, mais doit être adapté.

64

Quelle est la blessure non-traumatique la plus commune et pourquoi?

Tendinopathie, car le tendon est fait de fibres de collagènes parallèles qui transmet la force du muscle à l'os. Il est donc soumis à de très grand stress

65

Quelle est la différence entre tendinopathie, tendinite et tendinose?

• Tendinopathie = pathologie du tendon
• Tendinite = la phase aiguë: le tendon s'enflamme
Les cellules inflammatoires seraient présentes seulement les premiers jours suite à la lésion
• Tendinose = la phase chronique (+ de 6 mois)
si la douleur persiste plus de quelques semaines, il peut se remodeler par du tissu cicatriciel et s'hypertrophier

66

Vrai ou Faux, Il n’y a pas de système de classification pour les tendinopathies qui pourrait nous guider dans le traitement ou le pronostic?

Vrai.
On pourrait par contre utiliser les phases discutées précédemment:
• «Grade I»: douleur post-exercice
• «Grade II»: douleur pendant et après l’exercice
• «Grade III»: douleur de repos

67

Vrai ou Faux, La guérison d'une tendinopathie est longue, surtout si la douleur est présente depuis longtemps.

Vrai.

68

Classiquement, quels sont les sx d'une tendinopathie?

• Douleur près de l’articulation
• Douleur qui tend à diminuer lorsque la personne s’échauffe
• douleur après l’exercice et fréquemment au levé
• La personne peut s’entraîner à 100% au début de la condition, mais cela pourrait interférer avec le processus de guérison
• Œdème et crépitation peuvent être présents.

69

Quels sont les différents traitements de la tendinopathie?

- Exercices : au moins durant 3 mois pour amener remodelage. mieux de faire 3x/sem durant 6 mois que 7x/sem durant 3 sem. --> graduellement
- Repos relatif, massage
- Injection de plasma riche en plaquettes
(plus sur tendon en phase chronique depuis longtemps. Si a essayé les autres n’a pas marché, fait 1 ans, OK)
- Thérapie par onde de choc
- Chirurgie
- Nitro