Chapitre 20 sur la vieillesse Flashcards Preview

SEX1204 > Chapitre 20 sur la vieillesse > Flashcards

Flashcards in Chapitre 20 sur la vieillesse Deck (7)
Loading flashcards...
1

1. En quoi la prévention ou le traitement des problèmes sexuels et conjugaux chez les personnes âgées sont importants?

Cela peut prévenir une série de problèmes de santé psychologique et physique qui diminuent de façon substantielle la qualité de vie des personnes affectées.

2

2. Pourquoi l’amélioration de la relation conjugale est-elle d’autant plus primordiale à l’approche de la retraite?

À cause du retrait des personnes âgées de plusieurs domaines qu'ils occupaient autrefois, une qualité de vie conjugale insatisfaisante risquerait de compromettre la situation personnelle de ces individus.

3

3. a) Quelles sont les principales différences entre les femmes et les hommes au niveau de l’évolution de leurs réactions sexuelles et de leur capacité sexuelle avec l’âge?

Homme: P. 465
À partir de la quarantaine, la qualité du plaisir commence à changer.
Avec l'âge, la période réfractaire augmente (de qq minutes à plusieurs heures).
Testicule ne s'élève plus autant, quantité de sperme diminue contraction moins intense, ce qui est associé à une diminution du sentiment de l'imminence de l'éjaculation.
Avec l'âge, l'érection complète prend plus de temps, nécessite plus de stimulations directes et est plus rare.
Ressent moins le besoin d'éjaculer.
Femme:
Ménopause, diminution des oestrogènes entrainent plusieurs symptômes.
Également, au niveau de l'appareil génital, cela entraine:Amincissement de la paroi utérine et
vaginale, réduction de la largeur et de la longueur du vagin, perte d'élasticité des parois vaginales, diminution de la lubrification vaginale. Changements au niveau de la muqueuse vaginale peuvent augmenter la vulnérabilité aux infections et provoquer des douleurs lors des relations sexuelles. Cela peut entrainer des dysfonctions sexuelles, telles que le vaginisme.
Petites et grandes lèvres peuvent s'atrophier, ce qui met plus à découvert le clitoris. Toujours capacité à atteindre l'orgasme, mais orgasme change.
vafuna vaginale,

4

b) Vrai ou Faux : Différents facteurs biopsychosociaux (ex. : les enjeux de santé physique, l’estime de soi, les attentes sociales, etc.) jouent un rôle dans la modification de la réponse avec le vieillissement.

Réponse : Vrai. Ex. p.466 (bas de la page)

5

4. Comment est-ce que la régularité des rapports sexuels peut contribuer au maintien des réactions sexuelles?

Les activités sexuelles régulières contribueraient à retarder ou à diminuer les effets physiologiques de la ménopause. p.468

6


5. Concrètement, comment les femmes peuvent-elles contrer certains effets de la ménopause (Au moins 3 éléments)?

1. Relations sexuelles régulières.
2. Les exercises de Kegel pour renforcer le tonus vaginal.
3. Hormonothérapie (prise d'oestrogène pour notamment la lubrification et prise de testostérone pour le maintient de la lubrification.

7

6. Mythes et réalités associés à la sexualité des personnes âgées. Inscrivez un « M » si vous croyez qu’il s’agit d’un mythe et un « R » s’il s’agit de la réalité.
a) L’érection prend plus de temps à faire son apparition
) Les femmes ménopausées peuvent atteindre plus d’un orgasme au cours d’une même relation sexuelle
d) La douleur lors de la pénétration est normale pour les femmes et il n’y a rien qu’elles puissent faire :
e) La majorité des femmes de la population générale vivent une ménopause sans problèmes majeurs :
) L’orgasme est peu agréable :
g) L’homme ressent moins le besoin d’éjaculer :
h) La période réfractaire chez l’homme augmente, pouvant dépasser les 24 heures :
k) Les changements hormonaux chez la femme sont souvent associés à une baisse de la lubrification
vaginale
l) La stimulation directe du clitoris peut devenir douloureuse :
m) La plupart des couples de 45 ans et plus ont peu ou pas de sexualité
n) L’homme acquiert un meilleur contrôle éjaculatoire

a) L’érection prend plus de temps à faire son apparition : R
b) Les femmes ménopausées sont généralement trop fatiguées pour avoir des relations sexuelles : M
c) Les femmes ménopausées peuvent atteindre plus d’un orgasme au cours d’une même relation sexuelle : R
d) La douleur lors de la pénétration est normale pour les femmes et il n’y a rien qu’elles puissent faire : M
e) La majorité des femmes de la population générale vivent une ménopause sans problèmes majeurs : M
f) L’orgasme est peu agréable : M, mais l’orgasme diminue en intensité. Il est différent.
g) L’homme ressent moins le besoin d’éjaculer : R
h) La période réfractaire chez l’homme augmente, pouvant dépasser les 24 heures : R
i) Les problèmes liés à la ménopause chez les femmes sont souvent dus à la peur de vieillir : R
j) Après la quarantaine, les sensations génitales chez l’homme sont moins intenses, plus diffuses : R
k) Les changements hormonaux chez la femme sont souvent associés à une baisse de la lubrification vaginale : R
l) La stimulation directe du clitoris peut devenir douloureuse :R
m) La plupart des couples de 45 ans et plus ont peu ou pas de sexualité :M
n) L’homme acquiert un meilleur contrôle éjaculatoire : R
o) L’homme informé des changements associés au vieillissement risque de moins en souffrir (anxiété, etc.) : R
p) Même si l’érection devient moins fréquente et plus longue à obtenir, la plupart des hommes maintiennent une érection assez ferme pour permettre la pénétration : M