CHAPITRE 4 - TROUBLE DE L'ORGASME ET DE L'EXCITATION CHEZ LA FEMME Flashcards Preview

SEX1204 > CHAPITRE 4 - TROUBLE DE L'ORGASME ET DE L'EXCITATION CHEZ LA FEMME > Flashcards

Flashcards in CHAPITRE 4 - TROUBLE DE L'ORGASME ET DE L'EXCITATION CHEZ LA FEMME Deck (5)
Loading flashcards...
1

1. Selon Masters et Johnson, quels sont les motifs qui poussent certaines femmes ayant un trouble de l'excitation à continuer d'avoir des relations sexuelles?

Pour maintenir leur vie matrimoniale, d'autres apprécient la proximité avec le partenaire et l'affection qui se dégagent des cpts.

2

2. Considérant la grande variabilité des orgasmes chez la femme, identifier les éléments dont il faut tenir compte avant d’émettre un diagnostic de trouble de l'orgasme?

Déterminer si le problème est primaire ou secondaire, global ou situationnel. Également, déterminer si la femme a des cognitions positives ou négatives à propos de la sexualité, quel type d'éducation sexuelle elle a recu dans sa vie. Déterminer s'il s'agit d'anorgasmie primaire ou secondaire (s'avère que l'étiologie de ce type de dysfonction est bcp plus complexe. S'intéresser aux cognitions p/r à soi-même, à l'état de santé mentale (ex. Détresse psychologique). Difficultés coguales également. Ce peut également être constitutionnel (p.50).

3

3. Vrai ou faux :
a) Le trouble de l'excitation fait partie des troubles pour les lesquels les femmes consultent le plus.
b) Il existe une comorbidité entre le trouble de l'excitation et le trouble de l'orgasme,
c) Les femmes mariées ont moins d'orgasmes que les femmes célibataires.
d) La majorité des femmes parvient à l'orgasme par stimulation vaginale.
e) Le niveau d’instruction influence la capacité orgasmique de la femme.

a) Le trouble de l'excitation fait partie des troubles pour les lesquels les femmes consultent le plus. Vrai
b) Il existe une comorbidité entre le trouble de l'excitation et le trouble de l'orgasme, Semblerait-il!
c) Les femmes mariées ont moins d'orgasmes que les femmes célibataires. Faux.
d) La majorité des femmes parvient à l'orgasme par stimulation vaginale. Faux.
e) Le niveau d’instruction influence la capacité orgasmique de la femme. Faux

4

4. Korff et Geer font mention d’un facteur cognitif qui contribue à expliquer la présence et la perception de l'activation sexuelle chez la femme, de quoi s’agit-il?

? Il s'agit de l'appréciation subjective. Cela indique les femmes sont davantage conscientes de leur excitation sexuelle lorsqu'elles portent attention à certaines variables physiologiques.

5

5. Décrivez la notion de ''seuil'' de l'orgasme en quelques mots (Kaplan, 1974).

Il existerait un seuil à partir à partir duquel la réponse orgasmique se produirait automatiquement. Varie d'une femme à l'autre, mais également en fct des contexte. Les variables de ce seuil pourraient être liées au niveau d'inhibition sexuelle, lequel pourrait être transposé dans une distribution normaele. p.53