E2 - C6 - Aphasies Flashcards Preview

Psy3032 > E2 - C6 - Aphasies > Flashcards

Flashcards in E2 - C6 - Aphasies Deck (78):
1

Qu'est-ce que l'agnosie ?

C'est l'incapacité de reconnaître certains stimuli en l'absence de déficits sensoriels primaires.

P.ex. : comme la cécité ou la surdité = déficit primaire (avec yeux, oreilles, etc.)

Il y a perte d'informations qui permettent d'interpréter certains types de sensations reçues.

Le sujet atteint perçoit les stimuli, mais ne les traite pas au niveau logique.

L'agnosie n'est pas un trouble de la conception, du langage. Il existe plusieurs types d'agnosies selon la modalité sensorielle ou le type de perception qui est affecté.

2

Si un patient atteint d'une lésion encéphalique perçoit les stimuli, mais ne les traite pas au niveau logique, il est atteint d'________.

agnosie

3

Qu'est-ce que l'anosognosie ?

Décrit pour la 1ère fois par Babinski (1914) ;

C'est la non concience / non reconnaissance de son trouble (neuropsychologique).

-Peut arriver pour n’importe quel problème (Héminégligence, etc.)

Diagnostiqué, problème claire, mais patient n’a pas conscience d’avoir déficit à cause de problème neurologique.

Possible pour plusieurs déficits (comme aphasie de Wernicke.
-MAIS pas les mêmes implications pronostiques.

4

Quels sont les deux grandes classes d'aphasie ?

Donnez un exemple pour chacune de ces classes.

-Aphasie fluente (verbale)
Ex : Wernicke

-Aphasie non fluente
Ex : Broca

5

Comment on évalue les différentes classes d'apahasies ?

- Quantitatif : nbre de mot / minutes par patient (produire langage indépendemment du sens. Langage spontané, quesitons ouverte

- Qualitatif : (Disponibilité lexicale = sélectionné mot adéquats dans une phrase pour parler d’un truc). Fluence sémantique (nommez des ustensiles. Nomer objet dans catégorie spécifique), Dénomination d’objet (nommer objet qui sont présenté).

6

Quels sont les mécanismes principaux qui sous tendent langage ?

Production / perception (compréhension) du langage.

7

L'aire de Broca est divisé en 2 sections. Quels sont-elles et où sont-elles ?

1 : Triangulaire (plus antérieur)

2 : Operculaire (plus postérieur de l’aire de Broca, collé sur le cortex moteur)

8

Qu'est-ce que l'Aphasie ?

C'est un problème de langage acquis (pas congénital ou présent à la naissance) et qui résulte (qui est la conséquence) d'une lésion organique.

Toutes les atteintes du langage ne sont pas nécessairement Aphasique. Cela dépend de l'étiologie !

9

Nommez trois problèmes de langage qui ne sont pas de l'Aphasie :

- Autisme,
- Surdité,
- Atteinte sensorielles,
- Paralysie des organes effecteurs (p.ex. peut pas bouger bouche = pas une aphasie car problème périphérique),
- Maladie psychiatrique.
- Dysarthrie = symptômes très similaire à l'aphasie de Broca mais pas aphasie car prob périphérique.

10

Une autre malade ressemble symptômatologiquement à l'aphasie de Broca sans l'être. Quelle est-elle et pourquoi cette ressemblance ?

La Dysarthrie

- Symptômes très similaire à l'aphasie de Broca
MAIS
pas aphasie car problème périphérique.

11

Qu'est-ce qui caractérise une aphasie fluente (verbale) ?

Ex : Aphasie de Wernicke

Patient :
- Logorrhée (parle beaucoup)
- Production spontané abondante (irréprésible)
- Anosognosique
- Le discours ne fait pas de sens
- Jargons
- Beaucoup de Périphrases = dire 1 truc clair = patient fait discours de fou pour 1 truc simple. Discours dans lequel le sens est déficitaire.

12

Qu'est-ce qui caractérise une aphasie non fluente (non verbale) ?

Ex : Aphasie de Broca

Patient : (Patient ''Tan'')
- Parle peu spontanément
- Conscient de son problème
- Faible nombre de mots. Répertoire limité.
- Stéréotypies (Tan, tan tan ; Hodor = exemple)
- Co-morbidité : Dépression.
- Conduite d’approche

13

Qu'est-ce qu'une périphrase ?

C'est un discours dans lequel le sens est déficitaire.

Pour dire une chose, un patient avec une aphasie fluente (verbale) va faire une éloge ; un discours très long pour en arriver à la conclusion toute simple.

14

Pour le diagnostique de l’Aphasie, on doit observé et relevé les _____ que le patients fait dans son discours.

On regarde donc les ___________ ___________. I.e. :

On doit dire quels sont les erreurs que le patient fait dans son discours.

On regarde les transformation aphasique.

I.e.: À quel point le discours du patient dévie de la norme.

15

Qu'est-ce que la paraphasie verbale ?

C'est l'emploi d’un mot du vocabulaire à la place du mot cible.

16

Il existe deux types de paraphasie verbale.

Nommez les et donnez un exemple.

Paraphasie verbale sémantique :
image couteau, le pt dit fourchette. Remplacement du mot mais dans la mm catégorie sémantique, il a un lien avec le mot cible

Paraphasie verbale Formelles :
Château-chapeau. Mots se ressemble phonétiquement. Chapeau-château ; photo-dodo.

17

L'emploi d’un mot du vocabulaire à la place du mot cible est la définition claire d'une ________ ________

paraphasie verbale

18

Il existe trois (3) types de paraphasie verbale phonémique.

Nommez les et donnez un exemple.

- Élision : Enlève phonème
Téphone

- Addition :
Téléléphone

- Substitution : Remplacement du phonème
Télaphone

19

Qu'est-ce que l'élision ?

Un type de paraphasie verbale phonémique qui consiste à enlever un phonème.

P.ex. : Téphone au lieu de téléphone.

20

Qu'est-ce que l'addition pour une paraphasie verbale phonémique ?

Un type de paraphasie verbale phonémique qui consiste à ajouter un phonème.

P.ex.: Téléléphone au lieu de téléphone.

21

Qu'est-ce que la substitution ?

Un type de paraphasie verbale phonémique qui consiste à remplacer (à substituer) un phonème.

P.ex.: Télaphone

22

Qu'est-ce que du jargons ?

C'est un discours comportant une grande quantité de transformations, rendant inintelligible le propos.

Comme dans l'aphasie fluente de Wernicke.

23

Il existe plusieurs types de jargons. Quels sont-ils ?

- Sémantique (ici pt a des lien entre ses mots)
- Phonémique (lien entre phonème)
- Indifférencié

24

Qu'est-ce que la conduite d'approche dans l'aphasie non fluente ?

Chez un patient conscient de son aphasie (comme aphasie de Broca), a conscience des ses erreurs et il essaie de se corriger.

Un bol, une boule, une balle ! Le patient se rapproche du mot cible. Ici, le patient est conscient de son trouble.

C'est très associé à l'aphasie non fluente (Broca) car le patient doit être conscient de ses erreurs ce qui est rarement le cas avec l'aphasie fluente de Wernicke.

25

Qu'est-ce que la dysprosodie ?

Problème de langage avec :

- De fréquence fondalementale (le ton employé) Ton très monotone

- Intensité sonore : Patient parle très fort ou très faible. (Simon à l’UQAM)

- Découpage temporel : PT ne teinnent pas compte des pauses normale dans le langage.

Perfect storm : PT qui hurle tlt avec loggoré.

26

Il existe plusieurs type de dysprosodie, quels sont-ils ?

- Linguistique :
Accentuation, mode interrogatif, etc.

- Émotionelle :
Intonation (joie, colère, etc.)

- Pseudo-accent étranger :
Plus connu. Patient a une lésion SNC, patient se réveil d’un coma et a un accent étranger (accent chinois alors que québécois. Donc parler francais avec accent fort)

o +/- 60 dans littérature. On le voit en période aigue.

o Ce n’est pas un vrai accent. C’est prob prosodique,

o D’autres causes suggéré ** PWP

27

Étude de cas :
Lésion précentrale gauche, (entre moteur et prémoteur)

IRMF :
Pt activation qui ne sont pas présente chez PT en santé et surtout dans la région du larynx. Augmentation de l’activation des gyrus pré et post central correspondanent à l’aire motrice du larynx.

Conclusion :
Lésion gyrus pré-central a provoqué une réorganisation complète des aires motrices du langage a mener a un mécanisme compensatoire (neuro plasticité).

Étude de cas


Une région qui contrôlait le larynx. Impliqué dans prosodie. Résultante = Pt accent étrange.

28

Étude de cas 2 :

Pseudo accent étranger :
Facilitation paradoxale
Accent persiste 3 ans ! Svt dans période aigue arrive svt. Mais ici reste longtemps.

Scan : 2e accident cérébrale (AVC) au cervelet et accent étrangé disparait.

Démontre une facilitation paradoxale. 2e lésion enlève l'accent étranger.

Cervelet = traite info temporelle. Le pseudo accent étranger peut être du a différente fonction temporelle ou plus articulatoire. Plusieurs sources pour les prob de dysposodie. Peut survenir pcq prb dans plusieurs régions cérébrales.

Démontre une facilitation paradoxale.

29

Qu'est-ce qu'une facilitation paradoxale ?

Lésion qui augmente capacité / règle problème comme l'accent étranger.

Il reste plus de déficit que de bénéfices.

30

Qu'est-ce que la prosodie ?

D'une manière générale, la prosodie est l'inflexion, le ton, la tonalité, l'intonation, l'accent, la modulation que nous donnons à notre langage oral en fonction de nos émotions et de l'influence que nous désirons avoir sur nos interlocuteurs.

En outre, c'est l'étude des traits phoniques, c'est-à-dire l'étude du rythme (vitesse d'élocution), de l'accent et de l'intonation.

31

On tente de distinguer les patients qui parle ____ des patients qui parle _____. Ce système de classification, bien que grossier a pour son avantage d'être simple.

Distinguer les pT qui parle peu des PT qui parle avec abondance (beaucoup) sans comprendre.

Simple mais permet de catégoriser aisément.

32

Quelle est le modèle ''classique'' de l'aphasie non fluente ?

Aphasie de Broca

33

Qu'en est-il de la compréhension orale dans l'aphasie de Broca ?

- Relativement préservé (des pt ou non, d’autres ou c’est parfait)

- Diff à saisir sens phrases complexes

- Désignation d’objets

34

Qu'en est-il de la production orale dans l'aphasie de Broca ?

: (jamais tt les symptomes chez 1 pt et pt tlt différents. Jamais avec la mm fréquence (degré de sévérité). Aphasie broca légé VS sévère (Tan)

- Discours raalenti, syllabé, laconique

- Monotone, dysprosodie, parfois accent étranger

- Atténuation de la dysarthrie lors d’énonciation automatique : chant, récitation, décompe, jour de la semaine, mois de l’année

- Sujet + verbe + complément = phrase très simple.

35

L'air de Broca est divisée en deux section qui sont :

1)

2)

1 : Triangulaire (plus antérieur)

2 : Operculaire (plus postérieur de l’aire de Broca. Collé sur le cortex moteur)

36

Dans l'organisation encéphalique on peut noter que les les fonctions du langage sont organisés de façon très _______________

Parcimonieuse

Broca adjacent au cortex moteur. Région dorsale de l’homoncule = visage ! Aire de Broca est collé sur cette région. = représente bien cette parcimonie. Donc aphasie / lésion dans ce coin là peut toucher les exécusions motrices du langage. Car dans Broca = timing du langage. Ça double les problèmes quand trbl là mais c’est organisé bien.

37

Quelle est la comorbidité fréquente dans l'aphasie de Broca ?

l'atteinte émotionnelle (Dépression).

38

Décrivez l'Aphaise de Broca :

Aphaise de Broca : Modèle classique de l’aphasie non fluente

- Diff à produire le langage
- Tributaire de problèmes moteur (vraiment dans l’organisation motrice du langage). Langage = série de commande motrice à envoyer.

-Symptomes :
o Dysarthrie
o Langage réduit
o Dysprosodie (svt production monotone)
o Agrammatisme (Pt utilise peut la grammaire ou incorrectement)
o Préservation relative de la compréhension de ce qui lui est dit et de ce qui pense mais conscience de ne pas être capable de produire ses pensées. Diff à écrire.

Svt problème émotionnelle. Car très conscient de son prob. Bcp prob sociaux (pas de langage).

39

Quels sont les symptômes de l'aphasie de Broca ?

-Symptomes :
o Dysarthrie
o Langage réduit
o Dysprosodie (svt production monotone)
o Agrammatisme (Pt utilise peut la grammaire ou incorrectement)
o Préservation relative de la compréhension de ce qui lui est dit et de ce qui pense mais conscience de ne pas être capable de produire ses pensées. Diff à écrire.

Svt problème émotionnelle. Car très conscient de son prob. Bcp prob sociaux (pas de langage).

40

Où est l'aire de Broca ?

Gyrus frontale inférieur gauche

41

Un modèle d'aphasie fluente serait l'aphasie de __________

Wernicke

42

Décrivez l'Aphaise de Wernicke :

Aphasie de Wernicke

Svt anosognosique :

Aire de wernicke : Cortex temporal supérieur gauche. Adjencent au cortex audifitif (gyrus de Échelle ?)
Déficit marqué de la compréhension et de la production fluente du langage.
Mais paraphasique et dyssyntaxique

Région compréhension, proche région auditives. Faisseau de matière blanche qui connecte ses région = Faisceau arquée

Production orale :
- Parle spontanément, abondament, incessament
- Sans tenir compte des interventions de l’interlocuteur
- Débit quantitativement normal ou élevé (logorrhée)
- Anomie compensée : périphrases (nomme n’importe quel mots différent)
- Phrases longues, prosodie conservée
Compréhension :
- TOUJOURS perturbée
- Étapes perceptives préservées = diff à saisir le sens du mot
o Représentation lexicale du mot
o Association sémantique
Différents niveaux pour ces symptômes (Sévère, moyen, léger et réduit).

43

Où est l'aire de Wernicke ?

Cortex temporal supérieur gauche.

Adjacente au cortex auditif.

44

Qu'en est-il de la production orale dans l'aphasie de Wernicke ?

- Parle spontanément, abondament, incessament

- Sans tenir compte des interventions de l’interlocuteur

- Débit quantitativement normal ou élevé (logorrhée)

- Anomie compensée : périphrases (nomme n’importe quel mots différent)

- Phrases longues, prosodie conservée

45

Qu'en est-il de la compréhension orale dans l'aphasie de Wernicke ?

- TOUJOURS perturbée

- Étapes perceptives préservées = diff à saisir le sens du mot

o Représentation lexicale du mot
o Association sémantique

Différents niveaux pour ces symptômes (Sévère, moyen, léger et réduit).

46

Dans quelles aphasie (fluente, non fluente) peut-on constaté l'aphasie bilingue ?

Aphasie bilingue = Aphasie de Wernicke seulement

47

Il existe deux types d'aphasie bilingue. Nommez les et décrivez les.

1)

2)

Bilingue (1) ou Polyglote (2) a lésion cérébrale dans région du langage. Symptômes différents

Bilingue
Perte d’habiletés égale dans toutes les langues

Polyglote
Seulement une langue
- Aphasie sélective (Langage + familier, récupéré le plus rapidement / facilement).
- Récupération du langage le plus familier ?
- Aphasie différentielle = Un type d’Aphasie dans une langue, un autre type dans l’autre langue.

48

Est-il possible d'avoir une aphasie fluente en français et non fluente en anglais ?

Oui mais cas rare et extrême

49

Comment réduire les symptômes dans l'aphasie de Broca ?

Trucs et stratégies comme :
Compté, énuméré jour de la semaine. Ça fait combien de temps que tu as cette condition 1-2-3-4- ah 4 !

50

Nommez et décrivez brièvement les trois (3) patterns de récupération du langage (lors d'une aphasie de Wernicke) :

1)

2)

3)


1) Récupération parallèle (2 langue en mm temps. Plus fréquent)

2) Sélective 1 longue pas l’autre

3) Successive : récupère 1 langue complètement et ensuite commence à récupérer l’autre langue,

51

Pourquoi n'y a-t-il pas de mécanismes de récupération de langue dans une aphasie de Broca ?

Car le patient connait et comprend la langue mais n'est pas capable de bien la prononcer.

52

Les études chez les sourds ont montrés que les régions cérébrale utilisé par des patients non sourd et sourd étaient :

= Activation très similaires.

Régions de production et compréhension semble se développer et s'utiliser de la même façon chez des gens sourds comme chez des gens normaux.

53

Est-ce qu'il est possible pour un patient sourd d'acquérir, suite à une lésion, une aphasie ?

OUI. Les deux (Wernicke et Broca)

PT 1 :
Ils deviennent incohérent (ils utilisent les bons signes (dans langage signe)) mais leur discours n’a pas de sens.
=
Wernicke, classique. Langage des signes incohérent.

PT 2 :
Pas de prob moteur car il dessine mais diff à produire bons signes. Lorsque ses mains doivent produire langage = difficultés motrices. Compréhension excellente, pas de prod ou un peu
=
Broca classique.

N.B. :
Les aphasies du langages peuvent s’exprimer de diff façon.

54

Est-ce que le rôle de l'hémisphère droit, et gauche, dans la récupération du langage est le même ?

Non mais le but (récupéré langage), oui.

55

Une aphasie a-t'elle tendance à disparaître avec le temps ?

OUI

Tendance à revenir tout seul après du temps.
=
Récupération spontané (mécanimes plastique spécifique au langage) mais certains patients reste chronique.

56

Quelles sont les deux hypothèses principales pour l'implication de l'hémisphère droit au niveau de la récupération du langage ?

1) Recrutement des structure homologue dans l’HD.
- Études en WADA.
- Plusieurs preuves : Kinsbourne 1971, Czopf 1972
- Énormément d’étude en IRMf qui montre : Augmentation rôle de HD dans le traitement du langage. (chez PT aphasique qui récup langage)
- Augmentation gyrus frontale inférieur droite chez patient aphasie de Broca.

2) Réactivation structures du langage dans l’HG
- Plasticité maladaptive (qui pourrait nuire au PT).

57

Les études de récupération du langage ont montrés que les patients qui ont les meilleurs scores et qui récupérer plus rapidement ont des activation de l'encéphale près _______________

près du gyrus frontale inférieur gauche.

et dans les région périlésionelles.

58

De façon générale, les patents qui ont des réponses dans l'hémisphère gauche (des activations péri-lésionelles) lors de la récupération du langage ont des

meilleurs scores et ils récupèrent plus rapidement.

59

L’activité compensatoire droite est ________ corrélé à la récupération de réseaux dans L’hémisphère gauche.

L’activité compensatoire droite est inversement corrélé à recuperation de réseaux dans L’HG.

Activité HG + récup. IMP

60

L'activité dans l'hémisphère droit pourrait, selon toute vraisemblance, être ___________.

MAIS ......

Activité à droite pourrait être maladaptive.

Plus activité HD = moins bonne récupération et moins de bonnes réponses.

MAIS ça dépend d'où à droite.

La région triangulaire, contrôlésionelle, de Broca est maladaptive et à son activation, le patient performe moins bien.

61

Peut-on affirmer que la réorganisation structurale de l’HG est plus efficace que la compensation de l’HD ?

OUI

62

Peut-on affirmer que la réorganisation structurale de l’HD est plus efficace que la compensation de l’HG ?

NON, le contraire est vrai.

63

Comment a-t-on vérifié si l'activité de l'HD était de la neuroplasticité maladaptive ?

Si en SMTr réduit activité HD, chez PT aphasique qui n’a pas récupéré langage, est-ce qu’on peut améliorer la performance aux tests (meilleur fonction langagière) et une augmentation de l’activité à gauche ?

Ils ont checké ça sur PT chronique.

Tests d’indentification d’image. Mesure TR. Assume que TR = performance

Tests – intervention SMTr – tests

2 sites de stimulations. Partie operculaire de l’aire de Broca et Triangulaire

64

Est-ce que l'ensemble de l'activité de l'HD lors de la récupération est de la neuroplasticité maladaptive ?

NON.

Quand inhiber région operculaire de Broca (à droite) = patient moins bon qu’avant. Répliqué le cas de Barlow 1877 kid de 10 ans. Suggére fortement que les région de l’HD sont impliqué dans la récupération langage. Plasticité adaptative.


Quand inhibe région triangulaire de Broca (à droite) = Bénéfique pour patient. Augmentation items nommées et diminution du temps de réponse (TR). L’HD nuit à la récupération car lorsqu’inhiber, augmentation de la performance.

65

Quelle région contrô-lésionnelle diminue la performance du patient aphasique si elle est activée / sollicitée ?

Dans la région triangulaire contrôlésionelle de l'aire de Broca (Gyrus frontale inférieur droit)

Région antérieur, Triangularis = pas bon comme plasticité.

66

Quelle région contrô-lésionnelle augmente la performance du patient aphasique si elle est activée / sollicitée ?

Dans la région operculaire contrôlésionelle de l'aire de Broca (Gyrus frontale inférieur droit) .

Région postérieure, Operculairs = Bon pour patient quand activation là.

67

Si je peux inhiber une région dans l'HD, et que je veux voir une augmentation de la performance du patient, je suis mieux de SMTr la région :

région triangulaire de l'aire de Broca controlésionnelle dans le gyrus frontale inférieur droit

68

On peut noter, en bref, que l'activité ________ est mieux pour le patient que l'activité ________ dans la région de l'aire de Broca controlésionnelle dans le gyrus frontale inférieur droit.

Car si + activité Opercularis, mieux pour PT mais si + activation Triangularis = pas bon comme plasticité.

69

Quelle régions gyrus frontal inférieur droit contribue à la récupération du langage ?

(Quand inhibé, patient performe moins)

La partie operculaire

70

Quelle régions gyrus frontal inférieur droit nuit à la récupération du langage ?

(Quand inhibé, patient performe plus)

La partie triangularis

71

Existe-t-il des effets à long terme de ces interventions (SMTr + afin de simuler une lésion) ?

Ces résltats peuvent perdurer plus de ______ mois. Peuvent-il rester stable ?

S'adresse à quel type de patients (quel type de lésion).

+/- 1h après une SMT, patients reviennent à niveau de base (niveau d'avant intervention).

Mais oui !

SMTr accepté pour dépression réfractaire qui ne répond pas aux psychotropes/médicaments.

Donc, fait pareil avec ces patients. On inhibe région triangulaire gyrus frontale inférieur droit. Idée : réduire activité à droite. Promouvoir activité HG et augmente langage, Effets devraient se stabiliser.

- Bénéfice 8 mois après et on voit que la performance s’améliore avec le temps. (en plus de rester dans le temps).

- Hypothèse : Patient améliore son langage, utilisé plus de mot force

- Peut bénéficier patient apahsique de Broca (20 ans).

72

Quelle est le facteur d'importance pour une récupération des fonctions langagière après une aphasie de Broca ?

Ce qui est important pour la récupération, c'est :

une réactivation des régions péri-lésionnelle.

73

Les lésions à gauche, en période très aigu, peuvent donner des symptômes ___________.

aphasiques

74

Approche expérimental pas utilisé en clinique.

Techniques utilisé présentement comme :

Constraint induced therapy (CIT) : bons résultats dans l’utilisation membres affecté.

- Limité l’utilisation du membre qui fonctionne correctement (hémi-parésie gauche, le PT sur-utilise memebre non affecté).

- Pour 90% des heures réveillées, pas droit accés ‘’bon’’membre. + entrainnements du membre affecté.

- Résultats : favorise la récupération du membre négligé.

75

Au niveau moteur, on pensait que c’était impossible de récupéré après ____. mais non ! C'est possible !

1 an

76

Pour patients Broca l'approche de ‘’_______’’ = _______ _________ fonctionne bien.

Approche de ‘’Shaping’’ = approxmations succesives.

77

Qu'est-ce que le constraint-induced therapy (CIT) :

Jeu thérapeutique du langage (c’est du shaping). Ajuster pour ne pas que ça soit trop frustrant et que le patient se tanne. 3 heures / jour pour 2 semaines. (30 heures total)

- Jeu : simple, 32 cartes avec images, patient doit choisir carte au hasard et sans la montré, demandé la carte similaire de qq1 d’autres (heille psse moi la carte de chapeu)
- Contraintes : peut aller du + à moins difficile.
P.ex:
- cartes (noms commun avec haute fréquence) et on peut augmenter la complexité (rododendron) + complexe que chapeau.
- On peut prendre carte avec des smililarité phonéiques
- Ajouter plus de mots (téléphone jaune)

78

Est-ce que le constraint-induced therapy (CIT) fonctionne ?

Ça marche ! Augmentation significative de la performance des patients. (au jeu de carte)

Il y a d’autres approches qui fonctionne bien aussi. Réduit la détresse chez ces patient.