E2 - C8 - Évaluation Neuropsy Flashcards Preview

Psy3032 > E2 - C8 - Évaluation Neuropsy > Flashcards

Flashcards in E2 - C8 - Évaluation Neuropsy Deck (110):
1

Qu'elle relation est à l'étude en neuropsychologie ?

l’étude de la relation entre les diverses structures du cerveau et les fonctions cognitives chez un individu.

2

Que sont les fonctions cognitives ?

Ce sont les capacités de notre cerveau nous permettant notamment de communiquer, de percevoir notre environnement, de se concentrer, de se souvenir d’un événement ou d’accumuler des connaissances.

3

Donnez trois exemples de fonctions cognitives :

- communiquer ;
- percevoir notre environnement ;
- concentrer (porter attention) ;
- Se souvenir d’un événement ;
- Accumuler des connaissances.

4

Y-a-t'il une différence entre un neuropsychologue et un neurologue ?

OUI

Le neuropsychologue
- Études universitaires en psychologie et spécialisation en neuropsychologie (Ph.D. 5 ans)
- Évaluations neuropsychologiques (tests standardisés)
Réadaptation cognitive

Le neurologue :
- Études universitaires en médecine et spécialisation en neurologie
- Examens neurologiques
- Diagnostics

5

Au 18e siècle on assiste à l’une des premières tentatives de lier des aires cérébrales à des fonctions mentales. Cette théorie se nomme la ________ de son auteur ____ _____ _____.

Phrénologie

Franz Joseph Gall

6

La phrénologie et la première théorie __________.

elle est la première théorie localisationniste

7

Qu'est-ce que le localisationnisme ?

Théorie localisationniste, suggérant un lien entre des localisations cérébrales et des fonctions cognitives.

Le localisationnisme est l’un des fondements essentiels de la neuropsychologie.

La première de ses théories est la phrénologie et elle présente des grandes faiblesses méthodologiques (entre autre…).

8

Broca et Wernicke déduisent la localisation de ________ à partir de la localisation d'une ______

FONCTIONS

LÉSION

9

Les travaux de Brodmann en _______________ ont deux fonctions :

cytoarchitectonie

- Divise le cerveau sur la base de la composition cellulaire du tissu

- Plusieurs des aires ainsi trouvées ont, par la suite, été corrélées à diverses fonctions corticales (et comportementales)

10

L’imagerie fonctionnelle cérébrale (IMRf) permet de :

Permet de corréler une activité cérébrale à un comportement.

Emphase sur CORRÉLER

11

La recherche en neuropsychologie a permis de développer des _____________ neuropsychologiques permettant d'apprécier et de quantifier un trouble cognitif.

La recherche en neuropsychologie a permis de développer des tests neuropsychologiques permettant d'apprécier et de quantifier un trouble cognitif.

Les tests neuropsychologiques sont standardisés et normalisés pour permettre de comparer les habiletés cognitives d’un individu à celles d’un groupe contrôle.

À l’aide de ces tests, le neuropsychologue peut évaluer la nature et l’importance d’un trouble neuropsychologique.

12

Pourquoi les tests neuropsychologiques sont standardisés et normalisés ?

Pour permettre de comparer les habiletés cognitives d’un individu à celles d’un groupe contrôle.

13

Donnez trois (3) exemples dans lesquels un neuropsychologues peut travailler :

- Service de neurologie
- Service de pédiatrie
- Service de chirurgie
- Service de psychiatrie
- Service de gériatrie
- Centre de réadaptation
- Service scolaire
- Service légaux

14

Un neuropsychologue ne fait pas que passer des tests. Il doit posséder un important bagage neuroanatomique ''normal'' et pathologique afin de pouvoir :

Afin de pouvoir interpréter de manière pertinente les résultats obtenus par ses patients/clients aux dits tests neuropsychologiques.

15

Nommez trois (3) précurseurs en neurologie à Montréal et trois (3) enseignants:

Précurseurs en neurologie:
- Mihai Botez,
- André-Roch Lecours
- Penfield (neurosciences)

Enseignants:
- Bruno Cardu
- Brenda Milner
- Maryse Lassonde

16

Au Québec, quel acteur provincial a joué un rôle important dans l'essor de la profession de la neuropsychologie en employant plusieurs neuropsychologues ?

La SAAQ a joué un rôle important dans l’essor de la profession en employant de nombreux neuropsychologues

17

Le projet de loi 21, entrée en vigueur en 2012, affirme que l'évaluation des troubles neuropsychologiques est maintenant réservé aux :

L’évaluation des troubles neuropsychologiques est maintenant une activité réservée à certains psychologues détenteurs d’une attestation de formation en neuropsychologie émise par l’OPQ

- Seuls les détenteurs peuvent utiliser le titre de neuropsychologue.

18

Selon l'OPQ :
- L’évaluation neuropsychologique est une forme spécialisée d’évaluation psychologique.

- Elle consiste à expliquer les relations cerveau-comportement et leurs interfaces en lien avec une dysfonction ou une pathologie neurologique développementale ou acquise.

- Elle permet d’apprécier les modifications au niveau des fonctions mentales supérieures […], de la vie affective et de la personnalité. […]

L'intégration de l'ensemble de ces données permet de préciser :

L’intégration de l’ensemble de ces données permet de préciser :

- les capacités de l’individu,
- de l’orienter vers un traitement adéquat,
- d’adapter son environnement physique et psychosocial
- ou de l’aider à se fixer des objectifs réalistes en fonctions de ses capacités

19

En neuropsy des ENFANTS, on s'intéresse à

- Syndromes neuro dév.
-Diff apprentissage à l'école
- Syndrome neuropsy (TED, TDAH, SGT)
- EPILEPSIE
- DI

20

En neuropsy des ADULTES, on s'intéresse à

- TCC
- Syndrome neuropsy (TED, TDAH, SGT)

21

En neuropsy des VIEUX, on s'intéresse à

- Maladies dégénératives (Alzeihmer)
- AVC

22

En neuropsy, il est important d'avoir une évaluation exhaustive car

Importance de bien ciblé les tests pour un patient X.

Pas besoin de faire 6 fois 3 heures de tests, long à corrigé et tellement de résultats que c’est sur à évaluer.

P.ex. : si DI mais éval sur plein d’autres choses, mauvaises conclusion.

23

Quelle sont les étapes de l’évaluation neuropsy ?

- Histoire de cas (anamnèse)

- Observation des comportements
Facilement distraite, est-ce qu,elle se dévalorise entre les tâches, lente au niveau moteur, etc.

- Analyse quantitative et qualitative des résultats aux épreuves psychométriques

- Entrevue avec les proches et/ou les intervenants (e.g. enseignant, travailleur social)

- Consultation des rapports antérieurs (s’il y a lieu)

- Synthèse de toute l’information et conclusions

- Rédaction du rapport

24

Quelle est la principale question à poser lors de l'anamnèse ?

Pourquoi ? (3 raisons)

Quel est le motif de consultation?

- Détermine l’objectif de l’évaluation (et l'oriente)

- Oriente le questionnement et le choix des instruments

- Permet de cerner la nature et l’étendue des plaintes cognitives

25

l'anamnèse sert à quoi ?

Orienter la suite de l’évaluation

Nuancer les résultats obtenus aux épreuves neuropsychologiques

Contribuer à l’établissement d’un diagnostic

Planifier une intervention ultérieure

Établir des recommandations personnalisées

26

Qu'est-ce qui concerne l'évaluation comportementale ?

Apparence physique
Langage
Relation avec l’examinateur
Utilisation de stratégies (ou non)
Habitudes motrices
Attitude face à l’évaluation : Déni, découragé, etc.

27

Il est important d'avoir de la standardisation des tests (critères des tests). À cet effet, qu'est que signifie :

Test fidèle:

Test valide:

Test sensible:

Test fidèle: Test fournissant des résultats stables

Test valide: Test évaluant la fonction visée

Test sensible: Test permettant de différencier les personnes normales de celles souffrant d’une pathologie

28

Qu,est-ce que l'étalonnage des tests ?

Il s'agit de s'assurer d'avoir un échantillon représentatif sur des bases tels :

Facteurs socioculturels, sociodémographiques et socioéconomiques

29

Le neuropsychologue doit choisir les tests standardisés les plus appropriés selon 3 critères :

1)
2)
3)

1) Au motif de consultation

2) Aux informations recueillies pendant l’anamnèse ainsi qu’aux observations comportementales

3) À la hiérarchie cognitive

30

Quel est le point de départ de la hiérarchie cognitive à évaluer ?

LE QI !!

Potentiel intellectuel (Quotient intellectuel)

31

En ordre, quelle est la hiérarchie cognitive à respecter dans les évaluation neuropsychologique ?

Potentiel intellectuel (Quotient intellectuel)

Aspect langagier

Fonctionnement non-verbal

Fonctions motrices et praxiques

Mémoire de travail et fonctions attentionnelles

Fonctions mnésiques (mémoire)

Fonctions exécutives

32

Le QI (potentiel intellectuelle) est un ensemble d’habiletés qui comprend :

- Compétences verbales

- Raisonnement non verbal

- Mémoire de travail

- Vitesse de traitement de l’information

33

Quelles sont les batteries les plus utilisées pour mesurer le potentiel intellectuel (QI)

Échelles de Weschler

34

Quel test, à échelle de Weschler, est approprié pour mesure le potentiel intellectuelle chez un jeune enfant de 2 ans-6 mois à 7 ans-3 mois ?

T.IMP.

Jeunes enfants (2 ans 6 mois - 7 ans 3 mois) :
WPPSI : Weschler Preschool and Primary Scale of Intelligence

35

Quel test, à échelle de Weschler, est approprié pour mesure le potentiel intellectuelle chez les enfants et adolescents (6 ans à 16 ans 11 mois) ?

T.IMP.

Enfants et adolescents (6 - 16 ans 11 mois):
WISC: Weschler Intelligence Scale for Children

36

Quel test, à échelle de Weschler, est approprié pour mesure le potentiel intellectuelle chez les Adultes (16 ans à 90 ans) ?

T.IMP.

Adultes (16 - 90 ans):
WAIS: Weschler Adult Intelligence Scale

37

Définissez et donnez un exemple des sous-tests des épreuves évaluant les capacités verbales (à corrélation forte avec la réussite scolaire) suivants :

Similitudes :
Ex:

Vocabulaire:
Ex:

Compréhension:
Ex:

Similitudes :
Items ayant 2 mots dont il faut trouver la ressemblance
Ex: en quoi une pomme et une banane se ressemblent ?

Vocabulaire:
Mots à définir de plus en plus complexes
Ex: Qu’est ce que la rivalité ?

Compréhension:
Questions portant sur des problèmes de la vie quotidienne, sociale et interpersonnelle
Ex: Que dois-tu faire si tu vois de la fumée sortir de la fenêtre de la maison de ton voisin ?

***Épreuves évaluant les capacités verbales. Corrélation forte avec la réussite scolaire. Ses sous-tests :

38

Définissez et donnez un exemple du sous-tests des épreuves évaluant les capacités verbales (à corrélation forte avec la réussite scolaire) suivant :

Similitudes :
Ex:

Similitudes :
Items ayant 2 mots dont il faut trouver la ressemblance
Ex: en quoi une pomme et une banane se ressemblent ?

39

Définissez et donnez un exemple du sous-tests des épreuves évaluant les capacités verbales (à corrélation forte avec la réussite scolaire) suivant :

Vocabulaire:
Ex:

Vocabulaire:
Mots à définir de plus en plus complexes
Ex: Qu’est ce que la rivalité ?

40

Définissez et donnez un exemple du sous-tests des épreuves évaluant les capacités verbales (à corrélation forte avec la réussite scolaire) suivant :

Compréhension:
Ex:

Compréhension:
Questions portant sur des problèmes de la vie quotidienne, sociale et interpersonnelle
Ex: Que dois-tu faire si tu vois de la fumée sortir de la fenêtre de la maison de ton voisin ?

41

Définissez les sous-tests des indice de raisonnement perceptif suivants :

Blocs :

Concept en image :

Matrices :

Blocs :
reproduire des figures bidimensionnelles à l’aide de blocs tridimensionnels

Concept en image :
associer des images partageant un même concept

Matrices :
Compléter une matrice visuelle de façon logique

42

Définissez les sous-tests des indices de mémoire de travail suivants :

Mesure quoi ?

- Séquences de chiffres ou ________

- Arithmétique.

IMP

Mesure la mémoire de travail et la mémoire à court terme sous sa forme verbale.

Séquences de chiffres: (Empan)
Empan endroit : mémoire verbale à court terme
Empan envers : mémoire de travail verbale

Arithmétique

43

L'empan est une mesure de :

la mémoire de travail et la mémoire à court terme sous sa forme verbale

44

Définissez les sous-tests de l'indice de vitesse de traitement de l’information suivants :

Mesure quoi ici ?

Code :

Repérage de symboles :

Mesure la rapidité cognitive de « bas niveau ».

Code : reproduire le plus rapidement possible (2 min) le plus de signes graphiques

Repérage de symboles : Identifier si un symbole figure parmi des leurres le plus rapidement possible (2 min)

45

Le code et le repérage de symboles sont des sous-tests d'indice de _______ de _______ de ________.

Ils servent à mesurer :

indice de vitesse de traitement de l’information

Mesure la rapidité cognitive de « bas niveau ».

46

La séquences de chiffres, ou empan, et l'arithmétique sont des sous-tests d'indice de _______ de _______ .

Ils servent à mesurer :

Indice de mémoire de travail

Mesure la mémoire de travail et la mémoire à court terme sous sa forme verbale

47

Les sous-tests des similitudes, de vocabulaire et de compréhension sont des sous-tests d'indice de _____________ ______________.

Ils sont fortement corrélé à :

Indice de compréhension verbale

Fortement corrélé à la réussite scolaire.

48

Les fonctions langagières peuvent être divisées en deux catégories :

- Habiletés :

- Habiletés :

Habiletés réceptives :
décodage des mots et la compréhension des phrases
- Wernicke

Habiletés expressives:
dénomination, articulation, fluence verbale et la gestion de la syntaxe et de la grammaire
- Broca

49

Que sont les habiletés expressives ?

dénomination, articulation, fluence verbale et la gestion de la syntaxe et de la grammaire
- Broca

50

Que sont les habiletés réceptives ?

décodage des mots et la compréhension des phrases
- Wernicke

51

Qu'est-ce que le langage réceptif ?

Donnez un exemple de test utilisé :


Si c'est atteint, l'évaluation doit faire quoi ?

Langage réceptif: Compréhension du discours

Exemple de tests utilisés :

EVIP: choisir parmi 4 images celle qui illustre le mieux la signification d’un mot
- P.ex. : Quelle image représente quelqu’un en train de rire ? 


Compréhension de consignes et à l’anamnèse

Si atteinte, l’évaluateur doit adapter ses consignes pour favoriser la compréhension du client tout au long de l’évaluation.

52

Le volet expressif du langage s'évalue avec :

Donnez trois tests qui pourraient être utilisés pour tester cela :

Quels sont les indices pathologiques :

Élocution, organisation du discours, élaboration de la pensée, vocabulaire, accès lexical

Exemple de tests utilisés
Sous-tests WAIS-IV : vocabulaire
Boston Naming Test
Fluence verbale

Indices pathologiques: Trouble d’accès lexical, paraphasies, désorganisation, etc.

53

Trouble d’accès lexical, paraphasies, désorganisation, etc. = indices pathologiques de ?

D'atteinte dans le volet expressif du langage.

54

Pour le langage écrit, donc pour la capacités de lecture, le décodage des mots est possible grâce à 2 voies distinctes qui sont :

1)


2)


T.IMP.

Voie d’assemblage : fondée sur la correspondance phonème/graphème
Permet la lecture de nouveaux mots
Indispensable à l’apprentissage de la lecture
Atteinte : dyslexie phonologique

Voie d’adressage : lecture automatisée des mots familiers et des mots irréguliers
Permet la lecture fluide et rapide
Atteinte: dyslexie de surface

55

Qu'est-ce que la voie d'adressage ?

Voie d’adressage : lecture automatisée des mots familiers et des mots irréguliers
Permet la lecture fluide et rapide

Atteinte: dyslexie de surface

pour la capacités de lecture, le décodage des mots est possible grâce à 2 voies (une ci-haut)

56

Qu'est-ce que la voie d'assemblage ?

Voie d’assemblage : fondée sur la correspondance phonème/graphème
Permet la lecture de nouveaux mots
Indispensable à l’apprentissage de la lecture

Atteinte : dyslexie phonologique

pour la capacités de lecture, le décodage des mots est possible grâce à 2 voies (une ci-haut)

57

La dyslexie phonologie est une atteinte de la voie _____________

d'assemblage

58

La dyslexie de surface est une atteinte de la voie _____________

d'adressage

59

La dysorthographie est une atteinte de ______

l'écriture

60

L’écriture inclus la maîtrise de l’orthographe et des règles de grammaire.

Inclut également la maîtrise de la syntaxe, de la ponctuation, de l’organisation du texte et l’utilisation d’un vocabulaire adéquat. (Disctée, tests de retention de mots).

Quels tests pourrait l'évaluer ?

Tests :
Dictée de mots réguliers, de mots irréguliers et de non-mots

61

Fonctions visuoperceptives / visuospatiales

Permettent de percevoir adéquatement les :

Tests utilisé pour évaluer cet aspect :

Habilités permettant de percevoir adéquatement les objets dans l’espace

- Déterminer les orientations, les distances ou bien la direction dans laquelle un objet se déplace

Tests utilisés
Jugement d’orientation des lignes de Benton
Hooper Visual Organisation Test

62

Qu'est-ce que désigne les fonctions visuocontructives ?

Nommez trois tests utilisés pour sa mesure :

Désigne les capacités à assembler des éléments de l’espace, de reproduire des modèles visuels.

Tests utilisés :
Blocs (WAIS-IV) (Blocs et on refait image avec)
Figure de Rey (Copie)
Test de l’horloge ou tout autre test de dessins

63

Qu'est-ce que la mémoire de travail ?

Nommez deux tests pour évaluer cette aspect :

Capacité à traiter et manipuler mentalement des informations données dans le moment présent

- Permet par exemple de retenir un numéro de téléphone avant de le composer ou l’écrire

- Effectuer un calcul mental

Tests :
WAIS-IV : empan de chiffres et arithmétique
Blocs de Corsi (empan visuel) (blocs avec numéro, faire ordre)

64

Les tests suivants servent à évaluer ?

WAIS-IV : empan de chiffres et arithmétique
Blocs de Corsi (empan visuel)

la mémoire de travail

65

Les tests suivants servent à évaluer ?

Blocs (WAIS-IV) (Blocs et on refait image avec)
Figure de Rey (Copie)
Test de l’horloge ou tout autre test de dessins

les fonctions visuocontructives

66

Les tests suivants servent à évaluer ?

Jugement d’orientation des lignes de Benton
Hooper Visual Organisation Test

Les fonctions visuoperceptives / visuospatiales

67

Les tests suivants servent à évaluer ?

Dictée de mots réguliers, de mots irréguliers et de non-mots

L'écriture

68

Qu'est-ce que l'attention ?

Capacité à mobiliser ses ressources cognitives sur un stimulus en ignorant les informations non-pertinentes de l’environnement.

69

Quelles sont les deux modalités d'attention ?

Visuelle
Auditive

70

Quels sont les trois types d'attention ?

Sélective
Divisée
Soutenue

71

Qu'est-ce que l'attention soutenue ?

Capacité de maintenir une performance sur une longue période de temps.
Dépend du maintien de la vigilance, de la capacité de détection du stimulus et de la résistance à la distraction

Évaluée par la capacité générale de la personne, visible au cours de l’évaluation et par des tests spécifiques:
CPT-II
TEA (test of every day attention)
D2

72

Quels sont les tests pour évaluer l'attention soutenue ?

CPT-II
TEA (test of every day attention)
D2

73

Qu'est-ce que l'attention sélective ?

Capacité permettant de centrer volontairement les mécanismes de perception vers un stimulus particulier et de traiter activement cette information en négligeant les stimuli non pertinents

Tests:
Cloches (feuille avec pleins de distracteurs et encercler cloches)
MESULAM
TEA

74

Quels sont les tests pour l'attention sélective ?

Cloches (feuille avec pleins de distracteurs et encercler cloches)
MESULAM
TEA

75

Les tests suivant servent à évaluer ?

Cloches
MESULAM
TEA

l'attention sélective

76

Les tests suivant servent à évaluer ?

CPT-II
TEA (test of every day attention)
D2

l'attention soutenue

77

Qu'est-ce que l'attention divisée ?

Capacité permettant d’exécuter plusieurs tâches en même temps.
Ex: prendre des notes tout en écoutant ce que le professeur dit.

Tests :
TEA : écouter deux choses à la fois
TEA : faire deux choses à la fois

78

Quels tests permettent d'évaluer l'attention divisée ?

TEA : écouter deux choses à la fois
TEA : faire deux choses à la fois

79

Les tests suivant servent à évaluer ?

TEA : écouter deux choses à la fois
TEA : faire deux choses à la fois

l'attention divisée

80

Est-ce que les différentes processus mnésiques peuvent être atteintes séparément ?

OUI
(Encodage, consolidation, récupération)

81

Quelles sont les 3 processus mnésiques ?

Encodage, consolidation, récupération

82

Qu'est-ce que l'encodage ?

Processus mnésique.

pour être rappelée, une information doit d’abord être encodée = enregistrée dans le cerveau

Dépend de l’utilisation de stratégies, de l’attention et de l’état psychologique

83

Un processus mnésique dépend de l’utilisation de stratégies, de l’attention et de l’état psychologique est :

l'encodage

84

Qu'est-ce que la consolidation ?

Processus mnésique.

pour ne pas être éphémère, l’information doit ensuite être consolidée, donc emmagasinée de manière plus permanente dans le cerveau = en mémoire à long terme

85

Qu'est-ce que la récupération ?

Processus mnésique.

Pour accéder aux informations enregistrées il faut pouvoir la récupérer

Influencée par la qualité des stratégies utilisées, de la qualité de l’enregistrement initial (encodage) et par l’état psychologique

3 modes de récupération :
.Rappel libre
.Rappel indicé
.Reconnaissance

86

Dans la récupération, il y a 3 modes de récupérations qui sont :


T.IMP.

Rappel libre

Rappel indicé

Reconnaissance

87

Rappel libre

Rappel indicé

Reconnaissance

Son des :

Modes de récupération (qui est un processus mnésique)

88

Que sont les fonctions exécutives ?

Ensemble de processus qui permettent de contrôler le comportement afin d’agir efficacement face à une situation nouvelle.

Processus de plus haut niveau qui est souvent comparé à un chef d’orchestre dont l’objectif est de coordonner efficacement les autres fonctions cognitives

Se développe jusqu’à l’âge adulte

89

Donnez trois exemples de fonctions exécutives :

-Inhibition
Capacité à résister au distracteurs et à s’empêcher de produire une réponse qui nous vient en tête.

-Flexibilité mentale
PWP plus lojn

-Abstraction verbale et non-verbale

-Planification et organisation

* Observations des stratégies durant l’évaluation *

90

Qu'est-ce que l'inhibition ?

Capacité à résister aux distractions ou à inhiber une réponse attendue ou un commentaire qui nous traverse l’esprit

Cette capacité est souvent comparée à un filtre ou un frein.

Tests :
Stroop : Dire la couleur de l’encre d’un mot
CPT (commission = répondre alors qu’il fallait s’abstenir)

91

Quels sont les tests pour l'inhibition ?

Tests :
Stroop : Dire la couleur de l’encre d’un mot
CPT (commission = répondre alors qu’il fallait s’abstenir)

92

Ces tests sont pour ?

Stroop : Dire la couleur de l’encre d’un mot
CPT (commission = répondre alors qu’il fallait s’abstenir)

Tester l'inhibition !

93

Qu'est-ce que la flexibilité mentale ?

Capacité à s’adapter à la nouveauté et aux changements

Adapter ses stratégies en fonction de la rétroaction

Tests :
WCST
Trail making B
Fluence verbale

94

Quels sont les tests pour la flexibilité mentale ?

WCST
Trail making B (color trail test - lié points)
Fluence verbale

95

Les tests suivant sont pour ..... ?
WCST
Trail making B (color trail test - lié points)
Fluence verbale

la flexibilité mentale !

96

Il existe différents tests pour différents type d'abstractions. Quels sont ces 2 types et leur tests ?

Abstraction verbale (Similitudes WAIS-IV)

Abstraction non-verbale (Matrices de la WAIS-IV)

97

Un test d'abstraction verbale serait :

Similitudes WAIS-IV

98

Un test d'abstraction non-verbale serait :

Matrices de la WAIS-IV

99

Qu'est-ce que la planification / organisation ?

Capacité à utiliser des stratégies efficaces et établir des priorités, anticiper les étapes d’une tâche.

Tests:
Tour de Londres
Copie figure de Rey
BADS …

100

Quels sont les tests pour tester la planification / organisation ?

Tests:
Tour de Londres
Copie figure de Rey
BADS …

101

Les tests suivant servent à ?

Tests:
Tour de Londres (jeux de bébé 3 rodelles)
Copie figure de Rey
BADS …

Tester la planification / organisation

102

Lors de la correction des tests, bien qu'on note le nombre d'erreurs, qu'on tienne compte des limites et des stratégies de l'individu, un paramètre est très important. En effet, car c'est à ce niveau qu'on peut déduire le plus. Ce paramètre est :

Le type d'erreurs.

103

Le type d'erreurs Informe parfois sur le type d’atteintes du patient :

- Plus ______ OU plus _________

Atteinte + neurologique
Exemple: erreur de type persévérative, interférence, erreur spatiale, erreur d’intégration, omissions de gros détails

Atteinte + psychologique
Exemple: latences importantes, auto-dépréciation, inquiétudes pour chaque réponse, répond « ne sait pas » au lieu d’essayer quelque chose

104

Intégration et interprétation globale :

Que veux-t-on dire par intégration ?

Intégration des informations obtenues avec les résultats qualitatifs et quantitatifs afin de dresser le profil cognitif global ainsi que les forces et faiblesses

105

Intégration et interprétation globale :

Que veux-t-on dire par interprétation ?

Interprétation :
Un échec à un test peut être imputable à la perturbation de divers sous-systèmes cognitifs qu’il faut connaître et distinguer
Une réussite à un test peut être liée à une stratégie substitutive et masquer un déficit réel. (Pas pcq réussi que tt va bien. P-e stratégies pour compenser. Seul façon de voir = regarder les stratégies)

106

Qu'est-ce que l'effet Flynn ?

Dans les pays développés, il y a généralement une augmentation de la scolarisation qui cause un accroissement lent et régulier du résultat moyen à différents tests (ex: QI)

- Exposition aux technologies de l’information et de la communication
- Scolarisation croissante

107

L'interprétation des tests est à souligner surtout lorsqu'on réalise que certains individus vont volontairement simuler des atteintes cognitives.

Pourquoi font-ils cela et existe-t-il des indices ?

Bénéfices secondaires (p.ex. SAAQ, CSST)
Impliqués dans un litige, agent payeur
Trouble de la personnalité antisocial

Indices de simulation dans les tests:
- Lenteur excessive aux tests,
- inconsistance dans les items,
- fluctuations entre les tâches et les séances,
- évolution atypique des troubles

108

Si un patient montre :
- Lenteur excessive aux tests,
- inconsistance dans les items,
- fluctuations entre les tâches et les séances,
- évolution atypique des troubles

On peux soupçonner qu'il :

simule volontairement des atteintes cognitives

109

Que contient le rapport neuropsychologique ?

- Motif de consultation
- Anamnèse
- Observations en entrevue
- Résultats aux évaluations (par fonction)
- Conclusions (Profil neuropsychologique / Impressions cliniques)
- Recommandations*

* : svt lu.

110

Qu'est-ce qu'une entrevue de bilan ?

Explications vulgarisées sur le contenu du rapport et des recommandations. (au patient)

Important car permet de voir la réaction du client face aux résultats de l’évaluation
Soulagé? Nie les résultats ou réceptif? En désaccord ou en accord?

Permet de personnaliser les recommandations au besoin et d’impliquer la personne dans le processus