E2 - C9 - Neuropsy PED. Dyslexie Flashcards Preview

Psy3032 > E2 - C9 - Neuropsy PED. Dyslexie > Flashcards

Flashcards in E2 - C9 - Neuropsy PED. Dyslexie Deck (89):
1

Qu’est-ce qui distingue un retard d’un
trouble d’apprentissage?

Un retard, c'est ponctuel. Ça arrive et ce n'est que temporaire.

Un trouble, c'est neurologique et permanent,

2

En bref, un retard d'apprentissage c'est la difficulté à utiliser des .....

Retard d’apprentissage:
Difficulté à utiliser des stratégies métacognitives et cognitives, exploiter des compétences transversales. Ça se rattrape. On fini par rejoindre le niveau. (Contrairement à un trouble d’apprentissage)

Facteurs environnementaux: pas un CAUSE d’un trouble. Peuvent néanmoins jouer un rôle important.

3

Un trouble d'apprentissage, en deux points, ça serait :

- De source _________

-

- Source environnementale
(facteurs externes: famille -séparation, déménagement-, école -type de classe, d’enseignement-, évènement stressant, …)

- Transitoire (c’est passager, ça passe…). C'est donc un retard ou un déséquilibre ponctuel dans les apprentissages

4

Un trouble d'apprentissage, en bref c'est :

Dysfonctionnements pouvant affecter l’acquisition, l’organisation, la rétention, la compréhension ou le traitement de l’information verbale ou non verbale.

- D’origine neurologique (facteur héréditaire, génétique, neurobiologique; dommage cérébral) ****: affecte le fonctionnement du cerveau, modifiant ainsi un ou plusieurs processus reliés à l’apprentissage.


- Permanent (persiste et résiste aux interventions/rééducation)**** . Ça affecte tlt l’apprentissage. On ne peut pas en guérir comme ça. Mais posisble que ça ait moins d’impact.

- Manifestations varient durant la vie**

5

En deux points, un trouble d'apprentissage c'est :

- D’origine neurologique (facteur héréditaire, génétique, neurobiologique; dommage cérébral) ****: affecte le fonctionnement du cerveau, modifiant ainsi un ou plusieurs processus reliés à l’apprentissage.


- Permanent (persiste et résiste aux interventions/rééducation)**** . Ça affecte tlt l’apprentissage. On ne peut pas en guérir comme ça. Mais posisble que ça ait moins d’impact.

6

Lorsqu'on constate un trouble ou un retard d'apprentissage, on fait une intervention. Qu'elles sont les résultats ''typiques'' des interventions sur ces deux problèmes ?

Trouble d'apprentissage : Aucune amélioration après intervention.

Retard d'apprentissage : S'améliore. Possible de rattraper la moyenne de son groupe d'âge.

7

Un trouble d’apprentissage qui affecte spécifiquement la sphère académique de l'écriture se nomme :

Dysorthographie

8

Un trouble d’apprentissage qui affecte spécifiquement la sphère académique de la lecture se nomme :

Dyslexie

9

Un trouble d’apprentissage qui affecte spécifiquement la sphère académique du traitement numérique se nomme :

Dyscalculie

10

La dysorthographie c'est :

Un trouble d’apprentissage qui affecte spécifiquement la sphère académique de l'écriture.

11

La dyscalculie c'est :

Un trouble d’apprentissage qui affecte spécifiquement la sphère académique du traitement numérique

12

La dylexie c'est :

Un trouble d’apprentissage qui affecte spécifiquement la sphère académique de la lecture

13

Dans le DSM-5 (2013), le trouble spécifique d'apprentissage est défini en A. comme :

Difficultés lors de l'apprentissage et de la maîtrise d'habiletés académiques malgré ....... ?

A. Difficultés lors de l’apprentissage et de la maîtrise d’habiletés académiques malgré des interventions ayant ciblé ces difficultés.

14

Dans le DSM-5 (2013), le trouble spécifique d'apprentissage est défini par la présence de symptômes comme suit :

Présence d’au moins 1 symptôme sur 6 depuis 6 mois:
4/6 symptômes reliés à la lecture/écriture
2/6 reliés aux mathématiques.

Nommez les 4 symptômes reliés à la lecture/écriture :


T.IMP.

- Lecture inexacte ou lente et exigeante
Lecture inexacte de mots isolés à voix haute, lenteur et inexactitude, devine souvent les mots

- Difficultés de compréhension
Peut lire correctement mais ne comprend pas les séquences, les relations, les inférences ou le sens abstrait et profond de ce qui est lu

- Difficultés d’épellation
Ajoute, omet ou substitut des voyelles ou des consonnes

- Difficultés en expression écrite
Erreurs de grammaire, de ponctuation, pauvre organisation des paragraphes, idées manquent de clarté)

Calculs :
Difficulté pour maîtriser le sens du nombre, les faits numériques ou le calcul
Difficultés avec le raisonnement mathématiques

15

Les symptômes décrits par le DSM-5 ont un caractère dit _________.

Observables

16

Dans le DSM-5 (2013), le trouble spécifique d'apprentissage est défini en B. comme :

Les compétences scolaires perturbées sont nettement ..... et ce de manière .......

Cela interfère de façon significative sur ....... comme le confirment des ....... administrés individuellement ainsi qu'une évaluation .....

Les compétences scolaires perturbées sont nettement au-dessous du niveau escompté pour l’âge chronologique du sujet, et ce de manière quantifiable.

Elles interfèrent de façon significative avec les performances scolaires, universitaires ou professionnelles ou avec les AVQ comme le confirment des tests standardisés administrés individuellement ainsi qu’une évaluation clinique complète.

17

Dans le DSM-5 (2013), le trouble spécifique d'apprentissage est défini en B. et on peut le comprendre comme obligeant un impact fonctionnel au quotidien.

Donc si il y a une dyslexie chez un patient mais que la personne ne lit jamais car dans son emploi comme dans sa vie, elle n'a pas besoin de lire.

Cela met deux choses en valeur :

1) l'importance de mesurer ......

2) Que sans ......

L'importance de mesurer l’impact quotidien

Ici, dans un cas comme celui-là, il n'y a pas de souffrance.

18

Dans le DSM-5 (2013), le trouble spécifique d'apprentissage est défini en C. et en D. comme :

C. Les difficultés d’apprentissage débutent au cours de la scolarité mais peuvent n’être devenus manifestes tant que les demandes n’excèdent pas les capacités limitées du sujet.

D. Les difficultés d’apprentissage ne sont pas mieux expliquées par un handicap intellectuel, des troubles non corrigés de l’acuité visuelle ou auditive, d’autres troubles neurologiques ou mentaux, une adversité psychosociale, un manque de maîtrise de la langue d’enseignement ou un enseignement inadéquat.

Ces critères sont communs à plein d’autre choses mais ils permettent de se rendre compte de l'importance à attribuer à

IMP = voir l’histoire développementale car le problèmes n’apparaît pas aujourd’hui là là.

- On regarde QI et capacité d’adaptation = vrais tests d’intelligences.

- Faut savoir c’est quoi le potentiel de l’individu.

19

Il y a nécessité d’une évaluation intellectuelle POUR évaluer le niveau de base et savoir le niveau de fonctionnement de la personne afin d'éventuellement émettre un diagnostic neuropsychologique

Il faut connaître le potentiel de l’individu.

Le tests d'intelligence communément utilisé en neuropsychologie est le _______

T.IMP.

WISC-V

(WISC-5)

20

le WISC-V a 5 échelles qui sont :

Compréhension verbale ICV

Indice Visuospatial IVS

Raisonnement fluide IRF

Mémoire de travail IMT

Vitesse de traitement IVT

21

Donnez des exemples d'ICV (Indices de Compréhension verbale)

Compréhesions verbale :
P.ex. : expliquer et définir : diatribe
Expliquer le concept d’une île (c’est quoi)

On demande de faire des liens.
Pourquoi isigne et couronne ce ressemble?
Pq frère et sœur ça se ressemble ?

Plus abstrait + inclusif + mieux

22

Que signifie les acronyme suivants et dans quel tests font-ils partie ?

ICV, IVS, IRF, IMT, IVT

Compréhension verbale ICV

Indice Visuospatial IVS

Raisonnement fluide IRF

Mémoire de travail IMT

Vitesse de traitement IVT

Test = WISC-V

23

Décrivez brièvement :

Compréhension verbale ICV

Indice Visuospatial IVS

Raisonnement fluide IRF

Mémoire de travail IMT

Vitesse de traitement IVT

Compréhesions verbale :
P.ex. : expliquer et définir : diatribe
Expliquer le concept d’une île (c’est quoi)

Indices visuospatial (en lien avec le suivant. C’est du raisonnement) :

Raisonnement fluide : Image et faut refaire blocs. Séquences logiques (matrices). Géométrie, math,

Mémoire de travail (pour le langage) : capacité de mémoriser qq chose pendant que je travaille.

Vitesse : Si ça prend une heure / question …. Pas fort… Alors le temps compte dans un test d’intelligence. Vitesse avec laquelle l’individu travail.

24

Quel est le QI moyen ?

100

25

Est-ce qu'on assume que le QI est une variable qui se distribue normalement dans la population ?

OUI

26

Lorsqu'on parle du QI d'un individu de haut potentiel / douance / très supérieur, on parle d'un QI quantitativement supérieur ou égale à : _____points

130 points

27

Lorsqu'on parle du QI de la déficience intellectuelle, on parle d'un QI quantitativement inférieur ou égale à : _____points

70

28

Comment un mesure le potentiel d'une personne ?

Comme le QI qui est un indice du potentiel de la personne (indice de fonctionnement intellectuelle), on assume que les 5 autres indices (ICV, IVS, IRF, IMT, IVT) se distribue normalement et on fait un WISC-5 pour voir dans quel centile la personne se classe afin de dire si elle est dans la moyenne, en dessous ou en haut de la moyenne.

29

Le QI est un indice du potentiel de la personne. Indice nommé :

indice de fonctionnement intellectuelle

30

Le chien qui suit le chat est brun. Qui est brun ?

Est un exemple d'indice de :

ICV

31

Nos 5 indices du WISC-5 (ICV, IVS, IRF, IMT, IVT) se classes dans quelles catégories suivantes :

-Raisonnement verbale :
-Raisonnement visuel :

- Efficacité verbale :
- Efficacité visuel :

-Raisonnement verbale : ICV

-Raisonnement visuel : IVS + IRF

- Efficacité verbale : IMT

- Efficacité visuel : IVT

32

Un score comme suit :

ICV < IVS + IRF

Se comprend comme :

Sphère du langage plus faible que sphères visuels et logique

33

Un score comme suit :

ICV < IVS + IRF

Regroupe deux hypothèses de trouble du langage :
1)
2)

1) troubles primaire du langage oral (dysphasie)

2)

34

Qu'est-ce que la dysphasie ?

Trouble primaire du langage oral.

Trouble persistant du langage qui affecte la compréhension et/ou l'expression d'un message verbal.

35

Un score comme suit :

IVS + IRF < ICV


Se comprend comme :

IVS + IRF (logique et visuel) < ICV (langage)


Sphères visuels et logique plus faibles que sphère du langage

36

Un score comme suit :

IVS + IRF < ICV

Regroupe trois hypothèses de syndromes de dysfonctions non-verbales (SDNV) :
1)
2)
3)

Hypothèse de syndrome de dysfonctions non-verbales (SDNV)

-dyscalculie ;
- dyspraxie ;
- dysgraphie.

37

Un score comme suit :

ICV / IRF + IVS < IMT / IVT

Regroupe deux hypothèses :

ICV/IRF-IVS (raisonnement) < IMT/IVT (fx instrumentales)


- Raisonnement limité
- Hypothèse de déficience intellectuelle

38

Un score comme suit :

IMT/IVT < ICV / IRF-IVS

Regroupe trois hypothèses :

IMT/IVT (fx instrumentales) < ICV/IRF-IVS (raisonnement)


- Hypothèse de retard ou trouble de l’attention (TDAH ou TDA -TDA/H-)

- Hypothèses de troubles d’apprentissage

- Douance ou Haut potentiel

39

Selon le DSM-5, quels sont les deux critères suivants nécessaire pour n diagnostique 315.00, Trouble spécifique des apprentissages avec atteinte de la lecture ?

Exactitude du décodage (lecture de mots)
Compréhension en lecture
Vitesse de lecture (fluence)

Exactitude du décodage (lecture de mots)
Vitesse de lecture (fluence)

40

Une note en bas de page du DSM-5 spécifie que la dyslexie est un autre terme [que celui de trouble spécifique des apprentissages] utilisé pour décrire un ensemble de problèmes d’apprentissage caractérisés par des .....

caractérisé par des difficultés dans la reconnaissance exacte et fluide des mots, un mauvais décodage et des difficultés en orthographe.

41

La dyslexie peut être comprise comme un trouble du ________, de la mécanique.

Dyslexie = trouble du décodage, de la mécanique.

Quels sons et quels mots.

Mécanique.
Processus

42

Le ________ en lecture et la __________ en lecture sont deux entités différentes.

Le décodage en lecture et la compréhension en lecture sont deux entités différentes.

43

Une atteinte de la compréhension en lecture dont peut effectivement souffrir un enfant dyslexique peut être une conséquence de sa dyslexie, ou d’un trouble du langage s’il y a comorbidité et est un critère diagnostique de ce trouble d’apprentissage.


VRAI ou FAUX ?

FAUX

Une atteinte de la compréhension en lecture dont peut effectivement souffrir un enfant dyslexique peut être une conséquence de sa dyslexie, ou d’un trouble du langage s’il y a comorbidité, mais non un critère diagnostique de ce trouble d’apprentissage.

44

un trouble spécifique de compréhension de la lecture chez un enfant, qui maîtrise bien le décodage par ailleurs, se retrouve plus souvent associé à .... ?

un déficit intellectuel ou à un trouble du langage oral.

45

Nommez trois critères pour le troubles spécifiques des apprentissages F81.81 [315.2] Avec atteinte de l’expression écrite du DSM5 :

- Exactitude de l’épellation et orthographe
- Atteinte en grammaire et en ponctuation
- Organisation et clarté de l’expression écrite

(pas de la dysorthographie)

46

Qu'est-ce que la dyslexie ?

La dyslexie est un trouble du décodage en lecture qui interfère secondairement avec la compréhension du langage écrit

47

Dyslexie développementale est :

ensemble des difficultés spécifiques de l’enfant lors de l’apprentissage en lecture.

48

La _______ est un trouble du décodage en lecture qui interfère secondairement avec la compréhension du langage écrit

Dyslexie

49

Qu'est-ce qui caractérise la dyslexie ?

La dyslexie se caractérise par une difficulté à maîtriser les stratégies orthographiques requises pour accéder tant à une lecture fluide qu’à une production écrite respectueuse des règles (dysorthographie).

50

Quel trouble se caractérise par une difficulté à maîtriser les stratégies orthographiques requises pour accéder tant à une lecture fluide qu’à une production écrite respectueuse des règles (dysorthographie).

La dyslexie

51

Les individus qui ont des difficultés avec l’exactitude ou la fluidité du décodage des mots et de l’orthographe, et ce, malgré un enseignement adéquat et des habiletés sensorielles exactes sont atteints de :

Les individus qui sont atteints d’une dyslexie développementale

52

Quels sont les zones cérébrales impliquées dans la lecture chez le sujet ''normal'' ?

T.IMP.

Hémisphère gauche

- lobe frontal inférieur gauche
- région pariéto-temporale gauche
- région temporo-occipitale gauche (IMP)

53

Dans l'hémisphère gauche quel est le rôle du lobe frontal inférieur gauche (pour la lecture) ?

T.IMP.

articulation à haute voix ou en lecture silencieuse
fluidité verbale et accès lexical rapide

54

Dans l'hémisphère gauche quel est le rôle de la région pariéto-temporale gauche (pour la lecture) ?

T.IMP.

traitement phonémique conversion graphème-phonème (conversion lettre à sons)

55

Dans l'hémisphère gauche quel est le rôle de la région temporo-occipitale gauche (IMP) (pour la lecture) ?

T.IMP.

aire de la forme visuelle des mots (AFVM), responsable de leur reconnaissance instantanée pour une lecture fluide et correcte

56

aire de la forme visuelle des mots (AFVM), responsable de la reconnaissance instantanée pour une lecture fluide et correcte se situe dans quel région ?

T.IMP.

Dans hémisphère gauche,

Dans la région temporo-occipitale gauche

57

Existe-il un réseau neuronal qui est anormalement sous activé chez les sujets dyslexiques et qui serait la cause des problèmes de lecture et non le résultat d’une pauvre lecture au fil des ans ?

T.IMP.

OUI

Il y a un réseau neuronal qui est anormalement sous activé chez les sujets dyslexiques et qui serait la cause des problèmes de lecture et non le résultat d’une pauvre lecture au fil des ans.

58

Il y a un réseau neuronal qui est anormalement sous activé chez les sujets dyslexiques ?

T.IMP.

Sous activations des zones :

- lobe frontal inférieur gauche
- région pariéto-temporale gauche
- région temporo-occipitale gauche (IMP)

59

Quels sont les conséquences d'une sous activation de ces zones chez un sujet dyslexique ?

IMP

- L’articulation des polysyllabiques complexes
- L’accès lexical rapide
- La conscience phonologique
- La reconnaissance visuelle instantanée des mots réguliers ou irréguliers
- L’évocation de leur forme visuelle pour les besoins de la production écrite

60

La voie phonologique est une procédure par assemblage qu'on peut décrire en 5 étapes :

1) Repérer un mot
2) Isoler et repérer les lettres ou groupes de lettres
3) Les convertir en sons
4) Assembler les sons obtenus en syllabes puis en mots
5) Donner du sens

61

Quelle voie utilise la conversion graphème - phonème ?

C’est la voie auditivo-verbale qui utilise la conversion graphème- phonème.

62

La voie phonologique est une procédure par assemblage qu'on peut décrire en 5 étapes. Donnez le noms de ces étapes ainsi qu'un exemple :

1) Repérer un mot:
maison
2)Isoler et repérer les lettres ou groupes de lettres
m / ai / s / on
3) Les convertir en sons
mmmm / è / sss / on (pas « onnn »)
4) Assembler les sons obtenus en syllabes puis en mots
mè / sson ah! … zon…
5) Donner du sens
Maison !

63

Quand on voit mot pour la première fois de notre vie, on le décortique car on ne le reconnaît pas (on ne peut pas). Ceci est la première expérience de lecture et on se le fait enseigner.

Plus on connait un mot, plus on peut le reconnaître. Le mot banane, on le devine plus qu’on le lit.

La voie _________ (procédure par _______) est donc la seule procédure (5 étapes) permettant de lire des non-mots ou des mots nouveaux.

La voie phonologique: Procédure par assemblage

C’est la seule procédure permettant de lire des non-mots ou des mots nouveaux.

Atteinte de la voie d’assemblage:
Présente dans moins de 25% des dyslexies, à l’état isolé.
Lisent davantage « par les yeux » ou « en idéogrammes ».

64

Une atteinte de la voie d'assemblage est présente dans environ _____% des dyslexies.

Les patients compensent en :

Atteinte de la voie d’assemblage:
Présente dans moins de 25% des dyslexies, à l’état isolé.

Lisant davantage « par les yeux » ou « en idéogrammes ».

65

Qu'est-ce que la stratégie de lecture orthographique ?

(VOIE LEXICALE / D’ADRESSAGE)

Lecture par unités orthographiques (ion, ail, euil…).

Cette stratégie permet d’identifier des mots nouveaux par leur similarité « visuelle » Exemple: avion/camion

Permet de reconnaître un grand nombre de mots dont l’orthographe est irrégulière et de lire très rapidement les mots familiers (en quelques millisecondes)

L’identification rapide des mots familiers ou irréguliers s’effectue à travers une stratégie d’adressage, c’est-à-dire par reconnaissance de leur patron visuel.

66

Voie d'adressage =

VS

Voie d'assemblage =

Voie d’adressage : voir mot, je le reconnait, je le lit d’un coup. = Très rapide et efficace, comme ça qu’on devient un bon lecteur.

Vs

Voie d’assemblage : Mon-s-sieur au lieu de monsieur.

67

Plus le lexique ce construit = plus de langage = plus de mots = meilleur ____________.

Plus le lexique ce construit = plus de langage = plus de mots = meilleur reconnaissance,

68

La voie visuelle de reconnaissance globale (voie d'adressage) de mots connus est un processus rapide. Décrivez, en quatre points, sont mécanisme :

1) Au fil des ans, un lexique interne se construit Mémoire = reconnaissance visuelle des mots

2) Les convertir en sons

3) Assembler les sons obtenus en syllabes puis en mots

4) Donner du sens

69

La voie visuelle de reconnaissance globale (voie d'adressage) a deux particularités :

1) C’est la seule procédure qui .....

2) Elle permet de repérer immédiatement les .....

C’est la seule procédure qui autorise la lecture des mots irréguliers ou des homophones, de façon rapide et tout en gardant un accès au sens.

Elle permet de repérer immédiatement les unités riches de sens (mots ou morceaux de mots).

70

Est-il possible d'avoir le deux voies (adressage + assemblage) touchées ?

OUI !

Dyslexie mixte !

mais on commence toujours par cheker la voie d’adressage (utilisé en 1er).

71

Quelle est la première voie utilisée ?

la voie d’adressage (utilisé en 1er).

72

Avec patient, on va forcé les deux voies :

Assemblage avec :

Adressage avec :

Assemblage = besoin pour lire nouveau mots (on met mots qui n'existe pas et ça force assemblage)

Adressage = Liste de mot irréguliers

73

Dyslexie lexicale est un atteinte de la voie d’adressage.

Caractérisée par :

Présente dans environ _____% des dyslexies à l'état isolé.

Ces patients lisent principalement par les _______, I.e.: utilisent de façon prépondérante la voie phonologique.

Atteinte de la voie d’adressage:
Caractérisé par la difficulté à accéder aux représentations des mots dans le lexique orthographique et phonologique (lecture de mots connus).

Présente dans environ 10% des dyslexies à l’état isolé.

Lisent principalement “ par les oreilles ” ; utilisent de façon prépondérante la voie phonologique.

74

Chez un patient qui éprouve de la difficulté à accéder aux représentations des mots dans le lexique orthographique et phonologique (lecture de mots connus), on peut soupçonner une :

Dyslexie lexicale (qui est un atteinte de la voie d’adressage)

75

La dyslexie mixte est une combinaison des deux déficits (atteintes voie d'assemblage ET d'adressage). Elle est présente chez ____% des dyslexies.

65% des dyslexies

76

Le neuropsychologue doit observé le profil de :

- _______/_______
Ex :

- Erreurs
Ex:

- Comportement de ______
Ex:

- Vitesse / Débit
Lecture trop rapide?
Lecture trop lente?
Lecture saccadée?

- Erreurs
Fréquence
Nature (type)

- Comportement de lecteur
Saute des lignes?
Sur utilise une ou l’autre des 2 voies de lecture

77

Les 2 critères, _____ et ________ (précision du décodage) doivent être considérés.

T.IMP,

Les 2 critères vitesse et exactitude (précision du décodage) doivent être considérés.

78

Automatisé conduite manuelle = meme chose lecture. Si on automatise pas. Le temps et l’énergie pris pour lire un gros texte = épuisé cognitivement alors ça ressemble à un TDAH. Attention sollicité beaucoup dans une dyslexie. On veut que la lecture s’Automatise (but de lecture = comprendre message) alors important de mesurer où ça ne va pas

NOTE en classe

79

La dyslexie, en bref, c'est un trouble .....

Trouble spécifique d’apprentissage de la lecture

80

La dyslexie, en bref, c'est une atteinte du développement des processus de _______ de la lecture qui interfère avec la __________ des textes.

Atteinte du développement des processus de décodage de la lecture qui interfère souvent secondairement avec la compréhension de textes.

81

Deux plus grandes difficultés significatives dans la dyslexie sont :

1. l’exactitude (précision -erreurs-)
2. la fluidité (vitesse)

82

Est-ce qu'un enfant dyslexique sait lire ?

Oui, mais il y a un coût important :

-lentement
-en faisant des erreurs
-en déployant des efforts considérables

83

Un enfant dyslexique sait lire mais il y a un coût important. Donnez en trois exemples :

1)
2)
3)

-lentement
-en faisant des erreurs
-en déployant des efforts considérables

Automatisé conduite manuelle = meme chose lecture. Si on automatise pas. Le temps et l’énergie pris pour lire un gros texte = épuisé cognitivement alors ça ressemble à un TDAH. Attention sollicité beaucoup dans une dyslexie. On veut que la lecture s’Automatise (but de lecture = comprendre message) alors important de mesurer où ça ne va pas

84

Qu'est-ce qui contribue grandement au diagnostic différentiel ?

La nature des erreurs orthographiques contribue grandement au diagnostic différentiel.

P.ex. : Bon lectures (vite en superficie) alors qu’à l’écrit c’est pas la mm chose. Si il met autant de temps = plein de problèmes à l’écrit.

85

Il est tout aussi important de proposer des tâches d’écriture (calligraphie, orthographe d’usage et grammaticale) là encore adaptées au niveau scolaire du sujet. Pourquoi ?

Il n’y a pas de dyslexie sans dysorthographie.

86

Il n'y a pas de dyslexie sans ______________.

Il n’y a pas de dyslexie sans dysorthographie.

87

Bien qu'on ne puissent être dyslexique sans être dysorthotypographique, peut-on être dysorthographique sans être dyslexique ?

OUI !

Possible d’être dysothographe sans dyslexie.

88

Chez le dysorthographe, on observe fréquemment des anomalies ....

En copie
Économies de syllabes et Omissions
Mauvais découpage (l’égume, son nid/soni)
Problèmes en grammaire
Lenteur, hésitations, productions pauvres

89

Étant donné l'état permanent d'un trouble d’apprentissage comme la dyslexie, à quoi servent les recommandations des professionnels ?

À réduire l’écart entre ce qui peut être attendu de l’élève et ce qu’il réussit à faire.