Maladie systémique Flashcards Preview

Ophtalmologie > Maladie systémique > Flashcards

Flashcards in Maladie systémique Deck (65)
Loading flashcards...
1

L'ophtalmologie peut interagir avec les maladies systémiques dans deux cas, lesquels?

1-Diagnostic initial d'une maladie systémique fait en ophtalmologie
2-Patient déjà suivi pour maladie systémique, avec apparition de problèmes ophtalmologiques

2

9 catégories de maladies systémiques

- Congénitale
- Traumatique
- Vasculaire
- Néoplasique
- Auto-immune
- Idiopathique
- Infectieuse
- Endocrinienne
- Médicamenteuse

3

Plan de cours, 19 maladies systémiques affectant l'oeil vues dans ce cours

•Artérite temporale (à cellules géantes, voir section «Perte visuelle aigue»)
•Arthrite rhumatoïde juvénile
•Cataractes congénitales (maladies infectieuses associées)
•Diabète
•Herpès zoster (zona opthalmique, voir section «oeil rouge»)
•Hypertension artérielle
•Hypertension intracrânienne
•Maladie de Graves
•Migraine
•Néoplasie maligne
•Neurofibromatose
•Polyarthrite rhumatoïde (PAR)
•Sarcoïdose
•Spondylite ankylosante
•Syndrome de Charles Bonnet
•Syndrome de Horner
•Syndrome d’immuno-déficience acquise (SIDA)
•Syndrome de Sjögren
•Trisomie 21

4

HYPERTENSION ARTÉRIELLE:
Comment se manifeste l'hypertension artérielle aigüe (diastolique >120mmHg) dans l'oeil? (5)

-Constriction artériolaire
-Exsudats durs, exsudats mous
-Hémorragies en flamme
-Oedème rétinien
-Si maligne, oedème de la papille bilatérale

5

HYPERTENSION ARTÉRIELLE:
L'HTA est un faceteur de risque pour ___?

le développement de thrombose veineuse de branche et de thrombose veineuse centrale

6

HYPERTENSION ARTÉRIELLE:
Comment se manifeste l'hypertension artérielle prolongée (diastolique >100mmHg) dans l'oeil? (3)

• Épaississement et sclérose de la paroi des artérioles, proportionnelle à la durée et à la sévérité de l’HTA.
• Augmentation du reflet artériolaire (artérioles avec aspect de fil de cuivre, artérioles avec aspect de fil d’argent)
•Croisements artério-veineux anormaux (peut favoriser le développement d’une thrombose de branche veineuse)

7

HYPERTENSION ARTÉRIELLE:
Outre la perte de vision ou champs visuel, que peut engendrer l'HTA sur le reste du corps?

-Insuffisance cardiaque
-Insuffisance rénale
-Encéphalopathie hypertensive.

8

HYPERTENSION ARTÉRIELLE:
Lors du contrôle de l'HTA prolongée, il faut faire attention à quoi?

La tension artérielle doit être diminuée de façon contrôlée, car une baisse trop rapide de la perfusion tissulaire peut résulter en un infarctus du nerf optique (neuropathie optique ischémique) occasionnant une cécité permanente.

9

DIABÈTE:
Expliquez la pathophysiologie de la rétinopathie diabétique et du glaucome néovasculaire

Diabète→Hyperglycémie→Dinnages cekkykes endothéliales capillaires→ Augmentation perméabilité capillaires rétiniens→Ischémie rétinienne→ Production de VEGF→
1.Néovaisseaux rétiniens→Saignements néovaisseaux→hémorragie vitréenne
2. Néovaisseaux iriens→Obstruction trabéculum→ Glaucome néovasculaire

10

DIABÈTE:
Incidence de cécité légale?
Incidence de rétinopathie?
Selon le type?

Le diabète constitue la première cause de cécité légale en Amérique du Nord chez les 20 à 64 ans

25% souffrent de rétinopathie

Type 1:
23% après 5 ans
80% après 15 ans
90% après 20 ans

Type 2 (incidence inférieure, mais Dx tardif):
20% au Dx (Dx souvent tardif)
75% après 15 ans

11

DIABÈTE:
Atteinte oculaires (6)

• RÉTINOPATHIE (LE PLUS IMPORTANT)
• Myopie (par changements de l'hydratation du cristallin)
• Cataracte
• Glaucome
• Diplopie
• Infection (guérison ralentie)

12

DIABÈTE:
3 changements histologiques des capillaires dû au diabète

1- Épaississement de la membrane basale
2- Perte de péricytes
3- Non-perfusion

13

DIABÈTE:
Quelle est la cause de perte visuelle la plus fréquente et expliquez sa pathophysiologie.

Donnez 2 autres causes de perte visuelle?

La cause la plus fréquente de perte visuelle reliée au diabète est l’oedème maculaire.

Perméabilité anormale→exsudation de lipides dans la macula → oedème/épaississement de la
macula.

Autre cause:
-Rétinopathie proliférante=Saignement de néovaisseaux
-Risque de décollements rétiniens

14

DIABÈTE:
Traitement de la rétinopathie (4)

-Contrôle de la glycémie (meilleur traitement)


-Photocoagulation (pour oedème maculaire)
-Injections intravitréemmes de corticostéroïdes
-anti-VEGF

15

DIABÈTE:
Le stade initial de l’atteinte rétinienne s’appelle la rétinopathie diabétique non proliférante. Dans la rétinopathie diabétique non proliférante légère à modérée, on peut retrouver (4)

• Micro-anévrismes : dilatations capillaires focales, sacculaires ou fusiformes.

• Hémorragies
-Intra-rétiniennes provenant de capillaires anormaux
- Hémorragies ponctiformes (dot) : petites, rondes.
- Hémorragies rondes (blot) : plus grosses, plus profondes dans la rétine.
- Hémorragies en flammèche: superficielles dans la couche des fibres nerveuses.

• Exsudats durs : précipités jaunâtres de lipoprotéines.
• Oedème maculaire

16

DIABÈTE:
Dans la rétinopathie diabétique non proliférante sévère, on peut retrouver (5)

-Tortuosité vasculaire
-Activité hémorragique
-Zones focales et diffuses d'occlusion capillaire
-Boudinage veineux avec anomalies microvasculaires intra-rétiniennes (IRMA)
-Exsudats mous (tâche blanchâtres provenant de micro-infarctus de la couche de fibres nerveuses)

17

DIABÈTE:
Quels sont les deux complications de la rétinopathie proliférative?
Quelle est alors le traitement?

1. Formation de néovaisseaux→hémorragie vitréenne massive
2. Prolifération fibreuse→décollement rétinien

Tx: Chirurgie de vitrectomie devient nécessaire dans l’espoir de récupérer une certaine vision

18

DIABÈTE:
Vrai ou faux, les diabétiques avec une rétinopathie non proliférante légère à modérée sans oedème maculaire peuvent être suivis aux 6 à 12 mois. Si la rétinopathie évolue vers un stade plus avancé, les patients doivent alors être suivis aux 3 mois

Faux, un traitement doit être considéré même s’il n’y a pas de diminution d’acuité visuelle notée par le patient.

19

DIABÈTE:
4 traitements principaux (et leurs caractéristiques)

• Contrôle du diabète (retarde l’apparition, ralentit la
progression de la rétinopathie à des stades plus avancés et réduit la nécessité d’intervention au laser d’environ 50%.)

• Observation (aux 6 à 12 mois si léger/modéré, traitement si sévère MÊME SANS perte d'acuité)

• Laser
-Pour oedème muclaire->Photocoagulation: BIASSE LES RISQUES DE DIMINUTION (NE REDONNE PAS LA VISION)

-Pour rétinopathie proliférante->1000 à 2000 brûlures laser, baisse chance de perte de vision, mais baisse aussi champ visuel et vision nocturne

• Chirurgie
-Drainage d'hémorragie par vitrectomie
-Sectionnage des bandes de traction fibreuse si décollement de la rétine
Note: Doit TOUJOURS être suivi de laser

20

DIABÈTE:
Qu'à démontré l'étude DCCT (4)

Contrôle glycémique intensif=
-Réduction du risque de rétinopathie
-Réduction de progression de la rétinopathie
-Réduction du risque de complications
-Réduction du risque de néphropathie, de maladie cardiovasculaire et de neuropathie

21

DIABÈTE:
Quelles sont les recommandations de suivis pour les cas suivants?

Type 1
Type 2
Grossesse avec diabète

Diabète 1: Suivi annuelle pour 5 première année, à partir de la puberté

Diabète 2: Dépend de du stade de la rétinopathie

Grosses: Suivi à chaque trimestre car rétinopathie imprévisible en grossesse

22

MALADIE DE GRAVES:
Qu'est-ce que la maladie de Graves?

une maladie auto-immune qui touche principalement la glande thyroïde et les orbites

23

MALADIE DE GRAVES:
Expliquer la pathophysiologie et les manifestations

Infiltration lymphocytaire de l'orbite

-Augmentation volume orbite
-Augmentation muscles extra occulaires
-Augmentation graisse orbitaire

Proptose & Atteinte motilité occulaire

-diplopie & strabisme
-congestion vasculaire conjonctivale
-oedème palpébrale
-rétraction palpébrale→Exposition cornéene→kératite sèche

24

MALADIE DE GRAVES:
Vrai ou faux, même si il y a retour à la normal du niveau d'hormones throïdiennes, la maladie occulaire peut continuer à se détériorer?

Vrai, l’atteinte oculaire est fréquente et n’est pas toujours corrélée au niveau d’hormones thyroïdiennes (peut même survenir chez patient euthyroïdiens)

25

MALADIE DE GRAVES:
Quels sont les traitements offerts (4)

-Cessation tabagisme (peut aggraver progression)
-Prévention de la kératite d'exposition
-Chirurgie de strabisme (pour corriger diplopie)
-Chirurgie palpébrale (corriger la rétraction palpébrale)

26

SARCOÏDOSE:
Sur le plan occulaire, quels sont les impacts de la sarcoïdose (2)?

risque de développement
-uvéite antérieure et/ou postérieure
-sclérites.

27

POLYARTHRITE RHUMATOÏDE (PAR):
Les sx occulaires sont dûs à quoi?

Insuffisance lacrymale

Note: Si associée également à une insuffisance salivaire (xérostomie), il s’agit du syndrome de Sjögren.

28

POLYARTHRITE RHUMATOÏDE (PAR):
Manifestations oculaires (5)

-Kératoconjonctivite sèche
-Épisclérite
-Sclérite
-Scléromalacie perforante
-Ulcération cornéenne périphérique.

29

POLYARTHRITE RHUMATOÏDE (PAR):
Les patients avec PAR qui développent ______ ou ________ un risque associé de développer______

Les patients avec PAR qui développent une sclérite nécrosante ou une ulcération cornéenne périphérique ont un risque associé de développer une vasculite systémique potentiellement léthale

30

ARTHRITE RHUMATOÏDE JUVÉNILE:
Vrai ou faux, l'atteinte occulaire dépend de la sévérité de l'arthrite

Faux, l'atteinte oculaire peut être insidieuse, sans corrélation avec la sévérité de l’arthrite