Obstruction intestinale Flashcards Preview

MED 1207 Système Digestif > Obstruction intestinale > Flashcards

Flashcards in Obstruction intestinale Deck (32)
Loading flashcards...
1

Nommer les carcatéristiques de la régurgitation

retour dans la bouche ou l’oropharynx d’aliments, par reflux, sans
douleur, sans nausées et sans effort de vomissement (passif)

2

Décrire le controle du vomissement par le systeme nerveux 

3

Que signifie ''ileus''

Iléus : autre terme utilisé comme synonyme d’obstruction. Désigne plus spécifiquement une obstruction intestinale

4

Quelles sont les 2 types d'obstruction ?

Mécanique ou Paralytique

5

Nommer 2 étiologies intrinseque d'obstruction du grêle 

Polypes et cancers

Maladie de Crohn

L’inflammation transmurale épaissit la paroi et diminue le diamètre de la lumière.

6

4 étiologies extrinseques d'obstruction grêle

 

Hernie (externe ou interne)

Adhérences

Abcés 

Carcinome péritonéal 

7

Étiologie la plus fréquente d'obstruction du grêle

Adhérences

cicatrices qui se forment à la suite d’une chirurgie.

  • soit en comprimant le tube digestif
  • soit en causant le volvulus d’une anse intestinale
  • soit en créant une hernie interne

 

8

3 éthiologies endoluminales d'obstruction grêle

Corps étrangers

Iléus biliaire

Calcul biliaire ayant quitté la vésicule biliaire par une communication entre la vésicule et le duodénum (fistule cholecysto-duodénale). Si le calcul est de grandetaille, il peut créer une obstruction dans le grêle.

Bézoard

9

Concernant les étiologies d'obstruction colique, qu'elle est la grande différence avec le grêle ?

Contrairement au grêle, il ne se crée pas d’obstructions dues à des adhérences ou à des hernies au côlon.

10

2 étiologies intrinseque obstruction colique 

- Cancer colique
La cause la plus fréquente d’obstruction colique.


- Diverticulite
Lors de sa guérison, elle peut entraîner une fibrose et sténose qui peuventoccasionner une obstruction

11

Cause la plus fréquente d'obstruction colique ?

cancer

12

Quelle sx à l'anamnese doit nous faire penser à une ischémie ?

Douleur constante ou localisée à un quadrant

13

Attribuer la couleur du vomissement au site d'obstruction et expliquer pk 

- Blanchatre :

- Jaune, vert :

- Brun et gouts de selles :

Blanchâtre : obstruction au pylore, au-dessus de la papille de Vater,
donc sans bile (jaune, brun, vert).
Jaune, vert : obstruction sous la papille de Vater; la bile jaune qui
stagne prendra une coloration verdâtre.
Brun et goût de selles: obstruction colique ou du grêle distal; les
bactéries transforment la bile en stercobilinogène (couleur brunâtre)
(Voir la section physiologie hépatique)

14

Associer l'étape / type d'obstruction à son effet sur le peristaltisme à l'E/P

- Début obstruction

- Obstruction s'aggravant 

- Nécrose 

- Iléus paralytique 

- Début obstruction : augm perist

- Obstruction s'aggravant : baisse perist

- Nécrose : abdomen silencieux

- Iléus paralytique : abdomen silencieux

15

Problématique des obstructions à anses dites borgnes 

segment d’intestin concerné commence et termine par une obstruction : le contenu de l’anse borgne ne peut être évacué par vomissement

16

Expliquer il est possible d'avoir un syndrome de l'anse borgne dans le colon alors qu'il ne fait pas d'adhérences ou d'hernies ?

Dua à la valve iléoceacal 

La valvule iléo-caecale est habituellement une valve unidirectionnelle = valve compétente

distension survient entre le site del’obstruction et la valvule iléo-caecale (qui fait office de seconde obstruction).

=> risque obstruction du caecum ++ vs si valve était incompétente

17

Que veraient-ont à la radiographie abdominale si 

- obstruction sur le grêle:

- obstruction sur le côlon avec valvule iléo-caecale compétente :

- obstruction dans le côlon avec valvule iléo-caecale incompétente :

- obstruction sur le grêle: 

grêle est distendu et le côlon est aéré normalement

- obstruction sur le côlon avec valvule iléo-caecale compétente :

côlon est distendu, mais le grêle est non-aéré

- obstruction dans le côlon avec valvule iléo-caecale incompétente :

côlon et le grêle sont distendus

18

Que permet le TDM abdominale et pelvienne avec contraste oral et rectal (4)

révélera si :


• Grêle ou côlon
• Partielle ou complète
• Présence d’une hernie interne
• Identifie parfois la cause

(tumeur, carcinomatose, phytobezoar sur Crohn, etc.), ce qui permet parfois de mieux guider notre approche clinique

19

modalité est utile pour confirmer un cancer du côlon ou une sténose
et confirmera l’indication de chirurgie

Lavement baryté : permet de localiser une obstruction sur le côlon

20

Préoccupation no1 pour tx de l'obstruction

correction volémique et électrolytique

21

Quoi faire pour comprimer les anses intestinales, ce qui diminue le
risque de perforation ou d’aspiration bronchique et diminue l’inconfort du patient
.

Tube nasogastrique

22

Quand doit ont faire une chirurgie urgente ?

§ Obstruction au côlon
§ Obstruction complète
§ Signe d’irritation péritonéale (suggère une perforation et péritonite)
§ Hernie incarcérée ou irréductible
§ Anse borgne TACO
§ Détérioration du patient qu’on aurait choisi de traiter
médicalement : si augmentation de la douleur, si défense, si arrêt des
gaz et des selles, si fièvre

23

Étiologies possibles de l'iléus paralytique

Qu'elle est la plus fréquente 

- État post-opératoire fréquent : iléus post-opératoire (particulièrement fréquent après une chirurgie abdominale, durée de 1 à 7 jours, moindre durée si chirurgie laparoscopique)
- Septicémie
- Désordres électrolytiques (hypokaliémie, hypercalcémie)
- Médicaments : ex. psychotropes ou opiacés
- Coliques néphrétiques
- Fracture de la colonne vertébrale
- Infarctus
- Pneumonie

24

Que voit on à la radio en iléus paralytique

Aération diffuse des anses grêles et coliques, mais pas de distension
importante puisque pas de barrage mécanique; les anses intestinales
atteignent le diamètre maximal en absence de tonus : 3 à 3,5 cm au grêle, 6 à 8 cm au côlon.

25

Que doit on faire absolument avant de dx un iléus paralytique ?

nécessaire d’éliminer
une cause mécanique.

26

Tx iléus paralytique

• Hydratation, correction des électrolytes
• Tube nasogastrique jusqu’à la reprise du péristaltisme
• Identifier et corriger la cause de l’iléus. Après quelques jours, celui-ci devrait rentrer dans l’ordre spontanément.

27

Qu'est ce que le sdx d'Ogilvie ?

pseudo-obstruction du côlon où les signes et symptômes de distension du côlon sont présents sans qu’il n’y ait de lésion occlusive (iléus paralytique).

28

2 types d'éthiologie du sdx d'Ogilvie 

1. Pseudo-obstruction primaire (rare)
• Désordre de la motilité familiale pouvant être causé par une myopathie
viscérale familiale ou un désordre autonomique


2. Pseudo-obstruction secondaire
• De multiples maladies y sont associées. Celles-ci sont en lien avec un excès
du système sympathique.
• Ainsi, leur traitement est constitué de parasympathomimétiques ou de
bloqueurs du sympathique (ex. péridurale : permet aussi de contrôler la
douleur)

29

4 manifestations cliniques sdx ogilvie ?

- Symptômes très similaires à l’obstruction intestinale
- Distension abdominale
- Grêle demeure actif, sans distension.
- Abdomen tympanique et souple, car il n’y a pas d’ischémie.

30

Sdx ogilvie, que voit ton avec :

- Radio abdo :

- Lavement baryté :

- Coloscopie :

Quelle des trois méthodes d'investigation est à éviter ? pk ?

- À la radiographie abdominale simple, on remarque la distension du côlon sans distension du grêle


- Lavement baryté : permet de constater qu’il n’y a pas d’obstruction. Toutefois, par l’injection de contraste, on contribue à la dilatation du côlon : à éviter!


- Coloscopie : permet de visualiser l’absence de colite ischémique, de colite pseudomembraneuse ou de lésion occlusive. Le coloscope permet aussi d’aspirer le liquide et les gaz pour décomprimer le côlon. Il s’agit donc d’une méthode diagnostique et thérapeutique