13 - Troubles de la marche Flashcards Preview

Neurologie et handicap > 13 - Troubles de la marche > Flashcards

Flashcards in 13 - Troubles de la marche Deck (27):
1

Dans quelle partie du SNC se passe l'initiation de la marche ?

Dans le lobe frontal.

2

Dans quelle partie du SNC se trouvent les voies motrices "primaires" ?

Dans les voies pyramidales (pyramide inversée dans le cortex moteur (lobe frontal) et voies antérieures descendantes dans la moelle épinière).

3

Dans quelle partie du SNC se programme le tonus, les possibles tremblements / mouvements involontaires ?

Dans le système extra-pyramidal = noyaux gris centraux.

4

Dans quelle partie du SNC se programme la coordination ?

Dans le cervelet.

5

Dans quelle partie du SNC se passe le feedback sensitif ?

Dans la partie cordonale postérieure de la moelle épinière (aile postérieure du "papillon")

6

Quels sont les systèmes sensoriels impliqués dans la marche ?

Système vestibulaire (équilibre) et système visuel.

7

Quels sont les trois systèmes principaux impliqués dans la marche ?

  1. Système pyramidal
  2. Système extra-pyramidal
  3. Système cérébelleux

8

Pourquoi certaines personnes âgées ou handicapées ne marchent pas d'elles-mêmes, mais peuvent le faire si on les prend par la main ?

C'est un problème d'initiation frontale de la marche. Souvent accompagné d'absences d'initiative, de revendication, d'idées,...

9

Que provoquera une lésion sur les cellules du cortex moteur sur les voies pyramidales descendantes dans la colonne ?

Hémiplégie (plus aucune force d'un côté) ou hémiparésie (quand même un peu de force) = syndrome pyramidal ou SPASTICITÉ !

10

Comment qualifier la marche d'une personne avec hémiplégie / hémiparésie (=syndrome pyramidal) ?

Marche en "fauchage". Les muscles sont totalement contractés et ils lancent leur jambe en avant.

11

Que se passe-t-il si on essaye de détendre les muscles d'une personne avec hémiplégie ou hémiparésie ?

Cela lâche en couteau de poche : on essaye, on essaye et tout à coup ça s'ouvre jusqu'au bout.

12

Qu'est-ce qu'une hémiplégie infantile ? Y a-t-il atrophie ?

  • Atteinte de la motricité primaire (d'origine corticale, sous-corticale ou médullaire, mais en tout cas c'est un problème des voies pyramidales !)
  • Spasticité en flexion du bras
  • Fauchage de la jambe du même côté
  • Normalement pas d'atrophie quand le problème est dans le cerveau, car il continue à bobardé le muscle (=spasticité, très sollicité), mais ici le membre en question ne va pas grandir autant que le membre sain de l'enfant (=abiotrophie).

13

Quel est le rôle des noyaux gris centraux dans la marche (=voies extra-pyramidales) ?

  • Tonus
  • Eviter les mouvements anormaux
  • Eviter les tremblements, en régulant le tonus

14

Comment qualifier la marche d'une personne avec syndrome extra-pyramidal ?

  • Marcher à petits pas
  • Piétiner devant une marche / obstacle
  • Peiner à redémarrer

15

Quels sont les différents types de syndrome extra-pyramidaux ?

  • Parkinson
  • Syndrome parkinsonien d'origine médicamenteuse : les neuroleptiques pour les troubles psy peuvent freiner la production de dopamine (totalement réversible)
  • Dystonie (ex: torticolis spasmodique,...) - ...

16

Quelle est la cause des différents types de syndromes extra-pyramidaux ?

Trop de dopamine ou mauvaise répartition.

17

Quel est le rôle du cervelet dans la marche ?

  • coordination
  • anticipation du mouvement

-->Difficulté à marcher sur une ligne, attraper un objet immobile,...

18

Quel exercice peut-on faire pour vérifier la bonne utilisation du cervelet ?

  • Le doigt-nez (sans aide visuelle)
  • Le talon-genou

19

Comment qualifier la marche d'une personne avec trouble cérébelleux ?

Marche ataxique (ex: ivresse).

20

Quelles sont les causes d'un syndrome cérébelleux ?

  1. Formes précoces :
    • Hydrocéphalie
    • Malformation cérébelleuse
    • Forme aigüe (surtout chez l'enfant)
    • Intoxication (solvant / colle, alcool / hypnotique, médicaments neurotropes, droques)
    • Virales (neurotropes : certains virus mangent les nerfs périphériques ou centraux) ou paravirales (varicelle : cérébelite subaiguë, car les anticorps se trompent et attaquent le cervelet)
    • Sclérose en plaques (forme juvénile rare), qui touche la myéline des nerfs cérébelleux
  2. Formes progressives :
    • Tumeur cérébelleuse
    • Intoxication médicamenteuse chronique (ex: antileptique toujours un peu surdosé)

21

Qu'est-ce que le syndrome cordonnal postérieur ?

Dans la moelle, les cornes postérieures sont touchées --> trouble du feedback sensitif. Ne concerne pas la sensibilité épicritique (tact fin) ou thermoalgique (chaleur-douleur), mais la sensibilité profonde ou proprioceptique (où se trouve notre pied dans l'espace). Associée à une atrophie des membres. Membres supérieurs souvnet épargnés.

22

Comment marchera une personne avec un syndrome cordonnal postérieur grave ?

Comme avec un syndrome cérébelleux, c'est une ataxie (on dirait qu'ils n'ont pas beaucoup d'équilibre).

23

Quelles peuvent être les causes du syndrome cordonnal postérieur ?

  • Manque de vitamine B12 et d'acide folique (à cause de malnutrition ou d'un anti-épileptique qui bloque leur bonne absorption)
  • Compression de la moelle
  • Malformation de la moelle
  • Origine congénitale : ataxie dégénérative de Friedreich (avec pieds creux et atrophie distale des jambes)

24

Qu'est-ce qu'une dystonie ?

Quand il y a un syndrome extra-pyramidal : mouvements toniques intermittents qui impose à certains segments du corps des mouvements involontaires, de façon indépendante de la volonté.

25

Quels peuvent être les divers types de dystonie ?

  • Dystonie de torsion (torticolis spasmodique, dystonie axiale et des 2 membres supérieurs, dystonie en flexion des deux pieds,...)
  • Dystonie de fonction : crampe de l'écrivain ou de l'instrumentiste. Sûrement psychique, d'origine centrale, ne plus pouvoir jouer juste avant un grand concert...Pas grand chose à faire !

26

Avec une lésion du cervelet, de quel côté observera-t-on des troubles de coordination et d'anticipation du mouvement ?

L'atteinte sera homolatérale (du même côté que la lésion), contrairement aux atteintes centrales.

27

Quels sont les syndromes liés à la dopamine (+ / - / transport) ?

  • Dans le lobe frontal, s'il y a trop de dopamine, cela donne une psychose et une désinhibition. Au contraire, si on en manque : inhibition (marche, parole,...)
  • Problème de dopamine dans les noyaux gris centraux : dystonie, chorée, Parkinson
  • TDAH : problème de transport de la dopamine, qu'ils ont en quantité suffisante
  • Restless legs : problème de dopamine dans le tronc cérébral