6 Flashcards Preview

Troubles mentaux prise 2 > 6 > Flashcards

Flashcards in 6 Deck (28)
Loading flashcards...
1

La présence d’un historique de relations interpersonnelles conflictuelles est assez fréquente quand on travaille auprès d’individus présentant un trouble de personnalité. Si ces conflits sont causés par une instabilité émotionnelle et une tendance à osciller entre idéalisation et dévaluation, quel choix serait le plus plausible?

Borderline

2

Le trouble de personnalité évitante et le trouble de personnalité schizoïde peuvent parfois être confondus. En quoi leur manifestation peut-elle être similaire?

Le schizoïde: évite les contacts sociaux car il n'a pas d'intérêt pour ceux-ci.
L'évitant : évite les contextes sociaux car il est anxieux, méfiant, mais pas parce qu'il n'a pas d'intérêt.

3

L’abandon est particulièrement difficile à tolérer ou à envisager pour au moins deux troubles de la personnalité. Quels sont-ils et comment d’inscrit cette difficulté au quotidien?

Dépendante : elles sont certaines qu'elles ne réussiront pas sans l'autre, elles ne se débrouilleront pas sans l'autre, elles ont besoin de l'autre.
TPL: met beaucoup d'effort pour éviter l'abandon, elles vont même jusqu'à se mettre à risque pour ça.

4

Quel est l’obstacle majeur au traitement d’un trouble de la personnalité histrionique?

En thérapie, ils doivent apprendre à régler leurs problèmes, donc de renoncer à la grande attention qu'ils recherchent tant.

5

Dans le cadre de votre stage, vous participez à une rencontre d’équipe. Suite à cette rencontre, vous soupçonnez un de vos collègues d’avoir des traits de personnalité obsessionnelle-compulsive. Qu’avezvous pu remarquer durant cette rencontre qui vous permet d’en arriver à cette conclusion? PS: Il n’est toutefois jamais bon d’analyser les gens autour de soi…

Il veut tout faire seule, rigidité accrue, minutieux, il prend le double du temps car il vérifie sans cesse, suit les règles au pied et à la lettre, détails sont importants.

6

Robert dirige l’entreprise familiale depuis quelques mois. Il était temps, selon lui, car un homme de son talent et de son ambition n’aurait pas enduré encore bien longtemps le fait d’être un subalterne. En quelques mois seulement, il a acquis la réputation d’être sans pitié envers ses propres employés.
a. Quelle personnalité soupçonnez-vous chez Robert?
b. Quels éléments devriez-vous aller sonder davantage

a) Narcissique
B) relations, anciens emplois, sa perception de lui-même et des autres

7

Quelle est la différence entre égosyntone et égodystone?

égosyntone: comportements compatibles aux buts ou idéaux personnels.
égodystone: ne sont pas compatibles...

8

Quelles types de comportements est associés avec la personnalité obsessionnelle-compulsive et le trouble obsessionnelle-compulsif?

T.P.O-C : égosyntones
T.O.C : égodystone

9

Qu'est-ce que le trouble obsessionnelle-compulsif (TOC) ?

a. Quels éléments devriez-vous aller sonder davantage
B. Les obsessions ou les compulsions prennent du temps (plus d’une heure par jour) ou causent une détresse ou une détérioration significative dans les sphères sociales, professionnelles, ou autres sphères importantes;

10

Quelle est la différence entre obsession et compulsion?

obsession : pensées, impulsions ou représentations récurrentes et persistantes qui sont intrusives et inapproprié et qui entraîne une anxiété ou détresse importante. Le sujet fait des efforts pour ignorer ou réprimer ou neutraliser celles-ci par d'autres.
compulsions : comportements répétitifs ou actes mentaux qui poussent à accomplir en réponse à une obsession ou selon certaines règles. Ils sont destinés à neutraliser ou à diminuer le sentiment de détresse ou à empêcher un événement sans réalismes.

11

Quels sont les spécifications du TOC?

- Avec prise de conscience bonne ou juste (reconnait que le contenu du trouble est faux ou probablement faux); 
- Avec prise de conscience pauvre (l’individu pense que le contenu du trouble est probablement vrai);  - - - Avec une absence de prise de conscience ou idées délirantes (l’individu est convaincu de la véracité du contenu du trouble). 
- Préciser : Lié à des tics (selon historique de l’individu; tics: comportement moteurs ou verbaux brefs et incontrôlables; typiquement stéréotypés et répétés)

12

Nommer quelques thématiques/thèmes fréquents chez un TOC. Expliquez.

Contamination : sécrétion et fluides corporels, contaminants environnementaux, germes)
Doutes constants : crainte d'omettre des actions, de commettre une erreur
nettoyage/lavage : se laver les mains, éviter les situations/objets contaminés..
Vérifications : dangers, dommages à soi ou autrui, erreurs...

13

Quels sont les perspectives biologiques du TOC?

- génétique
- lien entre le TOC et la présence d'anomalies au niveau du fonctionnement de certaines structures du cerveau.
- nt = dopamine et sérotonine

14

Quels sont les perspectives psychologiques du TOC?

- gestion du stress: régulation de l'anxiété versus refoulement
- C-C : évitement comme mécanisme de défense de maintien à long terme du trouble. Comportemental = renfo négatif. Cognitif = les pensées dysfonctionnelles et croyances sont à l'origine du maintient du trouble
- médication de 2ième intention

15

Quelles types de thérapie on favorise avec les TOC?

- thérapie d'exposition et prévention de la réponse quand c'est possible.
- thérapie électro-convulsive si le trouble est sévère

16

Qu'est-ce que l'obsession d'une dysmorphie-corporelle?

A. Préoccupation pour un ou plusieurs défauts ou imperfections perçus dans l'apparence physique qui ne sont pas ou très peu observables par autrui;
B. À un certain moment au cours du trouble l’individu est affecté par des comportements répétitifs ou des actes mentaux en réponse à ses préoccupations
C. Cette préoccupation cause une détresse significative ou une détérioration au plan social, professionnel ou dans d’autres domaines importants. D. La préoccupation pour l’apparence n’est pas mieux expliquée des préoccupations concernant le poids dont un individu pourrait répondre aux critères diagnostiques d’un trouble de l’alimentation

17

Quels sont les spécifications dans l'obsession d'une dysmorphie corporelle?

avec une dysmorphie musculaire, avec prise de conscience ( bonne, juste, pauvre)

18

Qu'est-ce que l'obsession d'une dysmorphie-corporelle avec dysmorphie musculaire et cala touche qui?

préoccupation concernant la perception que son corps est trop petit ou insuffisamment mince ou musclé. Compulsions : entraînements excessifs, prise de stéroïdes et d'autres substances afin d'obtenir l'image souhaitée.
Chez les hommes d'apparence normale, voire très musclés.

19

Quelle approche faut-il adopter avec une dysmorphie musculaire?

- mettre de l'Accent sur l'alliance thérapeutique
- éviter d'essayer de le convaincre sur son apparence
- se concentrer sur sa souffrance et sur les effets sur sa vie
- offrir de la psychoéducation sur le trouble
- ...

20

Qu'est-ce que la thésaurisation pathologique?

A. Difficulté persistante à se départir de possessions, peu importe leur véritable valeur.
B. Cette difficulté est due à un fort désir de garder les choses ou une détresse associée au fait de s'en départir.
C. Ces symptômes ont pour résultat l'accumulation d'une grande quantité de possessions qui envahissent et encombrent les espaces de vie de la maison ou du lieu de travail au point où l'utilisation prévue de ces espaces n'est plus possible. Si tous les espaces de vie deviennent désencombrés, ce n'est qu'en raison des interventions de tiers (p. ex: proches, autorités).
D. Les symptômes doivent causer une détresse cliniquement significative ou une altération du fonctionnement social, professionnel ou dans d'autres domaines importants (incluant le maintien d'un environnement sécuritaire pour soi et les autres).
E. Les symptômes d'accumulation ne sont pas dus à une condition médicale générale (p. ex: lésion cérébrale).

21

Quels sont les spécifications pour la thésaurisation pathologique?

- avec acquisition excessive
- avec prise de conscience

22

Quels sont les conséquences fonctionnels importants chez les personnes au prise avec la thésaurisation pathologique?

perte des commodités comme l'eau, bris d'appareils et difficultés d'accès pour le réparer, risque d'incendie, risque de chutes, difficulté à faire les activités de la vie quotidienne, problèmes de santé, relations familiales difficiles et conflits avec les voisins

23

Quelle est la perspective psychologique dans un trouble de thésaurisation pathologique?

C-C: déficit au plan du traitement de l'information, présence de croyances erronées, détresse et évitement

24

Quels sont les traitements dans un trouble de thésaurisation pathologique?

- médication et thérapie d'exposition, mais efficacité limité
- éducation sur l'Accumulation, fixer des objectifs et des techniques pour augmenter la motivation….

25

Qu'Est-ce que la trichotillomanie?

A. Arrachage répété de ses propres cheveux aboutissant à une perte de cheveux.
B. Tentatives répétées pour réduire ou arrêter de se tirer ou arracher les cheveux.
C. Les perturbations causent une souffrance cliniquement significative ou une altération du fonctionnement social, professionnel ou dans d'autres domaines importants. D. L’arrachage de cheveux ou la perte de cheveux n’est pas imputable à une affection médicale
E. L’arrachage des cheveux n’est pas mieux expliqué par un autre trouble mental

26

Qu'est-ce que la dermatillomanie?

A. Le triturage répété aboutit à des lésions de la peau.
B. Tentatives répétées pour réduire ou arrêter le triturage de la peau.
C. Le triturage cause une souffrance cliniquement significative ou une altération du fonctionnement social, professionnel ou dans d'autres domaines importants. D. Le triturage de peau n’est pas dû aux effets physiologiques d’une substance.
E. Le triturage de la peau n’est pas mieux expliqué par les symptômes d’un autre trouble mental

27

Quels sont les traitements pour la trichotillomanie et dermatillomanie?

- pas d'ISRS, mais antipsychotiques
- thérapie d'inversion des habitudes; prise de conscience et sensibilisation, introduction d'un comportement, support social...

28

Vrai ou faux? Les interventions comportementales sont souvent insuffisantes et frustrantes.

vrai, il faut parfois pousser plus loin la réflexion et investiguer les causes de l'anxiété ou de détresse