3 Flashcards Preview

Troubles mentaux prise 2 > 3 > Flashcards

Flashcards in 3 Deck (43)
Loading flashcards...
1

Quel est l’élément essentiel à comprendre dans le trouble dépressif induit par une substance comparativement à un trouble dépressif caractérisé

l'induction d'une substance

2

En se basant sur un modèle de l’apprentissage pour expliquer la dépression, quel type d’intervention psychoéducative serait à favoriser et pourquoi?

favoriser le renforcement

3

La veille de l’examen, votre ami vous appel en panique: « je ne comprends pas du tout la différence entre le trouble disruptif avec dysrégulation émotionnelle et le trouble bipolaire chez l’enfant ». Expliquez à votre ami en quoi ces deux troubles sont différents.

Dans le trouble bipolaire chez les enfants, l'irritabilité est seulement par épisode. Dans l'autre, l'irritabilité est persistante

4

Est-il plausible qu’une personne en manie ait des problèmes judiciaires? Expliquez votre réponse.

oui, ils adoptent souvent des comportements à risque en Manie. Par exemple, conduire vraiment très vite sur l'autoroute, conduire avec facultés affaiblies, ivresse sur la voie public, etc...

5

En vos mots, expliquez la différence entre un trouble cyclothymique et les troubles bipolaires de types I et II.

Cyclothymie: ont les symptômes, mais n'atteignent jamais complètement les critères
type 1 : Manie, peut avoir hospitalisation, pas de dépression nécessairement
Type 2 : hypomanie + dépression, pas d'hospitalisation

6

Votre même ami vous voit le jour de l’examen et vous dit : « J’ai lu mes notes toute la soirée, mais je n’arrive pas à comprendre la différence entre un épisode maniaque et un épisode hypomaniaque. Je crois que la chargée de cours s’est trompée, ce sont les mêmes critères! ». Expliquez à votre ami la différence entre ces deux épisodes.

Manie: 1 semaine minimum, peut mener à l'hospitalisation, peut avoir des délires psychotiques
hypomanie: quelques jours seulement, pas d'hospitalisation, sévérité moindre au niveau du fonctionnement globale

7

Lors de votre stage en santé mentale, votre superviseur vous informe que vous aurez probablement à rencontrer des personnes avec un trouble bipolaire. Selon vous, quels seront les objectifs lors de ces rencontres?

adopter de saines habitudes de vies ( sommeil, alimentation, etc.), adhésion à la médication, indices de rechutes, soutien aux proches

8

Quels éléments caractéristiques de la manie peuvent compliquer le traitement?

Les idées délirantes, aime le sentiment d'euphorie que leur procure la manie, ne se voit pas comme malade

9

Quel est le gradient de la sévérité des troubles psychotiques? ( + sévère au moins sévère)

Schizophrénie, trouble schizoaffectif, trouble schizophréniforme, trouble psychotique bref, trouble délirant, personnalité schizotypique

10

Quelle est la différence entre les symptômes positifs et négatifs?

positifs: ils s'joutent au fonctionnement
négatifs: Plus subtils, ils engendrent des pertes ou diminutions fonctionnelles

11

Qu'est-ce qu'une idée délirante?

croyances figées qui ne changent pas même si des preuves disent le contraire. Elles sont persistantes et le degré de conviction est élevé

12

Nommer quelques unes des types d'idées délirantes pouvant être présentes chez un individu.

de persécution: (plus fréquent) impression d'être victime d'autrui, harcelé, espionné…
de référence : le sujet croit que certains gestes, commentaires, passages de journaux s'adressent spécifiquement à lui
de jalousie: conviction erronée que le partenaire est infidèle
somatique: pense être atteint d'une imperfection physique ou d'une affection médicale générale
religieuse: pense être investi d'une mission divine ou être témoin participant a des événements religieux
érotomaniaque: pense être aimé par autrui, typiquement une personne influente ou populaire, alors qu'aucun signe ne l'indique

13

Nommer les 4 autres délires encore plus particuliers.

Syndrome de cotard: délire hypocondriaque, sentiment d'être mort, que ses organes ont disparus…
délire de Capgras: croire que ses proches ont été remplacés par des sosies/imposteurs
Syndrome de Fregoli: avoir la certitude qu'un individu la suit en changeant d'apparence
Folie à deux: imposé son délire à une autre personne ex: son enfant

14

Vrai ou faux? La personne n'est jamais consciente d'être en train d'halluciner.

faux

15

Quelles types d'hallucination est plus souvent associés à des intoxications?

visuelles et somesthésiques

16

Quels sont les 3 types de discours désorganisés?

déraillement des associations: passer d'un sujet à l'autre sans fil conducteur
pensée tangentielle : ne pas répondre aux questions posées ou impossibilité d'interrompre le flux verbal
salade de mots: réponses incohérentes avec le sujet

17

Nommer les symptômes positifs.

idées délirantes, hallucination, discours désorganisé, comportements désorganisés

18

Nommer les symptômes négatifs.

-diminution de l'expression émotionnelle
- aboulie : baisse de la motivation pour des activités auto-initiés et dirigés vers un but
- Alogie: diminution de la production du discours
- Anhédonie: diminution à éprouver du plaisir ou à se rappeler le plaisir antérieur
- Asociabilité : manque d'intérêt pour les interactions sociales

19

Quelles sont les 4 phases de la schizophrénie? Expliquer-les.

1. préprodromique : pas de symptôme franc, présence de déficits
2. prodromique : Apparition insidieuse de symptômes de même nature que la schizophrénie, mais atténués (moins grave): Difficultés scolaires ou professionnelles, Retrait social progressif, Diminution de la motivation, Difficultés de sommeil, Dépression, etc.. Quelques semaines à plusieurs mois
3. Aigue : idées délirantes, hallucinations, anxiété élevée. Ressemble à une psychose cette phase. Souvent la première consultation est dans cette phase. Peut nécessité hospitalisation
4. Résiduelle/ chronique : Ils sont habituellement médicamentés à cette phase. Présence de difficultés chroniques et d’une altération du fonctionnement chez la plupart des personnes avec une schizophrénie. Les symptômes de cette phase ressemblent à ceux de la phase prodromique et sont caractérisés par des symptômes négatifs et, parfois, des formes atténuées de symptômes positifs.

20

Vrai ou faux? Ce n'est pas toutes les personnes qui sont en phase prodromique qui vont développer une schizophrénie.

vrai

21

Est-ce que la majorité des schizophrènes ont des comportements violents? Expliquez pourquoi.

Non, l'agressivité est dû à la toxicomanie active et la paranoïa

22

Quels sont les principaux effets de la médication chez un schizophrène?

prévention d'une rechute vers une phase active, contrôle des symptômes positifs. Mais bcp d'effets secondaires, incluant des symptômes négatifs

23

Quels sont les facteurs de risque du suicide chez ces personnes?

jeune âge, fonctionnement prémorbide supérieur, conscience élevée des symptômes et attitude négative face au traitement

24

Quelle est la prévalence de la schizophrénie chez les hommes et les femmes?

Plus présent chez les hommes et survient généralement plus tôt.
Homme : entre 18 et 25 ans
femme : entre 18 et 35 ans

25

pourquoi dit-on que l'identification de la schizophrénie n'est pas facile?

les premiers symptômes ne sont pas spécifiques et s'installent progressivement

26

Quest-ce que la schizophrénie?

A. Symptômes caractéristiques: deux ou plus (incluant obligatoirement un des trois premiers), pendant au moins un mois:  Idées délirantes;  Hallucinations;  Discours désorganisé;  Comportement grossièrement désorganisé ou catatonique;  Symptômes négatifs: émoussement affectif, diminution du langage ou perte de volonté.
B. Dysfonctionnement social/des activités: niveau fonctionnel inférieur dans des domaines tels que le travail, les relations interpersonnelles ou les soins personnels.
C. Durée: les signes persistent depuis 6 mois, dont un mois où il y a présence des symptômes du critère A.

27

Vrai ou faux? Le taux de rechute est élevé chez les schizophrènes.

vrai

28

Quels sont les facteurs associés à la rechute chez les schizo?

l'anosognosie (ne pas voir ses troubles) et l'arrêt hâtif de la médication

29

Pourquoi il y a eut un retrait des sous-catégories dans la schizophrénie?

très peu de validité au niveau clinique

30

Qu'est-ce que le trouble schizophréniforme?

A. Deux ou plusieurs des éléments suivants sont présents la majorité du temps au courant d’au moins un mois (ou moins si la condition est traitée avec succès). 1. Idées délirantes 2. Hallucinations 3. Discours désorganisé 4. Comportements grossiers ou catatoniques 5. Symptômes négatifs
B. L’épisode pathologique (englobant les phases prodromique, active et résiduelle) dure au moins un mois, mais moins de 6 mois au total.